Les problèmes dentaires en grande croisière

Les problèmes dentaires en grande croisière

Posté par : Médical grande croisière
15 March 2018 à 16h
Last updated 15 March 2018 à 18h
1068 vues
Flux-RSS

Dr F. Malouvier en coll. avec Dr JY. Chauve pour STW Tous droits réservés Décembre 2017 1

 

Les problèmes dentaires en grande croisière.


I - La douleur Force 10


C’est celle d’une inflammation de la pulpe dentaire ou Pulpite aigue.
Les causes :
- Développement d’une carie
- intolérance à un matériau d’obturation dentaire ou produits chimiques de certains pansements dentaires,
- traumatisme suite à un choc avec fracture ouverte de la dent.
Les conséquences :
Une réaction inflammatoire qui entraine un afflux sanguin avec une dilatation des vaisseaux.
La pulpe dentaire étant enfermée dans un logement osseux non expansible, se développe un phénomène de compression excessivement douloureux.
La douleur est tellement vive qu’il devient difficile de dire quelle dent est responsable .
Les signes complémentaires éventuels:
La gencive est gonflée et rouge
La bouche est difficile à ouvrit
Il y a des ganglions sous la mâchoire


Les Traitements :


Les Antalgiques (antidouleurs) ont un effet peu important, même avec des dérivés opiacés (codéine codoliprane).
Le geste salvateur est l’ouverture de la chambre, mais là il faut le dentiste et son matériel encombrant sous la main.

En attendant le cabinet dentaire :
- anti-inflammatoires non stéroïdiens, (Kétoprofène),
- antalgiques basiques (Paracétamol),
- antibiotique (Amoxicilline Acide Clavulanique sauf si allergie à la pénicilline)
Dormir si possible tête à la verticale. La position couchée augmente la douleur,
Boire et manger tiède.
Dans ce cas, le clous de Girofle dans ce cas ne sert à rien et l'alcool pas plus !

Chez le chirurgien-dentiste :
Il faut qu’il atteigne le foyer infectieux à la racine de la dent pour vider l’abcès et appliquer un traitement antibiotique en local.
 

Evolution
En général, au bout d’une semaine (plus où moins deux jours) il y a une rémission : la pulpite aigue va évoluer en chronique, puis après plusieurs mois en gangrène pulpaire
Quelque soit l’évolution, la consultation d’un chirurgien-dentiste compétent est indispensable à l’arrivée au port


II - La douleur Force 3 à 6

 La douleur de début ou de reprise de carie


Les causes :
La dent est sensible au très chaud, au très froid, au sucré, à l'acide (citrique) et donne une douleur passagère qui dure quelques secondes ou minutes


Les précautions :
- Eviter les variations thermiques intra- buccales qui ne vont qu’aggraver le problème.
- Se laver les dents au minimum après chaque repas avec, si possible, du dentifrice qui a dans sa composition du Fluor (Amines Fluorées),


Le traitement :
- Si vous percevez le trou, vous pouvez y introduire un Clou de girofle
- Si la douleur est difficilement supportable : 1 comprimé de paracétamol à 500 mg pour un adulte et pas plus de 2g par jour pendant 5 jours.
- Si vous en avez à bord, Il est bien de placer un pansement à base d'eugénate, (voir plus loin) .

 Les douleurs de poussées dentaires :
Du jus de citron sur la gencive apporte souvent un soulagement

Accident d’involution de la Dent de Sagesse :
Pathologie classique entre 17 et 25 ans, rare plus tard.
- Si la dent a la place : Un antalgique est suffisant (Paracétamol)
- Si la dent n’a pas la place ou pousse couchée ou parfois la tête en bas.
Douleur et gonflement important, diffusant dans les joues et vers les dents de devant.
Traitement anti-inflammatoire (Kétoprofène) et antibiotique (Amoxicilline Acide Clavulanique sauf si allergie aux Pénicillines).
Si la dent n’a pas de place pour évoluer, il est nécessaire de la retirer.
 

Douleurs gingivales et muqueuses :


La gencive :
Apparition d’une rougeur en regard d’une dent (plus fréquent molaires et prémolaires) avec un petit gonflement très localisé qui se développe vers le bas au niveau du maxillaire inférieur et vers haut pour le maxillaire supérieur.
C’est le signe qu’un foyer infectieux (granulome) se développe sous la dent en regard de ce petit abcès. Il peut s’accompagner d’une sensation de dent qui bouge et de douleur à la pression sur la dent.
- Le traitement :
Si l’abcès est mûr (tâche jaune entourée d’une zone rouge inflammatoire) le soulagement peut être obtenu en perçant la poche de pus au niveau de la tâche jaune. Le pus évacué doit entrainer une amélioration immédiate. Parfois la poche de pus s’évacue d’elle-même (fistule). Les antalgiques (Paracétamol) peuvent aider à passer la phase de développement de l’abcès.
A terme, la consultation d’un chirurgien-dentiste est indispensable.
Les muqueuses :
L’aphte qui ne présente aucun caractère de gravité est néanmoins très gênant. Les noix, le gruyère sont des aliments qui favorisent l’apparition de ces lésions.
Différents traitements à base de bains de bouche sont proposés, des produits à base de rhubarbe et d’aspirine sont efficaces (Pyralvex), d’autres à base de Salicylate de choline et de Chlorure de cetalkonium (Pansoral). A défaut l’application directe d’Aspirine sur la lésion est également efficace. Attention aux risques d’allergie avec ces produits.
III – Les infections
Avant de partir pour une grande croisière, la précaution de base est de consulter un chirurgien- dentiste.
L’idéal est de réaliser un panoramique dentaire afin de détecter des foyers infectieux évoluant à bas-bruit et qui pourraient flamber en mer par leur propre évolution ou par un manque d’hygiène buccale ou encore par un état de fatigue avec baisse des défenses immunitaires.
L’antibiotique de choix est l’amoxicilline et l’acide clavulanique (Augmentin) à la dose de 2 à 3 g par jour pendant 5 jours. Attention aux allergies possibles avec cet antibiotique de la classe des Pénicillines
IV – Les traumatismes
Les causes :
- Choc direct sur la dent
- Morsure d’un objet dur
Les signes :
- La dent bouge. Elle est très douloureuse dès qu’on la touche
- La dent s’est déplacée
- La dent est cassée. Il y a une petite boule sanguinolente au milieu de la dent (c’est la pulpe)
- La dent saigne
- La dent a été arrachée te ça saigne par le trou de la dent
Les traitements :
- Désinfecter avec une solution antiseptique buccale
- Lutter contre la douleur avec un antalgique (Paracétamol). Eviter l’aspirine qui fait saigner
- Selon l’état de la dent :
 Si la dent bouge, ne pas tenter de l’arracher. La laisser en place
 Si la dent s’est déplacée, la remettre en place même si c’est douloureux
 Si la dent est cassée, protéger la partie restante en isolant la partie à vif avec le kit dentaire
 Si la dent saigne ou a été arrachée
Attendre quelques minutes que le saignement s’arrête
Si le saignement se prolonge faire une boulette de coton
Saupoudrer de poudre coagulante ou utiliser une mèche hémostatique
L’enfoncer dans le trou de la dent
Laisser en place une demi-heure
Enlever avec une pince
Puis protéger la dent avec la préparation d’un kit dentaire
V – La trousse dentaire du bord
 Un kit dentaire type Dentapass ou Dentanurse
 Un désinfectant buccal à base de Chlorhexidine (Eludril)
 Du fil dentaire, des brossettes inter dentaires et des brosses à dent de qualité.

Dr F. Malouvier en coll. avec Dr JY. Chauve pour STW Tous droits réservés Décembre 2017 2

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...