énergie à bord

5001 lectures / 16 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
OCÉANIS 34
Inscrit forum
énergie à bord
sujet n°94169
bonjour , aprés contact avec le site STW je viens de m'inscrire en vue de me faire aider à la maitrise de la conso à bord de mon Océanis 34 de 2010
J'ai fais l'estimation de ma conso ::1200W / 24h j'ai 2 batteries de servitude en parallèle  2 x 70 ah ; le plus gros consomateur c'est le frigo . Quelqu'un peut m'orienter vers des solutions d'autonomie , merci d'avance
Hors ligne
PATAGO 34 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°156154

1200W soit 100A, ça me paraît beaucoup.
Avec 2 petites batteries de 75AH, on est loin du compte. Sachant que la décharge doit s'arrêter à 50% de la capacité, il n'y donc que 75AH dispo.
Il est plus simple de limiter sa conso que d'augmenter sa production.
Mais éolienne, panneaux solaires, hydro-générateurs, groupe électrogène sont des solutions.
Tout dépend du type et de la zone de navigation

Hors ligne
Nautitech 442 (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°156156

En effet 100 A soit 2400 Ah par jour, il y a erreur quelque part...
Mon bilan est de 162 Ah par jour et j'ai pas mal de trucs, frigo compris.
Revois ta copie !

Hors ligne
TARGA 32
Inscrit forum
réponse n°156167

le calcul correspond à un usage modéré, il semble prudent d'envisager une consommation future plus forte, par exemple 150 A/24h.
le dimensionnement du parc de batterie au double de la consommation journalière est une approximation satisfaisante. le choix de "petites" batteries facilite la manutention mais celle ci est peu fréquente. ce qui compte c'est la place disponible pour les loger.
l'autonomie est accessible avec plusieurs actions:
- réduire la consommation, impact réel mais souvent limité;
- disposer d'un moyen de charge permanent. réfléchir ici à son mode de navigation: beaucoup de mouillages ou grandes traversées. week end ou grandes vacanses?
- avoir un bon chargeur de quai est indispensable pour assurer des cycles complet de recharge qui assurent la survie des batteries.

les choix des moyens de production:
solaire, faible production mais régulière;
éolienne, production plus soutenue mais très variable;
hélice trainée, forte production, mais seulement en route;
groupe électrogène portatif, efficace mais bruyant et carburant à transporter.

bonne réflexion.

Hors ligne
OCÉANIS 34
Inscrit forum
réponse n°156170

bonsoir et merci des réponses !!! bon je ne sais pas ou est l'erreure mais j'ai additionné la puissance de mes appareils avec une utilisation normale . Je ne suis pas au JUS du tout sur les guides techniques c'est consommation tant en watt .Quand à mon programme de nav je fais du cotier , avec un max de mouillage ; si le groupe électrogéne SDMO ou KIPOR de 2000W branché sur ma prise de quai est suffisant  il faut pas se faire de bile pour la nourrice à carburant et le bruit .
Toutefois si vous pouvez me guider merci d'avance .04 90 43 97 45

Hors ligne
Nautitech 442 (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°156175
Cyf
Hors ligne
FEELING 1090
Inscrit forum
réponse n°156193
Flaneur a écrit :
[...]
les choix des moyens de production:
solaire, faible production mais régulière;
éolienne, production plus soutenue mais très variable;
hélice trainée, forte production, mais seulement en route;
groupe électrogène portatif, efficace mais bruyant et carburant à transporter.

bonne réflexion.

 J'ajoute :
   alternateur sur arbre d'hélice
   deuxième alternateur sur le moteur

Hors ligne
OCÉANIS 34
Inscrit forum
réponse n°156195

bonjour , oui je vois que les moyens existent , sauf que la confiance que j'accorde à certains " technicien d'installation" est trés limité dans ma région d'adoption " le 13 " j'ai une autre reflexion ; pourquoi Bénéteau me livre un 34 pieds avec un parc batterie de servitude sous-évalué ? Je crois faire mon choix sur un parc de 2 x 125 Ah , un panneau de 120 w et vus la pétole dans le sud un booster stirling .
Quand pensez-vous ?

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°215122
Schoeny13 a écrit :
bonjour , aprés contact avec le site STW je viens de m'inscrire en vue de me faire aider à la maitrise de la conso à bord de mon Océanis 34 de 2010
J'ai fais l'estimation de ma conso ::1200W / 24h j'ai 2 batteries de servitude en parallèle  2 x 70 ah ; le plus gros consomateur c'est le frigo . Quelqu'un peut m'orienter vers des solutions d'autonomie , merci d'avance

 Bonsoir,
Effectivement, je confirme que le frigo est le plus grand consommateur, ET, il faut donc s'attaquer à la source des pertes: LE FRIGO!
Aucun constructeur ne t'en propose qui soit bien isolé, donc pertes.
Il faut un frigo, de préférence ouverture par le dessus, et une très bonne isolation. J'en avai conçu un avec 16cm de panneaux PU haute densité: après 3 jours éteint, à Cuba, frigo plein, les bouteilles étaient encore fraiches.
Sinin j'avais 2X180Ah + panneaux solaires 2X75W: autonome aux Antilles

Hors ligne
PRINCESS 33
Inscrit forum
réponse n°267090

"" Il faut un frigo, de préférence ouverture par le dessus ""

Excuse-moi de donner un petit cours de physique pour tuer cette idée reçue :

L'ouverture sur le dessus   (à l'instar des congélateurs du commerce) servirait selon certains à ce que, lors de l'ouverture, l'air froid ne s'échappe pas en étant remplacé par de l'air chaud, d'où apport intempestif de calories.

C'est vrai sur le principe, mais la "charge" en calories   (ou en frigories : idem)  dépend en premier lieu de la masse de l'item concerné ; or la masse de l'air emprisonné dans le frigo  (quelques grammes)  est tout à fait négligeable vis à vis de la masse des denrées que vous avez stockées : dès la porte refermée, l'air interne va regagner sa température d'origine et la différence de consommation ne pourra être mesurée.

Conclusion : ouverture latérale ou par le dessus : résultat idem

Les frigos ou congélateurs du commerce, qui sont toujours ouverts, obeissent à une autre logique

 

 

 

Anonyme (non vérifié)
réponse n°267106
Danielloui a écrit :

"" Il faut un frigo, de préférence ouverture par le dessus ""

Excuse-moi de donner un petit cours de physique pour tuer cette idée reçue

.../...

Conclusion : ouverture latérale ou par le dessus : résultat idem

En effet, calcul rapide :

Un frigo de 50 x 50 x 80 soit 200 litres soit 300 g d'air qui ont une chaleur massique (qté de chaleur absorbée pour échauffer d'un degré une masse d' 1 kg) 4 fois inférieur a celle de l'eau. Donc les 300 g d'air equivallent à 7,5 cl d'eau, meme pas un pot de yaourt, donc négligeable,  à l'hygrométrie de l'air entrant près.

Hors ligne
SLOOP AMATEUR CP
Inscrit forum
réponse n°267501
Germain a écrit :
Danielloui a écrit :

"" Il faut un frigo, de préférence ouverture par le dessus ""

Excuse-moi de donner un petit cours de physique pour tuer cette idée reçue

.../...

Conclusion : ouverture latérale ou par le dessus : résultat idem

En effet, calcul rapide :

Un frigo de 50 x 50 x 80 soit 200 litres soit 300 g d'air qui ont une chaleur massique (qté de chaleur absorbée pour échauffer d'un degré une masse d' 1 kg) 4 fois inférieur a celle de l'eau. Donc les 300 g d'air equivallent à 7,5 cl d'eau, meme pas un pot de yaourt, donc négligeable,  à l'hygrométrie de l'air entrant près.

C'est quand même peut-être pas aussi simple.

Lorsque l'on ouvre la porte l'air circule  et donc les aliments vont se réchauffer par cette circulation d'air chaud et donc on ne peux pas simplement ne prendre en considération que la chaleur massique du volume d'air du frigo. Il faudrait peut-être compter le débit d'air ( le nombre de volume de frigo qui va passer) et le rendement de l'échange thermique dépendant de la surface des aliments.

 

Hors ligne
FIRST 35S5
Inscrit forum
réponse n°215130
Schoeny13 a écrit :
bonsoir et merci des réponses !!! bon je ne sais pas ou est l'erreure mais j'ai additionné la puissance de mes appareils avec une utilisation normale . Je ne suis pas au JUS du tout sur les guides techniques c'est consommation tant en watt .Quand à mon programme de nav je fais du cotier , avec un max de mouillage ; si le groupe électrogéne SDMO ou KIPOR de 2000W branché sur ma prise de quai est suffisant  il faut pas se faire de bile pour la nourrice à carburant et le bruit .
Toutefois si vous pouvez me guider merci d'avance .04 90 43 97 45

 Bonjour,
Il faut pas se faire de bile pour la nourrice à carburant et le bruit .........
il est franchement plus agréable d'utiliser des moyens plus ecolos, panneaux, eolienne (sauf une qui siffle enormement) relativement efficaces que de faire profiter ses voisins de mouillage du bruit de son groupe ainsi que ses gaz d'échappement trés trés désagreable .
J'avais embarqué un SDMO au départ de mon voyage, je ne l'ai jamais utilisé pour les raisons évoquées ci dessus, je vais d'ailleurs le débarquer pour gagner de la place.
Mon parc de batterie est composé d'une 60 A pour le moteur et de 2  110A pour le service.
moyen de recharge : une Rutland et un panneau de 70w
Les consommateurs au mouillage: eclairage a leds, un frigo a plaque eutectique, il m'arrive de rester une semaine au mouillage en med en autonomie et sans bruit ! chuuut !
la seule "contrainte" est de surveiller souvent l'état de charge des batteries et de baisser le frigo si besoin est.
Bien sur pas de television, mais bien plus agréable.... une soirée belote ou tarot avec les voisins de mouilllage......
Cordialement
Serge


http://voilieraugreduvent.en-escale.com/france/bormes-les-mimosas/gestion-de-l-electricite-a-bord_p9143.html

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°215136

Javais oublié de préciser, pour mon frigo décrit précédemment, j'avais effectivement une plaque eutechtique TB car elle charge du froid en journée grace aux panneaux solaires, et restitue en début de nuit

Hors ligne
Grand soleil 34
Membre cotisant couple
Adhérent couple depuis 2015
réponse n°267398

Partis il y a maintenant 9 mois de France sur un GS 34, nous avons à bord 250W de panneaux solaires, et le frigo qui ne fonctionne que sur le moteur, c'est à dire assez rarement. On vit comme des poules : couchés et levés avec le soleil. 

Bilan : en traversée comme au mouillage le moteur ne sert que pour les entrée et sorties de mouillage, ou dans le pot au noir. Les panneaux sont suffisant pour alimenter le petit dessal, le pîlote et l'ordi. On ne se prive vraiment pas, mais notre naturel est assez économe.

Hors ligne
OVNI 385 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°267542

quelques  repères de  plus pour faire les  choix:

un frigo  c'est  environ  60 AH  par jour et il  faut  au moins 200 W de panneaux solaires pour compenser

Si  c'est mouillage  tous les jours , je suis  très satisfait  de l'installation  d'un chargeur  d'alternateur type Sterling: au minimum il  double la production de l'alternateur pendant les temps moteur et pour la méditerrannée (trop ou pas assez de vent c'est bien connu),  c'est  bien suffisant pour l'autonomie.

Enfin,  c'est vrai  que moins on consomme et plus on est tranquille

bonnes réflexions

Le site de la Grande Croisière...