Homologation catamaran

3594 lectures / 14 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
(Catamaran)
Membre cotisant couple
Adhérent couple depuis 2010
Homologation catamaran
sujet n°104255
Bonjour à tous,
On me propose un catamaran à l'achat sans homologation ou alors une homologation possible en C pos-chantier. Si cela évoque quelque chose pour l'un de vous, je veux bien un peu d'aide ...
Notre projet étant un tdm, je ne voudrais pas partir sur un bateau peu sur.
J'ai lu beaucoup d'article sur l'homologation des catamarans. on entend tout et son contraire. Certain sous entende que l'homologation est purement mercantile et est trusté par les grands chantiers. D'autre assure qu'il ne partirait pas sur un bateau non homologué en catégorie A.
Par ailleurs, concernant les assurances je ne sais pas comment cela est perçu. Qui plus est nous allons certainement faire un peu de location à la cabine . Est ce possible sur une unité non homologuée?
A vous lire
bjp
Hors ligne
EXTRAPOLATION PUNCH 10M
Inscrit forum
réponse n°212305

les categories d'homologation sont determinées a partir des données architecturales, afin de garantir a l'utilisateur une capacité du navire a affronter certaines conditions meteo. force du vent et hauteur de vagues essentiellement. evidemment c'est un peu theorique.
partir en TDM sur un bateau certifié pour la navigation en baie protegé est un peu paradoxal! mais pourquoi pas, c'est ça la liberté.
Emmener des passagers , par contre c'est une infraction, voir plus.
Bon courage pour trouver de surcroit un assureur.
cordialement

Hors ligne
brazapi 50 (Catamaran)
Membre en cours d'enregistrement depuis 2013
réponse n°219939

Bonjour,

je pense que le bateau que l'on te propose n'a pas ete construit au norme CE

moi aussi je regarde ce type de bateau
il y a bcp de bateau de par le monde non construit au normes CE et ce n'est pas pour cela qu'il sont moins solide.

je me pose pas mal de questions

si l'on achete un bateau non CE, pour le pavillon francais en A il faut oublier mais Belge par exemple ?

étant francais, si pavillon europeen impossible serait il possible de garder le pavillon  d'origine (bresilien, australien) par exemple ?

et si oui que ferons les douaniers francais en eau teritoriale en controlant un compatriote proprietaire d'un bateau non CE avec un pavillon sud africain ?

bon avec 3 questions c'est deja pas mal...

Hors ligne
(Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°219944

 bienvenu dans mon cauchemard... Je vais te donner mon vecu/point de vue. A vous de voir. Ps: il y a pas mal de post sur ce forum traitant de ce sujet.

J ai construit un voilier à l'étranger hors Europe sous la surveillance technique de l'architecte. Donc pas de CE... donc pas d'immatriculation standard Francaise, Belge, ou je ne sais quel autre pays Europpéen! Car meme pour le pavillon Belge, pour les voilier construit récement, tu as obligation de l'estampe CE...

Cet estampe CE, c est un organisme notifié par l'état qui te le file apres avoir fait un joli cheque avec plein de zeros... et en plus comme tu es evidement à l'étranger, l'organisme reconnu te siphonne un peu plus! De plus tu n est pas sur d'avoir l'agrement. Dans mon cas, on a construit le voilier ( un modele  peu courant mais le type de voilier qui navigue sans probleme dans le pacifique sud, chili, horn etc.) . Ben dans le cadre de ma demande de pavillon en construction amateur, j ai fais ma demande de categorie A pour etre tranquille niveau assurance et pour le valuer. EH bien, je n ai pas eu ma categorie A...(a cause des évolution de critère de norme...) donc  voila cette voie est a méditer car le couperet tombe apres que tu ais payé. Bien entendu tu paye aussi la TVA des que tu pose le pied en Europe...

L'autre option est de naviguer sous un pavillon étranger , mais pour naviguer en France, tu NE doit pas avoir ta residence principale en France... C est la que je ne suis pas sur  si c est circonci à la France ou à l'Europe. C'est l'option que nous avons choisi. Mais pour pouvoir le faire, tu dois braver l'administration, puis il faut souvent etre resident temporaire ( type 1 ans, ou encore mieux , permanent..) A confirmer ce point.

Aujourd hui, si je devait refaire, (et je le referai car je suis jeune), et si le point d atterissage à la fin de votre voyage est la France,  je me dirigerai vers une occasion du marché Européen, qui est bien fourni, les coup de fusils nombreux, sur, avec des experts, bien encadré par la loi... etc.

Petit mot personnel : Je vais rouvrir mon blog bientot pour détailler tout ce qui c est passé dans notre cas et pour notre voilier construit à l'étranger... pour l'instant je digère le viol collectif de mon compte en banque apres cette tentative d'immatriculation en Europe. Mais tout est fait pour protéger les chantiers...qui sont en  chasse gardée.

Je te souhaite bon courage mais reflechis bien car quand tu es lancé c est difficile de faire marche arrière.

G & I


Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°219947
Defray a écrit :
Bonjour à tous,
On me propose un catamaran à l'achat sans homologation ou alors une homologation possible en C pos-chantier. Si cela évoque quelque chose pour l'un de vous, je veux bien un peu d'aide ...
Notre projet étant un tdm, je ne voudrais pas partir sur un bateau peu sur.
J'ai lu beaucoup d'article sur l'homologation des catamarans. on entend tout et son contraire. Certain sous entende que l'homologation est purement mercantile et est trusté par les grands chantiers. D'autre assure qu'il ne partirait pas sur un bateau non homologué en catégorie A.
Par ailleurs, concernant les assurances je ne sais pas comment cela est perçu. Qui plus est nous allons certainement faire un peu de location à la cabine . Est ce possible sur une unité non homologuée?
A vous lire

 Bonjour Defray et bonjour à tous,
Si je comprends bien, vous envisagez de faire un tdm avec "un peu de location à la cabine" sans que votre bateau ni vous même ni vos passagers ni vos clients ne soient assurés ?
Cordialement

Hors ligne
brazapi 50 (Catamaran)
Membre en cours d'enregistrement depuis 2013
réponse n°219995

merci karaskal pour ces renseignements precieux

pour info je "connais" un francais qui a fait construire un catamaran en Australie donc non CE.

il l'a ensuite importé par la mer en nouvelle caledonie homologué en C

en tant que bateau a finir de construire (tout l'interrieur etait a faire) il a ensuite fait un dossier béton avec beaucoup de plans precis et il a reussi a etre homologué en A.

pour ma part j'ai bien compris que sur l'eau l'on ne quittais pas le monde des humains.

mon catamaran sera donc obligatoirement CE

je te souhaite la meilleur fin possible a ton projet

tiens nous au courant pour ton blog

Thierry


Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°220006
Miellou2 a écrit :
merci karaskal pour ces renseignements precieux

pour info je "connais" un francais qui a fait construire un catamaran en Australie donc non CE.

il l'a ensuite importé par la mer en nouvelle caledonie homologué en C

en tant que bateau a finir de construire (tout l'interrieur etait a faire) il a ensuite fait un dossier béton avec beaucoup de plans precis et il a reussi a etre homologué en A.

pour ma part j'ai bien compris que sur l'eau l'on ne quittais pas le monde des humains.

mon catamaran sera donc obligatoirement CE

je te souhaite la meilleur fin possible a ton projet

tiens nous au courant pour ton blog

Thierry

 Bonjour Miellou2 et bonjour à tous,
"Pour ma part, j'ai bien compris que sur l'eau on ne quittait pas le monde des humains"
Non car nous vivons parmi mais la mer reste encore un espace de liberté, qui va dans le sens de nous responsabiliser d'avantage (les catégories de navigation ont été remplacées par les catégories de conception), qu'il nous faut préserver sous peine d'être entravés par de nouvelles lois qui nous déresponsabiliseraient.
Cordialement


Hors ligne
brazapi 50 (Catamaran)
Membre en cours d'enregistrement depuis 2013
réponse n°220097

Bonjour KV33

je suis d accord avec toi sur la responsabilité de chacun, mais qui détient la verité sur les categories de conceptions, la norme CE, autralienne, americaine??

les voitures americaines ne sont pas homologué en europe a la base, est ce pour cela qu'elle sont dangeureuse ?

un exemple concret
il y a plus de 150 catamaran australien Schionning qui naviguent et ils sont loin d'etre au normes CE, pourtant ils n'ont aucun problemes de structure ou autre. si on les passent en norme CE il s'alourdisent de 20 % pour rien hormis recpecter la norme...
pourquoi : parce que la norme CE imposse 1200g de peau au M2 dans un sandwich alors que les australien sont a 600g.

resultat
du coup il est tres difficile voir impossible de connaitre le veritable poid lège de nos catamaran CE.
la plaque CE donne le deplacement maxi et si l'on avait le veritable poid lège l'on s'apercevrait que tout les catamarans CE sont en surcharge (parfoit de 50 %)
sans parler de performance a la voile et au moteur, la structure vieillit plus vite et le bateau peut etre dangereux dans une mer formé.
les chantiers ce deresponsabilises car la plaque CE est en place comme l'exige la norme...

l'on en revient sur la responsabilité de chacun mais le manque d'information des constructeurs arrange bien les choses.

bon tout les constructeurs ne sont pas dans le même panier le neel 45 annonce 2500 kg de charge utile, le o yachts 46 2000 kg c'est trés peut vue l'espace disponible sur ces bateaux mais au moins c'est dit

les bateaux construit il y a 20 ou 30 ans sont solides pourtant les normes n'etaient pas ce qu'elle sont aujourd'hui

a force de tout normalisé a outrance l'on en recolte des abérrations

voila ma vision sur la ou les normes

Cordialement

 

Hors ligne
Plan Erik Lerouge 40 pieds (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°220317

Dédramatisons, ou retour d'expérience !
J'ai construit un cata sur plan Erik Lerouge en 1983....les normes CE n'existaient pas certes, mais il y en avait d'autres supervisées par les affaires maritimes (Bordeaux dans mon cas)
1) un cata devait être insubmersible, Erik avait fait les plans ad hoc, les Af Mar éxigent un test réel, non obligatoire, avec tout l'équipement à bord... J'obtiens une dispense du Secrétarait d'Etat à la mer après quelques visites à Paris !
2) mon cata de 40 pieds a été homologué en 4 éme catégorie (moins de 20 miles d'un abri)
3) après quelques victoires en régates et mon insistance : homologation en 3ème caté (60 miles) puis 2 ème caté (200 miles), je me lasse et commence à ignorer les Af Mar, en plus la viste annuelle ne devient plus obligatoire.
4) Transat anglaise (Plymouth GB, Newport RI, USA) de 1988, avec mon cata, je finis bien (24 h après mon concuurent régional, Titouan Lamazou sur un mono de 60 pieds) quelques échos dans la presse locale....
Je retourne aux Af Mar et demande la première caté (l'équivalent de la A), mon bato ayant fait ses preuves : refusé.
Cela ne m'empèche pas d'être assuré actuellement tous risques, "monde entier" au vu de rapports d'expertise favorables et d'avoir parcouru plus de 130 000 miles avec ce bateau, du bonheur !
Bien sur, si je revends, l'acheteur se posera peut être des questions, mais 30 ans auront passé !
Alors cool, la mer est belle, ne nous laissons pas gacher le plaisir de naviguer par des normocrates !


Hors ligne
(Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°220319
Didierc a écrit :
Dédramatisons, ou retour d'expérience !
J'ai construit un cata sur plan Erik Lerouge en 1983....les normes CE n'existaient pas certes,

 Tout est dit....
Ce que tu dis est vrai et je l'entend tous les jours ici avec mon cousin qui a a peu pres ton parcours (construction il y a 25 ans, ennui d'administration + pas un rond) mais c etait il y a 25 ans, c etait different, il y avait moins d'entraves... c est mon sentiment
Mais ajd, tout est plus compliqué, plus normalisé... 
De plus les assureurs sortent le parapluie aujourd hui .. ils se couvrent a fond si pas de categorie A. Tu  peux peut etre avoir une RC monde, mais dur a trouver. Toute facon si il veut l assurer en Fr, il va avoir droit a sa petite demande d expertise,..

Heuresement il y a encore d autre solutions et certaines administrations autre que Europeenes ne sont pas encore trop normocratisée...

C est quand meme bien d etre prevenu des complication dans ce genre de démarche car il y en a...

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°220326
Miellou2 a écrit :
Bonjour KV33

je suis d accord avec toi sur la responsabilité de chacun, mais qui détient la verité sur les categories de conceptions, la norme CE, autralienne, americaine??

les voitures americaines ne sont pas homologué en europe a la base, est ce pour cela qu'elle sont dangeureuse ?

un exemple concret
il y a plus de 150 catamaran australien Schionning qui naviguent et ils sont loin d'etre au normes CE, pourtant ils n'ont aucun problemes de structure ou autre. si on les passent en norme CE il s'alourdisent de 20 % pour rien hormis recpecter la norme...
pourquoi : parce que la norme CE imposse 1200g de peau au M2 dans un sandwich alors que les australien sont a 600g.

resultat
du coup il est tres difficile voir impossible de connaitre le veritable poid lège de nos catamaran CE.
la plaque CE donne le deplacement maxi et si l'on avait le veritable poid lège l'on s'apercevrait que tout les catamarans CE sont en surcharge (parfoit de 50 %)
sans parler de performance a la voile et au moteur, la structure vieillit plus vite et le bateau peut etre dangereux dans une mer formé.
les chantiers ce deresponsabilises car la plaque CE est en place comme l'exige la norme...

l'on en revient sur la responsabilité de chacun mais le manque d'information des constructeurs arrange bien les choses.

bon tout les constructeurs ne sont pas dans le même panier le neel 45 annonce 2500 kg de charge utile, le o yachts 46 2000 kg c'est trés peut vue l'espace disponible sur ces bateaux mais au moins c'est dit

les bateaux construit il y a 20 ou 30 ans sont solides pourtant les normes n'etaient pas ce qu'elle sont aujourd'hui

a force de tout normalisé a outrance l'on en recolte des abérrations

voila ma vision sur la ou les normes

Cordialement

 

 Bonjour Miellou2 et bonjour à tous,
J'aurai préféré que ce soit un architecte naval qui vous réponde, pour moi la vérité n'existe pas puisque les hypothèses et les différentes normes pour y répondre sont différentes.
En prologue de la norme iso 12217, il est écrit :
"Attention- La conformité à la présente partie de l'iso 12217 ne garantit pas une sécurité totale ni l'absence totale de risque de chavirage ou de naufrage."
Prenons pour exemple la catégorie A, le bateau ayant cette catégorie de conception peut naviguer dans des vents jusqu'à force 10 Beaufort, n'ayant rien à me prouver, je ferai tout pour éviter de me retrouver dans de telles conditions de navigations. Je suis persuadé, sans les avoir comparées, que toutes les normes mondiales de construction des bateaux ne répondent pas toutes de la même façon aux conditions extrèmes de navigation. Ca, c'est du grain à moudre...
Un heavy-lift vous donnera le poids réel de votre catamaran. Pour les chargements, voir les normes iso 12217
Cordialement


Hors ligne
(Catamaran)
Membre cotisant couple
Adhérent couple depuis 2010
réponse n°220431
Kv33 a écrit :

Defray a écrit :
Bonjour à tous,
On me propose un catamaran à l'achat sans homologation ou alors une homologation possible en C pos-chantier. Si cela évoque quelque chose pour l'un de vous, je veux bien un peu d'aide ...
Notre projet étant un tdm, je ne voudrais pas partir sur un bateau peu sur.
J'ai lu beaucoup d'article sur l'homologation des catamarans. on entend tout et son contraire. Certain sous entende que l'homologation est purement mercantile et est trusté par les grands chantiers. D'autre assure qu'il ne partirait pas sur un bateau non homologué en catégorie A.
Par ailleurs, concernant les assurances je ne sais pas comment cela est perçu. Qui plus est nous allons certainement faire un peu de location à la cabine . Est ce possible sur une unité non homologuée?
A vous lire

 Bonjour Defray et bonjour à tous,
Si je comprends bien, vous envisagez de faire un tdm avec "un peu de location à la cabine" sans que votre bateau ni vous même ni vos passagers ni vos clients ne soient assurés ?
Cordialement

 

Bonjour,

En fait c'est pour éviter une mésaventure que je pose la problématique de cette homologation.
d'autant que cette unité m'est proposé par un chantier professionnel français ...
bien à vous

Hors ligne
brazapi 50 (Catamaran)
Membre en cours d'enregistrement depuis 2013
réponse n°220570

DEFINITION des normocrates :

ensemble de parametre definie par une ou plusieurs personnes dans son (ou leur) propre interet.

ceci est valable pour toutes les normes (alimentaire, santé,etc)

du coup un bateau non CE vendu en france ne vaut plus grand chose

Hors ligne
CATANA472 (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°222779

je te précise que dans l'affaire des catamarans DEAN les douanes m'ont saisi mon acte de francisation pour non conformité à la norme CE.

Grace à cela les tribunaux ont condamné l'organisme de leasing CGMER à me restituer ce que j'avais payé . Le catamaran est non homologué , non homologable en l'état et risque de finir sa vie en épave dans un chantier.

D'autres propriétaires du même modèle de bateau se sont vu dansl'impossibilité de vendre leur navire pour non conformité. L'un d'entre s'est vu bloquer son acte de francisation lors d'une succession.

Je pense qu'il n'est pas recommandé de jouer avec la conformité à la norme CE si on souhaite un bateau en pavillon européen

Le site de la Grande Croisière...