Contrôleur de batterie

990 lectures / 9 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
Amel 55 (Monocoque)
Membre cotisant couple
Adhérent couple depuis 2009
Contrôleur de batterie
sujet n°127668

Bonjour à tous,

J'aimerais des retours d'expérience sur l'utilisation des contrôleurs de batterie.

C'est le troisième que j'utilise, de différentes marques, et chaque fois je constate :

L'intensité affichée est juste, la tension également 

Sans certitude absolue, je pense que le cumul des Ah consommés est juste également.

 

En revanche, ce cumul est faussé dès la première charge partielle. Après deux ou trois charges partielles, il ne veut plus rien dire, et je n'utilise plus alors que la tension pour gérer le parc.

Par exemple, si je charge une heure avec une intensité qui passe de 100 À à 80, je retiens 80 Ah. Je constate cependant que le compteur n'a augmenté que de 60.

Deux professionnels ont vérifié les paramètres, sans rien trouver d'anormal. Un troisième m'a affirmé n'avoir jamais eu de problème de cet ordre.

 

Qu'en est-il pour vous ?

 

Très cordialement,

Pascal

Tags: 
Contrôleur batterie
Hors ligne
VOILIER (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°288358

Bonjour,

Je suis du même avis.

j’utilise des contrôleurs de batteries depuis 30 ans et ai toujours constaté, quelquesoit le modèle et les paramétrages, que les pourcentages de charge étaient inexacts pour ne pas dire farfelus.

En décharge, ça fonctionne bien, mais en recharge, qui plus est partielle, c’est fantaisiste au delà de 2 décharge/charge partielles.

D’ailleurs Amel l’indique dans le mode d’emploi qu’il ne faut pas en tenir compte, extrait du manuel propriétaire Amel:

Le contrôleur de batteries indique le niveau de charge des batteries du circuit 24 V par des témoins lumineux (voir la notice de l'appareil). En appuyant sur la touche de défilement, on peut en savoir plus mais la seule information fiable est le voltage (V). L'ampérage (A) sert à connaître la consommation ou la charge instantanée. Ne pas laisser le voltage descendre en dessous de 23 V. L'indication de capacité (A.h) est basée sur un calcul, donc soumis à des erreurs. Ne pas accorder d'importance à cette valeur, hormis pour connaître le nombre d'A.h consommé entre 2 charges.

 

Dominique

Hors ligne
Amel 55 (Monocoque)
Membre cotisant couple
Adhérent couple depuis 2009
réponse n°288360

Merci Dominique pour ce retour.

J'ai lu à plusieurs reprises en effet, que seule la tension est fiable en toutes circonstances.

Plusieurs fournisseurs d'électronique m'ont affirmé que ces indicateurs fonctionnaient parfaitement, en décharge comme en charge.

Avant de jeter l'éponge, je voudrais donc être certain de mon montage et de mes paramètres.

Mon contrôleur a déjà quelques années. Les nouveaux modèles sont peut-être plus performants ?

Hors ligne
Amel 55 (Monocoque)
Membre cotisant couple
Adhérent couple depuis 2009
réponse n°288361

Merci Dominique pour ce retour.

J'ai lu à plusieurs reprises en effet, que seule la tension est fiable en toutes circonstances.

Plusieurs fournisseurs d'électronique m'ont affirmé que ces indicateurs fonctionnaient parfaitement, en décharge comme en charge.

Avant de jeter l'éponge, je voudrais donc être certain de mon montage et de mes paramètres.

Mon contrôleur a déjà quelques années. Les nouveaux modèles sont peut-être plus performants ?

Hors ligne
Amel 55 (Monocoque)
Membre cotisant couple
Adhérent couple depuis 2009
réponse n°288362

Merci Dominique pour ce retour.

J'ai lu à plusieurs reprises en effet, que seule la tension est fiable en toutes circonstances.

Plusieurs fournisseurs d'électronique m'ont affirmé que ces indicateurs fonctionnaient parfaitement, en décharge comme en charge.

Avant de jeter l'éponge, je voudrais donc être certain de mon montage et de mes paramètres.

Mon contrôleur a déjà quelques années. Les nouveaux modèles sont peut-être plus performants ?

Hors ligne
Nautitech 442 (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°288363

J'ai ce problème avec mon moniteur Expert-pro.

Avant toute chose, vérifier les connexions, en particulier au niveau du shunt. Je m'y suis laissé prendre malgré des vérifications répétées.
Vérifier que le shunt est bien connecté sur la sortie négative des batteries et qu'aucun producteur (PPV) n'est branché directement sur les batteries, en se méfiant des masses qu'on a pu brancher un peu au hasard et difficiles à retrouver.
Vérifier les paramétrages du contrôleur, notamment la capacité de batteries.
Enfin si tout est normal, rechercher un défaut du calculateur en débranchant tout et en regardant s'il indique un courant. Si c'est le cas, soit le câblage est incorrect ou parasité (du 220V qui passe à proximité par ex.), soit il y a un défaut interne du calculateur. Dans ce dernier cas, si c'est un modèle récent d'Expert-Pro, il y a un réglage de l'offset de débit. Sinon, on ne peut rien faire.

Pour ma part j'ai  mesuré   la valeur du pseudo-courant de décharge (0,4A) et ai réalisé un tableur qui calcule l'erreur cumulative en Ah sur chaque jour. Sur une traversée de 3 semaines, on peut arriver à une erreur de 200 Ah, c'est donc conséquent. Avec cette méthode, je retombe sur  mes pieds quand je peux rebrancher le chargeur de quai, et alors je fais une synchronisation. Bon courage !

N.B. les pros qui disent ne jamais avoir rencontré ce problème devraient se renseigner, car si TBS a introduit un utilitaire de correction d'offset de débit sur ses modèles récents, c'est bien que ce défaut est connu du constructeur, qui en a tiré les conséquences.

 

Hors ligne
PRIVILEGE (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2005
réponse n°288365

Bonjour,

je confirme les observations précédentes.

sur le controleur que j'utilise, un mastervolt BTM-1, même si la charge affichée passe à 100%, la charge ne sera complète qu'un certain temps après, les batteries continuant à se charger à une 15zaine d'ampères heure. en fait, le controleur (peut etre un problème de paramétrage, mais mes efforts pour le trouver sont restés sans succès), ne fait que compter arithmétiquement les ampères qui rentrent, il compare la somme aux ampères sortis, et affiche fièrement 100% dès qu'il obtient l'équilibre.... mais les batteries sont loin d'etre parfaitement chargées!!!

la seule assurance que mes batteries sont parfaitement chargées se fait au petit matin, en comparant la tension du parc à une courbe charge voltage, quand les consommateurs sont coupés et que la charge solaire n'a pas commencé. je fais l'opération dès que j'ai un doute, après plusieurs journées d'ensoleillement moyen en général.

pour mes batteries AGM, j'utilise le tableau joint.

la tension relevée (batteries "au repos" j'insiste!) donne le niveau de charge effectif.

nauticalement,

Bruno

Hors ligne
Amel 55 (Monocoque)
Membre cotisant couple
Adhérent couple depuis 2009
réponse n°288367

Bonjour,

 

Bon, je me sens moins seul (lol) !

J'ai le même modèle que Powhatan, sous la marque Xantrex. Le CEF, ce coefficient d'efficacité de charge, est un paramètre intéressant. Il est conseillé cependant de le laisser travailler en mode AUTO.

Je vais aussi vérifier le montage, mais en principe cela a déjà été réalisé.

... et faute de mieux, je continuerai à surveiller avec la tension. En navigation où l'on consomme en permanence, je descends jusqu'à 12 ou 24 avant de recharger. Et j'oublie le pourcentage et le compteur Ah.

Merci pour vos retour,

Cordialement,

Pascal

Hors ligne
VOILIER (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°288369

En fait, j’ai constaté que l’on avait de bons résultats sur les pourcentages de charge affichés quand le parc de batteries de servitude est rechargé « à fond » régulièrement (tous les 2 jours au moins), c’est à dire lorsque l’on est branché au quai et les batteries sont rechargées totalement, le contrôleur se remet automatiquement à zéro quand le courant de charge est inférieur à 0,5 A. Ce paramètre est réglable sur certains contrôleurs.

Mais, quand on recharge avec un groupe , la recharge n’est jamais complète (ce serait trop long), les erreurs de calcul s’accumulent et les estimations de charge restantes sont fausses.

Quand on navigue au moteur, 1 ou 2 heures, c’est pareil pas de charge complète donc erreurs.

Une longue navigation au moteur (10h) permettra une charge complète (avec un alternateur équipé d’un régulateur avancé bien réglé) et le contrôleur sera remis à zéro donc à nouveau fiable pour 1 jour ou 2.

Ce sont mes expériences avec divers contrôleurs sur des batteries au plomb.

Peut-être est-ce différent avec des batteries au lithium qui se chargent beaucoup plus vite, on pourrait atteindre plus facilement une charge complète avec un alternateur ou un groupe.

Le site de la Grande Croisière...