Naufrage d'un catamaran français au large de la Costa Brava

3952 lectures / 8 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
Inscrit forum
Naufrage d'un catamaran français au large de la Costa Brava
sujet n°82167
{DT_ID=825}
Hors ligne
GINFIZZ
Inscrit forum
réponse n°87130

Lu dans l'article:"Les passagers ne possédaient pas de radio-balise automatique d'urgence"...? Ce type de balise est obligatoire
pour les navires à utilisation professionelle (balises EPIRB ou Radiobalise de Localisation des Sinistres en français), mais jamais
entendu parler de systèmes individuels; pouvez-vous m'éclairer?
Quant aux causes du sinistre... problèmes technique, manque d'info sur la météo, prise de décision inapropriée... Quel
traumatisme en tout cas.
Tout mon soutien aux familles.

Anonyme (non vérifié)
réponse n°87132

bonsoir,

les RLS sont effectivement obligatoires pour les navires astreints au SMDSM (GMDSS), mais les navires de plaisance peuvent
s'en équiper et reçoivent un N° d'identification (MMSI) comme les navires astreints (ou bien utilisent leur MMSI s'ils en ont déjà
un , par exemple pour la VHF ASN-DSC-); la balise, le plus souvent une SARSAT/COSPAS avec ou sans GPS, figure sur la licence
radio du navire; il n'y a pas d'obligation d'activation automatique par largage hydrostatique, mais les normes d'émission sont les
mêmes que pour les équipements obligatoires.

les mêmes balises, dont certaines ont un volume très faible, peuvent servir à un individu (alpiniste, explorateur...), mais j'ignore
comment est choisi leur numéro d'identification. Sous réserve de vérification il serait possible de déclarer, posséder, et coder
avec le MMSI du bateau autant de balises qu'il y a de personnes embarquées.

dans le cas de l'accident de l'accroch'coeur, les autorités espagnoles parlaient bien non pas d'une balise individuelle mais d'une
RLS de navire, non obligatoire mais parfaitement possible.

cordialement

JF Perrouty

Hors ligne
(Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°88516

Sacré drame...

Malgré tout on aimerait savoir ce que c'était comme cata...

José

Anonyme (non vérifié)
réponse n°88518

bonjour,

outremer 45

JF Perrouty

Anonyme (non vérifié)
réponse n°88524

Bonjour

D'aprés ce que j'ai pu lire sur voile et voiliers, la survie ne se serait pas ouverte, ce qui aurait pu sauver quelques personnes en
les abritants du froid et de l'épuisement. J'espère que la personne qui l'a révisée a une bonne assurance.

Anonyme (non vérifié)
réponse n°95977

Bonjour à tous,

Il serait interressant de savoir ce qu'il s'est passé. Ces nouvelles font encore une fois prendre conscience que nous sommes bien peu de chose. En tout cas,
toutes mes condéances aux familles.

Patrick Mécontent

Anonyme (non vérifié)
réponse n°158300

Je connais bien ce coin entre la Selva et le Cap Bear, quand la Tram souffle c'est quelque chose de violent, les rafales sont fortes et comme les montagnes sont tout prés le vent s'accélère fortement. D'aprés ce que j'avais entendu dire le bateau un Outremer 45 aurait carément décollé et serait retombé à l'envers, en se disloquant. Bien sûr ce que je dis là n'engage que moi.

Cordialement

Le site de la Grande Croisière...