Croisières Vietnamiennes

1524 lectures / 10 contributions / 0 nouveau(x)
Anonyme (non vérifié)
Croisières Vietnamiennes
sujet n°81514
{DT_ID=713}
Hors ligne
LAGOON 43
Inscrit forum
réponse n°82730

Merci des ces impressions qui donnent vraiment envie.
-Luc

www.belledelune.com

Anonyme (non vérifié)
réponse n°82770

Bonjour Luc,

Merci de votre réponse. Je suis à votre disposition pour vous renseigner d'avantage. Un de mes amis, propriétaire de NEZ
ROUGE, (un 43 pieds alu sur plan Langevin ou Harlé?), a un projet d'y aller par la route de l'Ouest (Panama, Pacifique).
Je suis actuellement en plein dans une opération de développement d'un premier centre nautique dans la région de Danang, qui
doit démarrer dès le mois de Mars 2006. D'abord voile légère et sportive pour évoluer très rapidement vers la croisière côtière.
Cette dernière concernera des voiliers modernes (plutôt de type catamaran) et des jonques locales, que j'espère pouvoir inscrire
dans un plan de réhabilitation et de sauvegarde en tant que patrimoine marin national.
Cordialement,
Hung

Hors ligne
SUN 2500
Inscrit forum
réponse n°82824

Bonjour,

Votre article est tres interessant, toutefois pour être tout à fait objectif ( si on peut l'être) j'y ajouterai 2 points :

1/ je me suis rendu au vietnam en 2003 et ai parcouru pendant 4 semaines de la frontière chinoise au delta du Mékong.
Autant lesvietnamiens qui ne travaillent pas dans le secteur touristique (donc qui n'ont rien à vous vendre) peuvent être
charmants et cherchent à vous être utile, autant ceux des secteurs touristiques et connexes sont avides d'argent facile et
fondent sur les occidentaux comme des proies faciles, avec nombre de petites arnaques, qui à la fin de la journée finissent par
être désagréables. Ayant voyagé dans plusieurs pays d'asie du SE et échangé avec quantité de routards, il s'avère que ce point
est partagé par la plupart d'entre eux. J'espère que les professionnels du tourisme vietnamien réagiront pour donner une autre
image, plus mature de ce magnifique pays.

Quelques exemples type de mésaventures mineures :
Après une nuit dans le train et avoir sympathisé avec une jeune couple d'enseignants vietnamiens ces derniers nous offrent le
thé matinal . Au moment de payer, ils se voient réclamer 5 ou 6 fois le prix normal du thé, sous prétexte, que nous devions
payer nous même et au prix fort . Une discussion très animée s'en est suivie entre nos hotes et la vendeuse pendant 1/4
d'heure.

Dans la région de LaoCai ( pres de frontière chinoise) nous questionnons un chauffeur de bus sur une destination, il nous répond
qu' il s' y rend bien, mais un voyageur en attente comme nous, nous signale de ne pas monter, car le chauffeur ne se rend pas à
la destination indiquée mais nous lachera dans la montagne pour nous refaire payer( au prix fort) pour nous ramener à notre
point de départ .
Mésaventure évitée de justesse grace à ce voyageur complaisant et non interessé .

2/La baie d' Along

Quelle splendeur! mais rançon du succes, la visite s'effectue sur de grosses pinasses à moteurs, espacées d'une centaine de
metres chacune, ce jour là, il y en avait une cinquantaine à la queue leu leu, cela fait tache dans le paysage . Les belles jonques
ne sont visibles que sur les cartes postales .

Anonyme (non vérifié)
réponse n°82830

Bonjour,

Merci de vos remarques. Je suis navré de ce qui vous est arrivé et je partage votre agacement. Cependant, autant je suis
entièrement d'accord avec vous en ce qui concerne la Baie d'Halong, (je vous présenterai plus loin les nouvelles perspectives),
autant je me permets de nuancer quelque peu vos mésaventures. D'une part, cela se passe en 2003. Les choses changent
énormément au Vietnam, et en 2005, les mésaventures du train seraient bien étonnants, sans affirmer que cela ne se
reproduirait pas. Ensuite, il ne faut pas oublier que le Vietnam est une destination "exotique", donc présentant à la fois les
attraits de l'exotisme et ses inconvénients. La virginité du paysage ne doit pas faire oublier qu'elle a comme corollaire possible
l'absence de contrôle (policier ou administratif), sans vouloir plaider pour le genre de tourisme sécurisé (Russie des années 80-
90, ou Corée du Nord actuellement). Voyager loin, hors des zones urbaines ou fréquentées, dans un pays à peine sorti de
l'après-guerre, réserve quelque fois ce genre de désagrément. Par contre, le coup du bus pour Lao Cai pourrait être évité si
vous preniez des voitures de compagnies connues, répertoriées dans les guides. Une nouvelle compagnie comme Mai Linh vous
ferait pâlir d'envie de la voir ouvrir des succursales en France: départ à heure fixe, à la minute, voire à la seconde près, même
avec seulement 4 passagers (mon cas) pour un bus de 16 places, fauteuil pullman, climatisé, 2 chauffeurs (!) en uniforme de la
compagnie et stylés, distribution de boisson (comme dans un avion), arrêt pour déjeuner (compris dans le prix du billet, de
145.000 dong, soit 7,50 ? pour un trajet de plus de 400km). Trajet direct sans prendre de nouveaux passagers en cours de
route. Départ et arrivée en gare routière, sans concession d'itinéraire (je n'ai pas réussi à me faire déposer à mon hotel, alors
qu'on passait devant). etc. Surprenant, n'est-ce pas? L'autre solution que mes amis (français et vietnamien expatriés) ont
adoptée c'est de voyager en minibus de location avec chauffeur. Le prix est ridiculement bas qu'il ne faut pas hésiter (à moins
d'être globe-trotteur étudiant) et on peut ainsi visiter sans problèmes et librement à la carte les meilleurs endroits, parfois
inconnus des guides touristiques. Seule réserve: s'adresser aux compagnies connues, via les grandes agences de tourisme.
Concernant la Baie d'Halong, les autorités sont conscientes du problème que vous exposez. C'est pourquoi un nouveau projet
est en cours de réalisation (2005) pour ouvrir la partie Nord, jusqu'à maintenant hors du circuit touristique. Il s'agit de la Baie de
Tu Long, encore plus belle et accueillante que Ha-Long, qu'elle prolonge au Nord. Il ne sera pas exploité comme Ha long avec
ces "péniches" et cette sarabande de bateaux qui ne font visiter en une journée que quelques îles parmi des milliers. J'ai eu le
bonheur de faire une croisière d'exploration en compagnie d'un ami de Toulon sur invitation du directeur de l'administration du
tourisme vietnamien. Ensuite j'ai visité le Ha long des touristes. Il n'y a pas photo. Les officiels assurent que l'expérience de Ha
Long ne sera pas reproduite à Tu-Long. A surveiller.
En tout cas, le sujet qui nous rapproche c'est l'ouverture du Vietnam à la plaisance. Le projet avance. Une flotte de voiliers
(catamaran) de location avec équipage sera très prochainement en activité sur plusieurs bases au Centre Vietnam. Ce sera la
formule charter qui inaugure ce projet. La suite dépendra de la réussite de cette ouverture. En attendant, le formule raid-côtier
en catamaran de 18 pieds sera mise en place dès Mars-Avril 2006, au départ de Danang-LangCo-Hoi-An. Pour plus
d'information, adressez vous à l'association "Vietnam, Mer et Jonques" qui est partenaire dans ce projet (0675877372), ou
assovnmj@aol.com
Cordialement
Hung Nguyen-Xuan

Hors ligne
SLOOP
Inscrit forum
réponse n°85832

Bonjour Hung,
j'ai navigué 4 ans dans la région et je n'ai jamais envisagé le Vietnam tellement la réputation du mauvais accueil du plaisancier
qui arrive avec son bateau est déplorable. Quant au racket sur les taxes d'entrées j'aimerai assez connaître la position
officielle...
Si vous pouvez préciser les démarches à effectuer (où, quand, combien ?) je suis prêt à faire l'expérience, mais hors régates
organisées (tarif prohibitif) ou croisières en rallye.
Salutations maritimes,
GLK

Anonyme (non vérifié)
réponse n°125196

Bonjour

j'ai aussi souvenir, pour relativiser un peu la carte postale, alors que je travaillais à Hanoi en 1999 d'un couple de plaisanciers retenus trois mois en cellule pour " détention de documents relatifs à la sécurité du Vietnam" - à savoir des cartes marines assez précises - et que l'Ambassade eut alors toutes les peines du monde à faire sortir de prison... Le Vietnam n'est pas précisément un pays libre. A moins bien sûr que depuis cela ait changé, mais, j'étais dans la toute proche région ( RDP Laos ) il y a un peu plus d'un an, et rien n'avait alors changé...

Hors ligne
OCEANIS 411
Inscrit forum
réponse n°174846

bonjour à tous,
A ce jour, 2011, qu'en est-il? paradis ou enfer?......
Quequ'un a-t-il des informations ressentes
Merci

Anonyme (non vérifié)
réponse n°176398

Bonjour,
nous avons eu l'occasion de tirer quelques bords en Baie d'Ha Long mais c'etait en 1993,depuis vu l'afflu de touristes les formalités ne sont plus aussi dragstiques qu'alors .
Par exemle en 1991 pour aller par la route de Haï Phong  à Do Son il fallait des autorisations (nous changions de secteur) etre accompagné etc...
Mais le principal "soucis" reste comme ailleur la difference de niveau de vie qui peut entrainer des "convoitises"
Mais en prenant quelques precautions nous avons pu vivre 3 ans sur place de 1991 à 1993 sans problemes et surtout point positif contrairement à d'autres "ex colonies" les Vietnamiens ne nous gardent absolument aucunes rigeur du passé , eux savent tourner la page de l'histoire.!

Hors ligne
SUN KISS (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°182370

Bonjour à tous,

J'ai résidé durant 1 an et demi jusqu'à mai 2009 au Viêt Nam dans le cadre de mon travail dans la région centre à Quang Ngai à 120 km au sud de Da Nang, étant plaisancier, je me suis bien sur intéressé aux possibilités de navigation, et aussi essayé de rencontrer d'éventuels plaisanciers de passage au Viêt Nam, malheureusement je n'en ai rencontré aucun, la côte est belle avec quelques îles intéressantes dont celles de Cham en face de Da Nang et Hoi An ou celle de Cu Lao Re en face de Dung Quat, de plus les lagunes sont accueillantes pour peu que l'on ait pu se glisser dans les passes. Il est vrai que c'est un pays neuf à découvrir autant par la terre que par la mer. Je confirme que le Viêt Nam est un pays très accueillant et les tarifs spéciaux pour les étrangers ont été supprimés par le gouvernement, il est vrai que c'est un pays safe, malgré la pauvreté des habitants ceux-ci sont très nobles et accueillants et la mendicité est inexistante. Je confirme aussi qu'internet et très développé, pratiquement gratuit dans tous les petits hôtels, de l'argent disponible par carte bancaire pratiquement partout. 
Dommage que ce soit si loin, ce doit être aussi une raison de ce manque de fréquentation par la plaisance.

Le site de la Grande Croisière...