Rouille sur coque polyseter

3292 lectures / 2 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
Aloa 34 (Monocoque)
Inscrit forum
Rouille sur coque polyseter
sujet n°114937

Bonjour,

je voudrais savoir si certains d'entre vous on eu à faire à des bateau en polyester construits avec une armature acier ?

Je suis entrain d'étudier un projet de rachat d'un  34 pieds et il y a des fissures et traces de rouille sur certaines zones.

Est-ce que vous avez déja eu/vu ça ? Qu'en pensez-vous ?

Cordialement

(Sur la coque, il s'agit à priori du joint de quille qui est affaibli, impressionnant mais pas mortel)

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°267749

Bonjour Nopseudo, bonjour à toutes et à tous,

Les spécifications techniques de la jauge du "Requin" : http://www.classe-requin.fr/le-requin/requin-jauge/jauge-6/

.../...

"6-4-3 – Lest
Voir § 3-2-4
6-4-3-1 – La liaison entre le lest, la fausse quille et la coque devra être assurée de façon telle que les moments engendrés par le rappel du lest ne produisent ni fendillement, ni délaminage, ni poinçonnage. Les écrous des boulons de fixation du lest et de liaison coque-fausse quille devront s’appuyer sur des contre-plaques en acier inoxydable de dimensions suffisantes (80 x 80 mm et 100 x 100 mm). Si les boulons sont mis par l’intérieur et vissés dans le lest (longueur minimale du pas de filtage : 5 cm), les têtes de boulons de fixation du lest et de liaison coque-fausse quille devront s’appuyer sur des contre-plaques en acier inoxydable de dimensions suffisantes. Si, dans les fonds, la coque est renforcée par des plaques en acier noyées dans le polyester, celles-ci seront réalisées en tôle d’acier inoxydable d’épaisseur 4 mm. "

Le renforcement sur votre voilier a été réalisé en tôle d'acier ordinaire qui est maintenant corrodée donc à remplacer par de l'inox 316L

Bien cordialement

 

 

Le site de la Grande Croisière...