Amphitrite 43

7388 lectures / 89 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
AMPHITRITE 43
Inscrit forum
Amphitrite 43
sujet n°86815
Bonjour à toutes et tous, Je suis à la recherche d'informations sur l'Amphitrite 43 des chantiers Wauquiez dans l'optique d'un voyage transatlantique en famille. Ce bateau me séduit tout à fait par ses aménagements intérieurs et son plan de pont. J'aimerais recueillir des témoignages sur ses qualités marines et ses performances sous voile. Merci d'avance pour vos réponses! Sourire
Hors ligne
(Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2005
réponse n°119898

Je t'ai répondu en privé.

Si d'autres sont intéressés, je fais un C/C.

JYG
Hors ligne
Explorer 45 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°119908

Bonjour Mindelo,

Je gamberge pas mal sur ce type bateau, pour un achat à moyen terme ( 1an).
Je suis donc également intéressé par tes commentaires

mon email: j-y.guitton@wanadoo.fr

Cordialement

Hors ligne
(Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2005
réponse n°119909

Pour répondre aux autres demandes, C/C de mon courriel à Pierre SICHEL :

Bonsoir,

C'est avec grand plaisir que réponds à tes interrogations.

Nous avons acheté notre Amphitrite 43 début 2003. Depuis cette date, nous avons navigué six saisons avec lui, soit quasiment
une année de navigation en continu, allant vers la côte espagnole, Minorque, Majorque, la Sardaigne, la Corse, la Côte
d?Azur, la Sicile, la Grèce et la Turquie. Nous - c'est-à-dire ma femme, mon fils de 12 ans et moi-même - avons pu tester le
bateau dans des situations de mer et de vent très différentes, à la voile et au moteur, et, durant les 8 000 MN que nous
avons parcourus, nous n?avons jamais été déçus par son comportement marin, son confort et le niveau de sécurité exceptionnel
qu?il offre.

Ces 8 000 MN sur la Grande bleue ne sont pas grand chose par rapport au parcours effectué par le propriétaire espagnol de
l?Amphitrite relaté dans l?article de « Voiles et voiliers » de janvier 1997 (envoi sur demande) : « 90 000 MN en Amphitrite
». ANDORRA (n° 100) a été construit et mis sur le marché à peu près au même moment que le nôtre (n° 98).

L?Amphitrite est effectivement un bateau de voyage construit de manière artisanale et conçu pour le voyage au long cours.
Rien à voir avec un Oceanis, un Sun Odyssey ou un Bavaria, qui sont des bateaux de loisir ou de vacances construits selon
des procédés industriels.

Ses qualités premières sont le confort, l'espace, la sécurité, la solidité et la puissance. Par vent de force 8 avec rafales
de 45/50 n?uds (nous avons connu cette situation encore en 2006 dans les bouches de Bonifacio), il a un comportement
parfaitement sain : son lest de 4,5 tonnes, une bonne répartition des poids et sa quille longue lui confèrent une stabilité
étonnante et lui permettent d?affronter sans dommage des mers particulièrement houleuses ; le cockpit central, assez haut et
couvert par une capote, protège l?équipage des embruns, et une voilure réduite (demi-génois + artimon ou GV arisée) lui
offre la motricité dont il a besoin. Quant à la rigidité et à la résistance de l?ensemble, elles sont tout bonnement
stupéfiantes.

En 2007, seul à bord d'Athènes à Finike (je navigue seul de temps à autre et, étant un retraité en assez bonne santé,
j'arrive à maîtriser plutôt bien le bateau), j'ai été surpris par un coup de meltem de force 9 aux environs de l'île de Symi
; le bateau a surfé à plus de 11 noeuds sur une mer dure sans le moindre tremblement et le pilote l'a parfaitement maîtrisé,
tant l'Amphitrite est bien équilibré. Les seuls voiliers des années 80 qui puissent lui être comparés sont le Hallberg Rassy
42 et le Maramu.

La qualité des matériaux, les gabarits utilisés et la construction artisanale ont évidemment un poids et un prix ; mais la
solidité du bateau semble être à toute épreuve. Un exemple : toute la menuiserie intérieure est en teck de Birmanie, qui est
pratiquement resté ce qu?il était il y a un quart de siècle, tout comme le contre-moulage intérieur.

Par ailleurs, c?est un bateau où il fait bon vivre. La cabine arrière surdimensionnée (pas loin de 12 m2 avec le cabinet de
toilette) est impressionnante et d?un confort inégalable. Après l'Amphitrite, on doit avoir du mal à s'installer dans une
cabine arrière conventionnelle sous cockpit. Quant au cockpit central, il est profond et spacieux.

Tout ceci explique que les 138 Amphitrites construits entre 1974 et 1985 ne sont pas si nombreux dans les petites annonces.
Si tu observes le marché, comme je l?ai fait pendant longtemps, tu constateras que les prix se situent dans une large
fourchette allant de 80 000 à 150 000 ?. Les bateau vendus dans le haut de la fourchette sont des bateaux généralement
impeccables, où tout a été refait (mais attention à la part du broker !). Ceux qui sont vendus entre 80 et 100 000 ?
nécessitent généralement d?importants travaux de reconditionnement. Il ne faut pas oublier non plus de prendre en compte
l?année modèle : un modèle de 1982 est évidemment plus jeune qu?un modèle construit en 1975 et les dernières modifications
apportées par le chantier s?y trouvent. Ma conclusion est que, malgré tout, sur un bateau de 25 ou 30 ans, on n'est jamais à
l'abri de mauvaises surprises, mais que, si le bateau a été convenablement entretenu, la qualité intrinsèque de la
construction prévaudra et permettra d'envisager l'avenir avec sérénité. N.B. Un moteur neuf, c'est 15 à 20 000 ?.

Que peut-on lui reprocher ? Les défauts de ses qualités.

Il est lourd, plutôt encombrant et pas vraiment à l'aise dans les man?uvres de port. Pour le faire avancer, il faut du vent.
Disons qu'au-delà de 10 nds il commence à s'animer vraiment, mais c'est entre 15 et 25 nds qu'il donnera le meilleur de
lui-même, toute toile dessus et, s'il y a des surventes, il encaisse sans broncher. J'en reviens aux qualités : la gite est
très modérée. Dans les ports, vu son gros gabarit, sa quille longue et son large et profond gouvernail, il faut apprendre à
le man?uvrer. Au début, on se demande comment on va arriver à le caser dans un mouchoir de poche ; puis, avec l'habitude, on
comprend ce qu'il faut faire et pourquoi il ne réagit pas comme un Sun Odyssey.

S'agissant d'un voyage autour du monde, ce qui est le plus rassurant est l'absence de quille boulonnée, la répartition des
poids, le gabarit de l'accastillage, les 800 l d'eau, les 450 l de gazole et la protection dont bénéficie l'équipage. C'est
d'ailleurs un bateau transocéanique, qui a été vendu aussi bien en Australie qu'aux Etats-Unis, où il est très prisé. Par
contre, en Méditerranée, en période de petits vents, il vaut mieux que le moteur soit à la hauteur. Le mien est en Turquie
où le meltem souffle tout l'été et rend la navigation idéale. Sur la Côte d'Azur, on s'ennuie davantage.

Cordialement

Patrice GEFFROY

JYG
Hors ligne
Explorer 45 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°119910

Merci Mindelo,
Quelle réactivité !

Hors ligne
(Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2005
réponse n°119912

Dernier point : le moteur. Se reporter au fil parallèle.
S'agissant de la puissance, 60 CV est àmha ce qui convient le mieux. C'est d'ailleurs la dernière motorisation WAUQUIEZ : 6
à 7 nds en vitesse de croisière (2000/2200 tr/mn) par belle mer, 5 nds à 5,5 nds par mer hâchée contre 20 nds de vent en
donnant un peu plus de gaz (2300/2400 tr/mn).

http://www.stw.fr/forumstw/quest_answers.cfm?quest_id=20509&topic_id=22&st_row=1

Hors ligne
WAUQUIEZ AMPHITRITE
Inscrit forum
réponse n°119942

mindelo a tout a fait raison. En ce qui me concerne, après avoir fait plusieurs pièces de théatre dans les ports ou je voulais
accoster, j'ai fait installer un propulseur d'etrave de 8 chevaux. Quel plaisir a se garer, en creneaux, comme une voiture . Mais si
c'est pour une traversée et des mouillages forains, l'investissement est a reflechir. En Med, le propulseur est certainement plus
utile qu'aux antilles. Tout le reste a été dit par Mindelo et je confirme. J'ai un Perkins 4236 avec une JPROP calée en pas moyen.
En route, 1500 Tr/mn et environ 4 l/h pour 6 Kts. Bref un bateau hauturier agréable.

Anonyme (non vérifié)
réponse n°119945

Bon beh bravo pour le descriptif... encore mieux que les dépliants !!!

Quand même, (j´arrive là sur la pointe des pieds), pour dire que, pour ceux qui veulent naviguer dans les mêmes conditions
que celles offertes par l´Amphitrite, avec autant de confort, de qualites marines, payer moins cher à l´achat, et payer
moins cher au port (surtout!), j´ajoute (évidement!!!) que l´Amphora, la p´tite soeur, elle n´est quand même pas mal en son
genre, réunissant les MÊMES qualités !

Dans le cas de l´Amphitrite pré-cité, j´envie les propulseurs d´étraves. Parce que le seul défaut de ces deux bateaux (faut
bien qu´ils en aient!) : ils sont mal manoeuvrants... horrrrrrriblement mal manoeuvrants!!!

Bref, mais à part ça, nos deux chers bateaux, Amphora comme Amphitrite, restent des Wauquiez !!!... des canotes comme on
n´en refait plusClinClin

... si seulement ils pouvaient m´offrir un p´tit truc chez Wauquiez depuis le temps que je leur fais de la pub ! MDR

Sophie sur son Amphora en Argentine

Hors ligne
AMPHITRITE 43
Inscrit forum
réponse n°119947

Merci à toutes et tous!

Vos commentaires m'ont éclairé, j'ai même eu au tel. un propriétaire très enthousiaste de son Amphitrite qu'il a promené d'Atlantique en
Méditerranée et qui m'a confirmé pas mal de choses...Je pense que je vais maintenant focaliser mes recherches sur ce superbe canot!..Pour Sophie, je
pense hélas que l'Amphora serait un peu juste pour couple+ 4 enfants ! SourireSourire Le probleme pour un gars de la Manche, c'est qu'il faut voyager pour en
trouver, Je m'attends à devoir ramener celui auquel je pense de la région de Marseille à Cherbourg via Gibraltar. Beau galop d'essai en perspective, mais
si quelqu'un entend parler d'une belle occas. en Atlantique ou Manche (rêvons..) ça m'interesse!!
Bonne mer à tout le monde.
Pierre

Hors ligne
(Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2005
réponse n°119966

Vu les demandes qui arrivent dans ma BAL et ceux qui en sont déjà pourvus, on va bientôt pouvoir ouvrir un site
Amphitrite/Amphora.

Le propulseur, mon cher Dédé, arrange sans doute bien les choses ; malheureusement, la bourse oblige toujours à faire des
choix ; et puis, j'aime bien mon grand coffre de proue.

Dis-moi où tu en es de ton refit et où se trouve ton bateau. Projets en vue ?

Non, Sophie, l'Amphora n'est pas à dédaigner. Dans sa version ketch, il est très proche de l'Amphi, à tel point qu'il faut
mesurer pour comprendre comment le constructeur a fait pour récupérer les 140 cm manquants. Il me semble que le cabinet de
toilette de la cabine arrière a disparu et que le reste est dû à des réductions de gabarit.

Cordialement

PG

Hors ligne
AMPHITRITE
Inscrit forum
réponse n°119975

Amphora y'a qu'ça, mais ma femme me regrette le manque de coffres extérieurs. Des solutions ?

Hors ligne
WAUQUIEZ AMPHITRITE
Inscrit forum
réponse n°120206

je repond un peu tard a la question de Mindelo et aussi sur le forum pour que tous puissent en profiter.
. Que voulez vous depuis que je suis a la retraite, je n'ai plus le temps de faire ma sieste.
Les ponts d'origines sont pour la pluparts recouvert de teck. Beau, mais vieillissant. Après 30 ans, j'ai décidé de refaire ce pont.
Tous les devis sont a peu près identiques, que ce soit en metropole, espagne ou turquie.( Ces derniers ont compris ou étaient
leurs intérêts,( preuve a l'appui.)Aussi j'ai éffectué les travaux de démontage moi-même aidé de fidèles amis. Il faut une spatule
éléctrique, inutile d'essayer avec le ciseau a bois. Sous ce revetement vissé collé, le pont. Il est en structure sandwitch balza.
Conséquences avec l'age : il est imbibé et pour secher, nécessité de percer dans le carré et cabine avant, évacuation de l'eau
sechage, le tout a pris trois bons mois. Revetement en peinture epoxy, 4 couches puis 2 de polyuréthane avec anti dérapant.
C'est moins beau mais tellement moins cher. Attention aux personnages qui disent savoir poser un pont en teck ou en liège, c'est
tout un art.
J'ai navigué vers la tunisie cet été et une surprise de taille au mouillage aux iles Maddalena. A 6 hrs du matin bateau sec a 7 hrs
les planchers flottaient. La cause : rupture de la durite d'entrée d'eau de refroidissement du moteur. La vanne est très proche
de la durite et pour des raisons évidentes de facilités de courbures, cette durite était en caoutchouc annelé, ce qui se faisait
courament dans le temps. Cette durite très flexible est venue raguer par moment lors de mer forte et a la longue, une crique
s'est créee et compte tenu de la pression d'entrée a fait exploser le tuyau.Evidement j'ai 2 pompes de cales elec, une manuelle
et la pompe auto ( la 3ème ) était en panne. Heureusement dans la configuration de mon bateau, j'ai les batteries services sous
la couchette de la coursive, les bat moteurs etant assez hautes, dans leur compartiment d'origine, n'ont pas été submergées. En
fait aucun élémnt vital n'a été dans l'eau malgré j'estime 20 cm au dessus des planchers. 3 hrs de pompage avec les deux
pompes et là, merci le groupe ( 6kva)J'ai eu le reflexe de mettre le groupe immédiarement en route, d'ou pas de perte d'énergie
electrique. Seul le démarreur a été touché et après plusieurs escales de mouillages, a décidé de se mettre définitivement off
course. A villasimius sud Sardaigne bien sûr au moment ou on commençait a chasser malgré les 50m de chaine. Et encore là,
merci le groupe, il a tiré le guindeau sans soucis. On s'est fait remorquer nous étions a proximité du port Avec 40 Kts je ne
pouvais rentrer a la voile.
Pleins d'autres petits détails , normal sur un bateau de 30 ans qui a beaucoup navigué. Je change ces jours ci le gréement
dormant qui pour une partie a 10 ans, et une autre un peu plus.
Programme en gestation mais pas encore définitivement fixé, je devais convoyer un bateau aux antilles et cela vient d'etre
reporté.
Je reste a disposition pour ceux qui souhaiterais des infos complementaires sur ce bateau super agréable.
cordialement a tous

Hors ligne
AMPHITRITE MS 45
Inscrit forum
réponse n°120214

J'ai acquis fin mai un amphitrite Ms 45,évolution du 43,avec jupe et salon de pont,gree en sloopet motorisé avec 1OO Cv.
Apres 10 semaines de nav ,retour de Hollande difficile et cabotage en bretagne je confirme que les capacités a la voile de cette
carène sont tout a fait satisfaisantesdans un confort extraordinaire.Les meunuiseries sont inegalables et les 1OOOl d'eau
permètent des douches comme a la maison.
Le prp d'étrave est un plus mais les manoeuvres de port ne posent pas de problêmes particuliers si on integre le poids:18 T et
qu'il est illusoire de vouloir le bouger a la main.
A naviguer sans moderation
PS aucune trace d'osmose sauf le safran

Anonyme (non vérifié)
réponse n°120216

Ça fait chaud au coeur d´entendre ça... tout ce qui se dit sur l´Amphitrite restant bien sûr valable pour l´Amphora (jusqu`à
ce qu´on me démontre le contraire...et là sais pas s´il existe celui qui s´y aventurerait!!!) ClinClin

Sophie S/Y Amphora

Anonyme (non vérifié)
réponse n°120221

Bonjour,

en réponse à Kiriaki :

il se trouve que par hasard en passant au port de MARANS (Charente Maritime) hier, j'ai vu un Amphitrite à vendre, réseau
Boat Diffusion. Sur leur site prix demandé pour cette unité : 120 000 euros...

bonne chance dans vos recherches Sourire

Hors ligne
WAUQUIEZ AMPHITRITE
Inscrit forum
réponse n°120235

le prix d'un bateau est aussi fonction de son équipement. L'expertise a évalué mon équipement a 100.000 euros et la coque
80.000. depuis j'y ai rajouté le propulseur d'etrave, refait le pont etc... J'ai un peu d'osmose, mais avant de percer les 28mm
d'épaisseur de coque on peut voir venir.Si je le vendais actuellement je ne pourrais le lacher a moins de 165000 compte tenu de
son équipement très récent.

Question a ENOMIS : Quel type de moyen de transmission utilises- tu pour tes messages ?
fraternités

Anonyme (non vérifié)
réponse n°120263

J´utilise la bonne vieille BLU.

EN MER : Pour la traversée y´a pas eu de pblm... mais faut dire que j´ai traversé fin 2005 et qu´à l´époque on avait encore
notre Daniel National et que la propag était bonne. Maintenant... on ne peut pas en dire autant !

Aujourd´hui la BLU je l´utilise avec les copains lorsqu´on part à plusieurs bateaux (comme pour descendre les côtes du
Brasil). On se donne des RDV ponctuels et c´est plutôt sympa de se confirmer la météo, l´état de la mer, les pêcheurs etc...

Quand je croise un "big ship" je fais tjs un contact radio... tjs eu confirmation metéo par eux aussi sans compter le petit
coucou sympa.

A TERRE : Quand je dois rester plusieurs mois dans un pays j´investis dans un tél. local.... et je fait contact avec Skype
depuis les 6bers qu´on trouve de partout ! C´est à ce jour ce que j´ai trouvé de plus pratique et économique.

... mais paraît qu´il faut s´armer de patience (n´est-ce pas l´Ancêtre?)... car dans peu de temps la bonne vieille BLU
reviendra d´actualité : la propag va revenir peu à peu. Alors ne pas jeter nos vieux bidules surtout !

Voilà... je n´ai pas plus que ça sur Enomis.

... et l´Amphora salut sa grande soeur l´Amphitrite au passage... Clin

Sophie S/Y Enomis

Hors ligne
WAUQUIEZ AMPHITRITE
Inscrit forum
réponse n°120980

question aux amphitriciens et amphoriciens et ennes
Quelqu'un sait-il comment se démonte l'assise babord du cockpit , soit pour changer les lattes du bois soit pour modifier cet
écoulement quasiment stagnant? mail ou 0614145106 merci d'avance

Anonyme (non vérifié)
réponse n°120985

Je ne comprends pas bien ta question !

Beh... tu dévisses les lattes en bois tout simplemengt. Si elles les vis ont été sikaflexées tu y mets un peu plus d'huile de
coude... en essayant de ne pas tout casser... mais avec le temps en principe les vis viennent toutes seules.

Tu remontes de la même manière avec un chouia de Sika qd tu remets les vis pour fixer les lattes. Ça tiendra mieux...

C'est ça que tu voulais savoir ? Sinon pas pigé...

Sophie

Anonyme (non vérifié)
réponse n°120986

Je ne comprends pas bien ta question !

Beh... tu dévisses les lattes en bois tout simplemengt. Si elles les vis ont été sikaflexées tu y mets un peu plus d'huile de
coude... en essayant de ne pas tout casser... mais avec le temps en principe les vis viennent toutes seules.

Tu remontes de la même manière avec un chouia de Sika qd tu remets les vis pour fixer les lattes. Ça tiendra mieux...

C'est ça que tu voulais savoir ? Sinon pas pigé...

Sophie

Hors ligne
AMPHORA
Inscrit forum
réponse n°121150

Je confirme qualité marine, sentiment de grande sécurité, emménagements dignes des plus grands.
Nous n'échangerions pas à moins d'un Hallberg Rassy (43).
Effectivement au port Gavroche est un peu pataud!!!!
En mer il aime assez bien la bagarre sans problème.

Hors ligne
AMPHITRITE
Inscrit forum
réponse n°126222

voilà, nous venons de poser notre sac à bord de l'amphitrite n°32. un vieux père massif qui a bourlingué. un seul prppriétaire depuis sa mise à l'eau. un 4108 d'origine qui tourne rond, pas mal d'équipement ancien qui fonctionne, (ou non). il y a du boulot, (le pont en sandwich un peu mou par endroits, et écrasé sur les barreaux structurels, pas de quoi affoler une bricoleuse comme ma femme), mais en l'état, je pars sans hésiter sur la grande bleue, avec beaucoup moins d'hésitation que sur un océanis neuf. c'est du solide et dedans, c'est la classe! un coup de coeur qui mérite une restauration. PECC, c'est son nom: im-PECC-able!

Hors ligne
KETCH
Inscrit forum
réponse n°126232

Bienvenue Tispoun, dans le cercle des  "AMPHITRICIENS"

Cordialement, et bon vent, pour plein de bonheurs avec ce merveilleux voilier

Chrisor

Hors ligne
(Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2005
réponse n°126242

Bonjour,
Beaucoup de bonheur à la barre de ce voilier pas comme les autres.
Il faut un certain temps pour l'apprivoiser ; mais, une fois qu'on le connaît bien, quelle bête de mer !
Bon courage !
PG

Hors ligne
AMPHITRITE
Inscrit forum
réponse n°126303

y aurait-il un club d'amphitriciens, ou d'amphitristes? c'est un petit monde, car au cours de nos navigations océaniques, nous n'en avons pas croisé beaucoup. combien naviguent? où sont-ils? c'est le genre de voilier qui mérite au moins un forum, si ce n'est un regroupement régulier, intégrant les amphoras.
quelqu'un a-t-il des infos sur la meilleure façon de remettre à neuf le pont en sandwich? pas de teck sur PECC, juste des couches nombreuses de peinture antidérapante, la grise d'international. dessous, c'est fissuré et craquelé. mettre à nu, rabotter, niveler avec une strate epoxyde, poser un revêtement moderne...?

Hors ligne
GIB SEA 105
Inscrit forum
réponse n°126307

J'ai aussi un problème avec mon pont en sandwich balsa. Ce bois est poreux et une infiltration d'eau se propage assez loin dans le sens des fibres du bois. On reconnait les parties pourries à leur couleur, il faut donc pour l'inspection avoir un accès visuel assez large... Ce qui supposera des problèmes de dépose de vaigrages et de menuiserie. C'est d'ailleurs le problème principal. Après, il faut enlever les parties malades (juste le bois pas le reste, faut pas faire de trou dans le pont) et restratifier pour remplacer ce que l'on a enlevé. 

Hors ligne
TRISMUS 33 ALUMINIUM
Inscrit forum
réponse n°126317

Bonjour,
Il y en a un à vendre au yacht club de Tahiti.

Anonyme (non vérifié)
réponse n°126318

Je crois - trois fois hélas-  qu´il n´y a pas plus de club d´"Amphitriciens" que de club d´"Amphoraciens"...et c´est bein dommage !!!

Ça fait dix ans que je file le parfait amour avec mon Amphora et j´aimerai transmettre tout ce que ce bateau m´a apporté jusqu`à ce jour.

Je pense à le changer... (il faut savoir parfois faire un choix dans la vie... amour oblige) mais je sais que je ne le ferai qu´en sortant bon nombre de kleenex... et SEILEMENT en cédant mon Amphora à un amoureux de sa "race" qui saura le rendre heureux.
Avis aux amateurs et je ne suis pas pressée....

Je resterai à jamais une aficionada de l´Amphora comme on peut l´être de l´Amphitrite.

Sophie S/Y Enomis en Uruguay

Hors ligne
AMPHITRITE
Inscrit forum
réponse n°126319

l'amphitrite à vendre au Yc de tahiti, c'est PECC, et c'est nous qui venons de l'acheter. (avant même d'avoir vendu le voilier avec lequel nous sommes arrivés en polynésie d'ailleurs). pour ce qui est du pont, je crois que je passerai par l'extérieur. en effet, le pont est gondolé de l'extérieur, et non de l'intérieur : découpe des parties de pont affaissées et décollées du balsa, curage de l'âme qui doit être imbibée d'eau et pourrie, injection à la place du bois malade, d'une résine époxy chargée, restratification des partie découpées, sans parler des finitions, un travail de titan que nous ferons lorsque nous serons un peu plus riche et que nous aurons vendu notre autre voilier. Si vous avez d'autres idées...

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°126331
Enomis a écrit :
Je crois - trois fois hélas-  qu´il n´y a pas plus de club d´"Amphitriciens" que de club d´"Amphoraciens"...et c´est bein dommage !!!

Ça fait dix ans que je file le parfait amour avec mon Amphora et j´aimerai transmettre tout ce que ce bateau m´a apporté jusqu`à ce jour.

Je pense à le changer... (il faut savoir parfois faire un choix dans la vie... amour oblige) mais je sais que je ne le ferai qu´en sortant bon nombre de kleenex... et SEILEMENT en cédant mon Amphora à un amoureux de sa "race" qui saura le rendre heureux.
Avis aux amateurs et je ne suis pas pressée....

Je resterai à jamais une aficionada de l´Amphora comme on peut l´être de l´Amphitrite.

Sophie S/Y Enomis en Uruguay

 Mais qu-est-ce que t'as donc dans la tête, quelle mouche te pique

Il ya quelques semaines, tu étais effondrée que je puisse envisager de vendre mon bateau, j'ai renoncé, et maintenant ,t'es prête à te vendre au plus offrant

Bonne chance quand même.

Bises

Next Tee
Amphoricien de son état

Pour répondre au sujet d'origine,

Si mes infos sont exactes, Marc Guillemot (grand marin s'il en est) a convoyé un Amphitrite, il y a quelques années, à travers l'Atlantique, l'équipage composé à l'époque de solides gaillards avaient bien souqué le bateau, sans problèmes.

Hors ligne
AMPHITRITE
Inscrit forum
réponse n°126335

Bon, c'est vrai qu'il faudrait au moins un sitepour ces bateaux de rêve, un genre de club des Amphorés et des Amphitricotins qu'en pensez-vous?

Farid al bahrli

Hors ligne
(Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2005
réponse n°126336
Tispoun a écrit :
y aurait-il un club d'amphitriciens, ou d'amphitristes? c'est un petit monde, car au cours de nos navigations océaniques, nous n'en avons pas croisé beaucoup. combien naviguent? où sont-ils? c'est le genre de voilier qui mérite au moins un forum, si ce n'est un regroupement régulier, intégrant les amphoras.
 

Non, il n'y en a pas. J'ai songé à en monter un ; mais il faut faire fonctionner un site Internet dédié aux deux voiliers et il nous faut qqn qui ait des connaissances suffisantes pour le faire et qui soit régulièrement à terre pour charger le site. Donc il faut se cotiser.

Personnellement, je connais au moins une dizaine de propriétaires d'Amphitrites ou d'Amphoras et, dans chaque port où je vais, il y en a au moins un, souvent plusieurs.

Quant aux travaux de pont, vois avec Chvandier (il est intervenu sur ce fil) ; il vient de refaire son pont.

Cordialement

PG

SY MINDELO - 1982 - acquis le 19.02.2003 - actuellement au sec à MARMARIS

Anonyme (non vérifié)
réponse n°126358

T´inquiète pas Nex-tee... il n´est pas encore vendu Enomis, mais effectivement proposé. Pas d´urgence...

Cela fait plus de six mois maintenant que j´y pense, uniquement parce que, comme Christian, (voir notre thread sur Cathy notre regrettée voilière trop tôt disparue) j´ai rencontré mon alter ego sur notre "un bateau sur deux"... et qu´Enomis a une trop lourde histoire attachée à sa quille. Alors... Donc il va falloir que je fasse un choix...

En ce moment il y a deux bateaux... c´est beaucoup ! Mais il y en aura bientôt trois si on continue parce que pour faire les choses "bien" mon compagnon d´Océan a aussi décidé de se séparer du sien ! (Un Hans Christian) Alors voilà.

C´est dur de recommencer mais c´est peut-être mieux pour la paix des esprits... mais ce n´est pas dit que nous ne changerons pas pour un Amphritrite!!!!!!!!!!!!!!!!! On est aux US en juin on va aller faire un tour sur les côtes, il y a beaucoup de bateaux interessants en ce moment, même des constructions françaises ! Les prix y sont plus attractifs et les bateaux en très bon etat.

Gros bisoux Nex-tee... et crois-moi Enomis ne sera pas cédé au plus offrant !!!! Il faudra que son nouveau propriétaire l´aime ce bateau et le prouve.........

Sophie

Hors ligne
AMPHITRITE
Inscrit forum
réponse n°126413

enomis, si tu vas aux états unis, tu peux essayer de trouver un "pan océanique". un voilier américain construit à 50 exemplaires, 47p, assez séduisant dans le genre déplacement amphitrique. ces voiliers quand on en trouve sur le marché, se négocient aux alentours de 100000dollars et se revendent plutôt bien en europe. mais est-ce que cela vaudra un amphitrite?

Hors ligne
AMPHITRITE
Inscrit forum
réponse n°126414

la photo ci-dessus est de ce matin. il est beau PECC, n'est-ce pas?

Hors ligne
(Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2005
réponse n°126432

Très beau, bien que je ne sois pas un fan du rouge.

Deux choses :

1. Quelle est la surface de la trinquette sur enrouleur ? Quelle est son efficacité par belle brise ?

J'hésite à en monter une (non enroulée, une bande de ris ou bômée) du fait de la position très avancée de l'étai largable.

2. Tes panneaux solaires sont sur des tubes d'inox fixés sur le bastingage du château. Comme ils sont très déportés du fait de l'artimon, pas de problème de solidité de la structure ?

Puissance des panneaux solaires ?

Ce fil nous servira de site, en attendant mieux.


Hors ligne
AMPHITRITE
Inscrit forum
réponse n°126434

Bonjour,

J'ai fait un site pour mon bateau avec un outil qui ne marche pas trop mal même s'il n'a pas toujours la souplesse que je voudrais (GUPPY). Si quelque chose de ce genre vous intéresse, je pourrais peut-être m'y coller ... avec bien entendu toutes vos idées pour remplir les cases.

Cordailement

WWW.lekourou.org

Hors ligne
(Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2005
réponse n°126440

Bonjour,
Personnellement, j'applaudis des deux mains.
138 Amphi 43 + 21 Amphi 45 + 138 Ampho = 297 bateaux. Si 150 à 200 battent pavillon français, ça fait encore du monde.
Je suis prêt à t'aider pour l'architecture et le contenu du site. L'hébergement peut être gratuit ou payant, selon l'hébergeur et la taille. A voir.
J'espère que ta proposition recevra un large écho.
Bien cordialement
PG

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°126452

 J'adhère et vous encourage dans votre intention, je contriburai dans la mesure de mes maigres connaissances de l'Amphora.

A Finiké stationne un Amphitrite rouge et blanc pavillon Italien, de l'extérieur superbement entretenu son nom "Elephant"

Amicalement

Next Tee 

Hors ligne
(Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2005
réponse n°126454
Next-Tee a écrit :
 
A Finiké stationne un Amphitrite rouge et blanc pavillon Italien, de l'extérieur superbement entretenu son nom "Elephant"

Quand j'ai quitté Finike en juillet 2008, il avait un pavillon espagnol et il venait d'être repeint. C'est vrai qu'il est parfaitement entretenu.

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°126459

 Espagnol, Italien, bonnet blanc et blanc bonnet

Next Tee

Hors ligne
(Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2005
réponse n°126489
Next-Tee a écrit :
 Espagnol, Italien, bonnet blanc et blanc bonnet

Next Tee

Pas d'accord.

Les Italiens aiment surtout les bateaux à moteur et les voiliers affûtés ; donc les Amphoras/Amphitrites ne les intéressent pas.

Par contre, depuis Trotamar III (voir ci-dessous), l'Amphitrite est bien connu des Espagnols et on en trouve sur la Costa brava.

Hors ligne
AMPHITRITE
Inscrit forum
réponse n°126552

je reviens aux 2 ou trois questions que posait mindelo sur la trinquette et le portique de Pecc. le deuxième étais porte non pas une trinquette mais un deuxième génois de taille sensiblement identique au premier. avec 2 tangons, les longs bords océaniques de grand largue se font sous ces 2 voiles uniquement; très pratique pour ne pas avoir à manoeuvrer la nuit, empanages intempestifs et cie, car il y a une grande tolérance aux changements de direction du vent, tant qu'il reste arrière. pas de risque de se retrouver fausse panne par surprise. le portique tient 450w de panneaux. il est assez incliné en effet et surplombe les boissoirs. c'est du tube de 40, boulonné sur le pont. l'ensemble me paraît assez solide...
pour ce qui est d'un site amphitriste, allez-y, vous avez mon soutien moral. moi, je n'y connais pas grand chose en informatique, juste ce qu'il faut pour aller vous rendre visite.

Hors ligne
AMPHITRITE
Inscrit forum
réponse n°126665

Bonjour,

Comme promis, voici un embryon de site pour les Amphxxx.

amphora.lekourou.org/

A bientôt pour vos suggestions et remarques ...

Farid al bahli

Hors ligne
(Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2005
réponse n°126669

Bonjour Farid,

Merci pour le travail accompli.

J'ai commencé à rédiger un projet du futur site, que je livre à la communauté.

N'étant pas spécialiste d'informatique, j'ai juste listé ce que j'aimerais y trouver. Comme je ne rejoins la Turquie qu'en juin (et même là-bas, j'ai une réception Wifi), je pourrai te fournir pas mal de documents sur l'Amphitrite 43.

Il y a aussi des exemples de sites consacrés à des types de bateau (pour l'inspiration) : First 30, voiliers Amel (site piraté ; ça signifie qu'il vaudrait mieux créer une procédure d'enregistrement, comme tu le fais pour ton site personnel), etc.

Cordialement

PG

http://association-first30.org/

http://www.forum-voiliers-amel.net/

Hors ligne
AMPHITRITE
Inscrit forum
réponse n°126677

Bonjour,

Merci pour la participation. L'URL du site est provisoire et le site pas fini. Effectivement, à terme je vais lui acheter un nom et j'attend là aussi vos suggestions.

Cordialement,

Farid

Hors ligne
AMPHITRITE MS 45
Inscrit forum
réponse n°126685

Bravo pour l'initiative.
Bon courage.
Marc

Anonyme (non vérifié)
réponse n°126707

Je reste à disposition de tous les afficionados d´Amphora pour relater mes dix ans d´amour passés avec mon Enomis.

Je ne suis pas sûre de pouvoir m´en séparer... même si... même si j´y ai déjà pensé par amour pour un humanoide par exemple... 0))). L´Amphora est un bateau trop merveilleux... il est unique...  je l´ai anthropomorphisé... il m´a ensorcelée.

Voilà. A celà rien à ajouter.

Sophie S/Y Enomis dans le Rio de La Plata.

Hors ligne
(Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2005
réponse n°126789

Redisons la création d'un site en développement créé pour les propriétaires et skippers d'Amphitrites et d'Amphoras, qui nous permettra de débattre de tout ce que nous avons entrepris pour entretenir et moderniser nos unités.
Inscrivez-vous.
Merci à Farid pour le travail déjà accompli.

http://amphora.lekourou.org/

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°126794
Anonyme (non vérifié)
réponse n°126797

Heureux acheteur?... je l´espère pour lui !

... en bon état et sans vices cachés je lui souhaite en tous cas, parcequ`à ce prix là ! C´est vrai qu´il en faut beaucoup pour bouziller un Amphora.... alors c´est sûrement un chanceux quand même.

J´ai lu quelque part que les ex-propriétaires n´avaient pas hésité à baisser le prix affiché initialement de 77 000 euros... à 44 000 euros parce qu´ils désiraient acheter rapidement un............................. catamaran !

Alors............. tout est permis à ceux qui ont des sous et des goûts spéciaux... même de donner leur bateau !

Sophie S/Y Enomis

Pages

Le site de la Grande Croisière...