LE BICOLOR EN ANDALOUSIE

1864 lectures / 5 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
FIRST 29 (Monocoque)
Membre en cours d'enregistrement depuis 2004
LE BICOLOR EN ANDALOUSIE
sujet n°84191
{DT_ID=1109}
Anonyme (non vérifié)
réponse n°103631

Je confirme pour y être passé que le courant est vif à Sancti Pietri. Je suis resté à l'ancre en amont du village sans
problèmes majeurs, sauf une obligation de remouiller plus près d'un ponton pour descendre faire des provisions (du pain),
n'ayant pas de moteur d'annexe (le courant aurait été trop fort).

De plus l'entrée se fait sur alignements, et de mémoire l'un des deux n'était pas visible (masqué par la végétation). Mais
pour ma part cela reste une escale agréable dans un décor non pollué par l'urbanisation, ce qui est très appréciable...

Hors ligne
FIFTY SUPER DOERAK
Inscrit forum
réponse n°105497

j'y suis passe il y a 3 ans ... sans pbs. Mouillage sur un corps mort, a la demande un marinde la capitainerie vient nous chercher
et nous ramener avec sa barque.
Village abandonne mais deux ou trois restau populaires.
Salut

African queen

ac
Hors ligne
OVNI 39
Membre cotisant
Cotisant depuis 2004
réponse n°105750

J'y suis passé à l'été 2006 et j'affirme également que ce mouillage est très agréable. Effectivement le courant est très fort en
VE, mais la meilleure façon d'y séjourner est de demander un coffre au club nautique privé qui de plus apporte une aide pour
l'amarrage. Sourire

Hors ligne
FIRST 29 (Monocoque)
Membre en cours d'enregistrement depuis 2004
réponse n°110254

Bonsoir à tous
Le ponton du Club Nautique nous a été autorisé deux ou trois heures pour réparer sommairement l'avarie (plus tard, à Adra, le
chantier naval a reposé le nouvel hublot que j'avais découpé dans du perpex, pour 55 euros) Ne sachant où nous poser
ensuite, on nous a indiqué un coffre... submergé sous 1 mètre d'eau, le seul disponible. Après avoir battu le lit du courant avec
notre gaffe vainement pendant 10 minutes, nous sommes allés mouilles dans le lac en amont, courant nul et site merveilleux,
mais en tant que parc national, forcément interdit. Le lendemain matin nous repartions pour Gibraltar.
Je pense que les fortunes de mer - mais ici il s'agit d'une minuscule infortune de mer - ont souvent lieu dans des endroits qui
semblent sereins pour tous les autres chanceux de la mer. On a tous un copain qui a passé le raz de Sein au moulin par calme
plat et j'ai moi-même dérivé les doigts dans le nez dans le ras Blanchard jusqu'à Aurigny sur un Bélouga houari sans le moindre
frisson!
Donc je précise bien pour éviter tout malentendu et préjudice pour la station: mauvaise escale pour le pauvre petit Bicolor ce
jour là!

http://gali.club.fr/page27.htm

http://album.club-internet.fr/album/accueil.phtml?user=gali&cid=1008921

Le site de la Grande Croisière...