2017 c'est reparti

Posté par : José
14 April 2017 à 00h
Last updated 14 April 2017 à 18h
1917 vues
Flux-RSS

 

C'est vendredi Saint est déjà un petit miracle ! En effet, je vous envoie ce petit mail écrit déjà depuis plusieurs jours, et toujours en attente, comme quoi tout arrive à qui sait attendre.

 

Bonjour d'ELEIS

Le voyage continue pour une nouvelle saison, avec son lots de rencontres et de surprises . Ici, en Andalousie le printemps est là, avec des température supérieures à 30° l'apres midi, cela donne des envies de flaneries surtout ici. Ce qui n'est vraiment pas le cas le matin , ou une réelle fraicheur oblige le port d'une fourrure polaire.

Eleis est resté amaré bien tranquillement dans une marina prêt de Séville. Mais le moment de repartir arrive, et donc une petite cure de maintenance s'impose nettoyage vernis éléctricité etc... et j'en passe. Mais on est à Séville, et il va y avoir la semaine sainte ! Chose à laquelle il faut assister au moins une fois dans sa vie. Des gens du monde entier envahissent la ville à la suite des différentes processions, et ça ce transforme en véritablement horreur pour ceux qui y habitent. Pour notre part nous avons la chance d'avoir un guide en Carlos. C'est l'équipier que j'avais pris en bateau-stop aux Canaries pour la traversé de l'Atlantique, et qu habite ici.

Le programme de cette saison est déjà avant de partir tres incertain, quand à sa finalité, mais déjà quelque grandes étapes ce profilent à l'horizon. La première chose sera la redescente les 80km de Gualdaquivir jusqu'a l'océan. En effet un fort courant de marée suit ce cycle, puisqu'il y a encore 2 metres de marage où nous sommes. Et la cote sud du Portuguale nous accueillera. Suivant les cartes, les rumeurs et les guides, c'est un endroit relativement magique. On ne manquera pas d'aller vérifier. Il faudra aussi aller faire un petit tour du coté de Lisbonne, car il ne faut pas oublier que ce fut la capitale europenne des arts et de la culture au moment de la découverte du nouveau monde. Et nous renourons avec la navigation pour nous rendre à Madére. Où là contrairement a nos prévisions nous resterons certainement moins longtemps que prévu, car il y a peu d'abrits et même les rares mouillages sont payants !! Donc si c'est pour ce croire en Corse en ce faisant raqueter aux quatre coins des mouillages, on préférera aller dépenser nos sous aux Canaries.

Mais j'espere que l'on vous tiendra au courants de nos différentes escales.

On vous espere tous en pleine forme avec la tête pleine de projets et l'on vous dit à bientôt  

Vous devez vous identifier pour laisser un commentaire : cliquez ici pour vous connecter .

Le site de la Grande Croisière...