Formation RYA Yachtmaster en France

8000 lectures / 26 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
Inscrit forum
Formation RYA Yachtmaster en France
sujet n°101189
Bonjour à tous,

Travaillant depuis quelques temps dans le yachting et ayant pas mal navigué, j'ai choisi de passer le Yachtmaster Sail au lieu du capitaine 200 voile pour obtenir un diplôme professionnalisant. J'ai préféré le systeme anglais puisque l'examen du Yachtmaster atteste plus d'un niveau que d'une formation et qu'il n'est donc pas nécessaire d'y passer cinq mois si l'on a déjà un niveau en voile/théorie de la voile. (Le Yachtmaster Power existe également bien entendu).

Une petite mise à niveau (ou une grande selon votre experience) est toutefois préférable même pour les navigateurs aguérris afin de se préparer correctement à l'examen et ainsi être au point sur les responsabilités d'un skipper qui souhaite exercer sur un navire attaché au commerce, les manoeuvres que l'on va vous imposer à l'examen, les règles de navigations etc. Voici donc un petit feed-back de mon experience chez Blue Sailing, école gérée par Jean Paul Deloffre au Crouesty, une des seules à proposer cette formation en France.

L'école propose des formations embarquées de cinq/six jours qu'elle reparti sur deux bateaux, j'ai personnellement effectué ma formation sur le Swan 431, pas besoin d'en dire plus en terme de fiabilité du bateau!

Deux bateaux, deux formateurs: Jean-Paul Deloffre, gérant de l'école, qui peut 'switcher' de l'anglais au français à la demande et compte pas mal d'années de navigation derrière lui et Marcus, un instructeur anglais ultra qualifié qui vous fera travailler exactement ce que vous serez venu perfectionner (y compris l'anglais!). 

Le plan d'eau est fantastique pour se perfectionner puisque l'on navigue entre la baie de Quiberon et le Golfe du Morbihan. Outre la beauté du site, on y trouve surtout les marées, les courants connus du Golfe, des cailloux partout... Bref tout ce qu'il faut pour pouvoir naviguer nimporte ou après!

Durant la semaine on alterne les cours théoriques avec les exercices de manoeuvres à la voile, homme à la mer, 'blind navigation', trouver des bouées sur le plan d'eau de jour et de nuit, pilotage, cartographie, etc. Le bateau embarque cinq personnes maximum plus le formateur, ce qui laisse pas mal de temps pour tourner à tous les postes (y compris la cuisine si vous y tenez!)

Jean-Paul connais très bien son sujet et, outre les questions de voile et milliers d'explications physiques qu'il va vous fournir si vous le lancez sur le sujet, il est aussi très au point sur les diplômes RYA, les démarches à suivre, prérequis et certificats nécessaires etc., ce qui est un atout dans ce méli-melo french-anglais où tout le monde se perd! Mon premier contact téléphonique avec lui a été excellent et dans l'heure je recevais un courriel d'informations sur le Yachtmaster.

J'ai passé l'examen Yachtmaster Offshore au terme de trois semaines de formation avec Blue Sailing et l'ai réussi puisque Jean-Paul et Marcus ont rapidement ciblé précisemment ce qu'il fallait que je perfectionne et m'ont amené au niveau requis. Bien sur toute leur energie ne suffira pas, il faut donner la vôtre aussi, on n'est pas là en vacances: on apprend à être skipper pro! Ceci dit la formation est aussi excellente pour quelqu'un souhaitant se perfectionner sans but professionnel.

L'école propose aussi la semaine de formation au Yachtmaster Ocean (astro navigation & sextant). Pour moi c'est la prochaine étape!

Bref Merci Jean-Paul, merci Marcus, et bravo à mes collègues avec qui j'ai passé l'examen: Yachtmaster team march 2012 yeah! :) 

Amandine






http://www.bluesailing-school.com/yacht/

Hors ligne
BRISE DE MER 31
Inscrit forum
réponse n°197058

Bonjour de Fendlabise,
Auriez-vous l'amabilité de préciser combien vous a couter ces 3 semaines pour cette qualification. Merci d'avance pour votre réponse.

Amitiés Oceanes

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°197130

 Bonjour,

Merci pour ton retour d'expérience.
Nous devons passer le YM offshore, chez blue sailling également les 1 et 2 juin et avons programmé un mois de remise a niveau du 28 avril au 1 juin.

Nous nous inquiétons essentiellement sur le niveau d'Anglais (le notre n'est pas terrible....). L'examinateur attent t'il un très bon niveau? Pense tu que nous pourrons monter en niveau d'anglais en un mois? Ne parlons nous qu'anglais a bord?

Merci d'avance pour ces eclairsissements et félicitation pour le diplome!!

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°197160

 Bonjour,

Non pas de problème pour le niveau d'anglais: vous aurez enregistré tout le vocabulaire nécessaire pendant les semaines de préparation, un mois est largement suffisant pour l'atteindre! On manoeuvre et navigue plus que l'on ne raconte sa vie pendant l'examen donc le niveau de base est suffisant, il faut que vous sachiez communiquer vos directives à votre équipage en anglais et répondre à quelques questions théoriques rapides. Mais vous allez tout couvrir avant l'examen avec JP et Marcu so no problem! Jean-Paul est french donc il passera d'une langue à l'autre sans probleme pour vous. il faudra faire un peu plus d'effort avec Marcus mais vous verrez: on comprends tout très vite! Have fun and good luck for the exam! :)

Amandine

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°197161

Pour le prix voyez directement sur le site de Blue Sailing et pour toutes vos questions n'hésitez pas a appeler Jean-Paul, il aura des réponses bien plus complètes que moi!

Amandine

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°197200

 Merci Amandine pour ces précision qui me taraudaient depuis quelques temps. 
Tout devrais bien ce passer, je tiens au courant d'ici l'exam a la suite de ce post.
Bon courage dans ta recherche de clientelle et surtout bonnes navs!!!

Hors ligne
moody 422 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°216692

Hello,
je viens en rajouter une petite couche sur le professionnalisme de jean paul et marcus de blue sailing, en effet tout deux m'ont amener au niveau sans problème et je viens d'enchainer le stage ocean qui fût passionnant avec Mr Terry Rowe, un vrai bonheur !!!
Certes les formations coutent chères mais malheureusement toutes les formations sont chères maintenant; d'autant plus si elles sont professionnalisantes...en tout cas là on en a pour son argent .
Je tiens à préciser ici que l'anglais n'est pas vraiment une barrière, d'un niveau très médiocre quand je me suis inscrit, cela m'a poussé à lire en anglais et le fait que marcus ne parle que en anglais m'a fait progresser énormément, il me reste plus qu'à aller travailler un peu en australie, nouvelle zelande ou en afrique du sud quelques temps et je pense pouvoir devenir carrément bilingue héhéhé !!!
Alors pour les ceux qui cause pas trop l'english pani souci nou ka commencé speak easely anglais !!!
Après tout les YM sont des certificats internationaux (y'a bien qu'en france qu'il faut batailler pour qu'ils soient reconnus) alors on peut baraguiner de temps en temps dans toutes les langues !

Cordialement christophe ravi d'aller valider son YM ocean avec son nouveau sextant, merci à blue sailing.

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°219771

Salut,
Juste un mot pour confirmer les bonnes impressions des précédents intervenants concernant Blue Sailing: Excellent accueil, bateau fiable et bien adapté à la formation de 4/5 personnes, ambiance sympa du fait du caractère des formateurs, programme intense (naves de nuit, en aveugle, pilotage dans le golfe, prise de coffre et homme à la mer à la voile, théorie au mouilllage, manoeuvres de port...), zone de navigation variée...
La formation prépare intensivement à l'examen en couvrant de nombreux domaines (sécurité à bord,  noeuds, réglage des voiles, amarrages, bases de la règlementation...) qui ne sont pas forcément abordés lors de l'examen mais qui constituent un socle solide pour tout marin.
Une très bonne école pour ceux qui veulent progresser et obtenir un diplôme professionnel.
Merci à Jean-Paul et Marcus ! 
Christian

Hors ligne
MINI 6.50
Inscrit forum
réponse n°221754

Bonjour,

J'ai passé mon Yacht master cet hiver pour les mêmes raisons qu'Amandine mais dans un autre centre de formation ouvert depuis deux ans à Vannes. Je trouve que c'est une alternative vraiment intéressante à Blue sailing que j'avais contacté mais auquel j'ai renoncé pour ses tarifs vraiment très élevés !
Sailing school Brittany est géré par un couple d'anglais qui a une très grande expérience du diplome de Yacht master pour l'avoir enseigné dans divers centres en Angleterre et en Méditerranée avant de créer leur école. Les tarifs sont 30% moins chers que Blue Sailing et la préparation vraiment performante, ce qui permet aussi de réduire le temps de formation. J'ai passé le diplôme après seulement une semaine de formation.
Le bateau est un Bavaria 36, très bien équipé... j'ai découvert pas mal de matos de sécurité que nous n'utilisons pas en France.
L'accueil de Dave et Alison est parfait. Les journées sont consacrées à la navigation et aux manoeuvres selon les besoins de chacun. Ah oui, on n'est que 3 candidats à bord, ce qui permet un travail très personalisé. Les soirées sont aussi studieuses, à la table à carte et en révision sur la réglementation et la sécurité.
Les repas sont tout organisés, ce qui permet de se consacrer entièrement à nos révisions. Et j'ai fait une vraie semaine gastronomique... promis je ne dirais plus jamais de mal de la cuisine anglaise !
Pour ceux qui s'inquiète de l'anglais, faut pas s'inquiéter, ils connaissent assez de français pour nous traduire et expliquer ce qu'on ne comprend pas. Et de toute façon, l'examinateur, lui, ne parle pas français, alors il faut se mettre dans le bain mais les termes techniques s'apprennent vite. Par contre j'ai trouvé très intéressant d'avoir un formateur anglais, c'est une grande aide pour bien comprendre la philosophie de la navigation anglaise, de l'examen et de l'examinateur...

Une bonne adresse que je vous recommande !

http://www.sailingschoolbrittany.com/

Hors ligne
BENETEAU OCEANIS 390 1991 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°237217

 Bonjour à vous!!!

Moi aussi j'envisage de suivre la formation du yachtmaster offshore et après l'ocean à la place du capitaine 200 voile.
Mais je lis souvant sur differents forums qu'il y a du négatif et quelques positifs sur les 2 formations, de quoi se perdre la tète.
Je suis actuellement au chomage à l'age de 36 ans déjà, car avant j'ai travaillé dans la patisserie de mes parents en tant que vendeur et ayant eu un appartement. J'ai tout quitté tout vendu pour vivre sur un voilier et de pouvoir passer ma formation du capitaine 200 sur La Rochelle de la cession de février, mais je viens d'apprendre que la région Charente Maritime ne veulent pas financer la formation mais peut-etre celle de septembre prochain.
Alors, je suis coincé sur La Rochelle à attendre!!!
Passer le yachtmaster me fait peur car je suis pas très fort en théorie.
Mon objectif professionnel est de créer ma future société de charter sur un voilier le plus vite.
Quoi faire alors ? Qui peut m'orienter ?
Bien à vous !!!

Hors ligne
mon Super Cata Outremer 50Light
Inscrit forum
réponse n°237224

 donc on répète ce qui a été deja dit ailleurs :
en gros, capt 200 : 6-8 mois de cours + 1 an de salariat sur un bateau (mini 6 mois si creation de boite), pavillon francais
yachtmaster RYA : 4-5 semaines(2 semaines si tu as deja un capt 200 ou un bon niveau) ( 1000€/semaine, peu de théorie, 90% pratique et voile), examen en live avec examinateur pro, pavillon GB ou autre (mais no french), + passage du PPR (examen théorique legislations) (sur internet possible)
dans les 2, faut rajouter stage STCW95 (1ersecours, incendie, ....6 jours 1500€ de mémoire)
très peu d'équivalence entre les 2 pays, Jeanne d'arc est toujours dans les esprits !
bon choix
stef

Cyf
Hors ligne
FEELING 1090
Inscrit forum
réponse n°237234
Mr Happy a écrit :
 donc on répète ce qui a été deja dit ailleurs :
.....

la méthode Coué, c'est joli

Le Capitaine 200 franco-franchouillard inclus tout un tas de certificats (PCMM, Médical 2, CRO, ..............). Celui lui permet d'être parfaitement conforme au STCW95.  Il est donc valable partout dans le monde, quelque soit le pavillon du navire.

Le RYA Yachtmaster seul n'est pas valable en France car  ....   il n'est pas conforme au STCW95.
Et la c'est magique. Puisqu'il n'est pas conforme au STCW95, il n'est valable ....... nulle part.

Il ne faut pas confondre RYA Yachtmaster avec le MCA Master 200gt STCW.

Spécifiquement pour le pavillon anglais, et peut être quelques autres, on peut avoir le RYA Yachtmaster, mais il faut compléter avec le commercial endorsement.
Et la, on est quand même pas bien loin du Capitaine 200/Master 200gt.

http://www.rya.org.uk/coursestraining/professional/commercialend/Pages/commercialendorsements.aspx

Hors ligne
moody 422 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°237253

Bonjour à tous,

Je comprends ton impatience, cependant je te conseille de bien réfléchir à ton projet de charter avant de réfléchir au choix ym ou c200 !
En effet, il faut que tu saches que le marché est saturé, je viens d'en faire les frais mais je ne regrette pas mon choix de formation : j'ai passé l'année dernière 2012/2013 chez blue sailing tout pour être depuis septembre ym ocean end.com.stcw avec cgo , autoentrepreneur, rc pro et tuti quanti ...le blème c'est qu'il y a pas de boulot !!!
Je n'ai trouvé que du bénévolat et encore, en ce moment j'attends la fin des dépressions (comme tt le monde) pour partir comme équipier sur un convoyage en turquie en payant ma bouffe et mon retour !!!
Pour te convaincre de la saturation du marché, je t'invites à un petit jeu : va sur skipper.fr, tu y trouveras des dizaines de skipper en attente de boulot, fais l'effort de compter les annonces différentes, l'autre jour j'en ai compté plus de 30 en 5 pages !
Pour le charter, tu risques de bosser de juin à septembre si ça gaze, c'est à dire qu'en 4 mois tu dois payer toutes tes charges et gagner un peu de sous ...personnellement, j'ai beau faire et refaire les calculs, je ne pense pas que c'est viable. De plus, tu es sur la rochelle où il existe déjà plein de structures en place depuis plusieurs années, donc très difficile de t'insérer comme nouveau.
Oui je sais , c'est pas réjouissant mais mieux vaut prévenir que guérir ...
Ma formation de skipper pro m'a couté en tout 10000?, si j'avais opté pour le c200 j'en serais au même point, pour moi ces deux formations se valent, en cout et en formation.
Ce qui change c'est les prérogatives ensuite:
le ym est plus fait pour trouvé du job à l'international, saches que tu pourras cependant demander un visa de reconnaissance pour bosser avec ton bateau même sous pavillon français. J'ai eu l'assurance de Mr aff mar que si je lui ramène une lettre de promesse d'embauche, j'aurais ce visa et mon numero de marin et tout le tintinmarre, le blème c'est que personne n'a besoin de moi, j'ai beau tapé à plein de porte c'est tjs la même réponse ...y a pas de boulot.
L'avantage du c200 c'est que tu peux enquiller direct sur le c500 (même si il n'est pas validé, tellement dur pour les écoles de survivre) qui semble assez porteur mais tu risques de ne pas bosser dans la voile (j'ai passé le cgo avec des gars qui faisaient le c500, à priori c'est le papier le mieux adapter pour trouver du travail en France).La difficulté est d'arriver à se faire financer ces formations très honéreuses, personnellement c'est pour cela que je vais laisser en stand bye ce job et je vais devoir reprendre mon ancien.
Tu ne parles pas du bpjeps voile mais pour le charter c'est pas si mal car tu pourras aussi vendre des formations sur ton bateau, depuis l'été 2013 il existe un décret entre le bpjeps voile et c200 voile, encore une histoire de sous, faut mettre la main au panier mais tu peux avoir les deux moyennement des rajouts de formations, renseigne toi auprès de www.envsn.sports.gouv.fr/
Enfin je vais pas trop m'étendre, je veux pas te démoraliser mais avant d'engager des gros frais , réfléchis bien à ce que tu veux et qu'est ce qui va se passer après.

Amicalement, étant dans le bain depuis plus d'un an , je commence à comprendre pas mal de truc, hésites pas à me contacter je me ferais un plaisir de partager mon expérience.
Tel:0695056139

Hors ligne
BENETEAU OCEANIS 390 1991 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°238282

 Bonjour à tous!!
Qui peut me dire et expliquer comment se déroule le yachtmaster chez Blue Sailing ? le programme offshore et après ocean!!
Je suis un jeune skipper amateur de 36ans, au chomage pour passer une formation pour etre skipper professionnel et de pouvoir créer ma future société de charter !!
Bien à vous et grand merci d'avance !!

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°243836

Bonjour à tous.

Je suis un peu dans le même cas mais je peux apporter quelques réponses.
J'ai passé mon Day skipper en août dernier (chez Sailing School Brittany... sympa et gastronimique) puis j'ai fait un CIN suivi d'un Capitaine 200 (non voile). Il y a un autre centre pour se former moins cher en France : "voile eco guide" (pas essayé).
J'ai déjà navigué mais entre la manière française et anglaise, il y a deux mondes. Perso l'anglaise est plus "cool", plus instinctive mais il faut apprendre à désapprendre.

Pour le niveau d'anglais (la question qui fâche), il ne faut pas trop s'inquiéter. Avec un niveau de base cela convient (mais il faut se concentrer). Pensez à faire un test d'anglais pour connaître votre niveau (à la fac...). Cela permet de se positionner. Personnellement pour le Day skipper j'été niveau A2 et je m'en suis sorti. Je dirais qu'avec un niveau A2-B1 ou B1 on peut sans problème y aller.

C'est vrai qu'avec les formations cap200 + tous les certifi stcw95 l'on peut chercher en France et europe mais comme dis, devoir valider son diplôme pendant 1 an complet c'est long pour se mettre à son compte.
Passer par la RYA est un plus. Une fois certifié Yachtmaster (coastal ou offshore) + endorsment, pour pouvoir agrandir ses possibiltés de travail il est bien de passer la certif MCA.

Pour ce qui est du financement (c'est mon cas). Si vous êtes inscris pôle-emploi, vous avez possibilité (à voir selon le cas) de demander un financement AIS formation en complément d'un financement région voire un petit crédit formation. Pas mal de démarches, de temps mais cela est "possible". Bien sûr il faut que votre projet soit bien défini dans la durée.

Ensuite pour le marché du travail. Et bien si vous voulez avoir le Yachtmaster pour travailler en France, je dirai... passez votre chemin. Par contre avec le MCA stcw, le mieux est de travailler en europe.

Comme le yachtmaster est pour les pavillons UK et Commonwealth, il est sûr que s'implanter à l'étranger est une meilleure solution (la mienne).
De toute façon le monde du nautisme est UK-US pourquoi s'enraciner en France alors qu'il y a des possibilités ailleurs...

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°254332

 Bonjour à tous. 
Je viens de réussir mon shore-based et mon yacht Master coastal. 
La préparation s'est déroulée sur plusieurs semaines de navigation en zone de marée et zone sans.
Étant totalement novice il ne m'a pas fallu beaucoup de temps pour me reprogrammer à la méthode anglaise étant donné que  je ne connais que celle  ci
J'ai apprécié la pédagogie du formateur Nicolas Joubert  RYA instructor et c'est pour cette raison que j'ai mis un message dans ce forum formation RYA en France. Vous trouverez tous les détails sur son site ci joint.
Pour la qualification, j'ai passé le shore-based et le yacht-master dans la foulée et ce fut une très bonne idée car pendant l'examen du yacht Master l'examinateur RYA contrôle absolument toutes nos connaissances théoriques soit à l'aide de questionnaires soit en appliquant concrètement les de passage planning.  Si j'avais attendu entre les deux je ne sais pas si j'aurai pu répondre à la moitié des questions.
Je vous souhaite une bonne formation et plein de succès! 

http://www.voiles-eco-guides.com/fr/yacht-master

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°254398

Bonjour à tous,
Je vous apporte ce témoignage afin de proposer une alternative supplémentaire pour la formation Yacht Master. Je poursuis un cursus Yacht Master depuis environ 2 ans avec la société Voiles Eco Guides dont le gérant, Nicolas Joubert, dispose d?un double cursus français (Glénans, BE, capitaine 200) ainsi qu?anglais avec la qualification RYA pour former au système anglais Yacht Master.
Pour un tarif inférieur à la plupart des autres prestataires, Nicolas Joubert sera vous mener au bout de votre cursus en adaptant sa formation. L?intérêt étant la possibilité de suivre le cursus à bord de son bateau, un feeling 445, en méditerranée ou sur l?atlantique en fonction des périodes.
Nicolas loue également des bateaux en Bretagne ou en Angleterre afin de vous proposer des semaines de formations à différentes périodes de l?année et sur différents plans d?eau.
Nicolas travaille en étroite collaboration avec les formateurs et examinateurs de RYA et connaît parfaitement les points importants à travailler.
Pour les gourmets, la cuisine à bord est excellente et généreuse.
J?ai suivi l?intégralité de mon cursus avec Voiles Eco Guides en passant d?abord mon YM Coastal, ainsi que mon Shore base. Je viens d?obtenir mon YM Offshore sur la côte atlantique espagnole après une semaine de préparation finale sur le bateau de Nicolas.
Nous étions 3 à passer l?exam, 2 coastal et 1 offshore et avons tous obtenu la qualification.
Encore merci à Nicolas et à mes 2 amis qui ont participé à cette réussite.

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°259148

waooo! super ! j'ai l'intention de apprendre mais pas orientation maintenant ... coque galaxy s6 edge etui galaxy s6 edge

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°259799

 Je reviens du CEFCM pour me rancarder sur le capitaine 200 voile!!!!😦
dorénavant avant de suivre le cours de capitaine 200 il faudra passer le CIN!!!!!Encore du fric pour rien!!!
C'est quoi encore cette blague!!!!!
Au fait,est-ce que si on passe un capitaine 200 capacitaire et un Yachtmaster on peut se passer du Commercial Endorsment et du SCTW?
Avec ça en poche les aff-mar devrait nous autoriser à ouvrir une entreprise de charter en France,non?
Vraiment usant la réglementation française!!!!!

Cyf
Hors ligne
FEELING 1090
Inscrit forum
réponse n°259822
Stéphane a écrit :
dorénavant avant de suivre le cours de capitaine 200 il faudra passer le CIN!!!!!
je vous suggère de vérifier par vous même ce qui dit le texte de loi qui instaures les pre-requis pour l'entrée en formation

Au fait,est-ce que si on passe un capitaine 200 capacitaire et un Yachtmaster on peut se passer du Commercial Endorsment et du SCTW?
Le capitaine 200 est conforme au STCW, donc pas de module à passerr en plus (en fait, pour avoir votre capitaine 200, vous aller devoir passer obligatoirement tout un tas de module qui sont donc packagés dans la formation). Cependant, il faut parfois faire une démarche administrative auprès de certains pays pour qu'il soit pris en considération.

Avec ça en poche les aff-mar devrait nous autoriser à ouvrir une entreprise de charter en France,non?
Vraiment usant la réglementation française!!!!!
Je ne pense pas que les Aff Mar française reconnaissent le RYA YM comme équivalent au module 5 Voile de chez nous. Il faut leur poser la question directement.

 

 

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°259859

 Merci pour vos réponses.Je vais prendre rendez-vous avec le conseiller formation du CEFCM pour confirmer.

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°259861

 Je viens d'avoir les affaires maritimes.
On me confirme bien que dorénavant il faudra le CIN en poche avant de pouvoir postuler au capitaine 200 voile!
on fait vraiment tout pour dissuader les prétendants!!!!

Hors ligne
Membre en cours d'enregistrement depuis 2015
réponse n°262743
Bonjour à tous,
je rebondis sur le savoir faire de l'école blue sailing; le terrain de jeu du golfe du morbihan est idéal pour se casser les dents sur les courants, les marées, les caillasses, ect. Le site est donc parfait pour s'entrainer à proximité, en haute mer, mais aussi se mettre à couvert comme ce lundi 30 nov, jour d'examen, en allant faire de la navigation à l'aveugle dans la rivière Auray.
Blue sailing a quatre bateaux, 3 formateurs anglais qui se relaient à tour de rôle, avec des compétences complémentaires tout à fait intéressantes pour diversifier l'enseignement. Par exemple, les méthodes de récupération d'homme à la mer diffèrent et chacune présente des intérêts non négligeables qu'il est bon de connaître. On est loin du monolythe glénants qui préconise la remontée du blessé "au vent".
BS représente cette année 11% des reçus annuels au Yachtmaster avec 102 sur 970 reçus d'après jean paul. l'école est en fait la première en nombre de reçus devant les écoles anglaises au niveau mondial.
Personnellement, j'ai eu deux formateurs anglais, super carrés, super disponibles, et j'ai appris énormément malgré quelques années de nav en tous genres. Il y a cependant à mon sens un manque de rigueur dans l'organisation du cursus des stagiaires, la synthèse personnalisée des semaines d'entrainement, et l'autonomie laissée à chacun d'apprendre tout sans guidage précis . La matière est tellement vaste qu'une discipline personnelle est nécessaire pour optimiser les semaines à bord. Un candidat avec moi, qui prenait la chose probablement trop à la légère et sans bagage anglais suffisant, s'est fait recaler avec 18 ans de nav au compteur. Blue sailing enseigne la bonne et sincère humilité indispensable à la navigation en sécurité, et çà , au delà du papelar, çà me servira longtemps; mais c'est une opinion personnelle.
En plus, on mange bien, les skippers bossent de 8 à 23 h non stop, et il n'est pas rare de commencer à cuisiner à minuit sur le bateau. C'est super intense, et assez bluffant. Le fait de vivre ensemble 5 jours complets, çà immerge bien , mais je déconseille d'enquiller les semaines; au final on s'y perd alors que
les intervalles de quelques jours permettent de se recharger notamment en théorique pour mieux appliquer;
Donc comme amandine, je félicite toute l'équipe; coût global, avec les voyages, l'équipement, ect env 6 000 mais c'est bien moins que chez les RYA anglais (8 660 livres S juste pour l'entrainement)
Jean luc

Bref Merci Jean-Paul, merci Marcus, et bravo à mes collègues avec qui j'ai passé l'examen: Yachtmaster team march 2012 yeah! :) 

Amandine

 

Cyf
Hors ligne
FEELING 1090
Inscrit forum
réponse n°262775
Stéphane a écrit :
 Je viens d'avoir les affaires maritimes.
On me confirme bien que dorénavant il faudra le CIN en poche avant de pouvoir postuler au capitaine 200 voile!
on fait vraiment tout pour dissuader les prétendants!!!!

 effectivement, la loi a évoluer

voir le lien, article 5. Faut pas juste le CIN, faut 6 mois de service principalement en pont !!!

à ce stade, c'est presque plus simple de repasser par la case formation intitiale, reviser son histoie/géo et passer un bac pro et sortir capitaine 500.


http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000031100393&dateTexte=20151204

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°268537

Bonsoir à tous

Bon j'envisage également dans un avenir proche de faire une qualification pour pouvoir faire dans quelques temps quelques convoyages rémunérés à l'international .

Mais j'ai beau essayer de comprendre désolé mais je ne comprends pas encore tout .

Tout d'abord exit le capitaine 200 qui est inenvisageable pour moi car je bosse et ne peux absolument pas trouver un an de disponibilité pour la validation .

Donc je me tourne vers le yachtmaster offshore et surtout ocean mais je lis tout et son contraire et n'arrive plus à savoir si celui ci avec les modules est encore valable pour travailler dans la profession .

J'ai trouvé le master 200 gt délivré par le MCA mais je n'arrive pas à trouver de centre de formation en France ou même à l’étranger et je ne comprends pas non plus les différences avec le yachtmaster .

Pour les centres de formation pour le yachtmaster j'en ai trouvé plusieurs sur la Bretagne donthttp://www.bluesailing-school.com/fr/ qui a l'air assez sérieux aux dires de beaucoup ethttp://www.sailingschoolbrittany.com/ qui a l'avantage je pense d’être moins onéreux . 
Il y a aussi http://www.voiles-eco-guides.com/ sur la galice . A voir . 
Et enfin sur la méditerranée http://www.titanfleet.com/ et http://www.zephyr-yachting.com/training/... je ne comprends pas comment ils fonctionnent vu les grands coefficient de marée que nous avons en méditerranée ....

J'en ai certainement oublié donc merci de me les faire parvenir si vous les connaissez afin de servir à tous .

Et donc si quelques âmes charitables pouvaient éclairer ma lanterne et ainsi surtout pouvoir être sur de se lancer dans le bon diplôme pour ne pas après avoir passer pas mal de temps et d'argent être le bec dans l'eau avec un beau papier inutilisable dans le monde professionnel .

Merci à tous

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°285892

Bonjour à tous,

Je suis italien j’ai 59 ans et je suis un ancien officier de la Marine Nationale Italienne (il y a 35 ans…) et je suis passionné de la voile en tant que plaisancier.

Je travaillais à Paris pour une grande banque et j’ai bénéficié d’un plan de départ volontaire avec reconversion professionnelle. C’est dans ce cadre que j’ai décidé de retourner à la passion de ma jeunesse : la navigation1

 J’ai donc commencé un long parcours avec Nicolas Joubert (Voiles-eco-Guide/ Sail Master Training) pour devenir Yacht-Master 200 MCA en 2019.

J’ai commencé mes études avec un stage de 3 semaines à bord de Lady Kalinka pour la prise en main, la formation théorique Yacht Master Shore-based, et le miles building en Galice.

Excellente expérience ! Etudes intenses, navigation engageante dans les marées, les courants et les cailloux. Beaucoup de pratique dans les manouvres de tous types, toujours sous la surveillance et la « pression bienveillante » de Nicolas qui profite de toutes occasions pout transmettre ses connaissances.

Le stage a été à la fois intense et agréable : abord toujours beaucoup de convivialité, bonne humeur et bonne cuisine grâce à Nicolas qui est très doué ! (il faut juste qu’on s’occupe de la vaisselle après).

Tous cela dans un cadre d’exception car les rias de la Galice sont merveilleux.

Pour conclure, juste un mot sur Nicolas . j’avais choisis son école parce que j’avais vu en lui un vrai marin. Après coup, je peux dire avec plaisir qu’au-delà de ses indiscutables qualités professionnelles j’ai trouvé aussi une empathie et une amitié qui ont fait du stage une expérience humaine très enrichissante.

Merci Nicolas et a très bientôt.

 

Le site de la Grande Croisière...