Helice J prop

2158 lectures / 30 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
SEAON 96 (Trimaran)
Inscrit forum
Helice J prop
sujet n°105894
 Problèmes de blocages et de casse.Héééélice J PROP.
J'ai rencontré de sérieux problèmes avec mes 2 hélices J PROP. 
La première hélice s'est bloquée en position intermédiaire créant de grosses vibrations avec impossibilité de la débloquer , après contact avec le fournisseur il a fallu la changer. Le moteur et l'hélice n'avaient que 1600 H .Au prix de l'hélice la pilulle a eu du mal à passer.
Le fournisseur me certifiait que c'était exeptionnel...
2 Mois plus tard entrant dans une marina avec une entrée étroite la deuxième hélice s'est bloquée à mi-position ce qui fait que la marche arrière est devenue Marche avant et vice verca cela m'a couté en plus une poutre car nous avons percuté l'entrée de l'écluse, le bloquage s'étant produit juste au mauvais moment . La encore le fournisseur m'a certifié que le problème ne pouvait venir que de moi ou du bateau.
La2éme hélice a été réparée en usine le fournisseur me proposant généreusement la réparation avec 1000 E de moins que le prix d'une neuve . Quant j'ai changé l'hélice un mécanicien moteur était à bord et en essayant l'hélice il m'a fait remarquer que le passage en marche avant comme en marche Arr était plutot violant et pas bon du tout pour les inverseurs ,ce qui s'est vérifié par la suite car il nous a fallu changer les 2 inverseurs à 2500 h . Au fil de notre circum navigation nous avons rencontré 2 autres bateaux un monocoque qui avait des problèmes de damper à répetition avec cette hélice et dernièrement un outremer qui a du remplacer ses 2 hélices pour des problèmes de Bloquages aussi . Au prix que coute cette hélice C'est inadmissible et j'aimerai savoir s'il d'autres bateaux ont rencontré des problèmes .PRIX DE L'HELICE" J PROP": 2460 EUROS.

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°221864

  Voilà un bientriste tableau.   J'en suis à ma troisième J-prop, et je n'en dirai pas plus, cher   "inconnu"  . Je trouverais  de bon aloi qu'on se présente,  même si on a payé son écot à l'association.    Enfin, je dis ça, mais je ne dis rien.

Hors ligne
TIROT 702
Inscrit forum
réponse n°221866

Bonjour,
Est-ce propre à la motorisation Nanni diesel et plus particulièrement au modèle 37.5HP ???
Moteurs trop faibles pour un cata de 55 pieds chargé en TDM? Ce qui oblige à forcer davantage sur les tours???? 
Ou bien les  catas par leurs manoeuvres particulières passent de marche AV à marche ARR plus souvent et plus brutalement que sur les monocoques, ce qui fragilise ce genre d'hélice???

Hors ligne
IRISOFT
Inscrit forum
réponse n°221869

Bonjour,

Il n'y a très logiquement aucune raison valable d'incriminer, ni le bateau, ni le barreur.
Un équipement bien adapté ne casse pas si le barreur a un moment d'inattention.

Malgré que je distribue les FeatherStream via IRISoft Yacht, il faut bien avouer que le problème que vous avez rencontré est inhabituel.

Afin que je puisse, si possible, me faire un avis objectif et technique sur ce qui s'est mal passé, je serais intéressé de connaître :

- les caractéristiques de votre bateau (type, longueur à la flottaison, déplacement en charge?)

- de sa motoristation (marque/type, régime maxi, puissance maxi, ratio du réducteur; embase ou saildrive?)

- des caractéristiques des hélices à problème (modèle, diamètre, pas, nombre de pales)

Je mettrai mes conclusions sur ce fil.

Pierre

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°221870
Stratoge a écrit :
 Problèmes de blocages et de casse.Héééélice J PROP.
J'ai rencontré de sérieux problèmes avec mes 2 hélices J PROP. 
La première hélice s'est bloquée en position intermédiaire créant de grosses vibrations avec impossibilité de la débloquer , après contact avec le fournisseur il a fallu la changer. Le moteur et l'hélice n'avaient que 1600 H .Au prix de l'hélice la pilulle a eu du mal à passer.
Le fournisseur me certifiait que c'était exeptionnel...
2 Mois plus tard entrant dans une marina avec une entrée étroite la deuxième hélice s'est bloquée à mi-position ce qui fait que la marche arrière est devenue Marche avant et vice verca cela m'a couté en plus une poutre car nous avons percuté l'entrée de l'écluse, le bloquage s'étant produit juste au mauvais moment . La encore le fournisseur m'a certifié que le problème ne pouvait venir que de moi ou du bateau.
La2éme hélice a été réparée en usine le fournisseur me proposant généreusement la réparation avec 1000 E de moins que le prix d'une neuve . Quant j'ai changé l'hélice un mécanicien moteur était à bord et en essayant l'hélice il m'a fait remarquer que le passage en marche avant comme en marche Arr était plutot violant et pas bon du tout pour les inverseurs ,ce qui s'est vérifié par la suite car il nous a fallu changer les 2 inverseurs à 2500 h . Au fil de notre circum navigation nous avons rencontré 2 autres bateaux un monocoque qui avait des problèmes de damper à répetition avec cette hélice et dernièrement un outremer qui a du remplacer ses 2 hélices pour des problèmes de Bloquages aussi . Au prix que coute cette hélice C'est inadmissible et j'aimerai savoir s'il d'autres bateaux ont rencontré des problèmes .PRIX DE L'HELICE" J PROP": 2460 EUROS.

 Bonjour Stratoge et bonjour à tous,

Vous incriminez le constructeur d'hélices mais vous ne nous dites pas dans quels états se trouvaient les pales après les 2 avaries ?
Je joins ci-dessous le lien du site du constructeur pour rappeler la fragilité conceptuelle de ce type d'hélices. Si après les avaries, les pales sont retrouvées tordues, la mécanique interne est HS et l'hélice est à remplacer. Avez-vous véritablement besoin de réduire la trainée des hélices pour gagner quelques dixièmes de noeuds sous voiles ? C'est une mécanique compliquée qui ne supporte aucun choc, un équilibrage statique et dynamique parfaits pour éviter les vibrations et des plots amortisseurs entre arbre d'hélice et hélice pour protéger l'inverseur-réducteur des couples violents générés. Si à mon avis, il y a répétition anormale d'avaries, elles sont inadaptées.
Cordialement

http://pronautique.free.fr/helice%20marine%20a%20mise%20en%20drapeau%20automatique%20et%20reglage%20du%20pas%20JPROP.htm

Hors ligne
JEANNEAU SO 45.1
Inscrit forum
réponse n°221881

Je suis surpris de lire ce post qui relate des problemes de blocage de la JPROP . J'ai installé une JPROP sur Ke'a il y a 7 ans et je n'ai jamais eu aucun probleme ! lors du dernier carenage , j'ai constaté qu'elle n'avait aucun jeu dans les pales et était en parfait état...
Si j'avais une critique à faire c'est la pompe à graisse livrée avec l'helice qui n'est pas efficace : j'ai donc acheté une vraie pompe a graisse et un petit graisseur que je mets à la place de la petite vis BTR de graissage...la puissance de la pompe permet un vrai graissage avec evacuation de la vieille graisse par les axes...
Il est important de bien graisser l'helice à chaque carénage et ne laisser jamais les salissures s'installer sur l'helice ( plongées regulieres et nettoyage de l'helice avant de se servir du moteur , ce qui evite un désiquilibrage des pales...et par consequence du jeu dans celles ci...
Pour en revenir au probleme rencontré ... j'aimerais bien connaitre pourquoi elle s'est bloquée ? Etait elle propre ou chargée de concretions  ? as t'elle été graissée regulierement ?

http://yachtkea.over-blog.com

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°221908

Bonjour yatchkea et bonjour à tous,
Si à la suite d'un choc de l'une des pales contre un corps immergé ou flottant entre deux eaux qui la désaxe par rapport à l'axe de son engrenage, lors de l'inversion de la rotation de l'arbre d'hélice, la base de la pale se coincera sur le noyau de l'hélice dans une position intermédiaire rendant toute manoeuvre impossible.
Cordialement

Hors ligne
RM 10.50
Inscrit forum
réponse n°221919

 Bonjour à tous,

Nous avons une JProp depuis Noêl 2008 ( c'était le cadeau de Noêl voulu par mon épouse !!)

Jamais eu aucun problème avec.....je suis un peu mécano et c'est justement la qualité de construction de cette hélice qui m'a décidé pour ce modèle.

Pour manoeuvrer mon biquille entre les pontons j'ai besoin de pas mal de puissance à l'hélice et on peut dire que je tire dessus et jamais eu quoi que ce soit avec ....
Je suis actuellement en carénage  et au vu de ce fil, j'en ai profité pour la démonter et nickel, comme si elle était neuve...

Je pencherai moi aussi pour un gros choc sur les hélices .......

Hélicement votre 

Hors ligne
Gib sea 442
Inscrit forum
réponse n°221928

 Bonjour à tous,
Ocambo navigue depuis bientôt deux ans sans interruption avec transat, mer des caraïbes de Haîti au Vénézuela ....
L'hélice JPROP choisie avant de partir pousse trés bien le voilier au moteur par vent calme et dans les passes.
En marche arrière pas de souci avec le pas d'hélice qu'il faut compenser avec un peu de vitesse.
Nous gagnons prés de 1 noeud sous voile....
La réactivité du vendeur au moindre souci est remarquable..
Bonne mécanique 

Hors ligne
OUTREMER 55LIGHT
Membre cotisant
Cotisant depuis 2007
réponse n°221929
Moi je suis propriétaire d'1 outremer 50 depuis 2010 qui a 60000 miles et je n'ai connu aucun pb avec les j prop j'ai remonté l'amazone jusqu'à santarem fais plusieurs transats ss pb. Je suis équipé de 2 y'a mar. 3jh3 avec arbres. Je l.ai fais révisé 1 fois en Italie aprés 1 bris de chaise d'arbre bout pris dans l'hélice par mesure de sécu et il n'y avait aucun dégât. Je pense que votre pb n'est pas lié à la qualité des hélices mais à des pb d'inverseur.  D.Hoffmann outremer NOSY BE 50l  Dany 26

 

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°221936

J'en suis à ma deuxième hélice JPROP. La première sur un bateau déplacant 17 tonnes, aucun problème pendant plus de 12 ans et quelques milliers de milles. J'avais choisi cette hélice compte tenue de son systéme mécanique bien réalisé. Elle m'a toujours donné entière satisfaction il en est de même pour le le nouveau propriètaire du bateau.  La deuxiéme je l'ai installé  sur un bateau plus léger de 10.50 m, elle me donne entière satisfaction en particulier pour les manoeuvre dans les ports et en marche arrière.  Je l'ai conseillé à pas d'amis et ils sont satisfait.

Hors ligne
RUSH ROYALE TDF
Inscrit forum
réponse n°222012

Cher Monsieur BOUROT,

Etant l’importateur Français de JPROP je me permets de répondre à votre post qui m’a particulièrement surpris.
En effet nous avons eu des contacts en 2011 lors de l’achat de votre Outremer 55 et depuis pas de nouvelles. Vous comprendrez donc que le ton employé soit déconcertant.
Je vous rappelle que votre excellent bateau a été équipé d’origine (en 2005) d’hélices JPROP par le chantier Outremer, que vous l’avez acheté début 2011 après expertise. Cette dernière n’a révélé aucun défaut sur les hélices malgré les 1600 h de moteur en 6 ans.
Je profite de cette occasion pour saluer le précédent propriétaire de votre bateau avec qui j’ai toujours eu d’excellentes relations.

Depuis ce rachat vous avez subi une avarie inexpliquée lors de la mise à l’eau et une hélice a été endommagée. Nous ne nous connaissions pas, et je vous ai dépanné en express car pour moi le service client est primordial.
Exerçant par ailleurs l’activité d’Expert Maritime depuis 2002, je me suis permis de vous donner quelques explications plausibles (notamment la possibilité d’un embrayage tardif de l’hélice à un régime trop élevé dû à un problème d’inverseur).
Dans votre post vous indiquez que le mécanicien a ressenti un claquement, ceci corrobore ma 1ere analyse mettant en cause l’inverseur. Je permets de rappeler ici une particularité qui fait le succès mondial des hélices JPROP à savoir : 5 portées en friction et 5 dents en contact avec le pignon de pale qui ralentissent le basculement, une JPROP ne claque pas ! C’est un fait reconnu par tous.
L’hélice JPROP peut-elle « fatiguer » l’inverseur ?
Une hélice à mise en drapeau n’entre en rotation que lorsque l’inversion des pales est achevée, ce qui laisse le temps aux disques ou aux cônes d’accouplement de l’inverseur se coller avant de prendre la charge inertielle. De plus, la forte traction de l’hélice en marche arrière, augmente la sérénité du barreur et réduit le besoin de brutaliser l’inverseur lors des manœuvres de port. Ces particularités que vous retrouvez sur nos hélices JPROP sont plutôt favorable à la durée de vie des inverseurs.

Concernant le problème de « damper » que vous évoquez, pièce entre l’inverseur et le moteur (et non entre l’inverseur et l’hélice) :
Le changement de technologie (ressorts métalliques remplacés par du caoutchouc) a réduit la durée de vie de ces pièces d’accouplement. Il faudrait une analyse plus détaillée pour déterminer la vraie cause du problème qui en aucun cas ne peut venir de l’hélice. Je vous fais remarquer que les fabricants de moteur acceptent les prises en charges de réparation, y compris hors période de garantie, lors de problèmes de damper prouvant la faiblesse actuelle de ces pièces.

Il est regrettable que vous ayez opté pour une tribune publique et que vous vous soyez trompé de cible. Vous auriez pu prendre le soin de m’informer de votre infortune.
Je suis toujours à l’écoute de mes clients et prêt à leur rendre service comme en témoignent les nombreux messages en réponse au vôtre.

N’hésitez pas à venir à la Ciotat avec Blue Note pour que je puisse vous aider à analyser votre problème.

Sincèrement
Jean Michel Arnaud
PRONAUTIQUE

Hors ligne
OVNI 365
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°222025

Bonjour,

J'ai équipé mon bateau d'une hélice J Prop en 2006 et  j'en suis très satisfait. Elle m'assure un gain de vitesse à la voile appréciable et  une amélioration sensible de la conduite du bateau en marche arrière qui n'est pas le point fort des dériveurs.
Après 2000h d'utilisation, je ne constate aucune augmentation des jeux, et le démontage reste très facile. Il faut prévoir au minimum un nettoyage complet tous les ans. C'est un très bon investissement. 
  

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°222042
Jean-Mich a écrit :
Cher Monsieur BOUROT,

Etant l’importateur Français de JPROP je me permets de répondre à votre post qui m’a particulièrement surpris.
En effet nous avons eu des contacts en 2011 lors de l’achat de votre Outremer 55 et depuis pas de nouvelles. Vous comprendrez donc que le ton employé soit déconcertant.
Je vous rappelle que votre excellent bateau a été équipé d’origine (en 2005) d’hélices JPROP par le chantier Outremer, que vous l’avez acheté début 2011 après expertise. Cette dernière n’a révélé aucun défaut sur les hélices malgré les 1600 h de moteur en 6 ans.
Je profite de cette occasion pour saluer le précédent propriétaire de votre bateau avec qui j’ai toujours eu d’excellentes relations.

Depuis ce rachat vous avez subi une avarie inexpliquée lors de la mise à l’eau et une hélice a été endommagée. Nous ne nous connaissions pas, et je vous ai dépanné en express car pour moi le service client est primordial.
Exerçant par ailleurs l’activité d’Expert Maritime depuis 2002, je me suis permis de vous donner quelques explications plausibles (notamment la possibilité d’un embrayage tardif de l’hélice à un régime trop élevé dû à un problème d’inverseur).
Dans votre post vous indiquez que le mécanicien a ressenti un claquement, ceci corrobore ma 1ere analyse mettant en cause l’inverseur. Je permets de rappeler ici une particularité qui fait le succès mondial des hélices JPROP à savoir : 5 portées en friction et 5 dents en contact avec le pignon de pale qui ralentissent le basculement, une JPROP ne claque pas ! C’est un fait reconnu par tous.
L’hélice JPROP peut-elle « fatiguer » l’inverseur ?
Une hélice à mise en drapeau n’entre en rotation que lorsque l’inversion des pales est achevée, ce qui laisse le temps aux disques ou aux cônes d’accouplement de l’inverseur se coller avant de prendre la charge inertielle. De plus, la forte traction de l’hélice en marche arrière, augmente la sérénité du barreur et réduit le besoin de brutaliser l’inverseur lors des manœuvres de port. Ces particularités que vous retrouvez sur nos hélices JPROP sont plutôt favorable à la durée de vie des inverseurs.

Concernant le problème de « damper » que vous évoquez, pièce entre l’inverseur et le moteur (et non entre l’inverseur et l’hélice) :
Le changement de technologie (ressorts métalliques remplacés par du caoutchouc) a réduit la durée de vie de ces pièces d’accouplement. Il faudrait une analyse plus détaillée pour déterminer la vraie cause du problème qui en aucun cas ne peut venir de l’hélice. Je vous fais remarquer que les fabricants de moteur acceptent les prises en charges de réparation, y compris hors période de garantie, lors de problèmes de damper prouvant la faiblesse actuelle de ces pièces.

Il est regrettable que vous ayez opté pour une tribune publique et que vous vous soyez trompé de cible. Vous auriez pu prendre le soin de m’informer de votre infortune.
Je suis toujours à l’écoute de mes clients et prêt à leur rendre service comme en témoignent les nombreux messages en réponse au vôtre.

N’hésitez pas à venir à la Ciotat avec Blue Note pour que je puisse vous aider à analyser votre problème.

Sincèrement
Jean Michel Arnaud
PRONAUTIQUE

 Bonjour Jean-Mich,
" L'hélice JPROP peut-elle" fatiguer" l'inverseur ?"
Dans la réponse qui suit, vous nous démontrez que ce n'est pas possible alors que votre site informe l'internaute que vous commercialisez aussi "des hélices JPROP à amortisseurs homologuées par Yanmar pour les embases SD20 et SD50."
Quel est le but principal de cet amortisseur ?
Amortir les chocs sur la pignonerie lors de l'inversion de marche donc conforter le rôle du Damper sur la chaine cinématique pour protéger l'inverseur-réducteur ou jouer un rôle identique au moyeu en Néoprène d'une hélice sur une transmission hors-bord ?
Etant donné que Yanmar à homologué l'amortisseur, j'aurais tendance à penser que son objectif principal est le premier ?
Cordialement

Anonyme (non vérifié)
réponse n°222078
Kv33 a écrit :
Stratoge a écrit :
 Problèmes de blocages et de casse.Héééélice J PROP.
J'ai rencontré de sérieux problèmes avec mes 2 hélices J PROP. 
La première hélice s'est bloquée en position intermédiaire créant de grosses vibrations avec impossibilité de la débloquer , après contact avec le fournisseur il a fallu la changer. Le moteur et l'hélice n'avaient que 1600 H .Au prix de l'hélice la pilulle a eu du mal à passer.
Le fournisseur me certifiait que c'était exeptionnel...
2 Mois plus tard entrant dans une marina avec une entrée étroite la deuxième hélice s'est bloquée à mi-position ce qui fait que la marche arrière est devenue Marche avant et vice verca cela m'a couté en plus une poutre car nous avons percuté l'entrée de l'écluse, le bloquage s'étant produit juste au mauvais moment . La encore le fournisseur m'a certifié que le problème ne pouvait venir que de moi ou du bateau.
La2éme hélice a été réparée en usine le fournisseur me proposant généreusement la réparation avec 1000 E de moins que le prix d'une neuve . Quant j'ai changé l'hélice un mécanicien moteur était à bord et en essayant l'hélice il m'a fait remarquer que le passage en marche avant comme en marche Arr était plutot violant et pas bon du tout pour les inverseurs ,ce qui s'est vérifié par la suite car il nous a fallu changer les 2 inverseurs à 2500 h . Au fil de notre circum navigation nous avons rencontré 2 autres bateaux un monocoque qui avait des problèmes de damper à répetition avec cette hélice et dernièrement un outremer qui a du remplacer ses 2 hélices pour des problèmes de Bloquages aussi . Au prix que coute cette hélice C'est inadmissible et j'aimerai savoir s'il d'autres bateaux ont rencontré des problèmes .PRIX DE L'HELICE" J PROP": 2460 EUROS.

 Bonjour Stratoge et bonjour à tous,

Vous incriminez le constructeur d'hélices mais vous ne nous dites pas dans quels états se trouvaient les pales après les 2 avaries ?
Je joins ci-dessous le lien du site du constructeur pour rappeler la fragilité conceptuelle de ce type d'hélices. Si après les avaries, les pales sont retrouvées tordues, la mécanique interne est HS et l'hélice est à remplacer. Avez-vous véritablement besoin de réduire la trainée des hélices pour gagner quelques dixièmes de noeuds sous voiles ? C'est une mécanique compliquée qui ne supporte aucun choc, un équilibrage statique et dynamique parfaits pour éviter les vibrations et des plots amortisseurs entre arbre d'hélice et hélice pour protéger l'inverseur-réducteur des couples violents générés. Si à mon avis, il y a répétition anormale d'avaries, elles sont inadaptées.
Cordialement

 Bonsoir à tous
C'est fou ça, une personne publie sa mésaventure et dèjà il est condamné à se justifier du bien fondé de ce qui lui arrive ? Quand on aligne 2400 euros dans un morceau de feraille on est en droit de donner son avis, peu importe si il positif ou négatif.
Une chose encore, moi aussi sur mon cata j'ai mis des repliables, kiwi pro dont d'ailleurs je ne suis pas spécialement satisfait non plus, la poussée n'est pas celle que j'attendais, mais comme une burne je me suis laissé avoir par des essais de merde de plusieurs magasines de bateaux, mais bon, c'est une autre histoire, voilà, j'ai installé celles-ci contrairement à ce que tu peux penser, non pour la vitesse bien que je gagne au bas mot 1 N mais surtout par le bruit qu' engendraient  au dessus de 8 N les fixe, ce que tu ne dois pas vraiment connaitre sinon tu n'aurais pas dit cette aneries sur le gain de vitesse, en plus au bout de 15000 milles j'avais du changer les roulements avec les vieilles sur mes 2 embases ! ! !
En plus lire le discours de l'importateur rempli de mépris me fout les boules, il me fait penser aux arguments de santé du revendeur de déssalinisateur Francais qui s'était défendu de façon aussi sinistre sur ce même forum.
Moi j'avais eu un problème sur mes voiles neuves, j'ai téléphoné à mon voilier "ROCHARD" à Hirson pour ne pas le nomer, il est venu me voir immédiatement et à pris en charge la toile et son rapatriment à mon bateau sans essayer de se défiler.
Bonne soirée, Pascal
Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°222096

Bonjour Shazzan et bonjour à tous,
Seule l'analyse technique des problèmes m'intéresse.
Concernant les gains prévisionnels de vitesse avec les hélices "bec de canard", voir le lien donnant accès aux tableaux des prédictions de vitesse des architectes Finot-Conq pour Oceanis 34.
Pour votre problème de bruit d'hélice pales fixes au-dessus de 8 N, le sujet a déjà été évoqué sur ce forum, voir le lien ci-dessous.
Cordialement

http://www.finot.com/bateaux/batproduction/beneteau/oceanis34/vpp/polaire%20oceanis%2034.pdf

http://www.stw.fr/forumstw/quest_answers.cfm?quest_id=8093&st_row=16&rep_st_row=21&topic_id=71

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°222097
Kv33 a écrit :
Bonjour Shazzan et bonjour à tous,
Seule l'analyse technique des problèmes m'intéresse.
Concernant les gains prévisionnels de vitesse avec les hélices "bec de canard", voir le lien donnant accès aux tableaux des prédictions de vitesse des architectes Finot-Conq pour Oceanis 34.
Pour votre problème de bruit d'hélice pales fixes au-dessus de 8 N, le sujet a déjà été évoqué sur ce forum, voir le lien ci-dessous.
Cordialement

 Manque les polaires avec hélice "bec de canard" que vous trouverez sur ce lien
Avec mes excuses

http://www.finot.com/bateaux/batproduction/beneteau/oceanis34/oceanis34_pres.htm

Hors ligne
ALLURES 40
Inscrit forum
réponse n°222399
Stratoge a écrit :
 Problèmes de blocages et de casse.Héééélice J PROP.
J'ai rencontré de sérieux problèmes avec mes 2 hélices J PROP. 
La première hélice s'est bloquée en position intermédiaire créant de grosses vibrations avec impossibilité de la débloquer , après contact avec le fournisseur il a fallu la changer. Le moteur et l'hélice n'avaient que 1600 H .Au prix de l'hélice la pilulle a eu du mal à passer.
Le fournisseur me certifiait que c'était exeptionnel...
2 Mois plus tard entrant dans une marina avec une entrée étroite la deuxième hélice s'est bloquée à mi-position ce qui fait que la marche arrière est devenue Marche avant et vice verca cela m'a couté en plus une poutre car nous avons percuté l'entrée de l'écluse, le bloquage s'étant produit juste au mauvais moment . La encore le fournisseur m'a certifié que le problème ne pouvait venir que de moi ou du bateau.
La2éme hélice a été réparée en usine le fournisseur me proposant généreusement la réparation avec 1000 E de moins que le prix d'une neuve . Quant j'ai changé l'hélice un mécanicien moteur était à bord et en essayant l'hélice il m'a fait remarquer que le passage en marche avant comme en marche Arr était plutot violant et pas bon du tout pour les inverseurs ,ce qui s'est vérifié par la suite car il nous a fallu changer les 2 inverseurs à 2500 h . Au fil de notre circum navigation nous avons rencontré 2 autres bateaux un monocoque qui avait des problèmes de damper à répetition avec cette hélice et dernièrement un outremer qui a du remplacer ses 2 hélices pour des problèmes de Bloquages aussi . Au prix que coute cette hélice C'est inadmissible et j'aimerai savoir s'il d'autres bateaux ont rencontré des problèmes .PRIX DE L'HELICE" J PROP": 2460 EUROS.

Bonjour à tous,

J'ai installé une hélice Jprop de 18" en 2006 sur mon Allures 40 tout neuf (N°1) équipé d'un moteur Volvo 55 ch.
J'ai choisi cette hélice pour sa construction mécanique qui m'a paru très sérieuse, mais aussi pour l'importateur, qui lui aussi m’a paru très sérieux et qui a su installer un climat de confiance dès le début.
Je n'ai pas été déçu, ni par l'hélice dont je suis entièrement satisfait, sans aucun problème depuis 2006 (1000 h moteur), ni par l’importateur qui a toujours été très réactif à la moindre de mes sollicitations.
Je démonte chaque année l’hélice pour la contrôler, nettoyer et graisser. Je n’ai constaté aucun jeu. A l’utilisation je n’ai entendu aucun claquement et la marche arrière est un vrai bonheur.
Je l’ai aussi chaudement recommandée à des amis qui en sont très satisfaits. Je connais aussi d’autres utilisateurs qui n’ont rencontrés aucun souci avec.
Je suis d’accord avec Yachtkea, la pompe à graisse n’est pas du tout au top, mais c’est bien le seul défaut que j’ai constaté.
Si c’était à refaire je reprendrais une Jprop.

Cordialement

Hors ligne
DUFOUR 42
Inscrit forum
réponse n°222461

Bonjour,
Je suis utilisateur depuis plus de 10 ans, sur mon bateau précédent un Mélody, puis sur mon bateau actuel un Dufour 42 d'une hélice J-Prop (moteur Volvo MD-55 avec arbre d'hélice).
Elle ne m'a jamais posé aucun problème de dysfonctionnement et elle remplit parfaitement le cahier des charges fixé lors de son achat et dont le respect m'avait été garanti par son importateur : facilité du réglage et de l'optimisation de son pas en fonction du type de navigation et donc réduction de la consommation de fuel, absence de trainée à la voile et marche arrière puissante. 
Elle nécessite un entretien annuel que justifie l'importance de l'investissement et de la fonction : nettoyage rigoureux des pales et de leur zone de rotation des concrétions ou de coulures d'antifouling, graissage et changement d'anode en utilisant la graisse et les anodes préconisées par le consructeur.
Elle présente l'inconvénient, comme toutes les autres hélices à pas variable, d'une certaine inertie lors du passage marche avant -marche arrière liée au temps de rotation des pales et que l'on peut être tenté de combattre par une poussée supplémentaire sur la manette de gaz avec probablement des efforts plus importants et plus brutaux sur l'inverseur ; d'où la nécessité d'anticiper un peu plus le passage en marche arrière qu'avec une hélice classique.
Toutes ces précautions prises, mon hélice était comme neuve avec une rotation aussi douce et facile de ses pales qu'à l'origine, lors je l'ai replacée au terme d'un hivernage à terre de plusieurs mois.
Loin de toute considération technique, mes propos ne font que rapporter mon expérience personnelle et celle d'amis, comme moi utilisateurs et satisfaits de ce produit.
Je regrette enfin que l'initiateur de cette discussion, n'ait pas précisé dans son exposé les causes du blocage de ses hélices et/ou ce qu'avait constaté le fournisseur lors de leur réparation, informations qui auraient pu être utiles aux autres utilisateurs de ce type d'hélice pour éventuellement adapter leurs conditions d'utilisation et éviter ce type de problèmes.

Hors ligne
CATAMARAN
Inscrit forum
réponse n°222462

Bonjour à tous,

Je rejoins volontiers les rangs des satisfaits de la JPROP, que j'ai pris en substitution de la MAXPROP lors de la remotorisation de mon bateau.

J'y ajoute l'écoute attentive et le dévouement de PRONAUTIQUE pour assister ses clients. Cela ne veut pas dire qu'il ne puisse pas y avoir de problème sur un équipement, mais je ne souhaite pas que l'on fasse de STW un bureau de lynchage pour fournisseurs pour lesquels comme ici, les témoignages sont nombreux pour attester qu'ils tentent de faire de leur mieux.

Cela devient d'autant plus indécent quand cela tourne à l'agressivité et à la vulgarité  totalement gratuite d'un Shazzan, surtout si l'on considére que l'anonymat de l'auteur de ce post ne plaide pas en faveur de son impartialité sur le problème qu'il rencontre. J'ai l'impression de revoir les bons vieux westerns, où l'on voit un excité alcolisé réclamer la pendaison d'un pauvre innocent sans lui laisser le droit de s'expliquer. Alors, je viens jouer les Clint Eastwood ou les John WAYNE pour réclamer un peu de courtoise et de décence sur la place du village.

D'une façon générale, je ne pense pas que STW doive devenir la plateforme des frustrés teigneux  en tout genre pour cracher leur bile, insulter voire lyncher du fournisseur à tous prix au seul prétexte qu'il réagisse à des critques de leur produit ou service. Cela ne peut donner qu'une très mauvaise image de la plaisance française et de ses pratiquants en général et de ce forum en particulier, trop souvent squatté par des grossiers personnages qui feraient mieux de se relire avant de s'exprimer.

Si Monsieur SHAZZAN est mal dans sa peau en faisant du bateau au point de haïr la terre entière, je ne pourrais que lui conseiller de faire du vélo ou de la politique, mais qu'il laisse les marins amoureux de la mer et de la courtoisie maritime partager des moments de joie et d'expérience dans une certaine convivialité, et exposer leur difficulté dans des échanges constructifs.


Anonyme (non vérifié)
réponse n°222474
Colyande a écrit :
Bonjour à tous,

Je rejoins volontiers les rangs des satisfaits de la JPROP, que j'ai pris en substitution de la MAXPROP lors de la remotorisation de mon bateau.

J'y ajoute l'écoute attentive et le dévouement de PRONAUTIQUE pour assister ses clients. Cela ne veut pas dire qu'il ne puisse pas y avoir de problème sur un équipement, mais je ne souhaite pas que l'on fasse de STW un bureau de lynchage pour fournisseurs pour lesquels comme ici, les témoignages sont nombreux pour attester qu'ils tentent de faire de leur mieux.

Cela devient d'autant plus indécent quand cela tourne à l'agressivité et à la vulgarité  totalement gratuite d'un Shazzan, surtout si l'on considére que l'anonymat de l'auteur de ce post ne plaide pas en faveur de son impartialité sur le problème qu'il rencontre. J'ai l'impression de revoir les bons vieux westerns, où l'on voit un excité alcolisé réclamer la pendaison d'un pauvre innocent sans lui laisser le droit de s'expliquer. Alors, je viens jouer les Clint Eastwood ou les John WAYNE pour réclamer un peu de courtoise et de décence sur la place du village.

D'une façon générale, je ne pense pas que STW doive devenir la plateforme des frustrés teigneux  en tout genre pour cracher leur bile, insulter voire lyncher du fournisseur à tous prix au seul prétexte qu'il réagisse à des critques de leur produit ou service. Cela ne peut donner qu'une très mauvaise image de la plaisance française et de ses pratiquants en général et de ce forum en particulier, trop souvent squatté par des grossiers personnages qui feraient mieux de se relire avant de s'exprimer.

Si Monsieur SHAZZAN est mal dans sa peTrès intéressante ton analyse. Si je comprends bien, du fait de l’anonymat de l'auteur du fil en question, son mécontentement doit être mis en doute? Et donc il est tout à fait normal à tes yeux que le fournisseur se permette d'utiliser un ton si disgracieux ! ! ! ! !
Oui, ça te tient, d'ailleurs toi, jamais tu te permettrais d'être aussi désagréable avec personne bien entendu, tu es bien élevé, pas comme moi, alcoolo invétéré, frustré et teigneux, prêt à en découdre avec le monde entier....
J'ai suivi ton précieux conseil, je me suis relu, et, oh miracle, je me suis rendu compte combien j'ai été intolérant, heureusement que des personnes aussi censées que toi me fassent la morale, au moins tu remontes le niveau général.
Juste une dernière chose Mon seigneur, le vélo je pratique, la politique je te la laisse, je déteste la langue de bois, d'ailleurs je pense que tu devrais bien t'en sortir par contre tes conseils tu peux te les carrer dans le CUL c'est mon coté vulgaire qui ressort, et à l'occasion, si tu étais amené à me croiser, je serais très intéressé de reparler de ça avec toi devant une menthe à l'eau.....
Bien amicalement Pascal
au en faisant du bateau au point de haïr la terre entière, je ne pourrais que lui conseiller de faire du vélo ou de la politique, mais qu'il laisse les marins amoureux de la mer et de la courtoisie maritime partager des moments de joie et d'expérience dans une certaine convivialité, et exposer leur difficulté dans des échanges constructifs.

 Bonsoir Coly...non, excuxes moi, Jacques....

Très intéressante ton analyse. Si je comprends bien, du fait de l’anonymat de l'auteur du fil en question, son mécontentement doit être mis en doute? Et donc il est tout à fait normal à tes yeux que le fournisseur se permette d'utiliser un ton si disgracieux ! ! ! ! !
Oui, ça te tient, d'ailleurs toi, jamais tu te permettrais d'être aussi désagréable avec personne bien entendu, tu es bien élevé, pas comme moi, alcoolo invétéré, frustré et teigneux, prêt à en découdre avec le monde entier....
J'ai suivi ton précieux conseil, je me suis relu, et, oh miracle, je me suis rendu compte combien j'ai été intolérant, heureusement que des personnes aussi censées que toi me fassent la morale, au moins tu remontes le niveau général.
Juste une dernière chose Mon seigneur, le vélo je pratique, la politique je te la laisse, je déteste la langue de bois, d'ailleurs je pense que tu devrais bien t'en sortir par contre tes conseils tu peux te les carrer dans le " CUL" c'est mon coté vulgaire qui ressort, et à l'occasion, si tu étais amené à me croiser, je serais très intéressé de reparler de ça avec toi devant une menthe à l'eau.....
Bien amicalement Pascal 

Anonyme (non vérifié)
réponse n°222480

C'est bizarre chez les marins, cette manie de faire des phrases.
Les hélices J-prop sont correctes. 2 sur mon cata. L'une s'est pris un bout (mais avec coupe-orin) et elle a un léger point dur en drapeau depuis. Ce sont donc de bonnes hélices, efficaces dans les 2 sens de marche et un plus à la voile. Mais très chères et pièces détachées coutant un bras car rien de standard. Ainsi, j'ai payé 157 euros la contre-vis inox du moyeu (à changer car démontage laborieux). Pronautique est de bon conseil et m'a permis de dépanner mon cata, seul, à Tahiti. Car l'ennui pour ce genre de matos "pointu", c'est l'éloignement mais le sav est à la hauteur.
En revanche, je ne suis pas rentré dans le jeu de la graisse spéciale, une bonne graisse marine (tenue à l'eau de mer) fait l'affaire depuis...3ans, date du premier démontage total (faut s'accrocher!).

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°222497
Shazzan a écrit :
Colyande a écrit :
Bonjour à tous,

Je rejoins volontiers les rangs des satisfaits de la JPROP, que j'ai pris en substitution de la MAXPROP lors de la remotorisation de mon bateau.

J'y ajoute l'écoute attentive et le dévouement de PRONAUTIQUE pour assister ses clients. Cela ne veut pas dire qu'il ne puisse pas y avoir de problème sur un équipement, mais je ne souhaite pas que l'on fasse de STW un bureau de lynchage pour fournisseurs pour lesquels comme ici, les témoignages sont nombreux pour attester qu'ils tentent de faire de leur mieux.

Cela devient d'autant plus indécent quand cela tourne à l'agressivité et à la vulgarité  totalement gratuite d'un Shazzan, surtout si l'on considére que l'anonymat de l'auteur de ce post ne plaide pas en faveur de son impartialité sur le problème qu'il rencontre. J'ai l'impression de revoir les bons vieux westerns, où l'on voit un excité alcolisé réclamer la pendaison d'un pauvre innocent sans lui laisser le droit de s'expliquer. Alors, je viens jouer les Clint Eastwood ou les John WAYNE pour réclamer un peu de courtoise et de décence sur la place du village.

D'une façon générale, je ne pense pas que STW doive devenir la plateforme des frustrés teigneux  en tout genre pour cracher leur bile, insulter voire lyncher du fournisseur à tous prix au seul prétexte qu'il réagisse à des critques de leur produit ou service. Cela ne peut donner qu'une très mauvaise image de la plaisance française et de ses pratiquants en général et de ce forum en particulier, trop souvent squatté par des grossiers personnages qui feraient mieux de se relire avant de s'exprimer.

Si Monsieur SHAZZAN est mal dans sa peTrès intéressante ton analyse. Si je comprends bien, du fait de l’anonymat de l'auteur du fil en question, son mécontentement doit être mis en doute? Et donc il est tout à fait normal à tes yeux que le fournisseur se permette d'utiliser un ton si disgracieux ! ! ! ! !
Oui, ça te tient, d'ailleurs toi, jamais tu te permettrais d'être aussi désagréable avec personne bien entendu, tu es bien élevé, pas comme moi, alcoolo invétéré, frustré et teigneux, prêt à en découdre avec le monde entier....
J'ai suivi ton précieux conseil, je me suis relu, et, oh miracle, je me suis rendu compte combien j'ai été intolérant, heureusement que des personnes aussi censées que toi me fassent la morale, au moins tu remontes le niveau général.
Juste une dernière chose Mon seigneur, le vélo je pratique, la politique je te la laisse, je déteste la langue de bois, d'ailleurs je pense que tu devrais bien t'en sortir par contre tes conseils tu peux te les carrer dans le CUL c'est mon coté vulgaire qui ressort, et à l'occasion, si tu étais amené à me croiser, je serais très intéressé de reparler de ça avec toi devant une menthe à l'eau.....
Bien amicalement Pascal
au en faisant du bateau au point de haïr la terre entière, je ne pourrais que lui conseiller de faire du vélo ou de la politique, mais qu'il laisse les marins amoureux de la mer et de la courtoisie maritime partager des moments de joie et d'expérience dans une certaine convivialité, et exposer leur difficulté dans des échanges constructifs.

 Bonsoir Coly...non, excuxes moi, Jacques....

Très intéressante ton analyse. Si je comprends bien, du fait de l’anonymat de l'auteur du fil en question, son mécontentement doit être mis en doute? Et donc il est tout à fait normal à tes yeux que le fournisseur se permette d'utiliser un ton si disgracieux ! ! ! ! !
Oui, ça te tient, d'ailleurs toi, jamais tu te permettrais d'être aussi désagréable avec personne bien entendu, tu es bien élevé, pas comme moi, alcoolo invétéré, frustré et teigneux, prêt à en découdre avec le monde entier....
J'ai suivi ton précieux conseil, je me suis relu, et, oh miracle, je me suis rendu compte combien j'ai été intolérant, heureusement que des personnes aussi censées que toi me fassent la morale, au moins tu remontes le niveau général.
Juste une dernière chose Mon seigneur, le vélo je pratique, la politique je te la laisse, je déteste la langue de bois, d'ailleurs je pense que tu devrais bien t'en sortir par contre tes conseils tu peux te les carrer dans le " CUL" c'est mon coté vulgaire qui ressort, et à l'occasion, si tu étais amené à me croiser, je serais très intéressé de reparler de ça avec toi devant une menthe à l'eau.....
Bien amicalement Pascal 

 Bonjour à tous,
Suggestion : excellent préambule pour le prochain livre qui pourrait traiter de la zizanie entre membres du forum STW à propos des fournisseurs, qu'en pense notre écrivain ?
Cordialement


http://www.stw.fr/forumstw/quest_answers.cfm?quest_id=46884&topic_id=22&st_row=16

Hors ligne
GIN FIZZ
Inscrit forum
réponse n°222500

 Bonjour,

Je me suis,je crois, instruit sur le sujet. Le marché de l'hélice est suffisamment étendu pour satisfaire,heureusement, le plaisancier quel que soit le navire.

Pour ma part,je retiendrais le concept de" l'AutoProp" (fournisseur Wenex) qui correspondrait à ce que j'attend des propriètés d'une hélice.Elle s'adapterait, sans aucun réglage préalable, aux conditions de mer (courant,vague,vent contraire) sous voiles et en marche arrière en manoeuvres de port.Elle arrive au destinataire : prête à installer.
Comme d'autres de sa génération,elle aurait aussi l'avantage de moins consommer.

Prix d'achat pour notre voilier : 3500 euros... J'ai choisi le changement de l'hélice plutôt que d'installer d'un propulseur d'étrave.
On attendra pour investir dans une hélice,
Que la caisse de bord se remplisse !

Cordialement
claude

Hors ligne
IRISOFT
Inscrit forum
réponse n°222502

Bonjour,

STW est un site où l'on se fait descendre dès que l'on fait de la pub, même si c'est pour "vendre" des récits de voyage en bateau afin d'alimenter une caisse de bord. Généralement tout ce qui touche à l'argent est banni de ce site.

Alors, je trouve extrèmement touchant, dans ce contexte, de voir combien les gentils membres de STW viennent au secours d'un founisseur agressé par un méchant membre.

Bien moi, je suis distributeur exclusif des hélices FeatherStream. Après avoir mis les Variprop et des Varifold sur le marché français, voilà que je remets cela avec un magnifique produit anglais, depuis janvier dernier !

Comme pro du secteur, je connais donc bien Jean Michel Arnaud de Pronautique, que je salue au passage.

Cordialement

Pierre, IRISoft Yacht

www.irisoft-yacht.com

Anonyme (non vérifié)
réponse n°222506
Kv33 a écrit :
Shazzan a écrit :.....
Colyande a écrit : ......

 Bonjour à tous,
Suggestion : excellent préambule pour le prochain livre qui pourrait traiter de la zizanie entre membres du forum STW à propos des fournisseurs, qu'en pense notre écrivain ?
Cordialement

 Bonjour à tous...

Trés bonne idée d'autant  plus que ça me rappelle un joli souvenir de jeunesse. Lorsque je suis allé chercher mon bateau à Port St Louis du Rhone, alors que l'on attendait une fenetre méteo pour partir ma gazelle de 12 ans péchait avec un bout de bois sur lequel était accroché un petit fil muni d'un bouchon à coté d'un rafiot qui commencait à prendre racine. Malheureusement le charmant capitaine s'est mit à hurler sur ma pisseuse en prétextant qu'elle pouvait avec le petit métre de fil abimer sa ligne d'arbre se qui a eu pour but de raviver la discution jusqu'au moment ou j'ai grimpé sur son rafiot et là, par enchantement tout s'est arrangé devant un sympatique Pastis....
Rien n'est jamais perdu, mais bon il faut avoir un chouya de convivialité....
Moi, pas besoin de m'forcer, Pascal


Hors ligne
Ovni
Inscrit forum
réponse n°222515
Bonjour a tous,

un témoignage très factuel de satisfaction envers Jean Michel Arnaud , le fournisseur des J prop.

Sur mon ancien voilier, base en normandie, le cône n'était pas standard. J'ai fait relever les cotes de l'arbre par un ami maîtrisant parfaitement le logiciel de dessin industriel AUTOCAD, le schéma et les dimensions ont été envoyées au fournisseur qui a fait usiner l'hélice spécialement adaptée a mon arbre non standard.

Non seulement la démarche d'une telle adaptation d'une offre a une demande devient assez rare pour être saluée, mais en plus l'hélice livrée a donné parfaite satisfaction. Il fait partie de ces rares intervenants que je recommanderai sans hésiter pour son professionnalisme. 

Stratoge a écrit :


 Problèmes de blocages et de casse.Héééélice J PROP.
J'ai rencontré de sérieux problèmes avec mes 2 hélices J PROP. 
La première hélice s'est bloquée en position intermédiaire créant de grosses vibrations avec impossibilité de la débloquer , après contact avec le fournisseur il a fallu la changer. Le moteur et l'hélice n'avaient que 1600 H .Au prix de l'hélice la pilulle a eu du mal à passer.
Le fournisseur me certifiait que c'était exeptionnel...
2 Mois plus tard entrant dans une marina avec une entrée étroite la deuxième hélice s'est bloquée à mi-position ce qui fait que la marche arrière est devenue Marche avant et vice verca cela m'a couté en plus une poutre car nous avons percuté l'entrée de l'écluse, le bloquage s'étant produit juste au mauvais moment . La encore le fournisseur m'a certifié que le problème ne pouvait venir que de moi ou du bateau.
La2éme hélice a été réparée en usine le fournisseur me proposant généreusement la réparation avec 1000 E de moins que le prix d'une neuve . Quant j'ai changé l'hélice un mécanicien moteur était à bord et en essayant l'hélice il m'a fait remarquer que le passage en marche avant comme en marche Arr était plutot violant et pas bon du tout pour les inverseurs ,ce qui s'est vérifié par la suite car il nous a fallu changer les 2 inverseurs à 2500 h . Au fil de notre circum navigation nous avons rencontré 2 autres bateaux un monocoque qui avait des problèmes de damper à répetition avec cette hélice et dernièrement un outremer qui a du remplacer ses 2 hélices pour des problèmes de Bloquages aussi . Au prix que coute cette hélice C'est inadmissible et j'aimerai savoir s'il d'autres bateaux ont rencontré des problèmes .PRIX DE L'HELICE" J PROP": 2460 EUROS.

 

Hors ligne
FEELING 446
Inscrit forum
réponse n°235413

 Bonjour à tous.
je souhaite apporter mon témoignage sur ce sujet. Mon bateau, Mandrake, Feeling 446, à une hélice JProp depuis maintenant plus de 10 ans. Elle fonctionne parfaitement, puissante, efficace, tant en marche avant qu'arrière. A condition de bien l'entretenir, avec la graisse conseillée.
Coup de chance pour moi ? Je ne pense pas, la fabrication est très soignée et personnellement j'en suis vraiment content même si je n'ai jamais essayé les autres modèles.
Bonne navigation à tous.

Hors ligne
COTRE ALU
Inscrit forum
réponse n°235427

pour apporter ma pierre au lot des gens heureux d'avoir une J-Prop je dirai que la mienne pousse tres bien mon bateau depuis 4 ans , un 70' de 30 tonnes avec lequel nous sommes déjà en Australie en partant de Marseille . mais attention les pales sont toujours recouvertes d'un antifooling spécial hélice , aucune concrétion dessus , et un graissage dans les règles de l'art tous les 8 mois en carénage . Mécanique de précision demande entretien de précision .
bon route à tous avec ou sans J-Prop .
Hummer

Anonyme (non vérifié)
réponse n°235438

Je vois que le sujet est relancé. J'ajoute sur les quelques lignes que j'ai pu écrire, que les J-prop, comme d'autres à pales orientables, ont un calage de pas. J'ai fait quelques essais, 1° par 1° pour mon cata et il y a quelques différences. Beaucoup de pas (jusqu'à une certaine limite) fait avancer plus vite dans le lagon mais la vitesse diminue fortement face au vent (à couple max du moteur), peu de pas (toujours jusqu'à une certaine limite), ne propulse pas très fort mais semble mieux accepter des contraintes de vent et de mer. Pour mon catana42 plutôt chargé et avec des Yanmar 39ch, j'ai calé à 10°. Au delà le rendement semble moindre, en deçà, 9° est pas mal, 8° rame un peu en vitesse mais passe bien la mer.
La calage peut-il nuire à la longévité de l'hélice? Il ne serait pas étonnant que oui, hors d'une certaine plage "normale", mais il faudrait une étude là-dessus. Le vôtre est-il adapté?

Le site de la Grande Croisière...