CREATION DE LA COMMISSION SECURITE EN HAUTE MER

CREATION DE LA COMMISSION SECURITE EN HAUTE MER

Posté par : Sécurité
02 February 2016 à 19h
Last updated 14 December 2016 à 13h
2672 vues
Flux-RSS

L’équipe de direction de notre association a décidé de créer une commission de sécurité en haute mer et m’a demandé de l’animer.

En acceptant cette mission bien que je ne sois ni un expert professionnel en sécurité maritime ni un maniaque obsessionnel de la sécurité, j’ai pensé que je pouvais être cependant utile à notre communauté. En effet une brève carrière de parachutiste (13 sauts), une courte carrière de pilote militaire (500h de vol sur réacteur et sur bimoteur à hélices), une longue carrière (60 années) de grimpeur et alpiniste, une longue carrière professionnelle incluant près d’une décennie à la tête du CNES (Centre National d’Etudes Spatiales, l’agence française de l’Espace) ainsi qu’à la tête de la société ARIANESPACE (commercialisation, production et lancement des fusées ARIANE), enfin et surtout ici une longue carrière (une soixantaine d’années) de marin (100.000 milles) m’ont obligé à aiguiser le sens de la sécurité que nous avons tous à des degrés divers. Il s’agit de s’efforcer à identifier à temps les dangers potentiels, de les prévenir autant que possible par des actions en réduction de risques, de gérer au mieux son stress et de se préparer à y faire face si on n’a pas pu les éviter.

Ma carrière m’a en particulier appris, quelques fois à mes dépens, que la loi de Murphy s’applique souvent avec ses différentes variantes :

« Ce qui ne peut pas arriver arrivera peut-être »
« Ce qui peut arriver arrivera sûrement »
« La tartine de beurre tombe le plus souvent à l’envers »
« Loi de l’emmerdement maximum » bien répandue dans la Nature (par exemple lois de Lenz, courants de Foucault,…)
« Si une personne a la moindre possibilité de faire une erreur dans le déroulement d’une opération  elle  la fera un jour »

C’est pourquoi elle m’a appris en particulier dans les opérations mettant en cause la sécurité l’importance de procédures ne laissant pas de place à l’ambigüité ou à l’improvisation, pratique largement répandue au départ dans l’aéronautique, puis dans l’industrie, dans le domaine militaire et opérationnel.

J’ai appris en corollaire à bannir le raisonnement « cela ne m’est jamais arrivé » qui fait exclure trop vite, comme j’ai eu l’occasion de le vérifier plusieurs fois, un danger potentiel.

Contrairement à l’annonce de notre Président, le Dr Chauve, emporté par son enthousiasme naturel, je ne répondrai pas à toutes vos questions en matière de sécurité. Ce serait bien prétentieux de ma part. Mais la Commission que je vais constituer, équipage de 7  à 8   personnes croisant des compétences de navigateurs expérimentés et de professionnels du sauvetage s’efforcera, à la suite de nos débats, et avec, si nécessaire l’avis de personnes extérieures, de vous recommander les meilleures pratiques en s’efforçant de répondre à vos interrogations.

Nous aborderons les questions et problèmes de sécurité que nos activités de marins de grande croisière nous posent, du point de vue commun à nous tous, c’est-à-dire en nous demandant simplement quelles dispositions, quels équipements, quelles bonnes pratiques et  procédures nous devons connaître et savoir utiliser pour faire face dans les meilleures conditions possibles à une éventuelle fortune de mer.

C’est donc, comme nous le faisons d’une manière très enrichissante pour les autres sujets techniques ou opérationnels que nous abordons dans les fils du Café du Port, le partage des réflexions et des expériences de notre communauté dans le domaine de la sécurité qui sera la clé de notre action.

Le Blog Sécurité Haute Mer de la Commission sera à la disposition de la communauté STW qui y trouvera tous les billets émis par celle-ci, la référence de nos débats, des dossiers techniques et recommandations de bonnes pratiques organisés par catégories sur les sujets abordés ainsi que les témoignages ou récits les plus précis et instructifs que nous aurons débattus. Ce Blog sera donc la référence de STW en matière de Sécurité Haute Mer. Les catégories  initiales  seront  complétées ou modifiées au fur et à mesure de nos débats.

Mon idée est en pratique de partir de situations concrètes de fortunes de mer racontées de façon la plus précise possible par ceux et celles qui les ont vécues, situations qui nous interpellent beaucoup plus qu’un débat académique, puisque nous savons qu’elles peuvent nous arriver. Nous débattrons sur le forum du Café du Port des enseignements de portée générale qui peuvent en découler, puis la Commission s’efforcera d’en tirer les meilleures pratiques à recommander à nos membres. Elle fera, si nécessaire, appel à des personnes extérieures pour étayer ses conclusions. D’autres démarches pourront être envisagées par la Commission. Par exemple le témoignage de professionnels des Cross ou de sauveteurs (pilotes et équipages d'avions ou hélicoptères, SNSM, marine marchande..) sur certaines situations et les recommandations qu’ils font aux marins pour faciliter les opérations pourraient être très utiles.

La Commission sera le référent de STW auprès des diverses institutions (Cross notamment pour les actions de recherches) concernées par la sécurité des marins.

J’invite celles et ceux qui sont motivées à y participer, à m’adresser leur candidature à l’adresse suivante   securitehautemer@stw.fr

C’est également à cette adresse que vous pourrez contacter la commission.

Je vous informerai dès que possible du rôle d’équipage.

 

Frédéric JP d’ALLEST

 

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...