Liaison chaîne-ancre rompue ou comment perdre un bateau

7729 lectures / 79 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
Inscrit forum
Liaison chaîne-ancre rompue ou comment perdre un bateau
sujet n°86248
Un claquement sec de la chaîne sur la coque et le bateau, un ovni 435, part gentiment à la dérive sur notre voisin. Celui-ci n?est autre que le 12m JI Stars and Stripes mouillé dans la baie de St Philipsburg à St Martin. Il a eu chaud et nous aussi car si cet incident s?était passé a une autre heure que celle de l?apéro, je vous laisse imaginer la suite. Le constat : il n?y a plus d?ancre au bout de la chaîne. Voici notre analyse : Le bateau est équipé d?une ligne de mouillage composée d?une chaîne de 10 et d?une ancre MPI de 16 Kg. La liaison chaîne-ancre qui a cédé est la classique jonction à émerillon en inox cylindro-conique. Elle équipe je crois la majorité de nos bateaux car elle est conçue pour passer facilement dans le davier. Notre ligne n?est pas mixte (textile+chaîne) mais une main de fer permet d?amortir les effets de rappel brutaux. Le skipper a coutume de mouiller très long, jusqu?à cinq fois la hauteur d?eau pour sécuriser son mouillage. Tout ce matériel a 5ans d?âge et il n?est utilisé que deux mois par an au maximum. Les circonstances dans lesquelles la rupture de la pièce s?est produite: Baie abritée, mer plate, vent 10/12 n?uds, fond de sable, sonde à 3m, 20m de chaîne. Nous avions connu dans les mouillages précédents des conditions plus difficiles sans qu?elles soient cependant en limites. En remontant la chaîne, nous trouvons à son extrémité la jonction chaîne-ancre en inox ouverte à la liaison avec l?ancre. L?une des deux pattes est cassée au niveau de l?axe vissé. Les deux pattes se sont ouvertes et sont pliées mais l?axe qui passe dans la verge de l?ancre est encore là. Au moment du montage il avait été par précaution vissé avec du frein filé. La pièce a donc cédé au niveau de la partie la plus étroite du métal de part et d?autre de l?ouverture de vissage. Hypothèse : Après quelques mouillages dans des conditions difficiles et suite à l?évitage du bateau et des rappels brutaux, le métal de cette pièce qui en réalité a très peu de jeu latéral sur la verge de l?ancre a pu fatiguer puis se briser. Je relate cet incident dont les conséquences auraient pu être plus graves pour vous alerter sur la fragilité de cette liaison et avoir vos avis et conseils. Amitiés marines ISTOS
Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°115379

Bonsoir Francis..

Je pense que tu parles de ce type de junction:

[IMG]http://i8.photobucket.com/albums/a5/POIRAUD/DSCN6959.jpg[/IMG]

Il y aura sans doute quelque bonne âme pour venir se plaindre que je fais de la PUB sur ce forum.. tant pis, je me lance.. Clin

J?ai sorti en 2003 un livre chez ?Loisirs Nautiques? qui a pour titre ?Tout savoir sur le Mouillage?

http://www.au-vieux-campeur.fr/gp/asp/produit.asp?codprd=65067
http://www.4-oceans.com/apprendre-technique-mouillage-bateau.asp

et si tu avais acccepté d?investir moins d?une vingtaine d?Euros, tu aurais pu lire en titre de la page 48 ?ATTENTION DANGER?
avec une photo de cette fameuse jonction ?Chaîne / ancre? ainsi que celle d?un autre DANGER, le fameux maillon á river en
double ?C?

Malheureusement, il existe des fabriquants qui manquent totalement de sérieux et ces deux produits dont je parle ont une
résistance trés inférieure á celle de la chaîne (de même que la ?main de fer? de Wichard..)

Il est bien connu que la résistance d?une chaîne est celle de son maillon le plus faible.. Alors ATTENTION á tous ces ?Gadgets?
dont la résistance n?est pas indiquée.

La solution? La bonne vieille manille galva d?une taille supérieure á celle de la chaine (manille de 12 pour chaîne de 10) ou celle
que j?utilisais sur ?HYLAS? une chape de grément en inox (aussi une taille supérieure) voir photo page 48 du même livre?

Et calmes mouillages..

Alain

http://i8.photobucket.com/albums/a5/POIRAUD/DSCN6959.jpg

http://www.4-oceans.com/apprendre-technique-mouillage-bateau.asp

Anonyme (non vérifié)
réponse n°115387

Bonjour Alain,

Je vous félicite pour votre livre qui est très bien fait .
Avez-vous un avis sur les jonctions chaîne ancre de ce type :

http://www.accastillage-diffusion.com/defaut.php?id=7&gamme=52&produit=1...

Ce modèle, normalement de renvoi pas les efforts sur les vis de jonction. Si vous avez un catalogue AD il y a un plan de la
pièce.

Amicalement.

Johan

http://www.accastillage-diffusion.com/defaut.php?id=7&gamme=52&produit=177&article=505

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°115390

Bonjour Alain,

Ta compétence et notre mésaventure confirment les dangers sérieux que fait courir à nos bateaux cette pièce toujours
commercialisée. C'est effectivement la pièce dont tu m'as adressé la photo. Je te retourne directement sur ton mail la photo de
la pièce ouverte. Elle est particulièrement éloquente. Sans chercher à nuire commercialement à son fabriquant, il me semble
important que cette information lui parvienne car les risques sont sans commune mesure avec les enjeux publicitaires.

Francis

Hors ligne
SHPOUNTZ 38-40
Inscrit forum
réponse n°115393

Ayant vu chez les ships ces émerillons, plus longs que ceux dont vous parlez (30 cm au moins), et courbés pour faciliter le
passage, j'ai failli être tenté, mais ai reculé par suspicion envers l'émerillon lui même, alors si les ancrages eux mêmes
cèdent...
Bon ben je vais garder ma manille....

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°115399

Je confirme le caractere tres dangereux de ce type d'emerillon par mon experience personelle.

J'avais une Fob toujours à poste à l'etrave liée à la chaine par cet emerillion. Un jour par grosse mer, l'etrave tapait un
peu dans les vagues et j'ai vu disparaitre mon ancre en moins d'une seconde par plusieurs centaines de metres de fond. Il ne
me restait plus que la chaine.
J'etais bien heureux de cette mesaventure en mer, c'etait domage pour l'ancre mais au mouillage c'etait mon bateau qui
risquait gros.
Depuis j'ai une bonne manille pour faire la jonction c'est plus sur. Perdre son bateau pour un accessoire chinois à quelques
dizaines d'euros c'est trop dommage !

Fab
Hors ligne
OVNI 345
Inscrit forum
réponse n°115405

Pour ma part, plutôt que la manille, je prfère mettre un maillon rapide en inox : http://www.peguet.fr/
comme le pas de vis est sur le côté, il y a moins de chance que cela se détache avec les mouvements de la chaine.

http://www.peguet.fr/

Hors ligne
BENETEAU POKER
Inscrit forum
réponse n°115412

Bonjour Alain,
j'ai personnellement lu avec attention votre bouquin sur le mouillage, et je l'ai trouvé très riche en conseils judicieux. J'aimeraisi
réaliser une jonction chaine-ancre avec une chape: quelle chape choisir pour un déplacement 9 tonnes, chaîne de 10, ancre
Spade 20 kgs? Pour le cablot: epissure sur chaine avec du polyamide 8 torons de 16mm? Est-ce correct? Un grand merci
d'avance pour votre réponse et bien amicalement.

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°115418

Quentin,

Je viens d?aller verifier sur le catalogue ACMO,( http://www.acmo.fr/nautisme/nautisme.htm) la chape Inox de 12, (pour chaîne
de 10) est donnée pour une charge de rupture de 11055kg (Chaîne de 10= 5000 kg) la marge de sécurité est donc plus que
confortable..

Fab: J?ai aussi vérifié les charges du maillon rapide ?Pequet?( http://www.peguet.fr/fr/produits/normal.html#inox) la charge de
rupture du maillon de 12, est également excellente (12500 kg) ? Ce qui me fait un peu plus peur, c?est l?impossibilité de bloquer
l?écrou de fixation?

Francis: Merci pour la photo, pas encore reçue mais ça m?intéresse pour mes archives (si tu m?autorises à la diffuser)

Johan, merci de vos commentaries sympa sur mon bouquin - Je n?ai malheureusement pas pu ouvrir le site ?Accastillage
Diffusion? et dans mon hémisphére lointaine, il est introuvable.. je persiste et je te responds dès que j?ai pu voir le produit..

Calmes mouillages á tous

Alain

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°115419

Bonjour Jean-Luc,

Les conseils de Quentin sont trés judicieux _ ACMO est une boite trés sérieuse et les Gazurely des professionnels de bon
conseil .
Pour une chaîne de 10, il faut une chape de 12 (http://www.acmo.fr/nautisme/nautisme.htm) ? tu as la photo du montage de
mon bateau page 48 de mon bouquin,

Pour le cordage, l?ancienne norme stipulait du 18 mm, mais la charge de travail du 16 mm est identique á celle de la chaîne de 10
et sera plus facile (moins gros) á épissurer dans les maillons de la chaîne.. et bon courage pour le tricotage..

Alain

http://www.acmo.fr/nautisme/nautisme.htm

Anonyme (non vérifié)
réponse n°115421

J'ai la jonction AD depuis 6 mois et comme nous habitons sur notre bateau, et que nous fasons 70 de mouillage, alertés par
votre post, j'ai regardé ma jonction: Elle présente d'importants signes de fatigue sur l'axe coté chaîne!

Je vais donc la "poubeller" immédiatement et remettre un grosse manille...Le problème, c'est: que va-t-il se passer lorsuqe
que ma Delta va se présenter à l'envers au davier lors de la remontée? Avec la jonction, je pouvais tourner mon ancre pour
la mettre en bonne position, mais là.....

COmment faire?

Hors ligne
TRIMARAN
Inscrit forum
réponse n°115423

Merci pour cette mise en garde.
j'ai aussi la jonction AD incriminée depuis trois ans.

Le responsable magasin m'avait fait part de cas de rupture, un mois après mon achat. Après avoir vérifié le modèle que j'avais
acheté, il m'avait garanti qu'il était exempt du défaut qui avait causé des ruptures.

J'ai cru pouvoir lui faire confianceet ai fait plusieurs centaines de mouillages en toute tranquillité... Je vais mettre la pièce à la
ferraille et la remplacer par une Chape ACMO ou un maillon rapide.

Hors ligne
BENETEAU POKER
Inscrit forum
réponse n°115424

Merci Alain pour tes bons conseils, je vais m'occuper rapidement de ce nouveau montage.Merci également pour ton excellent
bouquin sur les mouillages, pour une fois, les arguments développés pour donner les conseils de bon mouillage sont des
arguments chiffrés et très convaiquants, plutôt que basés sur des affirmations non documentées et parfois peu pertinentes. A
lire!!

Hors ligne
ROMANEE (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°115428

Bonjour,

Rien à ajouter !

Si, naturellement: un grand merci à tous pour cette belle contribution, avec une objectivité et une précision au service de "la plus
grande satisfaction pour le plus grand nombre", au coeur battant d'un tel forum.

Bons vents portants à toutes et à tous.

Très cordialement.

Patrick

Hors ligne
SUN ODYSSEY 40
Inscrit forum
réponse n°115429

Le cas de Mangareva me semble très différent , il est plus que probable qu'il avait une vis déserrée et que les vibrations de
diverses origines ont fait le reste.Il y a des cas de rupture de chaine causé par un défaut d'un maillon, ce n'est pas pour ça que
l'on songerais à ne plus utiliser de chaine. L'émérillon me parait utile pour bien placer l'ancre dans la phase finale. Il me semble
plus positif de me renseigner sur un émérillon de bonne qualité.Je suis preneur de ce genre de conseils plutôt que de bricoler.
Léo

Hors ligne
Meta JNF52
Inscrit forum
réponse n°115436

Bonjour leo,

Pour ma part je me rapproche de produits industriels avec certifications (produits utyilisés en bureaux d'études)
Pour ton info et sans pub aucune, rapproches toi de "Corderie d'or pour des emerillons et autres matériels de marine :
www.ebc.net/corderie-dor e-mail : corderie-dor@ebc.net

Les différents emerillons forgés sont page 121 (CMU De 0.4 t à 20.5 t ) CMU = Charge Maximum d'Utilisation)

La charge minimale de rupture est de 5 x CMU.
Charge d'épreuve 2 x CMU.
Attention : ces emerillons ne tournent pas sous charge maxi , mais ce n'est pas ce qu'on leur demande.

Bonne accroche à tous .

Jacques

Hors ligne
ROMANEE (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°115480

Bonjour,

L'une ou l'un d'entre vous a-t-il un retour d'expérience à faire partager concernant la chaîne AQUA7 de NAUTILIUM (cf. lien ci-
dessous) ?

Cordialement.

Patrick

http://www.nautilium.com/Catalogo_01.htm

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°115498

Non aucune expérience, sinon que les caratéristiques de cet acier au bore manganèse semblent bonnes et plutôt supérieures
á celles de la chaîne classique:

AQUA71050 10 mm - - charge de travail 2200 kg - charge de rupture: 11000 kg (deca Newtons?)

Seul petit point á vérifier, si les dimensions du maillon correspondent bien EXACTEMENT aux empreintes de la poupée de ton
guideau..

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°115510

Après toutes ses réactions et sans aucun esprit polémique, je me sens le devoir d'alerter les chaînes d'accastillage qui ont à leur
catalogue la jonction chaîne-ancre incriminée dans l'expérience que j'ai relaté plus haut. Vos témoignages ne les laisseront
sûrement pas indifférents.

ISTOS

Hors ligne
ROMANEE (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°115526

Bonjour,

Merci Alain.
Aurais-tu la bonne chape (ne formant pas maillon faible) à me recommander (référence commerciale exacte, pour commande)
pour lier cette chaîne étonnante (+75%, i.e. grade 70 contre 32, voire 40 sur nos catalogues « habituels ») avec ma SPADE ?

Je ne peux m'empêcher, au passage, de déplorer, à l'unisson, le manque cruel de véritables spécifications techniques à travers
les incontournables, sempiternels, catalogues de nos shipchandlers habituels. Notre loisir commun, à tout le moins, mobilise
pourtant, avec rigueur et précision, d?authentiques éléments proprement techniques.

J'espère ainsi que les concepteurs de ces ouvrages, qui me lisent, me comprendront et mettront prochainement à disposition
immédiate de l'acheteur potentiel, d?une façon ou d?une autre et directement (avec professionnalisme, simple "esprit de
service"), toutes les données techniques relatives à leurs produits, de façon exhaustive et détaillée.

Bons vents portants à toutes et à tous.
Très cordialement.

Patrick

Hors ligne
(Trawler)
Inscrit forum
réponse n°115533

Bonjour à tous,

j'abonde dans le même sens : ne pas utiliser de jonction-émerillon. Depuis toujours, nous utilisons une manille lyre inox,
actuellement un modèle HR de Wichard avec un manillon qui se visse avec une clé hexagonale. Il n'y a donc pas d'aspérité à la
manille.

Pas de problème si l'ancre de présente à l'envers en remontant, car nous nous refusons de la monter à bord avec le guideau
électrique. On monte l'ancre sous l'étrave avec 30 cm de chaîne et le reste est fait de la main gauche, la main droite prenant
appui sur le balcon afin d'éviter le tour de rein. L'ancre de 27 kg remonte sans problème et je ne suis pas le gouverneur de l'état
de Californie (Arnold Schwarzie).

Cette manipulation en douceur permet d'éviter de bloquer l'ancre sous tension dans le davier et donc de préserver la santé de la
clavette du barbotin qui prend à elle seule la charge sur la chaîne. Nous avions fait en son temps un petit article sur STW : "Le
martyr de Saint Barbotin". C'est après avoir passé un certain nombre d'heures à extraire le barbotin pour changer ladite
clavette que nous ne remontons plus l'ancre à bord au guindeau.

Eviter les pannes est un réflexe lorsqu'on navigue au Grand Voyage.

Merci à Alain Poireaud pour ses nombreuses prestations sur le Forum.

Patrick de Caramel

Anonyme (non vérifié)
réponse n°115534

Hummmm ... caramel, l'inox HR est une catastrophe en immersion en eau de mer. C'est écrit sur les spéc dans les catalogues,
cet variété devient fragile avec une rupture brutale en immersion polongée Mécontent

Rob
Hors ligne
HR342
Inscrit forum
réponse n°115540

Bonjour a tous,
sujet tres interessant.

De passage a Oakland / CA au salon nautique SSP, j'ai achete un 'emerillon' de ce type:

http://www.quickline.us/ultraswivel.asp

Il a l'air assez astucieu et pas mal fait.
D apres l'estampille, il est fabbrique en Turkie par BOYUT Marine.
http://www.boyutmarine.com/en/
Si je me souviens bien le prix salon etait de env. 200USD (pas donne quand meme).
Je ne l'ai pas encore essaye.
Salutations
Roberto

http://www.quickline.us/ultraswivel.asp

http://www.boyutmarine.com/en/

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°115565

Bonjour á tous.

Francis ISOTOS et Patrick PANGAÏA ?

Oui ce serait effectivement une très bonne chose d?alerter les chaînes d?accastillage.. mais j?ai bien peur que ce soit un coup
d?épée dans l?eau ? Sur 10 émerillons de ce type, ils n?ont qu?à peine 1/100 de retour ? les bateaux qui naviguent sont une
minorité et ceux qui ancrent de façon habituelle, une exception.. Alors.. Ils sont lá pour vendre.. et pas pour autre chose..
Hélas..

Patrick, pour ta chape regarde la référence C120 de chez ACMO ? voit avec les Gazurely
(http://www.acmo.fr/nautisme/nautisme.htm) ACMO est une boite très sérieuse qui fabrique des produits de qualité.

Patrick Naegels ? Merci Patrick de ton petit mot sympa. Tes nombreuses contributions aussi sur de nombreux sites sont très
intéressantes..

Cependant, cette intervention sur ce thread sera également ma DERNIERE sur STW Mécontent.

J?ai eu récemment plusieurs interventions sur d?autres sujets, qui ont été CENSURÉES sans autre forme de procès ; j?ai donc
décidé de ne plus participer á STW.
Il y a suffisamment d?autres forums où je peux librement m?exprimer, pour que je ne continue pas á participer á ceux où mes
contributions ne sont pas appréciées.

Roberto,

BOYUT marine est une entreprise Turque, dirigée par un Allemand ? qui s?est fait la spécialité de fabriquer des produits PIRATES
d?autres produits performants existant sur le marché nautique ? La Turquie ne faisant que peu de cas des brevets
internationaux, il peut ainsi copier en toute impunité.

L?Original de l? Ultraswivel est le WASI POWER BALL - Anker ? Kettenverbinder ? um excellent produit, malheureusement un peu
cher, mais d?excellente qualité.. http://www.wasi.de/fileadmin/pdb/pdf/maritim/m8304.pdf

Bonnes navigations á tous et si vous passez par le Sud du Brésil, n'hésitez pas á me contacter ? Il y a un solide mouillage dans la
jolie baie bien protégée, en face de ma maison

Alain
hylas@free.fr

http://www.wasi.de/fileadmin/pdb/pdf/maritim/m8304.pdf

Rob
Hors ligne
HR342
Inscrit forum
réponse n°115566

Bonjour a tous,

Alain le Ultraswivel de WASI n'est pas tout a fait le meme que celui de Boyut.
Le Boyut, (on le voit bien dans le dessin sur le site ) , a une ?encoche? qui permet a l?ancre de se positionner automatiquement
dans le bon sens a l?entree du davier.

Ton ami allemand a ?copie? intelligemment ? Sourire)

Je suis sans bateau jusqu? a Octobre, donc je ne l?ai pas encore essaye. Au salon, sur une installation de démonstration ca
marchait tres bien, ?.mais au salon ca marche toujours tres bien Sourire)

Dommage pour ton depart de STW

Bon vent

Roberto

Hors ligne
COMPASS ANGELO LAVRANOS
Inscrit forum
réponse n°115569

Bonjour à tous,
Avant de vouloir enterrer cette liaison Chaine Ancre (fab Italienne) je tiens a vous signaler que sur un bateau de 50 Tonnes
avec chaine de 12, Guindeau de 6T, et chaine de 63 kg, nous avons cassé 2 fois la manille. Manille galva du constructeur au
début, puis manille lyre galva ensuite. Est-ce du au davier et a sa forme? Achaque fois la téte de la goupille était coupée au ras.

Depuis avec cette jonction chaine ancre ( 12/14) plus aucun problème. ne pas oublier de mettre du Sika dans le pas de vis, cela
maintient bien en place la liaison.

Pour finir je n'ai aucune action chez AD, et en visitant leur site je me suis apercu que leur prix était trés élevé par rapport à ce
que l'on peut trouver ailleurs. même modèle, même marque.

Avant de vouloir porter aux flammes un produit, peut-étre voir comment il est utilisé et quels sont les équipements auxilliaires
qui peuvent provoquer des dégats.

EX: si on met un cablage electrique insuffisant, on ne peut pas accuser le moteur électrique de ne pas étre efficace!

Donc, analysons les faits et les conditions d'utilisation.

Pour Alain, désolé de ta décision. je la comprends. Ayant eu parfois des attaques de certaines personnes sur mon adresse e-
mail.

Amicalement.

Capt Eric.

Hors ligne
BENETEAU POKER
Inscrit forum
réponse n°115571

Réponse à Alain: dommage que tu quittes le forum STW! Sur quel autre forum pourrons-nos bénéficier de ta précieuse
expérience? Ce serait bien que tu répondes, sinon tu risques de te faire attaquer pour non assistance à plaisancier en
difficulté Clin

Hors ligne
ROMANEE (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°115574

Bonjour,

Un grand merci, très cordialement, à Alain pour ses belles contributions, objectives et factuelles.

La flèche Nietzschéenne, pour "un oui, un non, une ligne droite, un but" vaut bien "par-delà bien et mal", non ?

Fair winds and smooth seas to all.

Patrick

Anonyme (non vérifié)
réponse n°115577

Vraiment dommage que tu t´en ailles Alain...
Tes interventions vont nous manquer ................................................................

Sophie

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°115644

Merci á tous de vos petits mots sympa..

J'ai eu aussi sur mon E.mail, de nombreux messages de sympathie déplorant ma décision, plus un long message d'Alain Richard,
que j'apprécie beaucoup.

Et je ne veux pas couurir le risque d'une condamnation pour "non assistance".. Sourire

Je vais donc revenir sur ma décision et reprendre ma participation au forum de STW.

Merci encore á tous de vos gentils petits mots..

Alain
www.hylas.ws

Hors ligne
BENETEAU POKER
Inscrit forum
réponse n°115678

Bravo Alain, la sagesse l'emporte sur la colère, le calme sur la tempête Clin

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°115710

Il eut été dommage que tu rompes cette liaison.

C'est juste pour fermer le sujet.

Francis

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°116019

Suite à nos échanges j'ai reçu une explication détaillée de la société Plastimo que je vous restitue intégralement.
Je rappelle que la liaison cylindro-conique à émerillon qui s'est rompue faisait le lien entre une chaîne de 10 et une ancre à verge
fixe MPI.

"
....Tout d?abord, le produit ne vient pas de chez Plastimo, et je ne peux donc pas préjuger de la qualité du produit ; par contre,
si vous le souhaitez, vous pouvez me faire parvenir la pièce afin que nous l?analysions et que nous vous donnions nos
commentaires.

- Ensuite, je dois vous dire que la jonction que vous avez utilisée n?était pas adaptée à votre modèle d?ancre ; en effet il
ne faut en AUCUN CAS utiliser ce type de liaison chaîne -ancre: avec des ancres à verge fixe telles que MPI, KOBRA, ou bien
encore les DELTA (voir notre catalogue 2008 à la page 259) ; par contre elles sont très adaptées à des ancres SOC ou CQR, qui
possèdent des verges pivotantes, mais également sur des ancres plates telles que les Britany ou les FOB qui ont un certain jeu
au niveau de l?axe de pivotement de la verge .

- Si vous devez utiliser une liaison sur votre MPI, il vous faut un modèle avec cardan tel que celui présenté dans le
catalogue AB page 179 modèle « C ».La tenue exceptionnelle des ancres à verges fixes fait qu?à un moment ou à un autre,
compte tenu que l?ancre peut être parfois enfouie très profondément dans le sol, votre bateau va exercer un effort latérale
important et donc casser la chape sur laquelle tous les efforts seront exercés. Si vous avez pris la précaution de prendre modèle
avec cardan, vous tirerez dans l?axe de la chape, l?effort sera reparti sur 2 axes et vous ne devriez donc plus avoir de problème.

Ceci étant dit, il faut tout de même rappeler qu?il est préférable de « redonner de la chaîne » (quand c?est possible !) afin
d?augmenter l?effet « amortissement », et éviter ainsi de tirer trop directement sur la verge de l?ancre ; si par exemple vous sur-
dimensionniez la liaison chaîne- ancre, à titre de précaution, c?est la verge de l?ancre qui dans ce cas, se tordrait à partir d?une
certaine tension (expérience vécue?).

Merci d?informer tous les « internautes » qui fréquentent votre site, afin qu?ils utilisent les produits adaptés à leurs besoins..."

L'explication de Plastimo qui n'est pas impliqué dans la diffusion du produit incriminé est selon moi convaincante. Cependant il me
parait important que pour ce produit ou des produits similaires, il soit clairement indiqué dans les catalogues d'accastilleurs et sur
les conditionnements qu'il ne doit pas équiper des ancres à verges fixes.

Cordial salut

ISTOS

Hors ligne
AMEL SANTORIN (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°116020

C'est une excellente information mais le soucis que doit on mettre lorsque la manille ne passe pas par le davier d'étrave?

Anonyme (non vérifié)
réponse n°116024

Merlan,

C'est une EXCELLENTE question!

j'attends la réponse avec impatience et curiosité! MDR

Hors ligne
AMEL MARAMU
Inscrit forum
réponse n°116025

Merla, voir chez AB ce modèle doit aller selon las indications de Plastimo

http://catalogue.accastillage-bernard.com/index.php?menu=1&mode=1&product_ID=1812

Hors ligne
ROMANEE (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°116027

Bonjour à toutes et à tous,

La contribution que je vous propose consiste à citer les quelques références qui me semblent s'imposer par elles même pour se
faire une opinion sur les enjeux en cause:

1) l'incontournable ouvrage d'Alain POIRAUD, que je salue au passage: "Tout savoir sur le mouillage", aux Editions Loisirs
Nautiques et en particulier la magnifique chape utilisée en page 48.

2) les compléments produits par Alain FRAYSSE, par lien Internet infra 1 et particulier les simulations permises par tableurs
associés.

En explorant les données ainsi proposées, pour ma part, je me suis laissé impressionner par le niveau des efforts dynamiques
spécifiés; ce qui, assez naturellement, m'a conduit à identifier une qualité de chaîne étonnante, à découvrir par lien Internet
infra 2.

Demeure à assembler une ligne sans "maillon faible"...et là ça se complique: l'aporie guette !

Toute contribution à cet égard sera cordialement bienvenue.

Bons vents portants à toutes et à tous.

Patrick

http://alain.fraysse.free.fr/sail/rode/dynam/dynam.htm

http://www.nautilium.com/Catalogo_01.htm

Fab
Hors ligne
OVNI 345
Inscrit forum
réponse n°116063

Le maillon rapide ?

Il me semble plus étroit qu'une manille, peut-être que ça pourrait aller ?

@+

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°116069

"que doit on mettre lorsque la manille ne passe pas par le davier d'étrave? "

Je n'ai pas trés confiance dans les maillons rapide, bien choisis, ils ont une résistance tout á fait suffisante, ce qui me gène est
l'impossibilité de bloquer l'écrou

En ce qui me concerne, j'ai choisi la solution de la chappe type ACMO (voir sur:
http://i8.photobucket.com/albums/a5/POIRAUD/FixaHylas2.jpg)

Alain (le saboteur de forums Clinhttp://i8.photobucket.com/albums/a5/POIRAUD/FixaHylas2.jpg

Hors ligne
AMPHITRITE 43
Inscrit forum
réponse n°116091

bonjour,
j'ai moi-même depuis un an une ancre spade avec une liaison émérillon de type présentée dans la référence AB donnée au
dessus modèle B.
Plastimo conseille donc vivement avec ce type d'ancre (verge fixe) une jonction de type C de cette référence afin d'éviter une
traction latérale importante sur la chape elle-même si j'ai bien compris ? La pièce supplémentaire permet de redresser la traction
dans l'axe. Soit.
Par contre le système d'Hylas ne me semble pas éviter ce problème ?
Merci de vos avis afin d'y voir un peu plus clair et de me décider soit à revenir au bon vieux système des manilles moins
pratiques pour la remontée mais plus sûr à priori ou au type d'émérillon cité au dessus. Cela me permettra d'éviter une gastrite
de stress avant la navigation de cet été et les nombreux mouillages prévus...

Anonyme (non vérifié)
réponse n°116096

La distinction entre ancre à verge mobile où l'on pourrait utiliser l'étalingure cylindro-conique et ancre à verge fixe où cette
jonction ne serait pas adaptée selon le courrier de Plastimo rapporté plus haut,me parait en pratique totalement théorique:une
CQR par exemple pouvant voir sa verge coincée entre 2 roches. Cela nous est arrivé. CQR made in Scotland,le modèle original
forgé et non une copie-mouillage-conditions météo délicates,veille une grande partie de la nuit et au matin nous avons relevé
une CQR dont la verge était tordue,coudée en son milieu-le caractère pivotant de la verge dont parle l'interlocuteur de Plastimo
n'ayant pu jouer.L'étalingure cylindro-conique si elle avait été utilisée dans ce cas,aurait surement beaucoup souffert.
J'ai depuis acheté une Spade-jonction manilles/chaine- mais les écrits de Mr A.Poiraud m'oriente maintenant vers la chape selon
Acmo.

Hors ligne
ROMANEE (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°116097

Bonsoir à toutes et à tous,

Lorsque j'ai fait fonctionner le tableur proposé par Alain FRAYSSE (cf. lien Internet infra): "rodeanch.xls", j'ai été grandement
surpris par:

1) le niveau des efforts susceptibles de s'exercer sur la ligne de mouillage, en particulier en pointes, sous rafales;

2) la faiblesse relative des accessoires du type de ceux qui sont en débat et qui nous sont proposés - du reste souvent sans
l'ensemble des dimensions ni parfois même les limites d'usage - par nos catalogues habituels, compte tenu d'un rapport usuel de
1/4 entre la charge de travail et celle de rupture;

3) la performance requise pour mettre en regard les points 1 et 2 supra, compte tenu des dimensions en jeu. En d'autres
termes, je suis tenté de relier mon ancre à ma chaîne avec une liaison articulée surdimensionnée (DN12 pour DN10 ou DN10
pour DN8 par exemple): et bien je ne trouve rien dont les dimensions soient compatibles. L'aporie me conduit, jusqu'à présent, à
ce que, lorsque la charge de travail est conforme (le risque du maillon faible est "géré") et bien les cotes deviennent
incompatibles.

Pour ma part, je recherche toujours l'atelier capable de former cette liaison, tant attendue, entre une bonne ancre et une
bonne chaîne, en simple continuité, tant dimensionnelle que dans le transfert de charge et l'adaptation au milieu.

Je suis donc preneur si l'une ou l'un d'entre vous s'est équipé ainsi.
A ce stade, dans un premier temps, il n'est même pas question de prix (hors quantité), n'est-ce pas ?

Bons vents portants à toutes et à tous.
Très cordialement.

Patrick

Lien 1 : http://alain.fraysse.free.fr/sail/rode/synthesis/synt.htm

http://alain.fraysse.free.fr/sail/rode/synthesis/synt.htm

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°116101

Je dois avouer que je ne connaissais pas le système de fixation d'AB

- Intéressant, mais mis á part l'émerillon (qui ne sert pas á grand chose), je trouve que ce dispositif n'apporte pas grand chose
par rapport au système de chape - reste á connaître le rapport des prix des deux systémes?? mais je suppose que la chape
ACMO doit être nettement moins chère.

Il est regrettable qu' AB ne donne aucune indication sur les charges de travail et/ou de rupture.

Je n'aime pas du tout ces vis bloquées par une contre-vis (voir: http://i8.photobucket.com/albums/a5/POIRAUD/axetaling.jpg).

L'axe percé crée un point faible et j'ai déjà eu l'occasion de casser un de ces axes au niveau du début du filetage - sauvant mon
ancre de justesse..

et puis, le bon vieux système de la manille est aussi auto-orientable et bon marché... Clin

Alain

http://i8.photobucket.com/albums/a5/POIRAUD/axetaling.jpg

Hors ligne
ROMANEE (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°116108

Bonjour Alain,

Merci.

Un schéma vaut souvent mieux qu'un long discours.

Bien cordialement.

Patrick

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°116136

PRUDENCE .. PRUDENCE .. PRUDENCE .. PRUDENCE .. PRUDENCE .. PRUDENCE ..

Désolé... mais je me suis aussi fait prendre par le beau discours MARKETING de Plastimo...

Il y avait quelque chose qui ne collait pas dans cette jonction AD.. et une bonne nuit de sommeil, m'a permis d'y voir plus clair:

- que cette jonction soit articulée ou pas, ça ne change ABSOLUMENT RIEN.. la traction sur les joues de la jonction au niveau de
la verge de l'ancre se fait de toutes façons en latéral.. - ET - sur cette vis percée dans son axe, dont je doute fort de la solidité.

Mon avis: tant que le fabricant n'aura pas donné de valeur de charge de travail ou de rupture, en traction droite ET en traction
latérale.. PRUDENCE...

'

Hors ligne
TRIMARAN
Inscrit forum
réponse n°116145

Parfaitement exact Alain !!

j'arrivais exactement à la même conclusion concernant l'inutilité de l'articulation sur le travail des joues de la chappe, mais je
n'osais pas l'écrire.

je vais remplacer la liaison AD par une simple manille inox Wichard de 14 avec manillon six pans creux. Elle travaille dans tous les
sens...

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°116163

Ton argument est juste Alain. La rotule n'empêche pas les tractions latérales sur les joues de la pièce qui a cédé. Cependant cet
argument s'applique également à la chape que tu utilises. Elle subit des forces latérales aussi importantes. Si sa résistance est
supérieure elle ne pourait donc être due qu'à la qualité de son échantillonnage ou de sa fabrication.
Finalement pour des ancres à verge fixe l'alternative serait dans l'hypothèse d'une forte traction latérale: plier la verge de
l'ancre ou casser la liaison chaine-ancre.

ISTOS

Anonyme (non vérifié)
réponse n°116165

Ce problème latéral fait qu'une manille lyre est meilleure de ce point de vue car les efforts de rotation sont entièrement
reportés sur la verge, la chaine et la liaison chaine-ancre ne travaillent qu'en traction.

On peut espérer que la probabilité de rupture brutale de verge (suite à un pliage) est assez faible si la verge est en acier
laminé. On remontera donc une ancre +/- pliée, mais avec une probabilité convenable de ne pas décrocher brutalement comme
dans le cas d'une rupture de chaine ou de liaison chaine-ancre.

Rob
Hors ligne
HR342
Inscrit forum
réponse n°116173

et pourqoui pas mettre alors une manille et un emerillon en serie? Clin

Roberto

Fab
Hors ligne
OVNI 345
Inscrit forum
réponse n°116179

La résistance de la manille galva est très loin de celle de la chaine donc inox.

Rob
Hors ligne
HR342
Inscrit forum
réponse n°116190

je rappelle l'avantage de l'emerillon pour positionner plus facilement l'ancre a l'arrivee sur le davier (...sujet de la discussion).

Roberto

Pages

Le site de la Grande Croisière...