Aprrendre la voile

2671 lectures / 3 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
Inscrit forum
Aprrendre la voile
sujet n°97984
Bonjour a toute et à tous, nouveau sur le site, je désirerai avoir plusieurs renseignement.
Ma première question serait !
-Combien de mois ou d’année faut il, pour apprendre la voile pour un TDM.
-Ou apprendre, quel sont les tarifs, par quoi commencer.
-Comment choisir le voilier ou Catamaran pour un TDM.
Je suis un grand amoureux de la mer, la grand bleu pour moi est un grand bol d’air frais, Merçi pour toutes ces réponses.
Hors ligne
Catamaran Catana 472
Inscrit forum
réponse n°179461

 Bonjour,
vos questions appellent à des réponses très nombreuses (peut-être aussi nombreuses et différentes que de participants à la discussion).

Nous ne pouvons bien sûr que vous donner nos propres impressions, à ne pas prendre pour argent comptant, mais à adapter à votre propre sentiment.

Pour ce qui est de la période nécessaire pour apprendre : nous pensons qu'une vie ne suffit pas (heureusement) pour tout connaître sur cet univers mouvant, hostile à l'homme et en constant changement...
Plus pratiquement, pour se "débrouiller" et partir sillonner les mers avec l'esprit relativement serein, cela dépend principalement de votre motivation et ténacité.
Par exemple nous avons eu l'occasion de former des tout nouveaux propriétaires d'un Privilège 48, qui avaient tout quitté pour naviguer, et qui n'avaient jamais mis les pieds sur un voilier. Leur motivation était telle qu'en 2 semaines ils manoeuvraient leur bateau comme des habitués, et en toute sérénité. Depuis quelques années ils sillonnent l'Atlantique en apprenant tous les jours.

D'autres équipages mettent plus de temps pour acquérir des gestes sûrs et précis, mais tous les propriétaires arrivent assez vite à maitriser leur bateau pour naviguer en équipage réduit.
Le fait d'être novices lors de l'acquisition du compagnon de voyage ne pose pas de problème d'après nos propres expériences et des équipages ayant déjà navigué possèdent parfois de mauvaises habitudes qui peuvent se révéler plus difficiles à remplacer qu'à acquérir.

Après la formation "technique pure" il reste bien-sûr l'adaptation aux éléments, ces derniers exigent en effet respect, rigueur, prévoyance et adaptation en nous rappelant que nous sommes tous très petits sur la mer, quel que soit la taille de notre support.

En ce qui concerne la question "où apprendre" :
Pour assurer votre "formation technique" vous avez une foule de méthodes à votre disposition :
de l'auto-formation (Guide des Glénans ou autres), en passant par la formation en voilier école, embarquement en tant qu'équipier, location de bateau, et formation à bord de votre propre unité, toutes les méthodes ont leurs avantages et leurs limites, à vous de choisir en fonction de vos éléments d'appréciation personnels (cumuler plusieurs méthodes n'est jamais ridicule).

De toutes façons l'apprentissage est un peu comme tout apprentissage (véhicules routiers, aéronautique, etc), il y a l'apprentissage où l'on est sensé surtout savoir ce qu'il ne faut pas faire, puis la pratique où tout peut s'avérer tellement différent...
La différence entre la conduite routière et l'évolution sur en milieur fluide (mer, air), c'est que cet élément est en perpétuel changement et nécessite une adaptation quasi permanente, d'où la modestie et l'humilité nécessaire pour éviter les ennuis...

Ensuite arrive votre question piège : "comment choisir le voilier" ?
Le TDM à notre avis peut être vu sous deux angles :
voyager pour naviguer ou naviguer pour voyager.

Dans le premier cas, que nous pratiquons un peu tous en courts séjours de cabotages ou courtes traversées, il s'agit de pratiquer la voile : la destination importe peu pourvu que l'on pratique la voile. C'est aussi la méthode que vous utiliserez pour votre apprentissage.
Mais certains ne s'en lassent pas et pratiquent des tours de globe terrestre pour le plaisir de la voile.

Dans le deuxième cas le but premier est le voyage, la manière ou le support passent en second plan. On y retrouve les voyageurs à pied, vélo, etc, et bien sûr le cas qui nous intéresse le plus, les plaisanciers, moteur ou voileux.
Dans ce choix de vie (car il s'agit vraiment à notre avis d'un choix de vie avec tout ce que cela peut entraîner) le support compte surtout à l'achat, et ensuite on fait avec, bien souvent pour une durée indéterminée que l'on espère la plus longue possible...

Vous l'aurez compris, nous ne choisirions pas le même bateau dans les deux cas.
Mais quel que soit votre volonté de naviguer (pour voyager ou pour naviguer à la voile), le bateau n'est pas encore choisi pour autant et il y a un choix très important de voiliers qui peuvent convenir.
En gros le bon choix sera votre propre choix en fonction de votre propre budget, vos besoins de confort, de vitesse, et de l'opportunité qui se présentera lors de la recherche de votre ami.

Nous ne pouvons hélas vous conseiller dans votre choix, même pas pour dégrossir le choix entre cata et mono, car personnellement nous adorons naviguer sur les deux types d'embarcations pour plein de raisons différentes, et plus nous embarquons, plus le choix nous paraît difficile.
Pour simplifier, dans notre cas, nous allons tenir compte du budget et voir ce que nous pouvons assumer avec ça, en comparant les bateaux à notre disposition.
Une fois le bateau acheté, ce sera de toutes façons le meilleur bateau au monde (et de toutes façons nous n'en n'auront pas d'autre, il faudra faire avec), il nous restera à le chérir, l'entretenir, lui éviter les coups durs, en bref assumer l'idée saugrenue de vouloir vivre dans un univers où l'homme n'est rien sans son embarcation.
Tous les propriétaires de bateau ont un peu comme nous l'avons dit : "le meilleur bateau au monde" et c'est bien cela qui entraine bien souvent des débats passionnés dans les forums.
Merci d'excuser par avance ces démonstrations de passion où certains peuvent avoir des mots durs, qui démontrent bien l'affection qu'ils ont envers leur compagnon à voile.

Vous êtes amoureux de la mer, comme la plupart des utilisateurs de ce forum ainsi que nous-mêmes, ne soyez pas surpris si cet amour se présente sous ses formes habituelles et infiniment variées, pouvant entrainer dans une dépendance aux aspects parfois péniblement contraignants, mais oh combien bienfaisante en bilan global.

Voilà pour notre contribution (longue et probablement pas très efficace) pour tenter d'apporter des semblants de réponses à vos questions.

Bienvenue dans le monde de la plaisance,

bonne mer,

Véronique et Patrice


Hors ligne
ATHENA
Inscrit forum
réponse n°179465
Vincent31 a écrit :
Bonjour a toute et à tous, nouveau sur le site, je désirerai avoir plusieurs renseignement.
Ma première question serait !
-Combien de mois ou d’année faut il, pour apprendre la voile pour un TDM.
-Ou apprendre, quel sont les tarifs, par quoi commencer.
-Comment choisir le voilier ou Catamaran pour un TDM.
Je suis un grand amoureux de la mer, la grand bleu pour moi est un grand bol d’air frais, Merçi pour toutes ces réponses.
 

 Bonjour et bienvenu,

1) Les 2 avis extrème "cohabitent" ...
Certains sont convaincus qu'il faut être "marin" de père en fils depuis plusieurs générations pour "prétendre savoir", d'autres pensent que le bon sens prévaut ...
Un tdm en voilier est bien un des sujets les plus complexes ... Il faut être multidisciplinaire : météorologue, voile, moteur, plombier, mecano, bricolo de génie, informaticien, electricien, nutrissioniste, etc ... etc ...
Amha : un cursus minimum est tout de même obligatoire :
- avoir des notions certaines dans les domaines qui peuvent mettre la survie en péril :
a) savoir régler le bateau (assez simple en croisière hors compétition et cyclone)
b) savoir réparer le "tout venant" ou savoir s'en passer ...
c) Etre curieux et s'interresser à tout ou presque ...
d) Plus que tout autre choses : avoir du bon sens, savoir renoncer, ne pas s'entéter.
e) Avoir pour toutes questions que l'on se pose 2 à 3 réponses différentes ...
f) avoir de bonnes notions en météorologie

Donc combien de mois ou d'années ?
Les parties théoriques, peuvent s'apprendre assez vite ... Mais beaucoup de choses sont issues de l'expérience et ne peuvent pas s'apprendre par théorie ... Donc tout dépend surtout du temps que l'on a à destiner à la pratique.

Ou apprendre ?

Il y a grosso modo 3 écoles très réputée (à tord ou a raison ...)
- glénan
- ucpa
- macif voile
et quelques structures içi et là qui sortent du lot ...
On peut aussi opter par l'apprentissage sur le tas, par le biais d'embarquement en tant qu'équipier ... Mais là, le proprio n'est pas forcément pédagogue ... (quoique les "moniteurs" des structures cités peuvent exceptionnellement en manquer grandement ...)

Pour la partie théorique, l'excélent livre des glénans peut faire une bonne base à approfondir avec d'autres lectures plus pointues ...

Le choix du voilier sera fortement influencé (à tord ou a raison) par ces formations nécessaires ...
La solution parfaite n'existant que pour celui qui l'expose ... Chacun trouvera à redire sur l'exposé ...

Les questions pourtant "simple" amènent des réponses qui ne le sont pas ...
Certains vont répondrent : "tu as envie ? fonce tu ne regrètera pas"
d'autres : "attention la mer = milieu hostile, formation très sérieuse nécessaire et c'est malgré tout dangeureux"
Moi je fais partie de ceux qui répondent :" pas impossibile mais attention de ne pas prendre trop à la légère" ...

Le site de la Grande Croisière...