bib pour catamarans

3087 lectures / 13 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
CATANA 411 (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
bib pour catamarans
sujet n°110375
 la majorité des catas sont par construction incoulables. A part respecter la législation française et participer à l'arnaque des revisions obligatoires, à quoi sert un bib ? Je sais que c'est un peu provocateur mais ça mérite que l'on se pose la question.
Hors ligne
RM 10.50
Inscrit forum
réponse n°246439

 au hasard....... si le bateau prend feu ......

Hors ligne
CATANA 40
Inscrit forum
réponse n°246440

 Bsr . Vu souvent le poids embarqué pour le voyage pas sur qu il coule pas ....

Hors ligne
Plan Erik Lerouge 40 pieds (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°246585

Bonne question que je me pose depuis des années, particulièrement quand je dois en racheter un, ou payer la facture de la révision....D'autant que je n'ai aucun doute sur l'insubmersibilité de mon cata.
Il y a le risque incendie, non négligeable sur un bateau polyester et ensuite ??
Ceci dit, d'autres Zautorités que les françaises ont vérifié la présence et le carnet de révision de cet engin.
Donc, incontournable !

Hors ligne
CATANA 411 (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°246598
Didierc a écrit :
Bonne question que je me pose depuis des années, particulièrement quand je dois en racheter un, ou payer la facture de la révision....D'autant que je n'ai aucun doute sur l'insubmersibilité de mon cata.
Il y a le risque incendie, non négligeable sur un bateau polyester et ensuite ??
Ceci dit, d'autres Zautorités que les françaises ont vérifié la présence et le carnet de révision de cet engin.
Donc, incontournable !

 Bonjour, Si ce n'est pas indiscret, quelles autorités ? Pour nous de la Bretagne à la Turquie aucun controle sauf bien sur en France...En cas d'incendie et malheureusement lorsque la situation parait désespérée, je pense avoir le temps de mettre l'annexe à l'eau. Bien sur la question ne se pose pas en cas de traversée océanique...

Hors ligne
Plan Erik Lerouge 40 pieds (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°246623

Pour ces derniéres années : US coast Guards lors de contrôle en mer à proximité de Porto Rico et Gardes cotes du Vénézuela (en particulier lors de mes 2 passages aux Aves)...
J'ai eu droit également à un contrôle pointilleux à la Jamaïque au mouillage devant la Black River.
Pour les 2 deniers cités, le contrôle se passait dans la bonne humeur mais les gardes côtes avaient des formulaires à remplir, dont des cases concernant le Bib...

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°246902

 Bonjour, l'équipage del'Outremer 45 qui c'est retourné il y a quelques années aurait bien aimé monter dans un radeau plutot que de s'epuiser toute la nuit sur une coque et voire une équipières mourir d'hypothermie. Je rappelle qu'ils étaient en vue des côtes...

Hors ligne
CATAMARAN
Inscrit forum
réponse n°249598

 Ils avaient un Bib...

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°249812
Pascal Twins a écrit :
 Ils avaient un Bib...

 bonjour, oui , ils avaient un bib mais ils n'ont pas reussit à l'ouvrir, je rapelais cela pour montrer que meme pres des cotes la question de poseder ou non un bib ne se pose pas.

Hors ligne
mon Super Cata Outremer 50Light
Inscrit forum
réponse n°249813
Marga a écrit :
Pascal Twins a écrit :
 Ils avaient un Bib...

 bonjour, oui , ils avaient un bib mais ils n'ont pas reussit à l'ouvrir, je rapelais cela pour montrer que meme pres des cotes la question de poseder ou non un bib ne se pose pas.

 faut avouer que soulever un bib pour 8-10-12 personnes n'est pas aisé..... je n'imagine pas soulever le mien sans adrenaline (8pers) si le cata est à l'endroit.... mais s'il est à l'envers, ca coule leur boite ??
bref, je me concentre sur ma caribe.... Clin

Hors ligne
MARYLAND (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2003
réponse n°249863

 Tu as raison Steph !

Comme le dit fort justement Jacques nos catas sont quasiment tous insubmersibles , la libération du bib semble assez aisée en cas de retournement. La possibilité de rester dans les coques aussi avec la ventilation donnée soit par un passe coque soit par la trappe de survie, permet peut etre aussi de gagner du temps (mer plus calme par exemple).
Se precipiter dans le canot de sauvetage ou dans l'annexe n'est peut etre pas la meilleure solution. J'ai encore les images du Bélize retourné quasiment intact au maroc alors que tous les passgers sont DCD.
Je pense qu'il faut avoir en tete une statégie en cas de naufrage, voir 2 pour pouvoir s'adapter rapidement. C'est une situation qui ne s'improvise pas , la mienne serait de rester dans les coques le plus possible, des que l'on peut :  percuter le bib en le laissant attaché au bateau , essayer de recuprerer l'annexe et tant que le bateau ne coule pas rester accroché a celuici car c'est plus aisé de se faire reperer.
Bon tout ça c'est des bonnes idées mais qu'en est il dans le froid et l'eau ?
Hervé

Hors ligne
MARYLAND (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2003
réponse n°249939

 Bonne question !
J'ai la notion que pour les deux c'est pareil ! un bib se retourne facilement en fait c'est ce qu'on lit dans les récits de naufrage avec pour certain des difficultés a remonter dedans ce qui a fait améliorer les bibs . 
Un bib ça ne se gonfle pas a tous les coups ! et ça se dégonfle aussi rapidement !!!! voir les différents tests qui ne sont pas glorieux pour les constructeurs ( problèmes de valves, colle etc...)
Ton annexe tu en es sur. ton cata flotte ça c'est sur aussi. moralité mettre les 2 systemes en oeuvre en restant accroché au bateau. Voila ma position pour le moement ...
Hervé

Hors ligne
Plan Erik Lerouge 40 pieds (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°250153

Suite à un naufrage d'un FP coulé dans le golfe de Gascogne il y a environ 2 ans, et dont un lien vers le récit a été publié sur STW, j'ai tiré un enseignement : en effet lorsque les naufragés ont ouvert le Bib à l'arrière du cata, celui-ci s'est déchiré en frottant sur les bossoirs ; j'ai donc vérifié que je n'avais rien d'agressif dans la zone où pourrait se trouver le Bib ou l'annexe accroché au cata retourné, et j'ai fourré tout objet à risque, sous ou à l'arrière du cata. Dans mon cas c'était les poignées d'ouverture de la trappe de survie...

Le site de la Grande Croisière...