BALISE 406 MHZ - SV EMIA

Posté par : CROSS GRIS NEZ
16 Septembre 2023 à 15h
863 vues
Flux-RSS

Bonjour à tous ,

nous recevons une detresse balise 406 mhz / cospa sarsat emanant du voiler EMIA / mmsi 227469050.

Voilier  français coque blanche - liserets verts - taud vert - annexe suspendue à l'arriére.

3 personnes à bord, monsieur GUILLON , son épouse et sa fille de 5 ans.

derniére position connue (position de la balise en emission) - 43°23.40N - 014°50.5W.

Nous sommes preneurs de toutes informations.

 

MRCC/CROSS Gris Nez - +33 3 21 87 21 87

gris-nez@mrccfr.eu +33 3 21 87 21 87

Suite dematage et mauvais temps, l'equipage du voilier a été evacué par un hélicoptére portugais. Pensez à remplir une "T NAV" lorsque vous effectuez un voyage. Elles sont disponible sur notre FB. Cros Gris-nez - +33 3 21 87 21 87

Trois moyens aériens de l'Armée de l'Air ont été engagés dans une mission exigeante et complexe pour sauver un couple et leur fille de cinq ans qui se trouvaient sur un voilier à la dérive à environ 600 km d'Ovar, pendant pratiquement toute la journée d'hier 16 septembre. Le couple et leur enfant, de nationalité française, naviguaient en haute mer, avec une houle de sept mètres, lorsque le mât du navire s'est brisé et que le voilier s'est retrouvé à la dérive, sans communications et sans électricité. L'alerte a été donnée par le Centre de coordination de recherche et de sauvetage maritime (MRCC) de Ponta Delgada qui a informé le Centre de coordination de recherche et de sauvetage (RCC) de Lajes de l'activation d'une balise radio de localisation d'urgence – EPIRB. Lorsqu'il est activé, cet appareil envoie des signaux intermittents qui permettent de localiser des personnes, des navires ou des avions en situation d'urgence. Immédiatement, une action de recherche et de sauvetage a été mise en pratique avec un haut degré de complexité et d'exigences pour les équipages, à la fois en raison de la grande distance entre le navire et la côte, et en raison des conditions météorologiques extrêmement défavorables, qui ont forcé l'activation du trois ressources aériennes de l'Armée de l'Air afin que l'ensemble de l'opération se déroule en toute sécurité. Dans un premier temps, un avion C-295M a été activé pour confirmer l'existence de l'urgence et trouver la source du signal. mmédiatement après que la nécessité d'extraire les personnes du navire a été confirmée et que l'emplacement exact du voilier a été détecté, un hélicoptère EH-101 Merlin a été activé sur place pour extraire l'équipage. L'hélicoptère qui a décollé de la base aérienne n°6, à Montijo, a également fait escale à l'aérodrome de manœuvre n°1, à Ovar, pour faire le plein, lui permettant ainsi de repartir chargé de carburant pour mener à bien la mission. Compte tenu de la grande distance entre le navire et la côte, obligeant l'hélicoptère à opérer à la limite de son autonomie, un P-3C Cup+ Orion a également été activé et a surveillé la mission, garantissant que toute l'opération de sauvetage se déroule en toute sécurité. Le couple et l'enfant, qui présentaient des signes d'hypothermie, ont été récupérés et transportés vers la ville de Porto après avoir reçu les premiers soins médicaux alors qu'ils étaient encore à bord de l'hélicoptère.

Trois moyens aériens de l'Armée de l'Air ont été engagés dans une mission exigeante et complexe pour sauver un couple et leur fille de cinq ans qui se trouvaient sur un voilier à la dérive à environ 600 km d'Ovar, pendant pratiquement toute la journée d'hier 16 septembre. Le couple et leur enfant, de nationalité française, naviguaient en haute mer, avec une houle de sept mètres, lorsque le mât du navire s'est brisé et que le voilier s'est retrouvé à la dérive, sans communications et sans électricité. L'alerte a été donnée par le Centre de coordination de recherche et de sauvetage maritime (MRCC) de Ponta Delgada qui a informé le Centre de coordination de recherche et de sauvetage (RCC) de Lajes de l'activation d'une balise radio de localisation d'urgence – EPIRB. Lorsqu'il est activé, cet appareil envoie des signaux intermittents qui permettent de localiser des personnes, des navires ou des avions en situation d'urgence. Immédiatement, une action de recherche et de sauvetage a été mise en pratique avec un haut degré de complexité et d'exigences pour les équipages, à la fois en raison de la grande distance entre le navire et la côte, et en raison des conditions météorologiques extrêmement défavorables, qui ont forcé l'activation du trois ressources aériennes de l'Armée de l'Air afin que l'ensemble de l'opération se déroule en toute sécurité. Dans un premier temps, un avion C-295M a été activé pour confirmer l'existence de l'urgence et trouver la source du signal. mmédiatement après que la nécessité d'extraire les personnes du navire a été confirmée et que l'emplacement exact du voilier a été détecté, un hélicoptère EH-101 Merlin a été activé sur place pour extraire l'équipage. L'hélicoptère qui a décollé de la base aérienne n°6, à Montijo, a également fait escale à l'aérodrome de manœuvre n°1, à Ovar, pour faire le plein, lui permettant ainsi de repartir chargé de carburant pour mener à bien la mission. Compte tenu de la grande distance entre le navire et la côte, obligeant l'hélicoptère à opérer à la limite de son autonomie, un P-3C Cup+ Orion a également été activé et a surveillé la mission, garantissant que toute l'opération de sauvetage se déroule en toute sécurité. Le couple et l'enfant, qui présentaient des signes d'hypothermie, ont été récupérés et transportés vers la ville de Porto après avoir reçu les premiers soins médicaux alors qu'ils étaient encore à bord de l'hélicoptère.

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...