Bateau manoeuvrable.

3045 lectures / 9 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
ALOA 27 (Monocoque)
Inscrit forum
Bateau manoeuvrable.
sujet n°111667
 Bonjour,
Quels sont à votre (-s) avis, les catamarans facilement manoeuvrable à deux, voire seul.
Et quand je parle seul, j'entends même une frêle femme, suite à un gros pépin de santé de son mari, conjoint ou équipier, histoire de rejoindre au mieux la côte, un abri ou se rapprocher des secours éventuels.

Age du bateau à préciser
Taille, entre 38 et 46, maxi 47 pieds.
Hors ligne
Belize Fountaine Pajot (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2012
réponse n°252752

Bonjour
je navigue depuis quelques années sur un Belize 43 et chaque année je pars 3 semains tout seul, principalement en méditerranée.
j'ai fait des longues étapes de + de 3 jours de nav en solitaire sans aucun problème.
Dans ces situations le probléme essentiel a gérer c'est ... le bonhomme pas le bateau !
Seul il faut tout mieux anticiper, asurer et maitriser.
En navigation zéro souci, j'ai jamais eu de difficulté, j'ai toujours un ris d'avance dés que la météo est douteuse et la nuit.
Pas de nav avec spi idem la nuit.
Bref pas de prise de risque basée sur l'objectif "performance" ... je suis pas en régate ... je prends mon pied !
Le bateau est bien équipé coté sécurité, ligne de vie et harnais de sécurité obligatoire, radar et ais ... 
Le plus compliqué à gérer est l'arrivée au port. Mais en régle générale si vous annoncez sur la VHF que vous êtes seul la plupart des ports que j'ai pratiqué vous aident. Dans certains cas j'ai même un gars qui est monté à bord avec une annexe pour aider à la manoeuvre ( italie et grèce)
pour les mouillages zéro probléme à l'arrivée comme au départ, idem il faut bien répéter la manoeuvre dans sa tête avant de la lancer et tout roule.
Synchronisation, anticipation, maitrise sont les maitres mots, encore plus, en navigation en solitaire.
Pour les prise de coffre aucun probléme, je les prends en approchant avec la jupe de la coque tribord arriére, je suis à la bonne hauteur, pas de contorsion et avec une ammarre frappée sur le taquet avant tribord il n'y a plus qu'a passer l'amarre dans le coffre et frapper l'autre bout sur le taquer avant babord en laissant "glisser le bateau qui va pivoter naturellement autour de l'axe de cette amarre ...
Bref que du bonheur ! ...
j'espére vous avoir un peu éclairé ...
Bon vent


JP
Hors ligne
MONOCOQUE CONSTRUIT À L'UNITÉ, PLAN PH. BRIAND
Membre cotisant
Cotisant depuis 2007
réponse n°252762

 J'ai un monocoque, excusez moi! (15 mètres, 17 tonnes en charge). Même remarques qu'Epicure777, je fais pareil! Pour le moment, tout se passe bien. Le plus délicat est, effectivement, la rentrée au port. En général, si on signale à la capitainerie qu'on est tout seul, ils viennent vous aider et c'est vrai un peu partout.

Hors ligne
CATAMARAN LÉOPARD
Inscrit forum
réponse n°252784

J'ai un Leopard 44 que je mène seul (preque comme un vélo) sans vraie difficulté. Où çà se corse, c'est quand les problèmes surgissent...alors là, seul, c'est seul...et la réflexion avant l'action est primordiale. Mais je crois que le vrai problème n'est pas la taille du bateau mais bien ce que la mer nous réserve...
Bon vent, Didier

Hors ligne
Nautitech 442 (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°252787

Même expérience que les précédentes avec mon Catana 48, toutefois j'ai peu navigué seul et uniquement d'un mouillage à l'autre. Je suis un peu circonspect pour les manoeuvres de port en solo car s'il y a un peu de vent traversier ou un passage assez étroit (et un cata de 48 pieds est forcément à l'étroit dans un port...), on est coincé à la barre et tout est hors de portée : c'est une prise de risque alors qu'un seul équipier, souvent ma femme, suffit en général sans qu'il y ait besoin d'athlètes.

Hors ligne
ALOA 27 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°252790
Epicure777 a écrit :
Bref que du bonheur ! ...
j'espére vous avoir un peu éclairé ...
Bon vent

 Très bon éclairage, merci !
Et effectivement, seul et avec du vent traversier, sur une plateforme large et assez fardée, ça devient plus difficile, on manque de pare battages.

Hors ligne
ALOA 27 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°252791
Ireland a écrit :
 J'ai un monocoque, excusez moi! (15 mètres, 17 tonnes en charge). Même remarques qu'Epicure777, je fais pareil! Pour le moment, tout se passe bien. Le plus délicat est, effectivement, la rentrée au port. En général, si on signale à la capitainerie qu'on est tout seul, ils viennent vous aider et c'est vrai un peu partout.

 Arghhh !!! Un monocoque dans un forum de bicoques !
Clin Merci !

Hors ligne
Plan Erik Lerouge 40 pieds (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°252899

Les messages précédents ont bien expliqué qu'avec un catamaran en équipage réduit, il est nécessaire d'anticiper, quitte à sous toiler le canot.
Un autre aspect est un accastillage et un plan de pont bien adaptés. Un 46 pieds, équipé de winchs électiques bien positionnés, palans de bonne qualité, enrouleur performant, moteurs de puissance suffisante, plan de pont ergonomique.... peut être plus facile à manoeuvrer qu'un 38 pieds un peu faible sur les points sus-cités...
Donc, bien étudier la facilité de manoeuvres, lors du choix du bateau.


Hors ligne
ALOA 27 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°253157

 Pour l'anticipation, ça va, c'est logique, et j'ai toujours anticipé à la tombée de la nuit, donc en cas de pépin, ça coule de source.
Par contre, trouver un bateau équipé de winches électriques, ce sera plus difficile, seuls les bateaux récents ont ce genre d'agrément.
Ce sera plus le plan de pont, la qualité globale du gréement courant qui sera à examiner.
Merci Didier.

Le site de la Grande Croisière...