ACCUEIL ADMINISTRATIF EN CROATIE

6534 lectures / 27 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
ALLIAGE 57 DS
Membre cotisant
Cotisant depuis 2007
ACCUEIL ADMINISTRATIF EN CROATIE
sujet n°117901

Attention l'EUROPE des plaisanciers n'existent pas en CROATIE.

Je passe deux fois en CROATIE cette année. en Juin entrée et formalités à CVATVAT,  19H30, la fliquette f<sans doute fatiguée par une dure journée refuse de me faire mes paiers et m'oblige à aller  les faire immédiatement à DUBROVNIK, soit 2 h de trajet en plus, elle me refuse d'attendre le lendemain matin dans la baie de CVATVAT, attention, elle avait appelé DUBROVNIK devant moi pour être sûre que j'y aille en me prévenant que nous étions suivis par AIS.

En juillet je repasse par la CROATIE et suis retardé par une panne. je  fais ma sortie à DUBROVNIK  en annonçantq que je pars sur BRINDISI, le capitaine de port me dit que ça n'a pas d'importance.  nous partons donc et dernier souvenir , on passe devant la vieille ville avant de piquer au sud sur l'Italie. soit un détour de 1 à 2 milles par rapport à la route directe. Et trente minutes plus tard  la police maritime nous arrête à cause de  ce détour et malgré toute discussion nous infige 660 kuhnas à payer immédiatement. nous étions également suivis par l'AIS.

Moralité: que faisons-nous avec ces branques en EUROPE, à qui nous avons  donné des subventions somptuaires pour autoroute et reconstruction. Pays magnifique avec une administration de pignoufs qui nous considère comme des vaches à lait. ETEIGNEZ VOTRE AIS, ILS VOUS ESPIONNENT, VIEILLE HABITUDE DES  PAYS D'EUROPE DE L'EST

Tags: 
Adriatique Croatie
clearance
Europe
voyou
Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°271647

Bonjour,

" branques pignoufs, vaches à lait autoroute , administration, subventions, reconstructions.De qui on parle, de quel pays de l'UE ?, de quelle administration,  douane, affaires maritimes, gendarmerie maritime, CRS de la mer,  garderie du littoral   ?Quel plaisentier n'a pas gardé   un bon souvenir de tous ces " pignoufs "Ily en a tellement que  j'en oublie.  Le Rèèèèglement , c'est le rèèèèglemnt, en langage  " administratif "  L' administation Croate n'est pas plus chiante et  con que l'ensemble  des administrations  européennes.  Les Croates  sont simplement de bons élèves qui appliquent   les directives de Bruxelles  ,  ils ont depuis cette année compris, au contraire des administrations Française, que  faire raquer les touristes , c'est pas une méthode pour devenir populaire. L'année dernière, votre escapade  vous aurait coûté, après passage devant le Tribunal,  une amende de 500€ par personne à bord. Vous voyez que l' administration Croate est plus rusée  que  la nôtre.   Quand à l'espionnage, vous me faite rigoler,  en consultant Google,  je sais ce que vous avez eu à votre dernier  petit dej.

Amicalement

 

 

 

Hors ligne
OVNI 365
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°282657

Bonjour,   

Les Amendes:  Elles sont la raison principale des gens qui fuient la Croatie.  Elles sont élevées et infligées sans discernement par des agents zélés.  C'est à l'arrivée et au départ de Croatie que le risque est le plus grand.  La règle est simple, il faut procéder aux formalités dès l'arrivée en Croatie quelle que soit l'heure, la démarche ne souffre aucun délai. La Police assure une permanence dans les ports d'entrée même la nuit et le dimanche. Attention, certains ports d'entrée ne sont pas encore ouverts en avant saison, notamment Cavtat ce qui oblige à viser Dubrovnik en arrivant du Sud.  Si votre ancre quitte le davier avant de vous être présenté aux autorités, votre compte est bon, c'est la prune assurée (180€ ).

Même chose au départ du pays, les formalités faites vous devez quitter les eaux territoriales sans délai même pour raisons météo, et sans détour. Pour ceux qui en sont équipés, nous recommandons de couper l'AIS.  L'autre cause d'amendes concerne les mouillages dans des zones interdites, mais elles sont rares.  En respectant ces règles simples, on s'évite bien des désagréments.

Nous avons listé quelques conseils concernant les Mouillages suite à notre croisière en Croatie  en JUIN et JUILLET  2017   sur  le  Blog :

dev.stw.fr/fr/blogs/boreval/2017-09-05-croatie-mode-demploi                    Cordialement  , bonne navigation  .

 

Hors ligne
DI ALU GARCIA SALT 57cc
Membre cotisant
Cotisant depuis 2007
réponse n°282658

Bonjour ,

j'ai également fait  en 2015 une expérience très désagréable  en Croatie qui a  encore du chemin à faire pour que nous nous sentions en Europe; Voilà ce que j'ai écrit dans la lettre de Balthazar  du moment:

"Le lendemain le beau temps est revenu et nous profitons d’une brise thermique régulière pour remonter au près serré en tirant des bords l’archipel croate et venir accoster en fin d’après midi à Vela Luka, sur l’île de Korcula.

Surprise, un policier faisant la gueule me demande de le suivre au poste de police. Là il m’explique qu’il faut attendre le chef. Une bonne heure après il arrive en m’expliquant qu’il a un problème. Nous avons commis le crime inouï de relâcher pour une nuit dans la baie quasi déserte de Lastovo avant de faire les papiers d’entrée. Grande discussion, y compris au téléphone par personne interposée avec le grand chef de la surveillance des côtes logé à Zadar.

J’ai beau expliqué que je me suis abrité là seulement pour une nuit à cause de l’annonce par Split Radio d’orages assortis de violentes rafales, annonce qu’ils pouvaient vérifier, avant de venir ici dès le beau temps revenu faire les papiers d’entrée. Rien n’y fait, pas plus que de dire que dans tous les pays du monde la loi de la mer permet de s’abriter par mauvais temps et de régulariser la situation ensuite. J’ai le choix m’est-il froidement déclaré entre être détenu, moi et l’équipage et le bateau saisi, jusqu’à un procès devant un juge, ou payer cash quelque huit cent Euros (5700 Kunas, la monnaie croate). Comme à Halifax il y a quelques années j’ai dû m’exécuter. Les chiens s’exclamerait JP !

L’opération dure au total plus de trois heures pendant lesquelles deux policiers ne cessent de remplir à la main des formulaires infinis en n exemplaires au papier carbone, déchiffrant une à une avec difficulté nos pièces d’identité (vous vous appelez Meudon ? non c’est la ville où j’habite…il faut que patiemment je les aide à déchiffrer nos documents qu’ils reportent sur d’autres formulaires, puis à remplir des carnets à souche pour le paiement de l’amende…).

On me demande de voir le lendemain matin à 8 heures le capitaine du port qui doit me délivrer (contre paiement, raisnnable celui-là, le permis de circuler dans les eaux croates puis de revenir chez eux pour qu’ils me le tamponnent.

Lendemain dans la capitainerie du port où j’étais attendu (visiblement la capitainerie est une annexe de la police) : Monsieur je ne peux pas vous délivrer le permis il n’y a pas d’électricité. Allez vous le faire faire à Vis (25 milles au vent). Si la lettre était une BD elle comporterait tous les caractères (mes petits enfants diraient smileys) avec lesquels Hergé exprimait les colères du capitaine Haddock.

Pour nous consoler nous nous offrons une matinée de très belle navigation à la voile, en tirant des bords, dans un temps redevenu splendide. L’ancre plonge dans  dans l’anse de Stonca Klaonica, en rade de Vis, très abrité au fond d’une baie  pour profiter d’une eau limpide propice à la baignade. Le site est très pittoresque. Sur un petit promontoire le clocher d’une belle église ancienne émerge au milieu de cyprès, protégeant un petit cimetière au bord de l’eau. Grand moment de calme et de paix.

Ce promontoire achève d’abriter le port de Vis (c’est une petite île) situé juste derrière lui. Après le déjeuner nous allons y mouiller pour être à courte portée de zodiac des quais de cette petite cité pittoresque. Nous trouvons là un harbourmaster enfin sympathique qui fait rapidement notre permis de circuler et hausse les épaules d’un air désapprobateur quand je lui raconte mon histoire. Mais ce n’est pas fini ! il nous faut mettre la main sur un policier recontrôlant nos passeports avant de mettre leur fameux tampon sur le permis. Parcours du combattant puis attente, après plusieurs coups de téléphone pour voir arriver au bout d’une heure une policière et un policier soupçonneux courant tout essouflés (ils doivent faire leur service 24h/24 et il est près de 20h). Tampon enfin !"

Qoiqu'on en dise  la Croatie  sent encore fort l'état policier  qu'elle était il n'y a pas si longtemps! Malgré tout cette côte est superbe et j'y retournerai volontiers.

Cordialement.

Artimon

 

Hors ligne
OCEANIS (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°282671

Bonjour

Je sais qu'il est de bon ton de cracher en permanence sur les administrations francaises!!

En ce qui me concerne mon canote et moi, en 16ans de nav, je n'ai ete controlé qu'une seule fois: pendant mon sejour de 3 ans aux antilles. Le reste en med: jamais un contrôle.
Une ou deux fois observé de loin a la jumelle: je suppose qu'il ont du consulter leur ordi pour savoir si j'avais payé ma taxe de francisation.
Entre nous il y a pire comme administration tatillone

Cordialement

Hors ligne
VOYAGER 30 (TRIDENT MARINE)
Inscrit forum
réponse n°282697

Bonjour Artimon,

effectivement tu as eu tout ça parce que vu du coté croate tu es sans excuse possible : en effet ton port d'arivée Lastovo (à Ubli)  est le port principal de check-in pour tous ceux arrivant  de l'Ouest 5Italie, etc..). Il y a donc à Lastovo, toute l'année, un quai de Douanes et police des frontières). Comment peux tu être excusable de n'être pas venu faire ton check-in alors que tu arrivais sur Lastovo même ?

C'est comme si en venat de Croatie (en europe) à Roissy   (en europe), et en étant européen, tu te permets de passer sans être vu en grillant le guichet de contrôle des passports, te disant "je suis pressé, j'y   retournerai demain" . A mon avis tu auras les mêmes problèmes !  Et quand on fraude aprés faut assumer  :-))

Ce commentaire pas pour te charger mais pour prévenir les futurs arrivants !

eric (depuis 15 ans en croatie, jamais eu de pb avec douanes ni  police)

 

Hors ligne
DI ALU GARCIA SALT 57cc
Membre cotisant
Cotisant depuis 2007
réponse n°282698

@Eric,

Tu as raison sur l'aspect formel. Mais nous nous sommes habitués à visiter en bateau les côtes des pays de l'Union Européenne sans faire aucun papiers ce qui était très pénible autrefois. Avec la Croatie, malgré son adhésion récente, et peut-être parce que son adhésion demandée à l'espace Shengen n'est pas encore effective, on se retrouve quand même dans la situation pénible décrite avec, je le maintiens, une certaine paranoïa policière. C'est pour cela que j'ai dit qu.ils avaient encore du chemin à faire pour que l'on se sente en Croatie au sein de l'Union Européenne.

cordialement. Artimon

Hors ligne
VOYAGER 30 (TRIDENT MARINE)
Inscrit forum
réponse n°282701

@Artimon : oui tu as raison. Les croates étant  les derniers petits nouveaux entrés dans la classe Europe, alors ils  font  avec un sérieux extrême ce que leur demande leur professeur Bruxelles,    afin d'etre admis dans la classe   supérieure (Schengen),  si ils le souhaitaient finalement. Donc c'est "règlement règlement" plutôt que "entrée comme dans un moulin" , donc Attention       chers   visiteurs soyez bon élèves sinon  ils appliquent les gages prévus ! (eux)    :-))

Hors ligne
BENETEAU 57 (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2007
réponse n°282708

je n irai plus jamais en Croatie malgré la beauté du pays.

il y a un racket des paplaisanciers que l ambassade de France reconnait sans pouvoir rien faire.

donc pour ma part il faut les boycoter tant u'ils n auront pas changé leurs méthodes.

Hors ligne
VOYAGER 30 (TRIDENT MARINE)
Inscrit forum
réponse n°282720

@Gerfault : c'est bien, mais de toute façon il n'en ont rien à faire d'un boycott  des petits francais, chaque année la masse des plaisanciers des pays de l'est en location augmente de plus en plus fort  ! Cet été si tu n'avais pas reservé ta place à l'avance par internet  pour   le lendemain soir tu n'avais pas de place.  Les marinas sont full de voiliers en location de mi-mai à fin septembre ! Le vendredi matin il y a 15-20 bateaux qui font la queue devant la pompe à essence (compter +  d'une heure) .  Les bateaux sont de plus en plus gros  et maintenant, nouveau,  beaucoup de catamarans  d qui prennent deux place s.   Restos full aussi...

Bref pitié  ne venez pas  ... :-)

Hors ligne
SILENT TROLLER 40
Inscrit forum
réponse n°282741

Après un tour d'Italie, J'ai atterrie en Croatie a Lastovo ou j'ai fait consciencieusement mais formalités d'entrées comme décrit dans plusieurs blogs.

Je suis ensuite allé mouiller dans un endroit fort agréable pour passer la nuit. Dans la soirée, je me suis aperçu que j'avais oublié tous les documents douaniers sur le bureau du préposé. Je suis donc retourné le lendemain matin pour les récupérer. Le responsable en me voyant arriver s'en est trouvé soulagé et m'a remis les documents oubliés.

Je précise qu'il a tenu à me montrer le mail qu'il avait déjà envoyé à  une cinquantaine de marinas importantes de Croatie en précisant que j'étais à jour et qu’il fallait me remettre une copie des documents nécéssaires. Malgré ce qui est dit par certains, ces  gens évoluent vite et je n'ai pas rencontré plus  de comportements exaspérants qu’ailleurs. J'ai passé un excellent séjour, ces iles sont merveilleuses.

Ca fait bien de dire aux français de boycotter. De toute façon pendant mon séjour de trois semaines, mis à part quelques bateaux de location loués par des Français, je n'ai rencontré qu'un seul bateau  Français. Alors allez là-bas si vous en avez le courage cela en vaut la peine, suivez leurs règles simples et profitez.

François

Hors ligne
CATAMARAN
Inscrit forum
réponse n°282742

Cela fait du bien d'entendre des choses positives. Sur unautre post j'avais indique  que j'etais tres heureux d'avoir passe deux saisons en Croatie   et que je n'avais pas senti ce racket qui est souvent mentionne par certains . bien entendu quand  on arrive de la  Grece on peut etre surpris mais je ne suis pas sur que de ne jamais payer soit bon pour l'avenir il suffit de voir certaine marinas  grecques ou l'etat des  branchements electriques dans de nombreux ports .

Avec les droits  d'entree en 4 mois j'ai depense environ 400€ il est simple de faire le calcul il est economique de naviguer en Croatie par rapport a de nombreux pays européen et en plus c'est magnifique , on apprend a connaitre une autre culture et la aussi je suis surpris d'entendre souvent que les croates sont desagreables je ne l'ai pas  du tout senti, sauf une fois  chez les autorites de sortie de Kavta ,a eviter ,et choisir lastovo sans hésitation

Sans hesiter naviguez en croatie et profitez en pour allez faire un tour a Venise

Hors ligne
OVNI 365
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°283065

Bonjour,   je relance   le   sujet   relatif   aux   droits   de   navigation   en   Croatie.   Les autorités  croates ont décidé de tripler la   taxe   d'entrée des bateaux  sous pavillon étranger  pour   l'année   2018,   voir l'article çi-joint:   https://regardsurlacroatie.com/blog/la-taxe-de-sejour-nautique-en-2018/       Ceci   est   une   très   mauvaise   nouvelle   et   va   nous   amener   à   revoir   nos    projets  ....Dommage     car   nous   avions   bien   apprécié   notre   navigation   dans   ce   pays   en   juin-juillet   2017   (voir   le   blog)

Hors ligne
SILENT TROLLER 40
Inscrit forum
réponse n°283067

Je suis allé sur le site donné dans le fil précédent. A moins que je ne sache pas lire, les tarifs communiqués pour 2018 ne sont pas du tout triplés par rapport à 2017.

Pour 30 jours l' été passé, bateau de 12 mètres, j'ai payé  un peu plus de 150 Euro. Pour 2018 il est annoncé 160 Euro. Où est le problème ? 

J'ai laissé mon bateau dans la région de Venise. Cette augmentation "faramineuse" ne m'empéchera pas de  retourner avec plaisir l'été prochain en Croatie.

François

Hors ligne
OVNI 365
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°283070

Bonjour,

En 2017,  pour 90 jours  et un bateau de 11m   , j'ai payé 132€ de   droits de navigation. 

En 2018,  pour la même période et le même bateau je devrai payer 386 €.  Si   ce n'est pas le triple, on en est pas loin.

Ce n'est pas avec de telles mesures que la Croatie va  attirer les navigateurs étrangers    et c'est vraiment dommage car  c'est une belle destination  .

Hervé

Hors ligne
SILENT TROLLER 40
Inscrit forum
réponse n°283074

Selon l'article cité par Boréval pour 2018, il y à grosso modo proportionnalité de la taxe avec la durée de séjour. Cette notion de proportionnalité devait être valable aussi en 2017.

OR, Boréval a payé  environ 130 Euro pour 90 jours et Arion aux alentours de 150 Euro pour 30 jours. Les deux bateaux sont dans la même catégorie, alors ou est l'erreur?

Arion a trop payé, ou Boréval a bénéficié d'une erreur. A moins que la taxe soit modulée en fonction de la date d'entrée ou du tonnage réel de bateau.

Arion est rentré début Août, et est assez volumineux puisqu'il jauge 26 tonneaux.

Si d'autres pouvaient communiquer ce qu'ils ont payés.

François

Hors ligne
Amphitrite (Wauquiez) (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2005
réponse n°283075

Bonjour,

Résumé succinct des 3 articles des 18/09, 17 et 20/10 tirés du site de la revue allemande « Die Yacht » :

Le gvt croate a fait passer une loi augmentant de 176 à 1029 € (+ 500%) la taxe de séjour nautique pour un bateau de 12 m sur une durée de 12 mois (voir tableau pour autres durées et longueurs).

http://www.yacht.de/reise/news/kostenexplosion-in-kroatien/a113975.html

Ça a pris tout le monde de court et c’est déjà publié au Journal officiel.

L’objectif est l’amélioration de l’offre touristique et l’amélioration des conditions de séjour des touristes (dit-on à Zagreb).

À cela il faut ajouter le permis de navigation (environ 50 €).

La Croatie est devenue d’un coup et de loin la zone de navigation la plus chère d’Europe.

Tempête d’indignation du côté allemand et autrichien. Pétitions en route. Réactions en vue auprès du gvt croate.

La Fédération des sports nautique croate est montée au créneau, après avoir pas mal temporisé (car, dans les faits, la taxe actuelle n'était pas exigée des bateaux sous pavillon croate, quoique la loi ne prévoie pas d'exemption qui serait contraire au droit européen).

Le ministre croate Gari Capelli a expliqué que l’augmentation n’était pas si tragique, que les plaisanciers pouvaient scinder leur séjour de manière à payer moins de taxes, une autre manière d'alimenter leur colère.

 

A suivre...

Hors ligne
VOYAGER 30 (TRIDENT MARINE)
Inscrit forum
réponse n°283086

Bonjour. Le problème n'est pas sur la taxe de navigation, qui reste à peu prés la même.  Cela concerne la taxe de séjour payée par tous les touristes pour chaque nuit en hotel, camping ou gite  (comme en france) d'à peu prés 1,5 euros/nuit par personne. Pour  ceux qui passent la nuit dans leur bateau la taxe se paye à une capitainerie lors des papiers par un forfait qui dépend de la taille du bateau et de la période couverte (1 semaine, 1 mois, 3 mois, un an).

C'est ce forfait appliqué aux bateaux qui va être mutltiplié par environ 5 en 2018 (d'autant plus que le bateau est gros).

Par exempe pour mon 9,3 M je payais 87 euros de taxe de séjour pour 3 mois en 2017 et on va me demander 488 euros en 2018. Cela pénalise les propriétaires qui sont peu nombreux à bord et restent longtemps, car le forfait est basé sur le raisonnement : sur un bateau de location (+ de 95% des bateaux) de 12m il y a 7-8 personnes, donc pour le forfait de 1 mois on va vous compter un forfait 7 X30 = 210 nuits de taxe de séjour.  Mais toi si sur ton bateau de 12M tu es seul, tu paieras le même prix  ! 

Hors ligne
VOYAGER 30 (TRIDENT MARINE)
Inscrit forum
réponse n°283096

Signez la pétition avec nos amis marins croates, italiens, allemands, autrichiens, anglais, etc... si vous êtes concerné !

ICI :

https://www.petitions24.com/peticija_za_izmjenu_uredbe_o_utvrivanju_visi... a

Hors ligne
Nautitech 442 (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°283097

je ne crois guère à ce genre de pétition, vous voyez une réunion gouvernementale à Zagreb : "Mesdames et Messieurs, l'heure est grave, 312 propriétaires de yachts étrangers menacent de manifester devant nos ambassades" !

Bien plus adapté serait un recours auprès de Bruxelles si cette taxe enfreint la législation communautaire. Un seul individu suffit.

STW avait participé à une action de ce genre contre la taxe grecque, avec un certain succès jusqu'ici.

Hors ligne
VOYAGER 30 (TRIDENT MARINE)
Inscrit forum
réponse n°283110

bien sûr ! il est urgent de ne rien faire !

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°283124

Il faut le dire la Croatie a une réputation de merde , que ce soit sur les multiples problemes liés  à la privatisation des baies et les entubes à la boouée payante qui en résultent , que maintenant avec la police maritime

Je connais plusieurs de leur ex compatriotes slovènes qui désormais font route directement vers la Grece chaque été , lassés de problemes et des tarifs prohibitifs

Ce que cherche les autorités croates ce sont des bateaux locaux , en charter court avec si possible un skipper croate et des touristes d europe du nord qui pour une semaine ne regardent pas trop à la dépense

Le plaisancier avec son propre bateau , immatriculé ailleurs qu'en Croatie ne les intéresse pas d'où la taxe qui aura en plus l avantage de croatiser la flotte de charter
 

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°283125

Pour en terminer sur ce flicage,  je ne reprendrais que le conseil d'un Cost Guard italien, emmerdé de devoir me verbaliser pour l'entrée dans une zone interdite au large de la Spezia ,  mais signalée sur aucune de mes cartes électroniques de l année , pas plus que  dans le guide nautique de l' année :  "  Eteint ton AIS "

Il faut dire que le pauvre m avait attendu jusqu'a 2 heures du matin à Capraia , car j'étais en plus en panne d'un moteur .  

Avec l AiS on piste vos faits et gestes

Hors ligne
Allures 45.9 (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2017
réponse n°287116

Je suis en ce moment même en train de vivre la même chose. Clearance à Dubrovnik, vent de face pour aller à Kotor, je passe entre L’ile De Lokrum et la côte sans m’arreter! Arraisonnes sans ménagement, menace de prison. J’appelle l’ambassade de France! Ils ne peuvent rien faire! Je devais connaître la loi Croate! Jusqu’ici, je croyais que certains posts étaient exagérés mais la!!!! Ils vont tuer leur beau pays avec de telles méthodes!!!

Hors ligne
CATA A VOILE (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°287119

la seule destination  de notre planete que j ai   retirer  de mes  nav professionnelles et ce depuis fort fort bien longtemps . ce ne sont pas des mediterranneence sont des slaves  . le mond eentier oui la croatie non   

et je peux vous dire que je sui sintrasigable   j ai refusé de sacres contra t

captainjpp

 

Hors ligne
CATA A VOILE (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°287120

quel beau pays    a part la gente feminine   qui sont en general sous complet control de ces foutu slaves 

pas de sable pas de gastronomie   que des mechants 

captainjpp

Hors ligne
Nautitech 40
Inscrit forum
réponse n°287122

Bonjour,

J'ai fait moi aussi la Croatie du nord au Sud en   1.5 mois en été 2017.  Ce qui m'a surpris c'est ce sentiment de ne pas être en Europe mais dans un pays bien plus exotique  vis à vis des comportements des autorités.  je n'ai pas eu le type de mésaventure décrite par Artimon, mais j'ai très bien ressenti le comportement   sans appel de la police et  le   fait de n'avoir aucun droit .

D'un autre côté les commerçant s ne se comportent pas comme  chez nous, chez eux même lorsqu'on achète un appareil très cher   comme un guindeau pour remplacer celu qui a laché, aucun sourire rien. Je ne dirai pas qu'ils font quasiment tous la tête mais pas loin. C'est certainement une coutume. 

Je ne parle pas des gars qui viennent en barcasse dans des mouillages  remplis de guèpes et  sans aucune bouée ou ponton  et qui vous taxent 20 ou 40€  en vous disant qu'ils vous font un prix car s'ils vous donnent un reçu c'est encore plus chère...

Je suis tout à fait d'accord sur la beauté des paysages et des villages.  Dans l'eau il y a relativement beaucoup de poissons et aussi énormément de grandes nacres, ce qui est devenu très rare ailleurs.

Pour ma par le comportement  des autorités, des commerçants et  le racket permanent,  compensent de façon très négative la beauté du pays. Pour ma part je n'y retournerai pas. 

Par opposition cette année je suis allé dans les cyclades, les paysages sont encore plus extraordinaires,  les autorités sont   ni plus ni moins des autorités.  Les  commerçants et les gens en général sont très serviables et attentifs à nous faire plaisir, les  ports municipaux sont gratuits ou quasiment,  les prix sont très raisonnable, pas de racket organisé comme en Croatie.

Le site de la Grande Croisière...