Combien de temp avez vous mit entre l'envie d'achetter, et l'achat réel ?

2030 lectures / 33 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
CATAMARAN ATHENA 38
Inscrit forum
Combien de temp avez vous mit entre l'envie d'achetter, et l'achat réel ?
sujet n°97731
Bonjour a tous

Pouvez vous me dire combien de temps avez-vous mit entre
La première fois que vous avez regarde une annonce et demander des informations sur un bateaux
Et le jour ou vous avez vraiment acheter un bateaux
En ayant bien sur l'argent l'argent dans la poche


Merci de vos reponses


Hors ligne
Edel Cat 33 (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°178143

 2 mois.

Hors ligne
First-25
Inscrit forum
réponse n°178144

 Une heure

Hors ligne
CATAMARAN ATHENA 38
Inscrit forum
réponse n°178147

ca c'est du rapide
Peut etre qu'il faudrait rajouter
bugdet du bateau et combien avez vous eu de bateaux avant !!

car moi personelement pour un budjet de plus de 100 000 euros et premier achat
C'est extrement cour

Hors ligne
CATAMARAN ATHENA 38
Inscrit forum
réponse n°178148

Faut dire que vous avez ete aussi les plus rapide a repondre a la question

Hors ligne
First-25
Inscrit forum
réponse n°178149

En fait, je raconte ça de manière très détaillée dans mon récit "bébé marin" - De la découverte de la voile à l'achat du voilier, c'était allé très vite. A l'heure de l'achat, je ne savais pas vraiment si j'avais le mal de mer. Voir le lien.

http://www.batothon.com/transformation.php?mainmenu=av&submenu=transformation#library

Anonyme (non vérifié)
réponse n°178157

Une grosse année.
Début des recherches en juin 2005, signature du compromis de vente en novembre 2006... Voir le récit ici...

http://www.lepetitmondedetroll.fr/leprojet/index.html

Hors ligne
ketch alu Glacer 50 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°178162

une petite annee en tout,
au depart,
budget : 45-50000,
zone de recherche : europe, carib, east usa,
taille recherchee : 32 a 45',
matiere : pas bois, pas acier,
age : sans importance, mais marin, solide, fiable, moteur recent,

resultat : 30000e, 33', alu, 1979, renove en 2001 (moteur-greement-voile), tres peu navigue depuis, achete en espagne a un particulier sans expertise et quasi sans l'avoir vu,

et...  tres tres heureux,

quelques remarques : 

ta question est une tres bonne question,
mais c'est aussi et avant tt une question de caractere ...
j'ai tendance a realiser mes choix assez rapidement une fois la base determinee,
je constate que bcp d'amis voileux bien avant moi en revent depuis 20 ans, mais ont du mal a faire le pas (qui ne sera jamais "vraiment raisonnable" ...),

la multitude de sites et blogs permet de s'informer facilement sur les choix de chacun et de se construire ses propres choix, la aussi lie au caractere, je vis basique, solide et simple, mon bateau me ressemble au bout du compte,
plus tu vas lire, plus tu vas rencontrer des choix qui te correspondent, et d'autres qui ... ne te ressemblent pas,
je me suis fort inquiete de l'equipement qu'il fallait absolument avoir sur un bateau mm vieux, mais modernise, pour naviguer en 2011,
cela va des batteries, a l'electronique, aux voiles, chauffage, etc ...
pour me rendre compte, et heureusement, que pour mon projet actuel (cotiere familliale), mon bateau (qui peut intrinsequement faire un TDM) est largement tres bien equippe, avec un minimum, simple et fiable, 
La encore, a chaque projet son bateau et son equipement,
et cela modifie grandement les criteres de recherche ...

la recherche sur internet permet d' affiner ses choix tres facilement en jouant sur les options de recherche (yachtworld.com),  j'ai heureusement reduit la taille desiree et la zone de recherchepar exemple,

elargir son horizon hors europe (recherche et lecture de blog-sites) permet de se rendre compte que les standards francais ne sont pas les standards scandinaves, anglais ou americain, cela ouvre l'esprit, (je suis belge),

changer de pavillon n'a pose aucun probleme,

depuis l'achat debut 2009, le marche de l'occase a encore diminue de 20%,

j'acheterai probablement le suivant plutot dans le nord (hollande-allemagne) que dans le sud, ou alors dans le sud, mais d'un gars du nord ...

j'ai donc devie de la question de base ...
Vu ton budget, ton choix va etre tres tres vaste !  il te faudra donc avant tt affiner tes criteres de choix, pour ne pas rever sans realiser ce beau reve deraisonnable (a faire)

Hors ligne
VOILIER J109 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°178164

Bonjour

Mon premier bateau je l'ai acheté aprés 5 à 6 ans de mûre réflexion. Le second je l'ai acheté 15 ans aprés avoir vendu le premier, et le 3 éme je l'ai acheté 2 mois aprés avoir vendu le second. Je pense que le 4 éme je l'achèterai peut être dans un délai encore plus court.

Pourquoi 15 ans entre le premier bateau et le second ?
Pour des raisons financières d'une part et d'autre part à cause des enfants et de la scolarité qui limite fortement l'utilisation. Pendant ces 15 années, j'ai surtout beaucoup loué, ce qui m'a permis de comparer les bateaux et de me faire une idée précise de ce que j'allais acheté par la suite. Acheté un bateau n'est pas une bonne affaire ni même un placement, car un bateau va vous coûter cher, mais on ne vie qu'une fois.

Amicalement

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°178170
Phmadeira a écrit :
Bonjour a tous

Pouvez vous me dire combien de temps avez-vous mit entre
La première fois que vous avez regarde une annonce et demander des informations sur un bateaux
Et le jour ou vous avez vraiment acheter un bateaux
En ayant bien sur l'argent l'argent dans la poche

Merci de vos reponses

 

Environ 6 mois mais le plus important c'est de visiter plusieurs type de bateau, j'ai loué auparavant plusieurs voiliers et j'ai eu la chance que l'on me prète pendant 3 ans un bavaria 41 ce qui m'a permis de mieux cerner ce que je ne voulais pas, et ce que je souhaitai trouver tenue en mer, finition intérieur, instruments de nav, luminosité interieure à18/20H, aménagement des placards qui comportent des aérations sont mieux évitent moississures et humidité capacité de rangement etc...  tout dépand aussi de son programme

Hors ligne
OCEANIS 393 CLIPPER
Inscrit forum
réponse n°178171

Bonjour,

marrante et intéressante ta question .

Pour ma part, de formation maritime (Capitaine Mar Mar) et naviguant depuis mon adolescence sur les BDA j'ai attendu mes 40 ans pour franchir le pas .
J'ai eu 3 bateaux : mon 1er (un Coco; voir la photo), je l'ai acheté sur petites annonces Ouest France après 2 ou 3 mois de recherche après décision de franchir le pas . Je l'ai revendu 4 ans plus tard au 1000 Sabords . Je l'avais mis volontairement trop cher car je n'avais pas plus envie que ça de le vendre et il est parti au prix affiché dès la 1ère journée .

Je me suis retrouvé comme un c*n sans bateau ... ça m'a tellement perturbé que j'en ai acheté un autre le lendemain (Gib Sea 302) . En fait, entre la visite du bateau le lendemain sur le salon et l'achat réel il s'est passé 2 mois pour les formalités mais j'étais décidé !
J'ai gardé le Gib Sea 6 ans et l'ai revendu grâce au 1000 Sabords une nouvelle fois (pas sur le salon mais lorsque j'ai dit en octobre à un acheteur potentiel qui l'avait visité en juin que je l'amenai au salon il a craqué et me l'a acheté avant ...)

C'était en 2006 et l'été avait été pourri sur la côte atlantique . On avait alors décidé de ne pas racheter de bateaux et de louer au soleil .
 
En fait après 1 an de navigation sur BDA et de "surveillance" sur Internet on a craqué pour un Océanis 393 ... au soleil . On en avait visité 1 au 1000 Sabords (encore !) et ça nous avait bien plu .
En fait, on habite à 150 métres de la mer sur la côte atlantique et notre bateau est en Adriatique . Un pur bonheur ...
Nos boulots nous permettent d'en profiter 9 à 11 semaines par an dont 6 ou 7 en été . C'est déjà pas mal en attendant mieux dans quelques années ...

En résumé pas de réflexion profonde au moment de l'achat . Les expériences passées déterminent naturellement nos choix mais c'est le coup de coeur qui décide finalement . Je n'ai jamais eu à le regretter !!!

Cordialement
Patrick

Hors ligne
OVNI 365
Membre cotisant
Cotisant depuis 2009
réponse n°178174

Entre le début de mon projet et l'achat du bateau, achat en cours d'ailleurs car le dossier de financement est à ma banque en attente de réponse, 5 ans.
Et encore cela aurait dû être 7 ans mais une rentrée d'argent non prévue a accéléré les choses.
Mais le choix du modèle de bateau proprement dit est fait depuis 3 ans.

Hors ligne
Swift Trawler 34
Inscrit forum
réponse n°178203

 Six mois que je regarde les annonces, que je visite des bateaux, et que je discute avec quelques propriétaires.
Mon bateau actuel étant en vente depuis un mois, cela m'impose un délai de réflexion supplémentaire tout à fait salutaire. 
Mon prochain sera le 7e et certainement le dernier (j'ai 63 ans), j'aimerais bien ne pas me tromper...

De ces six mois de cogitations et de discussions avec mon épouse, je retiens surtout que c'est le projet qui change et qui murit, le choix du type de bateau se faisant assez facilement lorsque le projet est bien clarifié : dans quelles mers, avec qui, pour des croisières de combien de semaines ou mois, pendant combien d'années au total (estimations réalistes), quel budget de fonctionnement (entretien, hivernage,...) maximum est acceptable, quels équipements sont vraiment indispensables étant donné nos habitudes et notre style de vie, etc.

Pendant ces six mois j'ai aussi appris des choses utiles. J'ai appris (avec un pro) à reconditionner complétement un moteur diesel (haut et bas moteur), ce qui m'ouvre beaucoup les choix, j'ai expérimenté les manoeuvres avec un enrouleur de grand voile, j'ai découvert que la plupart des propriétaires de ketch, lorsqu'il font de "petites" étapes, utilisent leur bateau en sloop (voire en bateau moteur ) , bref, le projet murit, le candidat acquéreur aussi, ça devrait bien se passer... 

Hors ligne
X95
Membre cotisant
Cotisant depuis 2005
réponse n°178224

Bonjour
Mon premier bateau, je ne sais plus, mais pas "longtemps" mais c'était mon père qui finançait. j'avais 15 ans. le bateau de mon adolescence.
Mon deuxième bateau, j'ai hésité longtemps, j'avais trois gosses petits, j'habitais en région parisienne... la décisison a été difficile à prendre mais ce n'était pas le problème du choix du bateau. J'ai fini par craquer sur un Pirate (genre Corsaire) , pas cher, que du bonheur.
Mon troisième bateau, un Figaro, j'ai mis un mois à l'acheter, j'étais très motivé, je venais de découvrir le Jester Challenge (début juin 2005) et j'avais besoin d'un Figaro (signature début Août) pour partir en juin 2006. J'ai gagné le Jester Challenge.
J'ai vendu le Figaro pour acheter un X95, mon quatrième bateau. Après avoir vendu le Figaro en décembre 2009, j'ai racheté le X95 en Avril 2010, mais, en fait, je suis parti une semaine en vacance avec ma femme, en février, au Danemark POUR m'acheter un X95. J'en ai visité 4 et j'ai choisi quasi immédiatement (le temps de faire une offre innacceptable pour un "bateau de cheminée"). Je n'avais pas pensé que les bateaux avaient le cul dans la glace en février dans ce pays, tant pis, j'ai acheté quand même. Un bateau fabuleux... pour moi.
Eric

Hors ligne
OVNI 37
Inscrit forum
réponse n°178227

 Bah euh ?!

J'aime bien la question.

Entre la premiere fois que j'ai regardé une annonce et l'achat... Environ 15 ans.

Entre ces deux instants, que des economies pour acheter le voilier de nos reves... Longtemps

Ensuite en janvier 2010, au salon nautique de Düsseldorf, decision! on a les sous maintenant let's go... fin mai 2010, le compromis est signé. On est trés content du voilier acheté. On a fait plusieurs milliers de km en Europe pour visiter des voiliers tous aussi différents les uns des autres.

Alors les règles:
- cela dépend du budget (temps necessaire à le réunir)
- cela dépend du programme (que souhaites je faire avec mon navire)
- cela dépend du capitaine (sait il ce qu'il veut et de quoi on parle)
- cela dépend du caractère (Y a des impulsifs et des plus circonspects)
- chacun a raison (ca c'est la clause pour ne pas se mettre à dos quiconque achète un bateau sur un coup de foudre plus cher que le budget prévu)

Pour terminer entre le premier contact visuel et l'achat, 2 heures, entre le premier contact visuel et la decision d'achat... 10 minutes

Qui a dit que l'on fait une activité sentimentale ?

Véliquement

Tono

Hors ligne
SUNSHINE 36 GTE
Inscrit forum
réponse n°178233

30 ans à regarder les annonces en attendant la retraite (habitant trop loin de la mer, je ne pouvais pas acheter, donc je louais)
3 modèles en tête après beaucoup de lectures: Sunshine, Feeling 10.90, First 375...
Un an avant la retraite, je tombe sur une annonce de Sunshine qui me comble, mais en Méd (Sète) alors que je sais que je ne trouverai de la place qu'en Bretagne Nord...Comme je descends voir de la famille, je visite. Il me plait mais je prends le risque de ne rien dire. 9 mois après il est encore à vendre (car trop cher...). Je retourne et j'achète...avec la perspective d'un Frontignan-Perros-Guirec par Gibraltar...
Nous étions fait l'un pour l'autre en Xème noce, mais je ne suis pas jaloux...
Et pourquoi un Sunshine ? Parce que je le trouve beau...


Hors ligne
Banana 43 catamaran alu Garcia
Inscrit forum
réponse n°178234

Entre le jour où , dans Voiles et voiliers , j'ai vu, revu lu, relu l'article et les photos du cata d'Antoine,(d'ailleurs je l'ai encore ), m'étant dit : c'est celui là que je veux,et pas un autre,  et le moment où j'ai signé le bon de commande ( c'était il y a deux mois ... )   SEULEMENT  25 ANS !!!, et peut être .même plus, je regrette de ne pas me souvenir de cette date mémorable pour moi.

Entre temps j'ai eu quelques activités annexes : élever des enfants, travailler un peu, s'occuper d'une épouse-co skipper, donc lui faire attraper le virus, mon jardin de fleurs et potager qui vont me manquer... 25 ans , sans regrets, les choses se mettent en place...

Bons vents   Amicalement  Bernard  

   

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°178244

Tout à fait d'accord avec Brunoo et Cpten tono... personnellement ça nous a pris trois ans depuis l'idée de vivre ce rêve jusqu'à le concrétiser... et moins de 3 mois pour cibler un bateau et conclure... toutes étapes incluses ! Et dans la foulée, vente de notre maison, démission de nos emplois respectifs, préparation du voyage, élaboration avec leurs enseignants d'une année scolaire à distance pour nos 2 ados... car nous sommes au Canada, et point de CNED pour nous faciliter les choses ! Finalement, quand tu es prêt et que ton budget est disponible rapidement, tout va très vite et il n'est nullement besoin de tergiverser. Le budget ayant été maitrisé de bout en bout dans notre cas (pour un catamaran de 37 pieds) pour un total 50.000 euros plus expertise et prise en charge des frais de remisage sur le chantier. Toutes les démarches ont été effectuées à distance en partant de l'offre d'achat, l'expertise, le versement des arrhes, le paiement du solde et l'assurance ! Mais à ce stade il faut bien sûr déjà connaitre les grandes lignes de ton projet et faire preuve de suffisamment de souplesse dans ta recherche, car la perle rare ne repose pas forcément près de chez toi. Pour exemple, nous recherchions un bateau en Méditerranée afin d'y croiser, et au final nous l'avons trouvé et allons le rejoindre aux Antilles ! Le voyage en lui-même a changé de situation géographique, de ce fait.

Il faut dire que nous n'avions pas l'intention de chercher pendant 10 ans, le but ultime d'un rêve étant d'être vécu.

Et pour finir, juste une petite remarque sur ton budget Phmadeira (qui est conséquent, soit dit en passant)... Si j'avais 100K euros d'enveloppe pour mon voyage, je pourrais tripper un ou deux ans de plus que les 18 mois prévus pour le mien !
Tu as amplement de quoi te faire plaisir ;)

Bon vent !

Hors ligne
KETCH Bois 1959 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°178288

 salut,
moi entre la décision au Salon nautique en voyant un annonce d'un Chassiron et l'achat : environ 3 ans, mais j'étais dans plein de pb a régler, et cela a été salutaire, car j'ai vu plus grand ( toujours en bois)  et maintenant il est encore trop petit... (cela ne vous dit rien....
Le M en +) pour moi qui navigue souvent seul,  ou avec famille , mais manoeuvrant seul, et à l'ancienne ( presque tout se passe au pied
du mat),  l'idéal serait de trouver un bateau de 11 à 12M au pont, mais avec un intérieur ( carré, cabines etc...) d'un 14/16M ?
je sais c'est rare.... MAIS je cherche ..... et pour répondre a l'intervenant de 63 printemps....  moi j'en ai bientôt 61 et j'espere que cela 
ne cela pas mon dernier bateau.... tant qu'il y a de la vie ...... en mer..... il  y a de l'espoir.
SALUT LECELTE

Hors ligne
SALONA
Membre cotisant
Cotisant depuis 2010
réponse n°178398

Le premier, on a mis environ six mois entre le moment où on s'est décidé et la signature.
C'était il y a bientôt trente ans, en 82, pour une année "sympathique" vers la Casamance et les Antilles. On a toujours le même bateau, un Melody de 6 ans à l'époque, mais on songe à le changer.

J'en suis à presque un an :
On s'est décidé l'été dernier à changer de bateau : avec des petits enfants, un mètre de plus serait apprécié.
Donc depuis un an, on commence à regarder pour vendre (30 000 €) et acheter (60 à 80 000), avec des questions existentielles :
Quoi ? dériveur ou quillard, trois cabines mais de la place pour ranger, rapide et facile,
Où vendre ? Italie ou France ? ou alors Croatie ?
Où acheter ? là, c'est presque partout en Europe si c'est bien.
On espère vendre l'hiver prochain et naviguer sur le nouveau l'été 2012.

Hors ligne
SANTORIN AMEL (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°178403

Je vais en surprendre plus d'un...

En 1980, j'ai navigué sur un Sharki et en suis tombé amoureux. J'ai immédiatement dit : j'aurais un Amel, mais à priori un maramu pour avoir un peu plus d'espace.
J'ai dormi dessus ( le catalogue et les suivants sont restés sur ma table de nuit jusqu'à la fin ; ce n'est pas une blague, ma femme et mes enfants m'ont, je pense, considérés comme un grand malade !)

J'ai donc navigué en location le temps d'avoir: le temps. 

En 2003, soit 23 ans plus tard, j'achèterai mon Santorin ! Toujours avec les catalogues sur ma table de nuit ! ( même après un déménagement..)

Plus justement, la décision finale, celle d'avoir le temps, est tombée début 2002 et le temps de trouver la perle rare jusqu'en janvier 2003.

Pour l'histoire, j'ai fait les salons nautiques durant toutes ces années, toujours en passant chez Amel...

Il faut être un peu fou dans la vie !  

Dany

PS depuis lors, j'attends d'avoir le temps de faire mon grand voyage, mais je n'attendrais plus 23 ans !

Hors ligne
NAJADE 900
Inscrit forum
réponse n°179869

Bonsoir à toutes et à tous,

Né en 1959, touché par le virus de la voile à 12 ans, et celui d'Amel en 1983, j'ai acheté mon Kirk (le n° 1 d'ailleurs !) en 1993, soit 34 ans après avoir touché pour la première fois la barre d'un Optimist.

Mais le délai entre la lecture de l'annonce et le moment où j'ai dit à mon (encore !) épouse "J'achète ce bateau" a dû osciller entre 2 et 3 secondes !
Comme Dany, j'ai eu (et j'ai encore malgré 10 déménagements!) les brochures originales Amel du Sharki, du Maaramu et du Mango sur ma table de nuit. Après quelques "tempêtes" terriennes successives () qui ont réussi à me mettre sur le sable, je suis toujours vivant, toujours Amélien convaincu (sauf par la nouvelle ligne ouverte depuis le SM !), et j'attends (avec la femme de ma vie !) le moment où nous prendrons la barre d'un Sharki ou d'un Maramu (parce que le Mango serait un peu "too much" pour le programme prévu dans les 15 années qui viennent - eh oui, la retraite c'est hélas pas pour demain...).
Dès que nous aurons les quelques "pépites" nécessaires, la décision se fera sans doute très rapidement, en fonction du "coup de cœur" que nous aurons lors des visites des candidats possibles.
À moins que ce ne soit "lui" qui nous choisisse...

Bon vent à toutes et à tous et comme on dit de ce côté-ci du Rhin : que vous ayez toujours une "main" d'eau sous la quille !

Christophe

Hors ligne
SANTORIN AMEL (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°179876
Caramel a écrit :
Bonsoir à toutes et à tous,

Né en 1959, touché par le virus de la voile à 12 ans, et celui d'Amel en 1983, j'ai acheté mon Kirk (le n° 1 d'ailleurs !) en 1993, soit 34 ans après avoir touché pour la première fois la barre d'un Optimist.

Mais le délai entre la lecture de l'annonce et le moment où j'ai dit à mon (encore !) épouse "J'achète ce bateau" a dû osciller entre 2 et 3 secondes !
Comme Dany, j'ai eu (et j'ai encore malgré 10 déménagements!) les brochures originales Amel du Sharki, du Maaramu et du Mango sur ma table de nuit. Après quelques "tempêtes" terriennes successives () qui ont réussi à me mettre sur le sable, je suis toujours vivant, toujours Amélien convaincu (sauf par la nouvelle ligne ouverte depuis le SM !), et j'attends (avec la femme de ma vie !) le moment où nous prendrons la barre d'un Sharki ou d'un Maramu (parce que le Mango serait un peu "too much" pour le programme prévu dans les 15 années qui viennent - eh oui, la retraite c'est hélas pas pour demain...).
Dès que nous aurons les quelques "pépites" nécessaires, la décision se fera sans doute très rapidement, en fonction du "coup de cœur" que nous aurons lors des visites des candidats possibles.
À moins que ce ne soit "lui" qui nous choisisse...

Bon vent à toutes et à tous et comme on dit de ce côté-ci du Rhin : que vous ayez toujours une "main" d'eau sous la quille !

Christophe


 

 Tiens, c'est assez drôle d'avoir pris comme pseudo le nom du bateau de Patrick, car je suppose que tu connais le site de caramel !

Bonne mer et bons vents.
Dany.

Hors ligne
NAJADE 900
Inscrit forum
réponse n°179986

Bonsoir Dany,

eh oui, j'ai osé. Mais c'est plus à prendre comme un hommage, une révérence que comme une tentative d'usurpation d'identité...
J'ai découvert son site après m'être inscrit sur le forum Amel français. Ce sont pour moi des sources d'infos fantastique (le site de caramel ET le Forum Amel) de même que le site anglais.
Et ça permet de surmonter "le manque"... et de tenir jusqu'au jour où...

Je suis arrivé sur STW aussi un peu par hasard, en cherchant sur Internet des annonces de Sharki ou de Maramu. Et puis aussi de Mango.
Mais ça, ce sera l'occasion d'un autre débat que je lancerai peut-être, quand j'aurais un peu plus de temps libre...

Bon vent à toi et bonne mer, si tu as le bonheur de naviguer cet été.

Moi, cette année, je crois que ce sera par "personne interposée". Donc, allez-y, racontez vos balades. Je suis preneur et friand d'histoires...

A+

Christophe

Anonyme (non vérifié)
réponse n°179988


Etrange question !

Sans même parler des annonces que l'on peut lire de partout, on peut visiter des dizaines de bateaux sans jamais trouver le bon, à tous points de vue, prix, équipement, état, place de port dispo, jusqu'au jour (un mois, un an, dix ans...) où on trouve celui qui nous convient et là il ne faut plus hésiter, c'est de suite.

Maintenant, si on sait exactement ce que l'on veut, ça peut aller très vite, ou mettre plusieurs années si on ne le trouve pas.

Ayant habité Lyon pendant très longtemps, je refusais d'acheter un bateau qui m'aurait obligé de naviguer toujours au même endroit, préférant de loin la location qui permet d'aller où l'on veut sans les contraintes liées à la "propriété", Grèce, Antilles, Bretagne, etc...
Et puis un jour un copain m'a persuadé de l'intérêt de la copropriété, lui habitait dans le sud, le bateau était donc "surveillé".

Et puis... le reste a pris plusieurs années.


Hors ligne
SALONA
Membre cotisant
Cotisant depuis 2010
réponse n°214911
Aerendil a écrit :
Le premier, on a mis environ six mois entre le moment où on s'est décidé et la signature.
C'était il y a bientôt trente ans, en 82, pour une année "sympathique" vers la Casamance et les Antilles. On a toujours le même bateau, un Melody de 6 ans à l'époque, mais on songe à le changer.

J'en suis à presque un an :
On s'est décidé l'été dernier à changer de bateau : avec des petits enfants, un mètre de plus serait apprécié.
Donc depuis un an, on commence à regarder pour vendre (30 000 €) et acheter (60 à 80 000), avec des questions existentielles :
Quoi ? dériveur ou quillard, trois cabines mais de la place pour ranger, rapide et facile,
Où vendre ? Italie ou France ? ou alors Croatie ?
Où acheter ? là, c'est presque partout en Europe si c'est bien.
On espère vendre l'hiver prochain et naviguer sur le nouveau l'été 2012.

 Précisions le 25 janvier 2013 :
- acheter : on a acheté un Salona 37 l'été dernier en Croatie, très beau bateau, mais formalités compliquées.
Cette année, ils sont "européens", j'espère que ça va simplifier.

Donc presque deux ans de l'envie à la réalisation.

- vendre : le Melody a été vendu hier après 14 mois de petites annonces diverses.

Anonyme (non vérifié)
réponse n°214922

Bonjour

Durant ma carriére de plaisancier, j'ai eu 8 bateaux, chaque fois la décision d'achat a été trés courte de l'ordre de 1 ou 2 jours sauf pour l'avant dernier j'ai mis un mois pour me décider, c'était un achat neuf, et là j'ai regrété cet achat. Le dernier il s"est écoulé 5 minutes entre la proposition du vendeur et ma décision, et  je me félicite de cet achat sauf que l'avant dernier je l'ai toujours sur les bras!!!

Anonyme (non vérifié)
réponse n°214924

J'ai envie d'un bateau depuis l'âge de 6 ans. Donc depuis 45 ans.
Sinon, sérieusement, entre le moment où j'ai décidé d'acheter mon dernier bateau en date et le moment où j'ai trouvé le bon : 7 mois.

Hors ligne
MONOCOQUE POLYESTER
Inscrit forum
réponse n°214925

Salut à tous,
Ca me fait penser au sketch de Fernand Raynaud à propos du manuel militaire: Combien de temps met le fut du canon pour se refroidir ?
Ou de quoi sont les pieds ? Pour ceux qui l'ont connus ... Sans vouloir froisser...
Amicalement.
Cyril

Hors ligne
SUNSHINE 36 GTE
Inscrit forum
réponse n°214928

25 ans à rêver en faisant de la loc. Une annonce en août un an avant la retraite, tour près de mon lieu de vacances, près de Nimes. Une visite à Sète, je me décide sans le dire, je prends le risque de faire lanterner le proprio 7 mois pour faire baisser le prix et obtenir un prêt de ma banque. Achat 2 mois avant la retraite, un mois de chantier et de bricolage, et convoyage Med > Bretagne par Gib dans la foulée.

Anonyme (non vérifié)
réponse n°214951
 
 Bonjour à tous...

C'est mon troisième bateau, celui que je voulais me construire, j'avais acheté les plans que j'ai toujours, un Lazzi 14.01
 de Caroff. Quand j'ai vu l'annonce dans bateau, j'en étais déjà propriétaire, soit 1 mn mais en vérité, il y avait ma femme et en réalité, du moment ou on a vu le bateau, à Digeon, le temps de monter dedans, s'assoir dans le cockpit et la voir sourire, je dirais..... 5mn ...
Elle ne sentait pas bien la construction amateur de son bonhomme je pense....
Depuis, aucun regret, pas mal d'emmerdes mais vraiment tellement de satisfactions que je n'ai que très rarement regretté mon choix..... Et là, après ma traversé, je pense que je vais partir  si tout va bien...
Pascal

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°215402

Bonjour,
Premier bateau 10 ans entre envie, économies pour réunir budjet, début de prospection mais pas encore le budjet, et enfin achat.
Mais à partir du jour de l'achat, tous les plans étaient définis: Achat Septembre, petites nav en hivers, préparation en Juillet, départ pour une année sabatique en famille en Aout.

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°215506
Janyve a écrit :
Bonjour,
Premier bateau 10 ans entre envie, économies pour réunir budjet, début de prospection mais pas encore le budjet, et enfin achat.
Mais à partir du jour de l'achat, tous les plans étaient définis: Achat Septembre, petites nav en hivers, préparation en Juillet, départ pour une année sabatique en famille en Aout.

 Ma femme me demande de compléter, 2e bateau 2 heures a partir du moment ou j'étais physiquement à bord. Et le moment ou j'ai fait une offre. Mais,je n'avais pas encore le budjet nécessaire à ce moment.
Il me faut préciser qu'entre les 2 bateaux, internet a complètement modifié ma façon de prospecter, m'a permis d'élargir de beaucoup l'espace de prospection, et permet de bien comparer depuis mon salon. Même si pour finaliser il m'a fallu me déplacer physiquement  en Turquie, alors que j'avais visité de nombreux bateaux sur la toile.

Le site de la Grande Croisière...