branchement Navtex NX300

2924 lectures / 26 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
OVNI 445
Inscrit forum
branchement Navtex NX300
sujet n°111754
Bonsoir
Question de vieux  béotien ,mais quelqu'un pourrrait-il m'aider: je recherche le schéma de branchement de mon nouveau Navtex Furuno NX300D sur un  réseau Raymarine Seatalk (année 2010) pour récupérer les data de navigation. les fils blanc et bleu doivent ètre connectés sur le "navigation Device". J'ai une interface NMEA 0183 .
Autre question: où brancher le fil de masse, sur mon bateau en Alu?
Amicalement
François sur Cybèle 17
Hors ligne
(Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°253119

 Bonjour
Le Furuno NX 300D ne connait pas le protocole Seatalk de Raymarine. En revanche, il possède une interface NMEA 183 facile avec deux fils; il s'agit d'une connexion symétrique (+ / - ou A / B). Je ne crois pas qu'un bateau métallique change le branchement. 

Hors ligne
OVNI 445
Inscrit forum
réponse n°253123

merci. Connexion symétrique: il n'y a pas de polarité à respecter?
Fil de masse: je ne veux pas le brancher à la coque. Je vais récupérer la masse de la VHF?
Amicalement.
François sur Cybèle 17

Hors ligne
SHARKI (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2007
réponse n°253124

 voir page INTERCONNECTION DIAGRAM

http://www.furuno.fr/Multimedia/omNX300gb.pdf

Hors ligne
TRAWLER
Inscrit forum
réponse n°253130
Hors ligne
FISHER FAIRWAYS MARINE
Inscrit forum
réponse n°253163

 J'ai installé un Navtex. Comme la liaison avec le Seatalk ne fonctionne pas j'ai installé une prise din classique et j'ai acheté un cable RS232/USB. je crois que c'est la solution la plus simple. Quand je veux récuperer les infos du Navtex sur l'ordi je branche le cable et le transfert est pratiquement instantané.

http://lady-jane.fr/Lady-jane/Le_Blog/Entrees/2014/4/23_NAVTEX.html

Hors ligne
OVNI 445
Inscrit forum
réponse n°253166

Merci aux différents intervenants. J'ai la doc en Anglais avec les schémas en japonais...Mais je n'ai pas trouvé mes réponses
-j'ai une interface Raymarine E85001 qui me délivre du NMEA (+ et -), du RS 232 (+ et -)  et du Seatalk. Je voulais juste savoir s'il y a une polarité + et - pour les deux fils du Navtex,
-et savoir aussi où brancher la masse : pas sur ma coque, j'ai un Ovni.
Amitiés
François

Hors ligne
(Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°253173

 Je suppose qu'il s'agit de connecter la sortie nmea de la centrale (l'interface nmea) à l'entrée nmea du navtex pour récupérer la position et autres data. Une connexion nmea ne fonctionne que dans un seul sens : "talker" vers "listenner". Le blog de F Fustier donné au dessus ou les docs associés aux multiplexeurs sur le site ItabNav sont détaillées et claires. La connexion est + sur + ou A sur A et - sur - ou B sur B. Les connexions nmea symétriques sont plus fiables que celles qui avaient signal  / neutre; les appareils récents sont, je crois, tous en symétrique, un spécialiste pourrait confirmer / infirmer. La mise en commun de la masse des boîtiers est un problème bien séparé et je pense bien balisé pour les bateaux métalliques.
Bon courage.

Hors ligne
FISHER FAIRWAYS MARINE
Inscrit forum
réponse n°253178

Le navtex n'envoie aucune info NMEA. Il peut se brancher en recepteur NMEA pour recevoir les infos du réseau NMEA du bateau. il pourra ainsi, s'il reçoit la position GPS, éliminer les informations des emetteurs hors zones, afficher la position sur l'écran ainsi que diverses autre informations à choisir tel que vitesse, cap ou bien le voltage de l'alimentation. Il ne donne aucune information au réseau et si on veux transmettre les infos à un ordi on ne peut le faire que par l'envoi d'un fichier avec le protocole RS232.
On peut lire les infos a l'écran du Navtex, c'est tout ! si on veut récupérer  ce qu'il a en mémoire vers un ordi ou une imprimante, on peut mais c'est juste l'envoi d'un fichier texte via une liaison RS232.
DONC :
En reception de signal NMEA : Blanc(-) et Bleu(+) comme indiqué plus haut pas de masse
Pour la masse du bateau il y a derriere le boitier un ecrou papillon pour amener une tresse
éventuellement pour récuperer les infos sur un PC ( ça marche pas avec le Raymarine) les infos sont sur Blanc(-) et Vert(Tx). il est conseillé de brancher le Jaune(Rx) pour les séquences de controle du protocole RS232. Ça ne marche que si on fait un lancement du protocole via le menu du navtex

Hors ligne
OVNI 445
Inscrit forum
réponse n°253181

Merci à tous, je vais tester.
en effet je voulais juste récuperer sur le navtex les info GPS

François sur Cybèle 17

Hors ligne
TRAWLER
Inscrit forum
réponse n°253185

 Pourquoi ne recuperez vous pas le meme cable NMEA que celui qui va à la VHF

vous faites une liaison en Y avec un sucre ou du scotch electrique au moins vous serez sur que ce sont les bons cables et vous n'aurez qu'à checker les connexions du navtex

normalement vous mettez le blanc sur le blanc et l'autre bleu ou rouge ou noir ensemble

si vous n'y arrivez pas je peux regarder le mien demain , mais c'est un peu galère là où il est placé

Hors ligne
TRAWLER
Inscrit forum
réponse n°253194

 rouletabille pose la question suivante

comment récupérer les infos du navtex sur un plotter et à quoi cela sert il ?

réponse:

la question posée sur ce fil est de brancher les données NMEA sur le navtex ce qui est un problème différent

En effet le navtex qui peut recevoir des messages de très loin peut sélectionner la pertinence des messages en fonction de la position du navire

Pour cela le navtex doit connaitre les coordonnées du point GPS

le branchement que souhaite l'auteur du fil s'apparente au même branchement que pour une VHF, c'est à dire qu'il utilise dans les trames NMEA celles relatives à la position du navire et à l'heure

C'est pour cela que je lui ai conseillé d'utiliser le même cable que celui de sa VHF car visiblement celle-ci est à coté de son navtex

Pour répondre à votre question:

je ne connais pas de plotter qui transcrive les données NMEA sur la carte

En revanche j'utilise deux types de navtex qui me permettent de récupérer des données NMEA et de les utiliser en cartographie max sea

1° le fax 30 qui présente les messages navtex en français sous forme de pages HTML, j'ai fait réaliser un petit logiciel qui transforme ces pages HTML en marques avurnav presque automatiquement; j'ai donc tous les avurnavs sous les yeux avant d'aller bosser

2°/le NX300 je récupère via RS232 un fichier texte des avurnavs en anglais; on pourrait faire le meêm outil que précédemment mais pour moi ce n'est qu'un complément et quand je navigue à l'étranger je switch en anglais le fax 30

3°/ egalement je récupère les données des préfectures maritimes sous google earth; c'est pas mal

ci joint lien d'un petit manuel que j'avais réalisé pour l'école

www.yachter.fr/files_31/publication/navigation/navtex/index.html

www.yachter.fr


Hors ligne
POLYESTER
Inscrit forum
réponse n°253205

 J'avais supprimé mon post, car en relisant le fil, je l'estimais hors sujet: en effet, la question initiale était de récupérer simplement les données de position pour pouvoir les envoyer au Navtex.

Mais Odysseus, cette réponse apportée à ce hors sujet est très intéressante.

Donc recommençons Sourire

Je me posais la question de l'utilité de renvoyer les informations navtex (les avurnavs)à un plotter ou à un ordi car actuellement, les solutions que je connaissais sont très fastidieuses: dans mon cas, j'utilise un ordi et un NX300, et même si je les récupère (ce qui est déjà effectivement fastidieux avec hyperterminal), il est tout aussi fastidieux de reporter ces avurnavs sur la carte sous forme de marque, en devant changer d'écran.

A tel point qu'actuellement, je note tout simplement sur un petit carnet ces avurnavs, puis remonte dans le cockpit pour les reporter sur la carte sous forme de marques. C'est fastidieux, mais je m'y astreind, car ces avurnavs permettent parfois d'éviter de gros ennuis.

Cette solution de report automatique sous forme de bouée sur le logiciel de navigation est particulièrement intéressante !

Cependant, je comprend (à tort ?) que la solution que vous proposez ne fonctionne qu'avec un fax30 (très cher) et Maxsea (tout aussi cher).

Existe il une solution du même type avec un NX300 ou tout autre récépteur navtex capable d'envoyer les données reçue, et un logiciel de navigation libre comme Open CPN ?

Si oui, je ne doute pas que cette solution de report automatique des avurnavs ne manquera pas d'intéresser beaucoup de monde, et permettra d'augmenter la sécurité de tous en rendant la consulation et le suivi des avurnavs plus facile, donc plus utilisé.

Hors ligne
TRAWLER
Inscrit forum
réponse n°253206

 Bonjour rouletabille

C'est trés fatstidueux et pénible

Je n'arrive pas à joindre le programmeur qui m'avait fait ce developpement car il est simple de le modifier pour le rendre compatible avec le 300

le résultat se présente sous forme de fichier csv et peut être importé dans maxsea

pour un autre logiciel il faut modifier les paramètres pour créer un fichier d'import

En revanche vous avez les avurnavs (pour la France évidemment) sur les sites des préfectures

il ne serait pas difficile à l'exemple du programme précédent de lire les pdf téléchargeables et de faire la même manip

Pour mon usage perso je les mets dans un fichier excel que j'exporte au format KLM et que je peux lire sous Google earth

C'est une belle solution universelle car non liée à un logicile de navigation

A l'usage c'est aussi bien que l'import dans Maxsea, voire mieux car je ne fais apparaitre que les avurnavs en cours et qui m'intéressent

le développement n'est pas grand chose, il faut sélectionner des blocs de texte et les mettre dans des cellules


Hors ligne
POLYESTER
Inscrit forum
réponse n°253209

 La solution KML est déjà un net progrès, c'est une bonne idée.

Je vais en parler sur PTP où circulent quelques personnes qui bricolent, car à la réflexion, cette fonctionnalité d'affichage automatique des avurnavs ne doit pas être très difficle à développer, et apporte vraiment un grand confort.

Hors ligne
FISHER FAIRWAYS MARINE
Inscrit forum
réponse n°253215

 Il y bien longtemps j'écrivais des programme et je ne dispose malheureusement plus ni du matériel, ni des logiciels. Un programme étant avant tout une idée, je pense que pour exploiter les infos je ferais un transfert de fichier vers l'ordi, je récupèrerais la position et le texte des avurnavs. ça c'est pas compliqué. Ensuite pour avoir les infos sur la carte l'affaire se complique compte tenu que ce n'est pas prévu. Ce qui parait le plus simple est d'incorporer les infos dans un flux NMEA. Peut-êtr qu'en utilisant les étiquettes DSC et DSE ?

Hors ligne
POLYESTER
Inscrit forum
réponse n°253217

En fait j'ai un petit peu progressé, j'ai trouvé un convertisseur nmea -> csv (gratuit):

www.smartcomsoftware.co.uk/nmea2csv.html

Donc dans la théorie, selon la méthode Odysseus, il est déjà possible de l'ouvrir dans Maxsea à partir d'un envoi du navtex.

Mais ma préférence va bien sur à Open CPN, donc je cherche à passer à l'étape suivante: ouvrir ce fichier csv dans Open CPN, ce que je ne sais pas faire.

Et l'ideal serait que cela devienne un plugin, donc une fonctionnalité automatique de la barre d'outil, ce que je ne sais pas faire du tout. Mais j'ai l'impression qu'il faut peu de choses pour le faire.

Tout cela est très théorique pour l'instant, car vu la méthode citée plus haut, je n'ai pas réinstallé le branchement du navtex vers l'ordi quand j'ai refait la TAC.

Donc je n'ai pas encore de fichier nmea à convertir en csv, et donc pas de fichier csv pour faire des essais

J'ai également évoqué le sujet ici:

www.plaisance-pratique.com/Open-CPN-Affichage-automatique-des#forum22252

Hors ligne
TRAWLER
Inscrit forum
réponse n°253224

 rouletabille, le navtex n'envoie pas des séquences NMEA, il reçoit en Nmea la position et l'heure

il renvoit du texte via un port RS232

donc à ce niveau tu n'as pas besoin de convertisseur

tu as besoin d'un logiciel pour le transformer en KLM pour Google

perso toute l'analyse pour programmation est faite, si tu connais qq qui peut s'y mettre, mon programmeur habituel à la grippe

Hors ligne
TRAWLER
Inscrit forum
réponse n°253225

Rouletabille 

Excuses moi j'avais lu trop vite, tu veux une interface avec Maxsea

cela ne change rien à l'idée générale du post

tu n'as tjrs pas besoin de convertisseur Nmea Csv

mais un petit programme qui découpe ton texte pour le transformer en csv importable par maxsea


Hors ligne
VOYAGE 12.50
Inscrit forum
réponse n°253228

 Bonjour
J'ai lu le fil de Nicolas sur PTP et je post ici... C'est une première  

L'idée de récupérer des Avurnav ... automatiquement est excellente... Je poserai la question du plugin à quelques contacts de ma connaissance, à partir de... PTP (pour l'excellente raison que l'on sait y conserver et retrouver les fils).

Non automatique, donc manuel est simplissime si l'on a accès au web... du moins dans les eaux que je fréquente. Je ferai un topo là dessus à la suite de post de Nicolas, toujours pour les mêmes raisons, sur PTP

Michel

Hors ligne
TRAWLER
Inscrit forum
réponse n°253229

 Yoruk

il faut prevoir une source large de fichiers de données entrants

pdf, txt, html

en revanche pour la sortie, pour ne pas se lancer dans une usine à gaz, le choix devra être limité

pour ma part j'opte un KLM compatible google car tout le monde n'a pas maxsea, scan nav etc...

Hors ligne
FISHER FAIRWAYS MARINE
Inscrit forum
réponse n°253233

 A priori le Navtex envoit un fichier ASCII donc pas de problème majeur pour un programeur. on extrait la position et le commentaires puis on convertit en .kml. les problèmes a résoudre seront le nombre d'infos générés par le Navtex car les avurnavs sont nombreux et répétés plusieurs fois par jour. Afin de ne pas saturer l'écran il faudra un systême de gestion des dates et des informations redondantes. 

Hors ligne
TRAWLER
Inscrit forum
réponse n°253234

Bonjour lady jane

Il faut utiliser la fonction export du navtex

en ce cas il n'y a pas de pb

Hors ligne
FISHER FAIRWAYS MARINE
Inscrit forum
réponse n°253236

 Il faut quand même convertir en KML si on veut ouvrir dans Open CPN, non ?
car le fichier n'a pas la même structure.
En PJ le fichier bricolé cet aprés-midi pour voir la faisabilité.
Comme STW ne prends pas cles KML, vous pouvez virer .txt pour tester

Hors ligne
POLYESTER
Inscrit forum
réponse n°253239

 Effectivement dans mon enthousiasme, je suis parti sur une trame nmea (ça aurait été plus facile !) alors que le navtex n'exporte qu'un fichier texte.

Mon souhait serait d'avoir une fonction exploitable sur Open CPN et surtout pas sur Maxsea (ils nous font payer suffisament cher leurs services pour ne pas leur en fournir gratuitement !)

J'ai rallumé le navtex histoire de revoir les messages diffusés, et je perçois plusieurs autres problèmes:

- effectivement, la gestion de la redondance des messages. Ca doit être gérable facilement car chaque avurnav reçoit un numéro de code
- les messages d'annulation des avurnavs. Plus compliqué à gérer.
- plus difficile encore, si certains avurnavs sont géo référencés, d'autres ne le sont pas, en indiquant seulement par exemple "feu de tel endroit (et non position) ne marche pas.
- autre problème, gérer les "zones" de warning. Je me souviens de parfois recevoir une liste de 25 positions se référant à des dates différentes. Par exemple en ce moment, il y a des exercices de tir en sud ionienne qui seront effectués à différents endroits à différentes dates
- enfin, mais il doit y avoir d'autres aspects à gérer, les messages à zone large, ou qui n'ont pas forcément de caractère géographique précis, comme les messages de l'Otan
- de plus, les messages navtex ne sont pas toujours de bonne qualité de réception (un chiffre de position saute par exemple), et si nous pouvons déduire la position, un ordinateur ne le pourra bien sur pas.

Toute cela me laisse finalement dubitatif sur la faisabilité et surtout la fiabilité de la chose. En effet, il n'y a rien de plus dangereux qu'un outil qui "mangerait" une partie des messages ....

On a un peu pollué le sujet initial (surtout moi !), ne voulez vous pas continuer sur PTP ? Sans rien enlever à STW, PTP est un lieu plus approprié pour parler d'éventuel dévelloppement sur Open CPN


Hors ligne
VOYAGE 12.50
Inscrit forum
réponse n°253240
Rouletabille a écrit :
 Effectivement dans mon enthousiasme, je suis parti sur une trame nmea (ça aurait été plus facile !) alors que le navtex n'exporte qu'un fichier texte.

Mon souhait serait d'avoir une fonction exploitable sur Open CPN et surtout pas sur Maxsea (ils nous font payer suffisament cher leurs services pour ne pas leur en fournir gratuitement !)

J'ai rallumé le navtex histoire de revoir les messages diffusés, et je perçois plusieurs autres problèmes:

- effectivement, la gestion de la redondance des messages. Ca doit être gérable facilement car chaque avurnav reçoit un numéro de code
- les messages d'annulation des avurnavs. Plus compliqué à gérer.
- plus difficile encore, si certains avurnavs sont géo référencés, d'autres ne le sont pas, en indiquant seulement par exemple "feu de tel endroit (et non position) ne marche pas.
- autre problème, gérer les "zones" de warning. Je me souviens de parfois recevoir une liste de 25 positions se référant à des dates différentes. Par exemple en ce moment, il y a des exercices de tir en sud ionienne qui seront effectués à différents endroits à différentes dates
- enfin, mais il doit y avoir d'autres aspects à gérer, les messages à zone large, ou qui n'ont pas forcément de caractère géographique précis, comme les messages de l'Otan
- de plus, les messages navtex ne sont pas toujours de bonne qualité de réception (un chiffre de position saute par exemple), et si nous pouvons déduire la position, un ordinateur ne le pourra bien sur pas.

Toute cela me laisse finalement dubitatif sur la faisabilité et surtout la fiabilité de la chose. En effet, il n'y a rien de plus dangereux qu'un outil qui "mangerait" une partie des messages ....

On a un peu pollué le sujet initial (surtout moi !), ne voulez vous pas continuer sur PTP ? Sans rien enlever à STW, PTP est un lieu plus approprié pour parler d'éventuel dévelloppement sur Open CPN

 Sur PTP si vous voulez
Ce qui ne nous empêchera de faire une synthèse ici... bien sûr

Mais très vite, nous arrivons aussi à la conclusion de Nicloas, si on ne peut pas s'affranchir d'une réception NAVETEX... on doublonne les outils, et c'est jamais bon

Michel

Le site de la Grande Croisière...