Statia - Saint Kitts - Nevis - Montserrat - Guadeloupe

Statia - Saint Kitts - Nevis - Montserrat - Guadeloupe

Posté par : Alain
03 April 2015 à 21h
Last updated 03 April 2015 à 23h
34496 vues
Flux-RSS

Bonjour,

Nous partons de Saint Martin le lundi matin 23 mars en direction de Saint Kitts.

Nous sommes au près serré et alternons moteur et voile.

Le vent est modéré mais comme souvent dans les Caraïbes la mer est hachée avec une houle désagréable.

Colette photographie le capitaine en plein action. 

Saint Martin au loin.

Et Statia (ou Saint Eustache) à l'approche.

Nous décidons de prendre une bouée à Statia pour couper la route car cette navigation au près est fatigante.

Nous n'avons malheureusement le temps de nous attarder car Rémi nous rejoint bientôt à la Martinique.

La ville haute d'Oranjestad est fortifiée. 

Le lendemain nous nous dirigeons vers Saint Kitts.

En longeant l'île de Saint Kitts, nous apercevons la forteresse de Brimstone.

L'île a l'air assez sauvage avec de charmant village très coloré.

Nous mouillons rapidement à la capitale Basseterre pour faire nos formalités d'entrée.

Après une visite éclair du village nous allons mouiller dans le sud-est de l'île.

Nous nous dirigeons vers Ballast Bay, mouillage réputé agréable.

Nous découvrons que la baie est défigurée par l'entrée d'une marina construite dans la saline pour les super yachts.

Nous mouillons donc dans la baie de White House Bay un peu plus au nord .

Un restaurant  tout neuf a remplacé les ruines.

Beaucoup de touristes de passage mais le soir c'est un mouillage tranquille. Nous décidons donc d'y passer trois nuits.

La plage est en galets.

Nous ne sommes pas trop nombreux.

On voit bien notre mouillage et la marina en cours de construction dans la saline.

Basseterre la capitale au loin.

Un petit saut de puce au moteur et nous voila sur une bouée à la capitale de l'île de Nevis : Charlestown.

Nous descendons à terre faire les formalités et quelques courses.

Beaucoup de monde au mouillage sur bouées : surtout des américains et des canadiens.

La ville est très authentique et animée.

Ambiance très bruyante.

Un orchestre populaire.

De jolis bâtiments en pierre volcanique.

Ca nous change des villages artificiels pour touristes.

Charmant !

Colette ne m'a pas loupé !

Nous déjeunons (très bien) dans un restaurant sur la plage en face du bateau (au fond derrière Colette).

Après avoir fait quelques avitaillements nous partons le 30 mars en direction de la Guadeloupe.

  Nous décidons de couper la route en deux par un arrêt express à Montserrat.

Nous longeons l'île de Redonda.

Pour venir mouiller dans la Little Bay.

Mouillage facile et tranquille qui nous donnerait envie de visiter l'île.

Mais nous repartons le lendemain sans faire de formalités et longeons l'île en respectant cependant la zone d'exclusion du volcan.

On distingue l'ancienne capitale Plymouth ensevelie par les nombreuses coulées depuis le réveil du volcan en 1995.

De nombreuses fumerolles attestent de l'activité du volcan qui a détruit tout le sud de l'île.

Après une navigation musclée au près, nous arrivons le soir à la Guadeloupe.

  Enormément de sargasses qui forment quelquefois de grandes îles flottantes.

Et le soir nous mouillons sur le site surpeuplé mais calme de Malendure.

Le lendemain nous nous réveillons avec un calme plat et une mer d'huile et prenons confiants le chemin de Pointe-à-Pitre.

Mais, lorsque nous passons la Pointe du Vieux Fort, le vent se lève.

Rafales à plus de 27 noeuds et houle de 3 à 4 mètres de face.

Nous décidons donc de continuer vers les Saintes et de mouiller au Pain de Sucre.

La nuit sera agitée car le mouillage est surpeuplé du fait des vacances de Pâques et un imbécile s'est glissé devant nous à quelques mètres.

Et comme je l'avais prévu nous a heurté en pleine nuit.

Pas d'excuses mais pas de dégats et le fautif a été obligé de partir en pleine nuit.

Le lendemain nous partons pour Point-à-Pitre avec une succession de grains (pluies et rafales de vents à 25 noeuds).

Notre traversée est rapide mais nous sommes  trempés à l'arrivée.

Nous resterons une semaine à la marina de Bas du Fort pour préparer le bateau à l'arrivée de Rémi et Marie.

A bientôt.

 

Location

ou en etes vous, je vous suis depuis le départ car votre bateau etais sur ma liste a voir et dans les favoris. j'en ai trouvé un autre , et je parts l'an prochain.

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...