BALISE DE DETRESSE LA QUELLE?

6814 lectures / 87 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
FEELING 346 DI
Inscrit forum
BALISE DE DETRESSE LA QUELLE?
sujet n°105522
Cet été je me rend au Portugal et l'année suivantes en MED au départ de la Bretagne
Pour notre sécuritée (mon épouse et moi meme) quelle balise de détrésse dois je prendre UNE PERSONELLE OU AUTRE ??????
il y en a tellement  sur le marché
A part le Golf je ferai de la croisiére cotiére
Merci pour vos réponses
Zig zag


Hors ligne
SHARKI (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2007
réponse n°219544

 La documentation ici:
http://www.plaisance-pratique.com/balises-de-detresse-laquelle
synthétise la doc sur le sujet.

J'avais acheté une PLB (because budget) je viens de commander une EPIRB dont je peux changer les accus.

http://www.plaisance-pratique.com/balises-de-detresse-laquelle

http://www.kannadmarine.com/fr/gamme-de-produits/27-epirb/76-epirb-safelink-avec-gps

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°219547

Je ne confierais plus jamais ma vie à du matériel de la marque kannad. Cette société - peu avant, durant et après son rachat - refusait purement et simplement de changer les accus et de vérifier les balises qui avaient plus de 2 ans. Les devis étaient au niveau d'une balise neuve avec GPS comme quoi, techniquement c'était bien possible , contrairement à ce qu'affirmait à l'époque Mme la Directrice.
C'est typiquement le genre de société dont on ne veut pas croiser le chemn : des pompes à fric qui n'apportent rien d'autres que des désagréments et qui techniquement n'est pas mieux que la concurrence.
J'aitrès rarement des coups de gueule vis à vis d'une marque mais kannad pour moi c'est exactement la boite qui vous laisse tomber dès l'instant où l'on en a besoin.

Hors ligne
Lavranos Sloop
Inscrit forum
réponse n°219549

Personne n'a jamais essayé de démonter son unité pour voir quel type de batterie, et la commander sur internet avec les références ?
Je suis quand même curieux de savoir, puisque le principe de ces entreprises est le même que les vieux ordinateurs de plongée, où sous pretexte d'étanchéité, ils sont les seuls habilités à changer la batterie... ce qui est à la limite plus crédible qu'un EPIRB qui ne se retrouvera pas à moins d'un mètre de fond... arrêter de prendre les marins pour des vaches à lait...
Je serais curieux de voir. Personne n'a une vielle balise qui ne sert plus à rien ?

Hors ligne
JEANNEAU SO 45.1
Inscrit forum
réponse n°219555

Si j'en comprend bien le principe et aussi en ai marre d'etre une vache à lait de plaisancier (il y a longtemps que j'ai decidé de faire ma survie moi meme car on ne peut etre sur du materiel vendu sur le marché .... et au moins je sais qu'elle sera gonflée lorsque j'en aurai besoin et le matos dans un container étanche.... , en revanche , pour une balise qui peux te sauver la vie , je ne pense pas que ce soit une bonne idée de jouer au bricoleur sauf si la batterie a été concue pour etre remplacée par l'utilisateur... En effet , suivant le modele de la balise ; il est peut etre necessaire de la réinitialiser ( verif des infos et test reel ) avant de pouvoir l'utiliser le jour où !!!! )
Je pense donc que l'investissement d'une balise en état represente une toute petite part des frais qu' occasioneront son declenchement....alors je me dis que c'est pas trop cher payé si par malheur je devais y avoir recours....

Amicalement
Pierre

http://yachtkea.over-blog.com

Hors ligne
RM 10.50
Inscrit forum
réponse n°219556

 Balise OCEAN SIGNAL E100G  les accus sont remplaçables par l'utilisateur..

prendre la balise avec GPS .......la différence de prix n'est pas importante

D'ailleurs, je me demande pourquoi les balises sans GPS sont encore en vente !

http://www.oceansignal.com/product.php?id=3

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°219605

 Bonjour Zigzaggiv et bonjour à tous,
Pour répondre simplement et directement à ta question, mon choix s'est porté sur une balise perso. Nous en avons une chacun sur nous. J'ai choisi une Fast Find sur les conseils d'une personne compétente dans ce domzaine. Le côut est raisonnable. Je ne parleai pas du sujet des batteries estimant que ma sécurité vaut bien un changement de celle-ci si besoin est. nous l'avons depuis 1 an
Nous faisons aussi cette année le même parcours en partant de Bretagne sud pour rejoindre le Portugal et plus si affinités l'année d'après.
Donne moi des infos sur ton départ
Bon vent
VB2

Hors ligne
FIRST 32S5
Inscrit forum
réponse n°219618

J'ai fait l'achat il y a 3 ans d'une PLB de marque ACR.
Je me pose la question du remplacement de la batterie quand le moment sera venu.
Sous réserve de trouver exactement la même batterie, quelqu'un peut-il me dire s'il est possible de la remplacer sans prendre de précaution particulière : j'entends par là de retirer la batterie en la débranchant et d'en remettre une neuve sans risque de perdre le paramètrage de la PLB (No MMSI en particulier).
Ou au contraire faut-il faire un bricolage pour maintenir l'électronique sous tension en permanence pendant l'opération ?

Hors ligne
Lavranos Sloop
Inscrit forum
réponse n°219621

Très possible de maintenir l'éléctronique sous tension... vous pensez que le code MMSI s'efface quand la batterie est morte ? ça serait vicieux mais c'est possible.
Trouver la même batterie doit être largement possible, je ne pense pas que les fabriquant d'EPIBR fabriquent également les batteries, au pire du pire ils les adaptent.
Désolé mais au nom de la sécurité j'en ai marre de me faire arnaquer... Le genre de système EPIBR qui envoie juste un signal à un sat doit pas couter plus de 50 euros à fabriquer (et je suis très large). Le fait de payer xxx euros pour une pauvre batterie lithium est une belle arnaque, comptez une valeur plutot xx euros.
Alors peut être certains ici ne comptent pas lorsqu'il s'agit de leur sécurité c'est parce qu'ils peuvent se le permettre... mais je vous assure que d'autres marins comptent car n'ont pas les poches pleines d'euros.
Et encore une fois, la sécurité en mer est réservée à une certaine classe...

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°219639

La question de Zigzag était dans le conseil et le choix d’une balise. Force est de constater qu’encore une fois on dévie de l’original. Continuons à donner des infos à Zigzag, c’est je crois ce qu’il recherche.

Pour répondre à Romanos, beaucoup de marins n’ont pas les poches pleines d’euros. A commencer par moi, qui ai vendu ma maison pour garder mon bateau. Je ne pourrais malheureusement pas vendre ma maison pour garder la vie. Tout à un coût c’est vrai. Maintenant libre à chacun quelles que soient ses ressources de les utiliser comme bon lui semble et de faire les efforts qu’il pense être les mieux orientés. Le paquet de cigarettes entre autre à un coût lui aussi ……………………..

La sécurité en mer n’est pas réservée à une certaine classe mais à celui qui en à conscience autant pour lui que pour les autres. Ca fait partie de la solidarité maritime…….

Bon vent à toi pour cette nouvelle saison 2013

VB2

 

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°219643
Vbleue a écrit :

La question de Zigzag était dans le conseil et le choix d’une balise. Force est de constater qu’encore une fois on dévie de l’original. Continuons à donner des infos à Zigzag, c’est je crois ce qu’il recherche.

Pour répondre à Romanos, beaucoup de marins n’ont pas les poches pleines d’euros. A commencer par moi, qui ai vendu ma maison pour garder mon bateau. Je ne pourrais malheureusement pas vendre ma maison pour garder la vie. Tout à un coût c’est vrai. Maintenant libre à chacun quelles que soient ses ressources de les utiliser comme bon lui semble et de faire les efforts qu’il pense être les mieux orientés. Le paquet de cigarettes entre autre à un coût lui aussi ……………………..

La sécurité en mer n’est pas réservée à une certaine classe mais à celui qui en à conscience autant pour lui que pour les autres. Ca fait partie de la solidarité maritime…….

Bon vent à toi pour cette nouvelle saison 2013

VB2

 

 Tu as raison...mais, mn intervention concernait une marque particulière qui s'était engagée lors de l'achat à effectuer le remplacement des batteries à un prx fixé. Or kannad n'apas tenu ses engagements. Voilà pourquoi je suis intervenu.
Le fait qu'il faille changer les batteries me semble aujourd'hui obligatoire. Que cela coûte aussi , voir plus cher que le prix d'achat d'une balise neuf me semble de la ure escroquerie. C'est sur ce point que je tiens à prévenir les futurs acheteurs de kannad.
D'un autre côté, une balise dont l'utilisateur peut changer les batteries lui-même retire une bonne partie du risque d'êtredevant le fait accompli d'un "défaut de service promis par contrat"  de la société vendeuse.
Ce n'est pas avoir ou non une balise qui est en question mais bien, dans qelles conditions réelles cet achat doit-il être envisagé ?
Je pense que c'est aussi (et peut être même surtout) l'objet de la question initiale, car s'il ne s'agissait que d'avoir une marque, et éventuellement un témoignagedebon fonctionnement, pas besoin de STW pour ça. Ici, on trouvera des témoignages, mais aussi les questions, amenées ar l'expérience des autres, qu'il est bon de se poser avant un achat de cette importance ( des vies sont en jeux) et de cette valeur financière.
Comme pour les survies, les deux questions essentielles à se poser sont :
- Est-ce que celà fonctionnera quand j'en aurais besoin ?
- Puis-je continuer à maintenir le matériel en état de fonctionnement quelles que soient les circonstances (éloignement, société irresponsable ou n'existant plus,...)... parce que je ne me vois plus (c'est ce que j'ai déjà vécu) attendre plusieurs semaines pour m'apercevoir que la société que je croyais honnête refusera d'honnorer son contrat moral et m'enverra simplement paître avec les autres moutons qu'elle a déjà tondu.

Pour finir en répondant directement à la question initiale : Il faut envisager aussi la location de telle balise pour les durées où le besoin est réel. Je pense qu'on peut s'accomoder, comme le font tant d'autres, de moyens plus simples pour un cabotage peninsulaire et méditerrannéen (VHF avec homme à la mer, téléphone sattellite, simple GSM (voir arthaud),...)

Hors ligne
Lavranos Sloop
Inscrit forum
réponse n°219646
Vbleue a écrit :

La question de Zigzag était dans le conseil et le choix d’une balise. Force est de constater qu’encore une fois on dévie de l’original. Continuons à donner des infos à Zigzag, c’est je crois ce qu’il recherche.

Pour répondre à Romanos, beaucoup de marins n’ont pas les poches pleines d’euros. A commencer par moi, qui ai vendu ma maison pour garder mon bateau. Je ne pourrais malheureusement pas vendre ma maison pour garder la vie. Tout à un coût c’est vrai. Maintenant libre à chacun quelles que soient ses ressources de les utiliser comme bon lui semble et de faire les efforts qu’il pense être les mieux orientés. Le paquet de cigarettes entre autre à un coût lui aussi ……………………..

La sécurité en mer n’est pas réservée à une certaine classe mais à celui qui en à conscience autant pour lui que pour les autres. Ca fait partie de la solidarité maritime…….

Bon vent à toi pour cette nouvelle saison 2013

VB2

 

 Le sujet ne dérive pas tant que ça, on reste à parler de balise de détresse, quelle balise choisir ? pour ceux qui ont un petit budget, une balise où on peut changer la batterie, est-ce possible de changer la batterie soit même ?
Tu as vendu ta maison pour ton projet et c'est très bien, sache que j'ai 30 ans et que pour la majorité des gens de mon age nous devons nous endetter pendant 30 ou 40 pour s'offrir une maison que nous revendrons pas forcément plus cher au final. Je suis du genre débrouillard alors bricoler de l'électronique ne me fait pas peur, vérifier sa survie soit même est très simple (et beaucoup plus rassurant quand on sait le faire) et l'intervention est taxée plus cher qu'une intervention chirurgicale...
Et je répète ce que je dis la sécurité est réservée a une certaine classe ! mon budget bateau + sécurité est de 21000 euros, surement 10 fois inférieur a beaucoup de gens ici et pourtant il s'agit de 10 ans d'économies, et je ne fume pas, pourquoi ne pourrais-je pas vivre mon rêve alors que pères et oncles l'ont tous fait dans ma famille. Peut être que tu ne penses pas être d'une classe supérieur et tu as probablement raison mais tu as peut être su profiter d'acheter ou batir ta maison il y'a 30 ou 40 ans à une époque où celà était abordable pour tout le monde, et revendre cette maison 10 fois le prix aujourd'hui. Peut être que je dis des conneries aussi, ça m'arrive :)
Maintenant oui le sujet à complétement dérivé, et je vous prie de bien vouloir m'en excuser.

Pour revenir au sujet, il reste inadmissible que pour un objet de sécurité offshore, on ne puisse pas être autonome et changer la batterie soit même, l'intérêt de ce type de balise n'est pas la navigation côtière, et si je me retrouve dans une zone du globe où il n'y pas de possibilité de faire changer cette batterie quel est l'intérêt d'acheter une balise.

PS : Merci Nostria pour le lien


Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°219647

 Bon, je ne me suis pas exprimé complètement et je le regrette. Si j'ai vendu ma maison, c'est uniquement que je me suis retrouvé au chomage à 55 ans avec encore des dettes (10 ans) puisque con comme je suis je n'ai pas trouvé le moyen ou plutôt les moyens de la payer plus tôt. 
Sur cette précision, je confirme que le sujet a complètement dérivé. Je termine pour ma part ce fil sur ces quelques mots
Néanmoins et c'est sincère bon vent pour cette nouvelle saison qui commence
VB2

Hors ligne
Lavranos Sloop
Inscrit forum
réponse n°219649

Merci bon vent ;)

Hors ligne
FEELING 346 DI
Inscrit forum
réponse n°219702

Merci pour tous vos réponses instructives
Que la navigation est complexe meme à terre pour prendre de bonnes descisions pour sa sécuritée

A+ Zig zag

Hors ligne
OVNI 445
Inscrit forum
réponse n°219703
Nostria a écrit :
 Balise OCEAN SIGNAL E100G  les accus sont remplaçables par l'utilisateur..

prendre la balise avec GPS .......la différence de prix n'est pas importante

D'ailleurs, je me demande pourquoi les balises sans GPS sont encore en vente !

 je confirme. J'ai acheté cette balise deja programmée, mais avec sa pile séparée. Je l'ai mise moi-mème, elle a déclenché la balise (!!) par un défaut de montage en usine. J'ai pu voir d'une part la rapidité des "secours": j'ai été appelé 4 minutes après le déclenchement. D'autre part la réactivité  du fabricant: réparation très rapide, bien sùr sous garantie, avec explications.
Amicalement
Cybèle 17

Hors ligne
EVASION 34
Inscrit forum
réponse n°219704

j'ai peut etre mal lu, mais je n'ai pas trouvé de prix pour la balise safe sea, quelqu'un le connait-il?

Hors ligne
DI ALU GARCIA SALT 57cc
Membre cotisant
Cotisant depuis 2007
réponse n°219707
Yachtkea a écrit :
Si j'en comprend bien le principe et aussi en ai marre d'etre une vache à lait de plaisancier (il y a longtemps que j'ai decidé de faire ma survie moi meme car on ne peut etre sur du materiel vendu sur le marché .... et au moins je sais qu'elle sera gonflée lorsque j'en aurai besoin et le matos dans un container étanche.... , en revanche , pour une balise qui peux te sauver la vie , je ne pense pas que ce soit une bonne idée de jouer au bricoleur sauf si la batterie a été concue pour etre remplacée par l'utilisateur... En effet , suivant le modele de la balise ; il est peut etre necessaire de la réinitialiser ( verif des infos et test reel ) avant de pouvoir l'utiliser le jour où !!!! )
Je pense donc que l'investissement d'une balise en état represente une toute petite part des frais qu' occasioneront son declenchement....alors je me dis que c'est pas trop cher payé si par malheur je devais y avoir recours....

Amicalement
Pierre

 Je viens de faire réviser ma survie 8 places VIKING à La Rochelle (chantier des Minimes) et je suis moi aussi écoeuré de m'être fait alléger de 790€! J'envisage effectivement de le faire moi-même la prochaine fois (dans 4 ans). Est-ce délicat? Notamment le repliage (elle est dans un conteneur)? Quels sont les points à regarder particulièrement?
Cordialement.

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°219711
Artimon a écrit :
Yachtkea a écrit :
Si j'en comprend bien le principe et aussi en ai marre d'etre une vache à lait de plaisancier (il y a longtemps que j'ai decidé de faire ma survie moi meme car on ne peut etre sur du materiel vendu sur le marché .... et au moins je sais qu'elle sera gonflée lorsque j'en aurai besoin et le matos dans un container étanche.... , en revanche , pour une balise qui peux te sauver la vie , je ne pense pas que ce soit une bonne idée de jouer au bricoleur sauf si la batterie a été concue pour etre remplacée par l'utilisateur... En effet , suivant le modele de la balise ; il est peut etre necessaire de la réinitialiser ( verif des infos et test reel ) avant de pouvoir l'utiliser le jour où !!!! )
Je pense donc que l'investissement d'une balise en état represente une toute petite part des frais qu' occasioneront son declenchement....alors je me dis que c'est pas trop cher payé si par malheur je devais y avoir recours....

Amicalement
Pierre

 Je viens de faire réviser ma survie 8 places VIKING à La Rochelle (chantier des Minimes) et je suis moi aussi écoeuré de m'être fait alléger de 790€! J'envisage effectivement de le faire moi-même la prochaine fois (dans 4 ans). Est-ce délicat? Notamment le repliage (elle est dans un conteneur)? Quels sont les points à regarder particulièrement?
Cordialement.

 Merci pour l'info. Tu pourrais peut être ouvrir u nouveau fil spécifique aux survies ? celu-ci éant relatifs aux balises.

Hors ligne
JPK 38 (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2014
réponse n°219930

 La balise de tracking InReach peut-elle envoyer un signal de détresse et remplacer une balise EPIRB ou PLB ?

Hors ligne
Lavranos Sloop
Inscrit forum
réponse n°219941
Alligator a écrit :
 La balise de tracking InReach peut-elle envoyer un signal de détresse et remplacer une balise EPIRB ou PLB ?

 Je ne connaissais pas cette balise, mais apparemment on peut envoyer sms ou mail. Sur le site officiel ils parlent d'une touche pour prévenir les secours "Trigger an SOS and communicate back and forth with our 24/7 search and rescue monitoring center." Et d'une couverture réseau Iridium. Ca marche par abonnement, la fonction tracking peut se faire facilement avec téléphone satellite pour plus ou moins les même tarifs sauf que le téléphone sera plus cher à l'achat que la balise.
Ca demande à être étudié, car ça revient beaucoup moins cher qu'une balise EPIRB, facile à garder sur soi, étanche, on peut pré enregistrer des messages à envoyer en cas de pépins pour communiquer avec les secours.

J'ai trouvé un message sur forum anglais parlant de cette balise, il y a les pros et cons. voir le second lien


http://www.inreachdelorme.com/product-info/inreachse.php

http://www.cruisersforum.com/forums/f13/inreach-systems-practial-experience-101368.html

Hors ligne
Lavranos Sloop
Inscrit forum
réponse n°219942

En gros je résume les inconvénients de la balise inReach sont que la batterie ne tient pas du tout (piles AA), l'engin ne flotte pas, et les secours sont simplement une compagnie privée, qui redirige tes indications aux gardes côtes. Pas très fiable donc.
Il y a un produit similaire , le yellowbrick qui marche sur Iridium aussi, dont la batterie serait le gros atout, la touche SOS enverrait un sms ou mail aux personnes de votre choix avec votre dernière position. Et apparemment on peut prendre un forfait au mois (abonnement à l'année pour inreach)

http://www.yellowbrick-tracking.com/?page_id=1553

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°219948
Alligator a écrit :
 La balise de tracking InReach peut-elle envoyer un signal de détresse et remplacer une balise EPIRB ou PLB ?

 Hello Alligator,

Sauf erreur de ma part, le principal inconvénient de ce système (comme beaucoup d'autres, SPOT etc...) est qu'il n'est pas pris en compte par le système COSPAS-SARSAT qui est LE système international de secours ! (Voir le lien)

Ce serait à mes yeux rédhibitoire pour le grand voyage...

A+ Sergio

http://www.plaisance-pratique.com/balises-de-detresse-laquelle

Hors ligne
Lavranos Sloop
Inscrit forum
réponse n°219965

Exact, ça ne remplacera pas une balise EPIRB. Ca peut remplacer un téléphone satellite qui ne servait qu'à envoyer des sms ou mail.

Anonyme (non vérifié)
réponse n°220012

Je plussois acheter une balise dont vous pourrez changer vous même la pile .
Sinon vous pourriez vous retrouver comme un C...enfin comme nous avec une balise dont le fournisseur ne veut pas changer la pile !
Et même si on peut retrouver quelle modele de batteries va bien avec tel modele de balise, je n'ai pour ma part pas trouver ou acheter un des trois modele de pile censé etre compatible avec ma balise, pareil pour une VHF AXIS dont la baterie etait vendue plus cher que la VHF !!
Ou un petit feuxà retournement valable 5 ans (en theorie et qui au bout de 3 ans stocké à l'interieur au sec etait deja vide rèponse de l'importateur : ce probleme est connu et peut avoir des causes multiples (sic)
A precision notre balise etait de marque CEIS TM  MO 56 si quelqu'un a reussi le changement de pile sur ce modele , infos bien venues

Hors ligne
(Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°250317

on va pouvoir sérieusement raviver ce fil avec la nouvelle réglementation qui arrive: obligation d'une balise pour navigation > 60MN !!
 

Hors ligne
MELODY 1976
Inscrit forum
réponse n°250489

Ca ouiche!

A voir sur le site d'en face la vitesse avec laquelle les gars se précipitent pour acheter la nouvelle merveille, c'est à croire que l'argent leur brûle les doigts...en ces périodes de vaches pas très grasses, c'est assez surprenant.

Pour les vendeurs dudit "produit miracle", c'est pain béni, même pas besoin de faire une étude de marché; à 95% c'est du Ouiiii! on en veut! C'est cher? Tant pis! Puisque c'est dans le règlement.
J'attends avec angoisse, le jour où la directive 240 nous imposera une sonde dans le cul afin de mesurer le taux d'alcolémie en temps réel; avec intervention immédiate des forces spéciales si nécessaire.

------------------------------------------------------------------
Dites Mère-Grand, vous aviez déjà changé le règlement...
C'était pour mieux t'entourlouper mon enfant.

Dites Mère-Grand, vous nous rajoutez un objet balisant...
C'est pour mieux, par après, te taxer mon enfant.

Dites Mère-Grand, vous nous pompez tout notre argent...
C'est pour mieux te saigner avant de  te croquer mon enfant.
-----------------------------------------------------------------------

Bon, vous aurez compris que je n'achèterai pas  ce bazar , même à 100milles, même à 200milles. Je veux qu'on me foute la paix.
Si, suite à fortune de mer, je dois crever dans mon coin, je veux être bien tranquille sans Paris-Match et autres paparachoses.
Ca s'appelle le "libre-arbitre" et il semble qu'à notre époque cela devienne une denrée périssable.
...
Monsieur le Président
Si vous me poursuivez
Prévenez vos gendarmes
Que je n´aurai pas d´armes
Et qu´ils pourront tirer...
Et qu´ils pourront tirer.        (Boris Vian)

Coup de gueule ? ...Peut-être.

Hors ligne
DI ALU GARCIA SALT 57cc
Membre cotisant
Cotisant depuis 2007
réponse n°250510

 Attention, les balises PLB sauvent indiscutablement des vies mais ne peuvent prétendre à remplacer une Epirb sur un bateau. Voir ma note en lien ci-dessous qui dit pourquoi. Il est très probable par exemple que la disparition de Grain de Soleil ,équipé d'une PRB, soit liée à une transmission de mauvaise qualité et de relativement courte durée rendant le repérage plus que problématique dans les très mauvaises conditions météo dans lesquelles ils se trouvaient. Les conditions d'emploi d'une PLB telles qu'indiquées par les fabricants imposent des limites d'emploi sérieuses (voir ma note).
Artimon

http://artimon1.free.fr/PERFORMANCES%20ET%20UTILISATION%20DES%20BALISES%20DE%20DETRESSE.doc

Hors ligne
PRIVILEGE 12
Inscrit forum
réponse n°250511
Artimon a écrit :
 Attention, les balises PLB sauvent indiscutablement des vies mais ne peuvent prétendre à remplacer une Epirb sur un bateau. Voir ma note en lien ci-dessous qui dit pourquoi. Il est très probable par exemple que la disparition de Grain de Soleil ,équipé d'une PRB, soit liée à une transmission de mauvaise qualité et de relativement courte durée rendant le repérage plus que problématique dans les très mauvaises conditions météo dans lesquelles ils se trouvaient. Les conditions d'emploi d'une PLB telles qu'indiquées par les fabricants imposent des limites d'emploi sérieuses (voir ma note).
Artimon

 Bonjour,
Ce modèle va dans l'eau, qu'en pensez-vous?
JP

http://www.discount-marine.com/ocean-signal-balise-plb-rescueme

http://www.anfr.fr/fileadmin/mediatheque/documents/radiomaritime/14a_DGITM_moyens_reperage_6p_DEF_Web.pdf

Hors ligne
OVNI (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°250515

Bonjour,

La perte du voilier Grain de soleil et son équipage avaient poussé l'année dernière à une grosse reflexion parmi les membres de STW , sur l'utilisation des balises au large.
Un fil  sur ce forum en est le témoin, bien que complexe à suivre  (lien ci dessous).
Un petit groupe de travail s'était mis en place sous l'autorité de Philippe Boyer et avait abouti à quelques conclusions .
Ces conclusions s'appuyaient aussi sur l'avis technique de Frederic Dallest / Artimon  d'une part , et d'autre part l'expérience opérationelle de plusieurs responsables des Cross.
Une nouvelle perte au printemps 2014, suivie d'un très beau sauvetage, toujours dans la même zone Atlantique , tendent à renforcer ces conclusions.

Ces conclusions concernent la navigation au large et grand large. Les zones de navigation cotière pouvant autoriser un équipement plus léger, et à l'inverse les zones très écartées pouvant impliquer un équipement très supérieur.

Nous partions de l'idée qu'un sauvetage est toujours une course contre la montre.
Du point de vue de l'équipage en difficulté dont la situation s'aggrave au fil du temps, du point de vue des secours qui mettent en jeu des moyens matériels et humains dans un contexte qui eput être périlleux.
Ceci implique que les Centres opérationnels et moyens de secours ont besoin d'une alerte et d'un positionnements les plus rapides et les plus précis possibles. Nous mettions aussi en évidence la nécessité d'une confirmation en continu du positionnement.

D'où trois idées qui pourraient devenir, à mon avis, des recommandations STW.

1-Avoir à bord, une balise liée au bateau , avec GPS  et batterie importante. Les EPIRB 406 avec GPS, de plus en plus à batterie à changer soi même, répondent à ces préconisations. La balise doit bien sûr être enregistrée.
2-Une fois allumée, ne plus éteindre la balise . La batterie tient un minimum de 96 heures.
3-Les autres moyens sont des compléments. (VHF, PLB, Iridium, combis, flashes, etc , ...)

A mon avis, les balises PLB, au large, ne disposent pas de l'autonomie suffisante et de plus, leur usage implique un retard à l'alerte. Ceci étant, elles rendent probablement des services dans certaines situations. Je ne connais , pour ma part, pas beaucoup de retour d'expérience de sauvetages réussis avec une PLB. Ceci seraient donc les bienvenus.

Enfin, pour la définition du large, il semblerait qu'une sorte de consensus le place au delà des 60 MN, soit une demi journée de navigation sur nombre de nos bateaux habituels. Ca ne me parait pas déraisonnable.

Francois.


http://www.stw.fr/forumstw/quest_answers.cfm?quest_id=47692&topic_id=22&critere=grain%20de%20soleil&st_row=1&ans_quest=quest&s_st_row=1&sqlfilter=%20and%20quest_topic_id%20%3D%2022%20and%20%28quest_te

Hors ligne
KETCH ACIER (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°250516

Bonjour,
Pour au moins le sujet des balises, il est étonnant, pour ne pas dire effarant, qu’en Novembre 2014, la Direction Générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer édite le document signalé par Never Mind puis en Décembre 2014 le document en pj relatif à la nouvelle Division 240.
Dans le document daté de Novembre, il est écritdans le chapitre relatif aux PLB : « (préférer une EPIRB…….pour une navigation hauturière) » !!
Ore dorénavant, la Division 240-2.08 adossée à la division 175 (en lien) impose une RLS en navigation hauturière > 60M.
Il aurait été judicieux pour ne pas entraîner d’interrogation, sans objet compte tenu de la nouvelle règlementation, de préciser dès Novembre  que les PLB ne sont pas des RLS en regard de la division 175. Les PLB ne peuvent donc désormais répondre aux exigences de la Division 240 Article 240-2.08. Même codées avec un MMSI. Seul l’embarquement d’une EPIRB satisfait la règlementation.
Ce qui n’empêche pas la présence à bord d’une PLB pour d’autres motifs.
Bonne navigation
Philippe

http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/spipdgmt/pdf/d175__22-11-08__cle22d88e.pdf

Hors ligne
DI ALU GARCIA SALT 57cc
Membre cotisant
Cotisant depuis 2007
réponse n°250519

 Pour réponse à la question de Nevermind la question n'est pas l'étanchéité des PLB que je ne mets pas en doute. La question c'est le bilan de liaison et l'autonomie de la batterie. On ne peut pas attendre d'une antenne minuscule intégrée dans un boîtier qui pèse 116g dans le cas du modèle que vous citez les mêmes performances (rapport signal/bruit) qu'une antenne beaucoup plus importante telle que celles installées dans les Epirbs. Pareil pour la taille de la batterie. Je n'ai pas les chiffres sous la main mais le ratio du poids des balises PLB et Epirbs est de l'ordre de 1 à 10!
Pour le bilan de liaison la couche d'eau sur le boîtier, ou sur des gants, ou sur les mains couvrant éventuellement le boîtier et son antenne, ou sur la tente de la survie ou sur la coque du voilier atténue le signal. C'est pour cela qu'il faut un signal assez costaud ce qu'une PLB peine à faire avec sa mini antenne. Pour l'autonomie de la batterie elle est à la grosse pour une même technologie proportionnelle à sa masse.
Lire les compte rendus des secours de Grain de soleil pour lequel des moyens lourds ont été déployés sur zone qui font tous état de signaux de mauvaise qualité et intermittents rendant totalement imprécise la position, ceci pendant une durée de l'ordre de 36h à 40h (de mémoire). On voit bien dans ce cas édifiant qu'une durée de 48h Max d'autonomie peut être insuffisante notamment par météo exécrable et problèmes techniques rencontrés par l'avion de patrouille maritime des açores ainsi que par le Falcon envoyé par notre Cross. Artimon.
de de la PLB 

Hors ligne
DI ALU GARCIA SALT 57cc
Membre cotisant
Cotisant depuis 2007
réponse n°250521

 Je suis tout à fait d'accord sur le résumé des conclusions de François alias Pacolaram.Artimon.

Hors ligne
KETCH ACIER EN FORME DERIVEUR INTEGRAL
Inscrit forum
réponse n°250535

 il y a aussi la solution de la blu asn.
elle permet d envoyer une detresse dans le cadre du smdsm' ne necessite aucune intervention de maintenance' et permettra bien d autres fonctions que celle propre a la securite.
budget d occasion entre 2000 et 2500 euros


Hors ligne
OVNI (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°250536
Never Mind a écrit :
 

 Bonjour,
Ce modèle va dans l'eau, qu'en pensez-vous?
JP

 Bonjour,

Je reviens sur ce fil pour compléter mon avis sur les PLB.
La balise PLB ci dessus est un excellent appareil d'une marque reconnue.
Le document du Ministère de la Mer, aussi cité par Nevermind est très bien fait.

Mais, tout celà ne concerne pas la navigation au large.  ( au delà de 60 MN puisque, seuil réglementaire , il y a désormais). Pour ce type de navigation , qui inclue le golfe de Gascogne, voire certaines traversées méditerranéennes : l'outil de référence est l'EPIRB  ou RLS. (mon message ci dessus).

Par contre, nous sommes témoins chaque année de nombreuses recherches engagées pour récupérer des personnes disparues en mer , lors de pratiques isolées ( plongeur, kayakiste, petit voilier côtier, pêcheur, jet sky iste, véliplanchiste, kyteur,... ) . Dans tous ces cas , la PLB avec GPS decrite ci dessus me parait parfaite, y compris son autonomie . Couplée à un outil de repérage , type flash ou cyalume.
On sait par ailleurs qu'au delà de 24 heures, la récupération de l'homme isolé en mer relève de la probabilité basse.

L'alternative serait une VHF portable étanche, ASN et GPS. Mais les tarifs en restent actuellement élevés , de l'ordre de 850 euros, contre 250 env pour la balise PLB 406 avec GPS.

La PLB avec AIS parait un dispositif intéressant pour la récupération d'un MOB en équipage.

Sur le fond, je suis satisfait de voir enfin des directives qui commencent à être claires , adaptées au risque et mettant en oeuvre les nouveaux équipements. Leur diffusion large assurera baisse de prix et surtout efficacité accrue des moyens de secours,  en terme de réussite, mais aussi d'économie de moyens, humains et matériels.

Hors ligne
VULCAIN 6
Inscrit forum
réponse n°250552

"Mais, tout celà ne concerne pas la navigation au large. ( au delà de 60 MN puisque, seuil réglementaire , il y a désormais). Pour ce type de navigation , qui inclue le golfe de Gascogne, voire certaines traversées méditerranéennes : l'outil de référence est l'EPIRB ou RLS. (mon message ci dessus"

Cela inclut aussi la traversée Scillies-Irlande (la promenade habituelle de beaucoup de bretons): 133 miles . Donc balise obligatoire pour 10 miles...
A moins de passer par la pays de Galles, ce qui avec des vents d'ouest un peu forts, est nautiquement assez stupide (même si le pays de Galles vaut le déplacement).

Et de l'entrée de la Gironde à Capbreton: 117 miles (sauf erreur de ma part). A condition que Capbreton soit consideré comme un abri?

Cequi veut dire que,pour ne pas acheter de balise, on pourra descendre en Espagne en rasant la côte landaise? Ce qui d'un point de vue nautique est completement stupide..

Hors ligne
DI ALU GARCIA SALT 57cc
Membre cotisant
Cotisant depuis 2007
réponse n°250576

 En réponse à Benoît, chacun est libre de s'équiper comme il l'entend à condition d'être conscient des impasses qu'il fait (on n'assure pas sa sécurité en se contentant de suivre ou ne pas suivre une règlementation; on l'assure en réfléchissant à sa sécurité et notamment en tirant les enseignements des problèmes rencontrés par ceux qui ont dû faire face à des "fortunes de mer")..
Artimon.

Anonyme (non vérifié)
réponse n°250589

Pas facile de trouver une information synthetique sur le sujet :
difference FONCTIONNELLE entre EPRIB et PLB ?
difference reglementaire : la flotabilité ?
en quoi le MMSI permet de gagner du temsp alors que les infos A JOUR sont sur le registre 406 ?

NB :
1 C'ets ma 1ere intrevention sur le forum
2 Si on veut bien etre lucide, le GPS apporte
perte d'autonomie
fragilité : GPS en plus
retard à l'alerte : le temsp du fix
cout supérieur : GPS
moins de fiabilité : GPS en plus.
Statistiquement, le GPS doit peut etre permettre de gagner une heure ? ce n'est meme pas certain.

Hors ligne
KETCH ACIER (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°250596

Bonsoir,
Pour répondre à Yeswecat rebaptisé nouvellement Germain
Je suis possesseur d’une PLB. Une Kannad SafeLink Pro avec GPS.
Ce modèle est plutôt performant : opère de -20°C à +55°C, autonomie à -20°C = 48h, flotte, étanche en immersion à 5m, temporairement 10, batterie remplaçable par l’utilisateur.
La différence fonctionnelle importante avec une EPIRB est qu’il faut maintenir l’antenne parfaitement verticale pour optimiser l’émission sans masquer de la main la face supérieure de la balise. Ce qui sur le pont d’un navire en détresse ou dans un canot de survie n’est sans doute pas toujours évident.
J’avais cependant fait ce choix en connaissance de cause pour pouvoir également utiliser cette balise à terre. Compromis, compromis… Je vais devoir équiper le bateau d’une EPIRB pour respecter la nouvelle règlementation. Et du point de vue maritime c’est le matériel évidement le mieux adapté.
Par ailleurs pour être utilisable hors du bateau, ma PLB est enregistrée par son N°. Il faut donc aussi penser au départ de chaque traversée et en arrivant dans une nouvelle zone de navigation à modifier le commentaire enregistré au CNES via : registre406.cnes.fr.
Quant à la fonction GPS, il est sans doute, sinon surement, des cas de détresse où 1 heure est vitale. Y-a-t-il une dépendance technique entre le repérage de la position GPS et la réception du signal émis par la balise ? Et il est vraisemblable qu’un défaut de fonctionnement du GPS ne remet pas en cause le signal émis par de la balise ?
Les réponses sont peut être dans l’excellent article rédigé par Artimon, mais je ne l’ai pas relu!
Bonnes navigations
Philippe

http:/artimon1.free.fr/PERFORMANCES%20ET%20UTILISATION%20DES%20BALISES%20DE%20DETRESSE.doc

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°250597

 La réglementation n'est pas importante, seule l'efficacité prime. J'ai été sauvé il y a fort longtemps par une balise aviation non autorisée et personne ne m'a fait le moindre reproche. Pour la portée elles étaient prévues. pour un repérage avion et le satellite l'a récupéré. Avec des moments ou le signal disparaissait.  Peut être est ce dû au fait que j'ai fini par faire un trou dans la tente de la survie qui était métallisée, je craignais un phénomène genre cage de faraday. Depuis, réglementation ou pas, j'en ai tjrs une avec moi. Une plb.

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°250627

Bonjour à toutes et à tous,
Vidéo où le chef de la Mission Plaisance aux Affaires Maritimes présente les grands changements en matière de réglementation, qui vont s'appliquer aux plaisanciers en 2015 dont une radiobalise de localisation des sinistres (RLS) prévue dans le matériel d'armement et de sécurité hauturier.

https://www.youtube.com/watch?v=D3zSV3Nvvfs&list=UUSjfEBxpsMVN0-4OJUfQ50Q

Bien cordialement

Hors ligne
GIBSEA 105 + QUILLARD
Inscrit forum
réponse n°250679
Germain a écrit :
Pas facile de trouver une information synthetique sur le sujet :
difference FONCTIONNELLE entre EPRIB et PLB ?
difference reglementaire : la flotabilité ?
en quoi le MMSI permet de gagner du temsp alors que les infos A JOUR sont sur le registre 406 ?

NB :
1 C'ets ma 1ere intrevention sur le forum
2 Si on veut bien etre lucide, le GPS apporte
perte d'autonomie
fragilité : GPS en plus
retard à l'alerte : le temsp du fix
cout supérieur : GPS
moins de fiabilité : GPS en plus.
Statistiquement, le GPS doit peut etre permettre de gagner une heure ? ce n'est meme pas certain.

 Encore un tissu de conneries!
Pour ta 1re intervention, c'est gagné, tu décroche le pompom de la désinformation.
Tu peux éviter de revenir, ça ferait des vacances aux autres.


Anonyme (non vérifié)
réponse n°250681
Solbad a écrit :
Pour répondre
....
La différence fonctionnelle importante avec une EPIRB est qu’il faut maintenir l’antenne parfaitement verticale pour optimiser l’émission sans masquer de la main la face supérieure de la balise. Ce qui sur le pont d’un navire en détresse ou dans un canot de survie n’est sans doute pas toujours évident.
oui mais l'emission est tres rapide en fait, pas besoin de rester des heures si y a le GPS : 15 minutes et c'est bon !!!
....
J’avais cependant fait ce choix en connaissance de cause pour pouvoir également utiliser cette balise à terre.
moi aussi
...
Je vais devoir équiper le bateau d’une EPIRB pour respecter la nouvelle règlementation. Et du point de vue maritime c’est le matériel évidement le mieux adapté.
j'ai du mal à le penser vu le surcout, il aurait été meilleur de jouer sur un equipement en double par securité tant qu'à depenser des sous : soyons honnete, la flotabilité et la tenue verticale n'ont pas besoin d'etre payés aussi cher.
...
Il faut donc aussi penser au départ de chaque traversée et en arrivant dans une nouvelle zone de navigation à modifier le commentaire enregistré au CNES via : registre406.cnes.fr.
ce qui donne des precisons tres importantes en fait
Quant à la fonction GPS, il est sans doute, sinon surement, des cas de détresse où 1 heure est vitale.
en mer ? l'éventuelle ambiguité n'est pas levée selon le registre 406 ?
3 chances sur 10 que l'autre point ambigue soit à terre !! (70% globe = océan)
Y-a-t-il une dépendance technique entre le repérage de la position GPS et la réception du signal émis par la balise ?
je crois avoir compris que l'alerte attend le fix GPS
Et il est vraisemblable qu’un défaut de fonctionnement du GPS ne remet pas en cause le signal émis par de la balise ?
re
Les réponses sont peut être dans l’excellent article rédigé par Artimon, mais je ne l’ai pas relu!
faudra que je le lise aussi
Bonnes navigations
Philippe

 

Hors ligne
catamaran
Inscrit forum
réponse n°250723
Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°250764
Voyage59 a écrit :
Bonsoir à tous,
est ce que quelqu'un connait ce modele et est il homologé en france?
Merci, Pascal

 Bonjour Voyage59, bonjour à toutes et à tous,

https://www.cospas-sarsat.int/fr/beacons-pro-fr/experts-beacon-informati...
Cordialement

Anonyme (non vérifié)
réponse n°250827

Le projet LOON de Google risque de modifier beaucoup de choses, non ?
Il sera plus facile de communiquer et d 'alerter, non ?
Un ballon a deja parcouru 3 000 000 de kms.
Urgent d'attendre ?

Hors ligne
DEHLER 31
Inscrit forum
réponse n°250830

Au stade où en est le projet, je crains que pour la saison 2015 ça soit rapé pour avoir une couverture au milieu des océans, et dans les années futures proches itou ..
et d'ici à ce que le projet Loon en question soit opérationnel dans sa vocation première : connecter les zones de populations non couvertes par l'internet, notamment l'hémisphère sud, la perspective de le faire évoluer en outil supportant le système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM ) est encore loin (loin, loin..) d'être cadrée dans un calendrier. Si on doit attendre cette éventualité ... je ne sais pas où j'en serai de la phase préannonciatrice de mon état de capacité au sucrage de fraises, mais je n'attendrai pas, et ne suivrai pas tes "conseils", Germain ....
Je sortirai 500 balles de mon petit cochon préféré, j'irai acheter cette putain de balise qui est un principe "pas si con et pas si inutile" et j'irai naviguer ... d'ici très peu, en laissant à terre les ceusses qui font des plans sur la comète..... et surtout sans attendre que Gogol ait achevé ce projet.

Anonyme (non vérifié)
réponse n°250835
Domnomade a écrit :
Au stade où en est le projet, je crains que pour la saison 2015 ça soit rapé pour avoir une couverture au milieu des océans, et dans les années futures proches itou .. et d'ici à ce que le projet Loon en question soit opérationnel dans sa vocation première : connecter les zones de populations non couvertes par l'internet, notamment l'hémisphère sud, la perspective de le faire évoluer en outil supportant le système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM ) est encore loin (loin, loin..) d'être cadrée dans un calendrier. Si on doit attendre cette éventualité ... je ne sais pas où j'en serai de la phase préannonciatrice de mon état de capacité au sucrage de fraises, mais je n'attendrai pas, et ne suivrai pas tes "conseils", Germain .... Je sortirai 500 balles de mon petit cochon préféré, j'irai acheter cette putain de balise qui est un principe "pas si con et pas si inutile" et j'irai naviguer ... d'ici très peu, en laissant à terre les ceusses qui font des plans sur la comète..... et surtout sans attendre que Gogol ait achevé ce projet.

Je suis d'accord avec toi, je n'ai pas dit que c'etait demain mais 1/ je garde ma PLB, je ne la changerai certaienement jamais, 2/ l'investissment phone satellite (que je n'envisageais pas) doit etre revu avec l'évolution mais y a pas de délai annoncé, sauf que c'est bcp bcp plus qu'un plan sur la comete et les premiers tests le confirment? Avant 2 ans ? Ce que j ai pas pigé, c est que les ballons peuvnet faire 3 000 000 de kms alors océan ou pas, le ballon il circule ?

Hors ligne
DEHLER 31
Inscrit forum
réponse n°250838

Décidément, j'arrive pas à te suivre ...

tu commences par une mise en doute assez incompréhensible du bien fondé du GPS sur une balise de détresse, tu t'échappes vers le projet gogol, et là tu évoques le téléphone satellite ... le sujet de ce fil traite du "choix d'une balise de détresse, laquelle ? " .... tu ne pourrais pas cesser de partir dans tous les sens une fois ?

As tu suivi les liens, forts utiles au demeurant, de kv33, qui apportent des réponses aux questions posées ? non , tu devrais .... ça au moins c'est de l'info apportée au moulin de la question initiale ....

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°250851
Kv33 a écrit :
Voyage59 a écrit :
Bonsoir à tous,
est ce que quelqu'un connait ce modele et est il homologé en france?
Merci, Pascal

 Bonjour Voyage59, bonjour à toutes et à tous,

https://www.cospas-sarsat.int/fr/beacons-pro-fr/experts-beacon-informati...
Cordialement

 KV33, Pascal,

Ce modèle a l'air absolument super.
Renseignements pris :
- le vendeur peut en faire programmer une avec MMSI français. Il en demande 410 dollars australiens (272€) livrée, programmée, pour le modèle avec GPS. Reste probablement à ajouter les frais de douane (40 - 50€ à priori).
- Cette balise est effectivement agrée par Copsas Sarsat (lien de KV33). Aucun pb donc en cas de détresse, cette balise fait ce qu'on lui demande.
- L'ANFR vient de me répondre que cette balise n'est pas homologuée pour la France ou l'Europe.

Bref, un très bon coup, mais le risque d'une contravention.

Personnellement, ça me fatigue de devoir payer 50% de plus pour le même produit à chaque fois.
J'ai déjà pris le risque de m'équiper d'un transpondeur AIS non homologué. Certains hurlerons. Pour moi c'était soit ça soit pas de transpondeur, pour des navigations en solo.
Ce qui risque de se passer pour la balise, vu que mon budget est ce qu'il est, c'est soit une PLB homologuée qui émet 24h. Soit un Epirb non-homologué qui émet 48h. 
Survie vs bureaucratie. La réponse est toute trouvée.

Merci Pascal pour le tuyau.

Hors ligne
catamaran
Inscrit forum
réponse n°250855
Bleuoizo a écrit :
Kv33 a écrit :
V
Merci, Pascal

 Bonjour Voyage59, bonjour à toutes et à tous,

https://www.cospas-sarsat.int/fr/beacons-pro-fr/experts-beacon-informati...
Cordialement

 KV33, Pascal,

Ce modèle a l'air absolument super.
Renseignements pris :
- le vendeur peut en faire programmer une avec MMSI français. Il en demande 410 dollars australiens (272€) livrée, programmée, pour le modèle avec GPS. Reste probablement à ajouter les frais de douane (40 - 50€ à priori).
- Cette balise est effectivement agrée par Copsas Sarsat (lien de KV33). Aucun pb donc en cas de détresse, cette balise fait ce qu'on lui demande.
- L'ANFR vient de me répondre que cette balise n'est pas homologuée pour la France ou l'Europe.

Bref, un très bon coup, mais le risque d'une contravention.

Personnellement, ça me fatigue de devoir payer 50% de plus pour le même produit à chaque fois.
J'ai déjà pris le risque de m'équiper d'un transpondeur AIS non homologué. Certains hurlerons. Pour moi c'était soit ça soit pas de transpondeur, pour des navigations en solo.
Ce qui risque de se passer pour la balise, vu que mon budget est ce qu'il est, c'est soit une PLB homologuée qui émet 24h. Soit un Epirb non-homologué qui émet 48h. 
Survie vs bureaucratie. La réponse est toute trouvée.

Merci Pascal pour le tuyau.

 Bonjour à tous
Je te remercie Antonin, je crois que je vais faire comme toi. En plus la batterie est garantie 10 ans et son changement est d'une 100 éne d'euros et va savoir peut être va elle finir par être homologuée !
Pascal, sur Shazzan

Pages

Le site de la Grande Croisière...