Bourse de capitaines 200 voile (validés ou non)

5202 lectures / 12 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
CATAMARAN LEOPARD 40 (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 1998
Bourse de capitaines 200 voile (validés ou non)
sujet n°100518
Bonjour,

Y aurait-il des skippers/propriétaires recherchant des professionnels pour les accompagner ou pour convoyer leur bateau?

Dans ce cas, une bourse spécifique pourrait être créée, complétée d'une "charte" (contrat-type, définition d'une rémunération "raisonnable", assurances, ...) élaborée avec les juristes de STW (pas de travail au noir, respect de la réglementation parfois un peu compliquée...)

Qu'en pensez-vous?




Hors ligne
CATANA 40
Inscrit forum
réponse n°193208

 bjr  , bonne idée 

pascal capitaine 200

Hors ligne
DUFOUR ATOLL 6
Inscrit forum
réponse n°193226

bonne idée d'autant que je cherche un capitaine 200 voile pour naviguer du cote de la colombie. se genre de bourse au capitaine serait une bonne chose.

Anonyme (non vérifié)
réponse n°193233

Cela pourait etre interressant , qui plus est inutile de le limiter au Cpt 200.
Il y a deja Clic & Sea, Crew files, Dovatson gratuit; , La Touline (cotisation de memoire 80 euros pour 24 mois)et une ribambelle avec cotisation +/6 importante.
Mais inconvenient des versions payantes : il y a environ 15 jours une offre pour un Cpt 500 avec 750 kw (valides) est apparue pour un caboteur à St Pierre et Miquelon (c'est sur pas de cocotiers en vue) avec la mention URGENT  mais en prenant contact avec la touline réponse : mais votre cotisation n'est pas à jour...
Et curieusement certaines offres n'apparaissent que sur ce service et plus sur le defun BCMOM (qui vous redirige automatiquement sur pole emploi) ni sur pole emploi .
Il y a peu il etait recherché un Cpt 200 voile pour un bateau faisant sa saison en Norvége lui aussi seulement visible via La Touline.
Donc bonne idée un service comme celui ci gratuit et Français.
En restant simple et accessible à tous, car payer pour chercher du boulot cela me semble toujours curieux .
Il y a même certaines officines qui se sont crees sur cette base, raccoller le plus de candidats possible leur demander une cotisation...le but premier etant bien sur d'avoir le plus de cotisants et non pas de trouver le plus d'embarquements.
Je pense que d'autre que  moi ont aussi recu ce genre de solicitation dans leur boite mail.

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°207082
Louino a écrit :
Bonjour,

Y aurait-il des skippers/propriétaires recherchant des professionnels pour les accompagner ou pour convoyer leur bateau?

Dans ce cas, une bourse spécifique pourrait être créée, complétée d'une "charte" (contrat-type, définition d'une rémunération "raisonnable", assurances, ...) élaborée avec les juristes de STW (pas de travail au noir, respect de la réglementation parfois un peu compliquée...)

Qu'en pensez-vous?

bonjour
je pense que ce serait une exellente idée !e mais en incluant les "cin; les yathmasters;les masters gt" bref tous les pros!qu'ils soit inscrit maritime ;ou autoentrepreneur;ou autre!je pense que cela encouragerait nombre de proprietaire a solliciter un pro pour leur convoyage ou autre prestation.
cordialement
laurent



 

 

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°207086

pour passer une annonce gratuite, on peut essayer le site Cotweb.com

Hors ligne
Marie Jeanne 43 Alu en forme
Inscrit forum
réponse n°209437

Bonjour Louis Noël et tous les lecteurs de ce fil,

Dans le principe ça me paraîtrat une bonne idée d'établir un réseau de skipers/équipiers pros ouvert, simple et gratuit pour tout le monde.
Par contre tu parles de le réserver aux indépendants "en règle". Ca parait difficile, vu que d'une part 95% de la profession travaille au noir, et que d'autre part il est à peu près impossible d'être complètement dans les règles (diplômes validés + médical + radio, URSSAF, ENIM, rôle d'entreprise, TVA, assurances ... on trouvera toujours une faiblesse vu la complexité voire l'incohérence du bazar). Aujourd'hui personne n'est capable de proposer une solution réaliste !
Par conséquent je pense que c'est au client à faire son choix, à faire attention aussi à ce qu'il décide.
Par contre il est possible de lui donner les éléments pour l'aider dans ce sens.

Amitiés salées
PiAn

Hors ligne
BAHIA 46 CATAMARAN
Inscrit forum
réponse n°212485

Une rubrique à été ouverte gratuitement sur le site de l'assos "voiles-aventures.com" il suffit d'envoyer une demande et ils mettent en ligne un PDF de présentation qui est envoyé à tous leurs abonnés. Pas mal!
www.voiles-aventures.com/shop/skipper
www.voiles-aventures.com/

Ga
Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°241348

Très étrange que ce voiles-aventure.com qui présente en ligne 3 "skippers pros"... qui n'ont de "pro" que le nom.
Voilà qui pose un problème car :
L'un est gratuit : un professionnel est il gratuit ? Et alors quelles garanties offre-t-il  (assurances, validité de ses qulifications qui se revalident et recyclent tous les 5 ans - ce qui coûte très cher alors que pour naviguer gratuitement, aucun brevet n'est nécessaire... cherchez l'erreur, d'autant qu'i a un brevet 500, très cher à obtenir, et qui nécessite un visa d'exploitation pour avoire le droit de servir sous pavillon français)
C'est bien pire pour ceux qui suivent :
L'un est Yachtmaster, titre anglais non reconnu en France (sous tout pavillon) et n'est jamais reconnu sous pavillon français (demandez lui son visa d'exploitation... il y y aura un grand blanc), et strictement limité au pavillon anglais en eaux anglaises (12 milles), non conforme au STCW ni 1995, d'ailleurs devenu STCW 2010. Compte tenu des dernières conventions internationales devenues droit national dans tous les états d'UE, il est même fort probable que le Yachtmaster ne soit même plus suffisant pour exercer en eaux strictement anglaises...
Le 3e est BEES, titre qui ne permet ni le convoyage, ni l'embarquement de passagers, et qui (cela vient très récemment d'être reconnu en 2014, mais dans le code des transports était déjà obligatoire depuis 2005), et ne peut plus exercer sans être capitaine... 

Il est donc étonnant de parler de "pros"... même si un "pro périmé" est censé en savoir plus qu'un plaisancier débutant. Car il n'a plus le droit d'exercer à titre professionnel (s'il l'a jamais eu un jour) ou est gratuit, ce qui semble très étonnant...
Indiquez moi la prochaine boulangerie qui distribue ses baguettes gratuitement, la stations service qui fait des pleins gratis... ça m'intéresse ! Quel recours j'aurai si je m'empoisonne, ou si c'est de l'eau qui a remplacé l'essence ?
Ce n'est pas cher, mais trop beau pour être vrai...

Donc "pas mal"... mouais ça se discute !
Mon avis à moi : "Très mal"... un gratuit et deux fraudeurs (même s'ils fraudaient sans le savoir...ce qui est fort peu probable)... maigre liste, grand risque...

Hors ligne
Marie Jeanne 43 Alu en forme
Inscrit forum
réponse n°241354

Son "visa d'exploitation" ??? Keskece encore que c't'invention ??? C'est au cinéma qu'il y a des visas d'exploitation !!!
Quant à l'assurance, les professionnels en règle avec l'ENIM ne sont pas mieux assurés que les skippers au black. Peut-être même moins bien...
Et puis lis leurs CV, ils sont bien C200 tous les 3...

Ga
Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°241356

Ah je vois que les fraudeurs (ou ceux qui les défendent) sont rapides à la détente...
1) Ils ne sont pas  C200 (aucun d'entre eux)
2) L'ENIM est une couverture sociale, pas une assurance
3) Le visa d'exploitation est le document d'équivalence émis par les affaires maritimes, permettant, pour 5 ans seulement (la durée de vie d'un brevet marine marchande qui doit être revalidé et recyclé, ce n'est pas la même chose, tous les 5 ans), de reconnaitre sous pavillon français, et dans les eaux françaises sous les autres pavillons, ce n'est pas non plus la même chose...un brevet étranger. En l'occurrence, un Master 500 à jour et valide peut l'obtenir (mais c'est cher d'être à jour), un Yachtmaster ne peut pas l'obtenir, un BEES n'en a pas besoin et de toute façon n'exerce plus qu'à ses risques et périls s'il n'est pas capitaine... Certains se sont déjà fait condamner pour cette raison...

Bien, ceci étant, je n'aurais pas du perdre mon temps ici : Soit les gens ne veulent rien connaître, et prèfèrent les pleins d'eau gratuits dans leur réservoir d'essence, soit ils se renseignent. Quand quelqu'un veut bien les informer - ce que je fais - ils ne l'agressent pas sauvagement... soit ils se renseignent par eux-mêmes... soit ils choisissent résolument d'ignorer lois et réglementations... en jouant leur avenir, ou leur bateau, à la roulette... (avec 1 chance sur 32 de gagner la timballe). Ca fonctionne aussi mais c'est moins sûr...

Je n'ai pas le temps de continuer, je ne suis pas un "rat de forum"... Désolé...

Hors ligne
MONOCOQUE CONSTRUIT À L'UNITÉ, PLAN PH. BRIAND
Membre cotisant
Cotisant depuis 2007
réponse n°260130
Louino a écrit :
Bonjour,

Y aurait-il des skippers/propriétaires recherchant des professionnels pour les accompagner ou pour convoyer leur bateau?

Dans ce cas, une bourse spécifique pourrait être créée, complétée d'une "charte" (contrat-type, définition d'une rémunération "raisonnable", assurances, ...) élaborée avec les juristes de STW (pas de travail au noir, respect de la réglementation parfois un peu compliquée...)

Qu'en pensez-vous?

 Excellente idée !

Le site de la Grande Croisière...