spi sur cata bras et /ou écoutes

3678 lectures / 23 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
Inscrit forum
spi sur cata bras et /ou écoutes
sujet n°105895
 Sur cata habitable utilise t on bras et écoutes ou écoutes seulement?
Bras passant dans poulie sur étrave et écoutes sur poulies à l'arrière ;
dimensions ecoutes et bras pour 100m²?
Merci 
Hors ligne
Plan Erik Lerouge 40 pieds (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°221969

Sur mon cata, j'ai 2 bras (que j'appelle plutôt hale-bas, pô grave...) passant dans des poulies sur les étraves. Je croche le point d'amure du spi sur les 2, cela me permet de bien positionner le point d'amure.
J'ai 2 écoutes, frappés sur poulie à l'arrière. J'en frappe une (à choisir selon le bord) au point d'écoute.
Dans certaines conditions (vent faible de l'arrière ou quasi, houle, j'utilise un tangon pour stabiliser le point d'amure et donc " l'écoute" au vent pour ramener le tangon vers l'arrière...
Pour un spi de 100 m², j'opterai pour des bras de 10 mm et des écoutes de 12 mm

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°221972

 Quel type de spi? car sur les catas, soit un spi symetrique et on prend sur les étraves, soit un asymetrique et on prend a l'arriere...le tangon n'etant pas habituel sur un cata.

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°221977

 Merci pour les réponses . Spi symétrique bien sur .

Hors ligne
Nautitech 442 (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°221999
Didierc a écrit :
Sur mon cata, j'ai 2 bras (que j'appelle plutôt hale-bas, pô grave...) passant dans des poulies sur les étraves. Je croche le point d'amure du spi sur les 2, cela me permet de bien positionner le point d'amure.
J'ai 2 écoutes, frappés sur poulie à l'arrière. J'en frappe une (à choisir selon le bord) au point d'écoute.
Dans certaines conditions (vent faible de l'arrière ou quasi, houle, j'utilise un tangon pour stabiliser le point d'amure et donc " l'écoute" au vent pour ramener le tangon vers l'arrière...
Pour un spi de 100 m², j'opterai pour des bras de 10 mm et des écoutes de 12 mm

 Là tu parles d'un asy. La réponse m'intéresse pour un symétrique car je dois refaire l'accastillage sur mon cata. A priori je pense un bras de chaque côté passant dans une poulie sur l'étrave (mais ensuite frappée où ? Pas de winch ni bloqueur prévu), et une écoute de chaque côté venant sur une poulie à l'arrière (il y a des bloqueurs disponibles), ou alors le bras sur un bord sert d'écoute sur l'autre bord mais il faut le repsser dans la poulie détrave...? Ce n'est pas évident pour moi. 
Merci.

Hors ligne
Plan Erik Lerouge 40 pieds (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°222208

@ Jonat : mon cata doit etre un des rares à posséder un tangon, car quand j'ai commencé à naviguer avec, nous portions des grands spis symétriques, le tangon s'imposait. Maintenant qu'il est à bord, je l'utilise parfois.
@ Shrubb : pour un spi symétrique, je pense que la configuration "bras ou hale bas" sur les poulies d'étrave et écoutes sur des poulies à l'arrière doit convenir. Pour le point d'amure du spi, je frapperai l'écoute (les monocoquistes diraient "bras" dans ce cas) et le hale bas ce qui permettrait de bien régler la position de ce point, et pour le point d'écoute, uniquement l'écoute sous le vent, sauf empannage imminent, alors j'y frapperai également le hale bas sous le vent. Il n'y a pas dans ce cas de gros effort sur le hale bas, un renvoi sur winch ne s'impose pas, mais faut quand même prévoir un bloqueur ou taquet.

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°226605
Groom a écrit :
 Sur cata habitable utilise t on bras et écoutes ou écoutes seulement?
Bras passant dans poulie sur étrave et écoutes sur poulies à l'arrière ;
dimensions ecoutes et bras pour 100m²?
Merci 

 Sur un trimaran de 40' j'avais un bras et une écoute aux deux points d'écoute. Les bras passaient par une poulie frappée à l'étrave des flotteurs et les écoutes étient reprises au cockpits. Compte tenu de l'écart important entre l'étrave de la coque centrale et l'étrave des flotteurs (4,50 m) l'écoute sous le vent, associée au bras, permettait de régler la pisiton du point d'amure avec beaucoup de précision. À voir si cette option peut être utilisée sur un cata ?

Hors ligne
CATANA 411 (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°226776
 

 Sur mon cata j'ai un spi symétrique de 100m2 et j'utilise des bras et écoutes de D 12mm en polyester classique. Pour cette surface on peut descendre à 10mm en mixte polyester/dynema. Les écoutes passent dans une poulie à l'arrierre, puis un bloqueur et winch d'écoutes de génois. Idem pour les bras qui passent par une poulie à l'étrave et filoirs pour aller à l'arrierre. Comme dit précédemment, les bras servent surtout de hale-bas, plus ou moins raidis en fonction de la force du vent. Par petit temps un tangon pris en pied de mât serait peut-être utile, mais pas au dessus de force 2/3.

Hors ligne
ORANA 44 (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°227421

... et si pas de winch de dispo pour le hale-bas du point d'amure, un palan 3 brins type bastaque peut faire l'affaire. Cela alourdit toutefois le point d'écoute si on a doublé le système...

Hors ligne
Nautitech 442 (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°227425
Jingle ! a écrit :
... et si pas de winch de dispo pour le hale-bas du point d'amure, un palan 3 brins type bastaque peut faire l'affaire. Cela alourdit toutefois le point d'écoute si on a doublé le système...

 Ça alourdit mais surtout ça allonge... Quand le point d'amure devient point d'écoute après empannage ça fait beaucoup de ficelle qui vole au vent et ça ne doit pas aider au réglage d'écoute. Sur mon précédent bateau (un mono il est vrai) avec spi asy, l'amure était tenue par un seul bout frappé sur une poulie-winch à l'extrémité du bout-dehors. Ça tirait un peu mais rien de surhumain pour régler. A la lecture de ce qui précède je pense adopter ce système pour les bras (hale-bas) sur chaque étrave quand je gréerai mon spi symétrique (quand il aura une chaussette aussi). Les écoutes ne posent pas de problème sur les poulies à l'arrière.

Hors ligne
MARYLAND (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2003
réponse n°228196

 Tu n'as pas besoin de winch pour le hale bas, car la force ascensionnelle est faible tu poses en general un taquet coinceur sur le rouf près du taquet de GV ou Près d'un winch si vraiment ça t'embete . la force s'exerce  sur les bras de spi qui reviennent a l'arrière par l'exterieur des haubans sur une poulie que tu manilles sur un pontet classique qui renvoie au winch de foc 
Tu as donc besoin de 4 poulies , 4 pontets, 4 ecoutes dont les bras un peu plus court, 2 taquets coinceurs, 2 bons mousquetons largables avec bout sur les anneaux pour les points d'écoutes et bras du spi que tu frappes en meme temps. Une chaussette conseillée!!! 
Si ta chaussette bloque tu largues en classique par le mousqueton en ramassant sous la grand voile
Hervé

Hors ligne
mon Super Cata Outremer 50Light
Inscrit forum
réponse n°228303

 Qui a déjà essayé le gennaker avec emmagasinneur ponte sur une étrave au lieu du bout dehors ?
stef

Hors ligne
Plan Erik Lerouge 40 pieds (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°228322
Hervélp a écrit :
 Tu n'as pas besoin de winch pour le hale bas, car la force ascensionnelle est faible tu poses en general un taquet coinceur sur le rouf près du taquet de GV ou Près d'un winch si vraiment ça t'embete .

 Hervélp doit être plus costaud que moi, car parfois je suis obligé de wincher pour raidir le hal bas passé sur l'étrave au vent.
Cela doit dépendre de la taille du spi, de la force du vent et du capitaine....
Mais, autant par petite brise, ou lorsque je suis proche du vent arrière, je raidis le hale bas, passé sur la poupée de winch, sans sortir la manivelle, autant au dessus d'une dizaine de noeuds de vent et au largue, je suis obligé de m'aider de la manivelle (asymétrique d'un peu plus de 100 m²)

Hors ligne
MARYLAND (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2003
réponse n°228333

 Tu as raison quand le vent forci mettons 18nds et que tu es au petit largue mais plein arrière ça le fait bien . J'ai un symetrique de 95m² . Il est évident qu'il est préférable d'avoir le coinceur du bras devant le winch . Le problème est plus quand tu choques et que tu veux lacher tranquillement et la 2 tour autour du winch ça aide bien!
Pour Jacques sur Dugue:
Sur ta photo on voit que tu as bordé le bras sous le vent. Est ce intensionnel? je prefère laisser libre le bras sous le vent pour mieux régler mon spi, la hauteur du bras au vent doit correspondre en base avec le point d'écoute libre sous le vent. Ca m'arrive de faire comme toi si je veux brider mon spi : clapot, instabilité du vent etc... Tu dois etre sur le départ ?

Hors ligne
CATANA 411 (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°228334
Hervélp a écrit :
 Tu as raison quand
 

 Par vent inférieur à 10 nds, je laisse "vivre" le spi afin qu'il puisse aller chercher de l'air en haut, donc bras mous. Au dessus ils sont toujours repris et de plus en plus quand le vent monte. Départ demain, ferry dimanche, sur Dugue lundi matin (j'espère !), voir mp.
Par contre, comme déja dit, reprise au winch (avec taquet coinceur) et manivelle obligatoire la plupart du temps.

Hors ligne
mon Super Cata Outremer 50Light
Inscrit forum
réponse n°235939

 Réflexion :
au lieu d avoir bras + écoute sur chaque bord, qui a essayé poulie ouvrante au pontet pour fair office de bras ? Plus besoin de winch ou taquet supplémentaire....
stef

Hors ligne
Plan Erik Lerouge 40 pieds (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°235949
Mr Happy a écrit :
 Réflexion :
au lieu d avoir bras + écoute sur chaque bord, qui a essayé poulie ouvrante au pontet pour fair office de bras ? Plus besoin de winch ou taquet supplémentaire....
stef

 Bonjour,
J'ai peut être essayé mais je ne comprends pas "poulie ouvrante au pontet" ; peux tu expliquer ?

Hors ligne
mon Super Cata Outremer 50Light
Inscrit forum
réponse n°235953

 poulie ouvrante avec un bout qui passe sur le pontet de la pointe avant, comme un barber, que tu accroches à l'écoute qui va devenir bras.... tu regles ensuite la hauteur de ton bras par la barber et la tension par le bras....
je ne sais pas si je suis clair....

Hors ligne
Nautitech 442 (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°235954

C'est clair en effet mais ça ne fait pas moins de bouts, le bras est simplement remplacé par un barber et ça revient pratiquement au même. Non ?

Hors ligne
mon Super Cata Outremer 50Light
Inscrit forum
réponse n°235955
Shrubb a écrit :
C'est clair en effet mais ça ne fait pas moins de bouts, le bras est simplement remplacé par un barber et ça revient pratiquement au même. Non ?

 non car tu un seul bout qui fait double office : ecoute sans barber, ou bras avec barber....barber que tu bloques avec un taquet de la pointe avant (taquet d'amarrage)
tout ceci pour éviter les salades de bouts au fond du cokpit et de rajouter un taquet....
ce n'est qu'une reflexion car je vais me mettre à spier....
stef

Hors ligne
Plan Erik Lerouge 40 pieds (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°236053

Bon, nous sommes dans le cas d'un symétrique, je suppose !
Je n'ai jamais essayé cette configuration car sur mon canot, les bras (ou hale bas) d'asymétrique sont à poste sur chaque étrave. Par contre il m'arrive de faire un bidouillage semblable avec le spi symétrique en frappant un des hale bas au point d'amure du spi, cela limite ses déplacements.
Il est vrai qu'en croisière on n'envoie pas le spi plusieurs fois par jour, alors pourquoi pas, une sorte de barber à frapper si besoin est : fais nous part des résultats des tests.

Hors ligne
mon Super Cata Outremer 50Light
Inscrit forum
réponse n°236054

 Faut juste que je trouve la bonne poulie ouvrante (si non ouvrante, trop galère à mettre en place).... 140m2 ça donne une poussée de 4 tonnes ! avec 15-20 nds.....

Hors ligne
Plan Erik Lerouge 40 pieds (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°236066

Oui mais tu n'auras pas quatre tonnes d'effort sur ton Barber....Il doit y avoir un calcul à faire avec cosinus ou tangente : qui s'y colle ?
Pas moi, fait trop chaud en Colombie ! Et demain cap sur la Jamaîque (sans vent spiable, hélas)
Bonnes nav'

Le site de la Grande Croisière...