Navigation vers le Norvège

2761 lectures / 21 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
Inscrit forum
Navigation vers le Norvège
sujet n°88117
Bonjour à tous,
j'ai trois semaines pour monter un voilier de 12m de Brest à Bergen en juillet prochain. Je ne connais pas ce bassin de navigation alors si quelqu'un a des infos, des conseils, des astuces... je suis preneur.
Pour l'instant, la question principale est de savoir s'il est préférable de passer par la côte est de l'angleterre ou par le Danemark ?
Pierre

Hors ligne
VULCAIN V
Inscrit forum
réponse n°127584

Bonjour Pierre,

Le point délicat de la nav envisagée est l'Ouest du Danemark.

Faut savoir qu'à partir de 7 beaufort, les pêcheurs de Tiboron ne sortent pas, because l'état de la mer (petite profondeur, rouleaux, ...).

Un Pilot Book norvégien conseille aux marins voulant se rendre du sud de la Mer du Nord vers la Norvège de soit passer par l'Ecosse avec escales, soit de naviguer sans escales bien au large du Danemark, et surtout de ne pas longer les côtes. C'est un sale coin.

Pour le reste, c’est une belle zone, pas traître, les coups de vent passe vite (front occlus).

En gros, tu as le choix entre soit longer Angleterre puis l’Ecosse jusqu’aux Shetland, puis faire une traversée de 180 milles vers la Norvège, soit longer la Belgique puis la Hollande, couper le rail d’Hambourg et naviguer non stop vers la Norvège.

Tu rencontreras pas mal de champs de plates-formes pétrolières, quelques bateaux de travail, mais une fois au nord de la Frise, ce sont quand même des mers de belles solitudes.

Bon choix! Et bonnes navs

Michel

Hors ligne
ATUANA
Inscrit forum
réponse n°127589

Bonjour,
Merci pour les infos!
Avez vous une idée de quels sont les régimes de vents dominants dans ce
secteur en été ?

Cordialement,
Jonathan

Hors ligne
VULCAIN V
Inscrit forum
réponse n°127591

Jusqu'au Sud de la Norvège les vents dominants sont W à SW. Plus Nord cela dépend de la position de l'anticyclone de Sibérie. Il génère lui des vents du NE en Mer de Norvège.

Si on a un peu de temps, il y a moyen de profiter des deux tendances.

Hors ligne
TRISBAL 36
Inscrit forum
réponse n°127593

Bonjour,

Vous pouvez utiliser la rubrique Passage Planning du RCCPF (www.rccpf.org.uk/)
Ce bon site (ainsi que d'autres guides) confirment ce qui est dit, surtout pas la côte ouest du Danemark.
Il vaut mieux monter par l'Angleterre puis traverser, ou même et c'est sans doute plus joli et moins de soucis avec les plateformes remonter entre l'Irlande et l'Ecosse puis traverser au niveau des Orkney et Shetland. Nous avons fait la première partie de la route l'été dernier (journal.belle-isle.eu/2009/02/preparation-croisiere-ecosse/)
Bonne nav !

NR
Fleur de Sel

http://www.rccpf.org.uk/

http://journal.belle-isle.eu/2009/02/preparation-croisiere-ecosse/

Hors ligne
VULCAIN V
Inscrit forum
réponse n°127595

Le sujet est Brest – Norvège en trois semaines. Je ne pense pas dès lors que ce soit une bonne idée de remonter par l’ouest de l’Ecosse.

Hors ligne
TRISBAL 36
Inscrit forum
réponse n°127597

Je mentionne seulement la route via l'Ecosse parce que ce n'est pas un si grand détour que ça, surtout en partant de Brest et en allant à Bergen, et que c'est une route peut-être moins difficile au niveau des plate-formes, d'autant qu'elle se fait souvent en eaux abritées. En plus on peut profiter du courant à pas mal d'endroits.
Ceci-dit, c'est sûr que par le Pas-de-Calais c'est un peu plus court en prenant ensuite le long de l'Angleterre ou en coupant ensuite directement au milieu de la Mer du Nord. En tous les cas, ne pas passer par la côte ouest du Danemark, ça c'est sûr.

NR

Hors ligne
VULCAIN V
Inscrit forum
réponse n°127601

C’est certainement très beau le chemin que tu proposes, mais sans pouvoir faire de vraies escales c’est plutôt frustrant ! Et c’est quand même 1/3 de route en plus.

La protection, l’Est Angleterre et Est Ecosse est quand même plus calme que Land’s End, les environs d’Islay ou le Penland First. Je maintiens que tu décris la plus belle route, mais pas la plus facile ni la plus adéquate pour ce convoyage.

Quant aux plates-formes, en suivant les côtes Est, il y a un endroit dense, pour le reste c’est OK. En tirant tout droit, c’est une navigation entre les grands champs de plates formes du centre de la Mer du Nord et l’Europe, dans des eaux relativement bien dégagées.

En tous cas, bonne nav.

Cordialement

Michel

Hors ligne
MERCATOR 40 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°127621

Bonjour,

Je confirme que la partie la plus délicate est la remontée de la côte ouest du Danamark. Aussi, une variante possible, avec plus de possibilités d'escales sympathiques, est de remonter les côtes belges et hollandaises, puis de rejoindre la Mer Baltique par le canal de Kiel. Rejoindre alors la côte sud de la Norvège par la Baltique est beaucoup plus tranquille, avec des zones de navigation bien protégées.
C'est naturellement plus long qu'une route directe depuis l'Ecosse, mais beaucoup moins exposée. C'est faisable en 3 semaines.

Bonnes navigations

Jibé

Hors ligne
POUVREAU PLAN AUZEPY BRENNEUR
Inscrit forum
réponse n°195008

Je suis allé une fois en Norvège et j'ai fait Nieupoort (Belgique) Stavenger (Norway) direct en trois jours, vent d'ouest sud ouest. Après, pour Bergen c'est facile par les eaux intérieures protégées.
N'hésite pas, la Norvège c'est magique!

Hors ligne
JFA (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°195054

J'ai navigué dix années durant dans ces régions, j'avais le bateau stationné en Hollande.
J'avais souvent privilégié le chemin par le Danemark -escale à Ebsbjerg- pour être avec le courant dominant.
La traversée directe -Damien IV; 10,50- est de loin la meilleure alternative, la fenêtre météo facile à obtenir; Egersund constitue un point d'atterrissage agréable -dégagé diu cap Lista, entrée facile, bonne protection immédiate, environnement sauvage très proche.
Bravo pour le choix, le sud-ouest de la Norvège est une fantastique région de navigation.
Boin vent.

JCF

Hors ligne
VOILIER
Inscrit forum
réponse n°195136

si le périple n'est pas que convoyage mais aussi croisière (escales) le canal de Kiel est une bonne alternative car en sortant en baltique faire route directo sur Malmö et ensuite c'est croisière de rêve côtes Ouest Suède puis sud Norvège et là jusqu' au cap Nord on est sur la route du bonheur calculé à la puissance " plus l'infini moins un"...le problème c'est de "tailler la route" car on veut s'arrêter partout...les plus beaux endroits au monde sont là! caraïbes, polynésie ??? enfoncés ces bleds envahis "raie du cul au soleil"...partir de France avec les fonds chargés en cognac et armagnac...dans ces pays ça ouvre toutes les portes: pour faire gouter un steack de baleine poëlé crème fraiche bien roussie flambé cognac, dire merci pour le seau de crevette presque donné 3 francs six sous ou le cabillaud frais pêché de 70 cm...contrairement à ce qu'on peut penser le temps est magnifique...personne! si! le gamin de 6 ans au milieu du fjord dans son optimist pendant que le père tond la pelouse à 11h du soir...
à faire avant de mourir ou de ne plus pouvoir!!! le pavillon Français ? ils ne le voient pas beaucoup, alors ils viennent vers vous se demandant si vous ne vous êtes pas "plantés" dans votre nav !   

Hors ligne
SUNSHINE
Inscrit forum
réponse n°195152

J'aimerais profiter des expériences relatées ci-dessus pour m'enquérir des possibilités de laisser un quillard de 38 pieds en hivernage(si possible au sec) en Norvège: je projète un tour au Spitsberg et aimerais pouvoir en fractionner l'approche sur deux saisons... Merci d'avance! Philippe

Hors ligne
GIBSEA 105 + QUILLARD
Inscrit forum
réponse n°195279
Köchel a écrit :
J'aimerais profiter des expériences relatées ci-dessus pour m'enquérir des possibilités de laisser un quillard de 38 pieds en hivernage(si possible au sec) en Norvège: je projète un tour au Spitsberg et aimerais pouvoir en fractionner l'approche sur deux saisons... Merci d'avance! Philippe

Le meilleur port de départ pour la traversée vers le Spitzberg est Tromsö. Il me semble que c'est l'endroit le mieux équipé pour mettre un bateau au sec.
Possible aussi : Hammerfest un peu plus nord-est mais route un peu plus longue. Stockage à sec? Peut-être, à voir avec les autorités locales.
La remontée jusqu'à Tromsö est assez longue en longeant la côte par les Lofoten. En 2010 nous sommes partis d'Alesund le 7 juin pour arriver le 20 à Tromsö.
Il faut bien entendu déjà aller jusqu'à Alesund, ça dépend de ton port de départ.
De Bretagne départ le 7 mai de Quiberon, arrivée à Alesund le 3 juin, mais on peux faire moins tout dépend du rythme de navigation. Il faut prendre le temps de vagabonder un peu le long des côtes et en escale.

Hors ligne
Banana 43 catamaran alu Garcia
Inscrit forum
réponse n°195430

En 2010, location  2 semaines à partir de Bergen , vers le nord:c'est superbe .

A  une escale , à couple d'un bateau norvégien , le skipper nous a dit : "heureusement qu'il ne fait pas toujours beau ( euphémisme ...) , car nous serions envahis pas les navigateurs étrangers" .

Cet été j'y retourne : tromsô spitzberg, là l'équipement devra être beaucoup plus chaud et technique...

Autre chose que les cyclades, notre bassin de nav préféré.

Bonnes nav  Bernard 

Hors ligne
PASSOA 47
Inscrit forum
réponse n°195472
Ashbey a écrit :
Je suis allé une fois en Norvège et j'ai fait Nieupoort (Belgique) Stavenger (Norway) direct en trois jours, vent d'ouest sud ouest. Après, pour Bergen c'est facile par les eaux intérieures protégées.
N'hésite pas, la Norvège c'est magique!

 c'est vraiment pas beaucoup 3 jours en partant de nieuport !! j'ai souvent fait le trajet dans le passè mais jamais en trois jours! pour moi la meilleur route est de passer bien au large de la frise de suivre la route des cargo ou son extreme bordure; a la hauteur de l'elbe passer au large de heligoland et direction norvege en restant bien au large de thyborron jusqu'a la hauteur du skagerak( du moins si le temps est incertain) courant et circulation importante au skagerak  ( arrets possible pratiquès =den helder,borkum,tershelling norderney(tres dangeureux par temps musclè=etroit passage entre les deferlantes et bouèes peu visibles) cuxcaven, heligoland= attention à l'atterissage de nuit entre les bancs,sylte, thyboron et skagerak etc sans etre qualifièe de tres facile  c'est une navigation normale par temps maniable! le retour est une autre manche à cause des vents dominants et des courants . la route par la baltique est paisible mais longue longue !  ps =ah je reprend cette route le mois prochain ; cordialement

Hors ligne
JFA (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°195475

3 jours en route directe Hollande-Norvège, c'est facilement réalisable, on trouve des fenêtres adéquates.
Je l'ai fait de moult fois avec un voilier de 11 m.
Pour ma part, pas photo, la route directe est ce qu'il y a de mieux !
Pour l'atterrissage, je préfère Egersund à Stavanger qui demande un détour et qui n'offre pas la protection ni le cadre d'Egersund.
Le retour, c'est plus difficile; il faut partir en fin de passage dépressionnaire, alors que le vent souffle de secteur nord; on arrive avant le renversement au SW, mais il faut utiliser le moteur en fin de parcours.

Bon vent.
JCF

Hors ligne
PASSOA 47
Inscrit forum
réponse n°195478

il est vrai que je partais en general de dunkerque ou calais ce qui ralonge la route par raport au depart d'un port zelandais , naviguant en general en solo je m'autorise un court arret repos ,car la veille cargos jusque à la hauteur d'hambourg ne permet pas de beaucoup dormir pour le reste ok la route exterieure est pour moi aussi la meilleur quite à garder les autres options pour le retour qui pour ma part a toujours ete compliquè!= vent contraire plus courant et remontè interminable à tirer des bords vers la bretagne

Hors ligne
DI ALU GARCIA SALT 57cc
Membre cotisant
Cotisant depuis 2007
réponse n°195525

Je suis allé deux fois en Norvège et y retournerai. C'est absolument superbe. La première fois j'ai fait route directe à partir de St Valéry en Caux où j'avais laissé mon bateau quelques semaines (mon port d'attache est le Crouesty), puis une escale à Boulogne. Atterrissage à Stavanger après une nav de quatre jours (Mikado, ketch de 16m). traversée sans pb. La route directe est certainement le meilleur choix si tu es pressé. Je ne te conseille pas d'aller raser les côtes du Danemark. 
La deuxième fois j'ai fait le tour par le canal St george, Dublin, l'Ecosse et le canal calédonien; Puis traversée directe rapide entre Inverness et Bergen. C'est beaucoup plus beau que la route directe qui se fait dans un temps généralement grisouille sur une mer grise. J'ai ensuite remonté la côte Norvégienne jusqu'à Tromso avant d'aller au Spitsberg. C'était magique. Au retour j'ai repiqué directement des Lofoten sur les Shetlands et les Orkneys puis retour par l'Ecosse et les Scilly.Si tu traverses pour Bergen je suppose que tu vas ensuite remonter. Ne manques pas les Lofoten.
Pour la navigation:
- les plateformes pétrolières ne sont absolument pas un problème car parfaitement localisées (vérifier mises à jour des cartes) et signalées
- les eaux de la côte norvégienne jusqu'à Tromso sont parfaitement protégées par des îles innombrables et des mouillages très abrités également en très grand nombre, rares et courts sont les passages en mer ouverte si on privilégie la croisière en eaux abritées. Inconvénient: on fait beaucoup de moteur.
- il y a beaucoup de cailloux et de passages étroits nécessitant par endroits de barrer avec une carte au 50/1000 voire moins dans certains passages, sous les yeux du barreur. Le balisage, particulier, est excellent; La Bretagne n'est rien, de ce point de vue (je veux dire cailloux), en comparaison.

Je peux te prêter, avec caution, les cartes papier norvégiennes de détail, d'excellents qualité, couvrant l'essentiel de ces côtes.
En carte électronique C-Map couvre toute la zone. comme d'habitude tu râleras des défaut de cette carto dès qu'on sort des sentiers battus: erreur de calage des cartes, variable suivant l'échelle, faisant que ton bateau escaladera des falaises ou des caps alors que tu seras bien au milieu du chenal balisé, position fantaisiste des noms de lieu (le nom du port principal des Lofoten est par exemple à une ou deux dizaines de milles de la position vraie....). Il est hors de question de faire cette nav sans la vue du balisage et la nav dans le brouillard au GPS est à proscrire (comme d'ailleurs à peu près partout prés des côtes). 
Radar indispensable pour cette navigation.

Bonne nav.


Hors ligne
DI ALU GARCIA SALT 57cc
Membre cotisant
Cotisant depuis 2007
réponse n°195530

Complément d'info. Je viens de relire mon journal de bord; j'ai mis 12 jours de Loctudy à Crinan (extrémité nord du canal crinan, avant oban, absolument magnifique et bucolique, à ne pas manquer) via les Scilly, Milford Haven et Dublin. J'ai laissé mon bateau à Crinan 3 semaines, puis j'ai mis 4 jours de Crinan à Inverness via le canal calédonien sans réussir à voir le monstre du Lochness. Puis trois journées de traversée d'Inverness à Bergen (au portant mais vent d'W paresseux). 
Si ton projet est de consacrer trois semaines pour te rendre de Brest à Bergen c'est parfaitement jouable en faisant une très bellecroisière.
Bien sûr il faudrait une semaine de plus si tu veux profiter plus longtemps des escales pour faire du tourisme.

Fab
Hors ligne
OVNI 345
Inscrit forum
réponse n°287091

Pour ceux qui ont navigué par là haut, quel route empruntériez-vous pour aller de Copenhague à Stavenger l'été ?

 

Merci

Le site de la Grande Croisière...