Pour ceux qui ont été a new york

628 lectures / 11 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
AMEL SANTORIN
Inscrit forum
Pour ceux qui ont été a new york
sujet n°105380
Nous projetons dans un temps futur de visiter les états unis et remonter jusqu'à New York. Quels sont ceux d’entre vous qui ont fait ce périple ? Au niveau des visas quel est le temps maximum autorisé pour rester sur le sol US. Quelles ont été vos escales ? D’autre part nous avons un petit chien qui a tous ses papiers , est-ce la galère pour qu’il rentre avec nous sur le territoire us.
Est-ce que quelqu’un pourrait m’indiquer ou je pourrais trouver tout ces renseignements.
L’escale au Bahamas serait elle une bonne option.
Dans l’attente de vos tuyaux

Merci d’avance

Hors ligne
J/36
Inscrit forum
réponse n°218779

 Les meilleures infos seraient celles du site web du U.S. Customs and Border Protection: http://www.cbp.gov/xp/cgov/travel/pleasure_boats/    Ce ceraiit bien de t'informer sur le Small Vessel Reporting Sytem.  S'il y a un consulat US ou ambassade près de chez vous, ils devraient pouvoir vous aider avec des visas, etc., quoique je pense que toutes les formulaires nécessaires devraient être disponibles sur le web.   Il y a un grand choix de ports d'entrée, et plusieurs milliers de km de côte à suivre, selon tes goûts.  New York est, certainement très intéréssant.  Il faut y faire très attention aux courants.  Sur le Hudson, la rivière se mèle avec la marée - parfois avec, parfois contre.  Les effets peuvent atteindre la ville de Troy, à plusieurs centaines de km de New York City.  La dernière fois que nous avons traverse la East River, on a atteint une vitesse de 13 noeuds dans le Bronx, d'après le GPS, grâce au courant.  Dans la région beaucoup de ports jolis à visiter, mais il faut se souvenir que c'est ici que M. Vanderbilt a dit: "Si tu demandes combien ça coûte, tu ne pourras pas te payer un bateau."  C'est pas donné, les marinas.  Bon vent!  

Anonyme (non vérifié)
réponse n°218782

Info complémentaire : après avoir haché menu quelques oies, il arrive parfois que des avions atterrissent dans l'Hudson.
http://www.youtube.com/watch?v=VQMFSmbLw0k

Gaffe : ils ont la priorité, même sans moteurs et même babord amures.

Tu as bien de la chance d'aller à New-York. J'espère y retourner un jour. C'est une ville magique. Bon voyage !

Hors ligne
AMEL SANTORIN
Inscrit forum
réponse n°218793

Merci pour toutes vos instructions cependant quelqu'un sait il si il a des problemes avec les animaux de compagnies. (quarantaine ou autre)
quels sont les documents à avoir?

Hors ligne
TIROT 702
Inscrit forum
réponse n°218798

Bonjour,
Tu peux rester 6 mois d'affilés  aux US avec un visa US B2 nécessaire pour arriver en voilier. Il me semble que tu peux demander une extension de six mois de plus .( à vérifier)
Pour ce qui est du chien le vaccin antirabique est obligatoire. ( Voir au dessous)
Tu peux trés bien remonter par les Bahamas et couper ensuite vers la Floride par un des passages.
Attention au courant sud nord important ( courant de Floride qui est une partie du Gulf Stream) si le vent est fort du nord (northers) cela crée une houle pyramidale importante!!!
AMHA , il est souvent plus simple de laisser le bateau en Floride et de louer une voiture pour remonter vers New york. ( Location de voiture bon marché et motels trés nombreux et à tous les prix.)
Les waterways, les passages de ponts et les heures de moteurs deviennent vite fastidieux.... C'est grand l'Amérique...
Jammes  est remonté jusqu'au Canada et viendra certainement ici défendre l'option inverse!  ( Ce que je respecte tout à fait, mais il avait un trawler lui!!!!!!) 
Scorseau est remonté lui aussi, mais pas jusqu'au Canada avec un tirant d'eau de deux métres.
J'en connais d'autres qui sont sortis plusieurs fois des waterways avec leurs voiliers pour remonter plus facilement vers le nord.
C'est aussi une option..
Il est certain que naviguer devant la statue de la Liberté doit être un grand moment!
Bon vent!

http://namakaenballades.blogspot.fr/

http://cberjaud.wordpress.com/page/8/

Hors ligne
DI ALU GARCIA SALT 57cc
Membre cotisant
Cotisant depuis 2007
réponse n°218799

 Nous avons remonté la côte américaine en 2011 et avons beaucoup apprécié cette visite à l'oncle SAM. Départ du Marin (Martinique) le 2 Mai 2011.
Mon choix était de mettre la priorité en temps sur les Bahamas, Chesapeake, New York et les côtes du Maine.
Traversée rapide, car déja bien connue, des Antilles, mais escale toujours délicieuse aux Saintes, puis mouillage aux Baths (BVI's), arrivée le 11 Mai à Turtle Cove Marina bien agréable sur l'île Providenciales des Caicos, eau turquoise magnifique mais attention aux patates de corail dans la passe d'entrée "Sellars Cut".
Deux semaines de croisière absolument superbe dans les Bahamas, qu'il ne faut surtout pas manquer. Contrairement à ce que je craignais, bateaux très peu nombreux sauf en quelques endroits, mouillages idylliques et sauvages à profusion, eaux de rêve... Mais il vaut mieux avoir un faible tirant d'eau (j'ai un DI en alu)!
Mon choix a été de traverser directement du Nord des Bahamas (Little Big Cay) à Chesapeake, la côte de Floride ne me paraissant pas intéressante pour les voiliers. C'est en outre un endroit où il ne faut pas traîner en période d'approche des cyclones, ils adorent ce coin.
Appareillage de Little Big Cay le 27 Mai, arrivée le 31 Mai à Hampton, à l'entrée de la bay à côté de Norfolk, où nous faisons notre entrée aux US. Faire très attention à la négociation du Gulf Stream, qui a de l'ordre de 50 à 60 milles de large, car il ne faut, comme toujours, ne pas se laisser surprendre par un vent frais contre un courant qui atteint près de 5 noeuds au voisinage du Cap Race. Plus d'un voilier a disparu dans les courses entre New York ou le Maine et les Bermudes pris dans un chaudron infernal du genre raz Blanchard.
Je m'étais fixé de passer le Cap Hatteras et d'arriver à l'abri des hurricanes dans la baie de Chesapeake au moment de l'ouverture de la veille par la NOAA des cyclones, qui commence le 1er Juin.
Croisière très chouette sur les rives de Chesapeake. Si la navigation dans la baie immense (près de 180 milles de Norfolk, à l'entrée, à Chesapeake city tout au Nord, sur le canal la reliant à la rivière Delaware) est un peu monotone on peut passer des semaines à explorer ses très nombreuses et ravissantes petites creeks et rivers aux noms indiens dans un paysage de verdure et de forêts au milieu de canards, d'oies bernaches et bien d'autres oiseaux, en évitant les innombrables casiers de lobsters (avoir un bon coupe orins).
J'ai laissé le bateau deux mois dans une marina au fond d'une rivière près de Baltimore pour reprendre notre croisière mi Août.
Arrivée magique à New York le 27 Août, après traversée du Chesapeake and Delaware Canal, descente de la Delaware river, exploration des méandres de la Cohansey river (à ne pas manquer), et escales très agréables à Greenwhich, Cape May, Atlantic City et Manasquan.
Contents de franchir Sandy Hook poursuivis par le hurricane Irene, que nous surveillons depuis quelques jours, qui y déboule le lendemain de notre arrivée!
Après une escale de plusieurs jours dans cette ville exubérante que j'avais le plaisir de faire découvrir à mes petits enfants, superbe remontée de la côte du Connecticut et visites des ports mythiques de Mystic, de Newport... remontée des côtes du Maine, la Bretagne américaine qui recèle des trésors. A Plymouth nous laissons passer Katia, qui succède à Irene...
Arrivée à Halifax le 12 septembre, puis remontée des côtes de la Nouvelle Ecosse (en laissant passer sur l'île de Sables à une centaine de milles au large l'ouragan Maria qui succède à Katia, oui je l'ignorais, les ouragans peuvent remonter jusqu'en Nouvelle Ecosse!), visite de l'archipel de la Madeleine et remontée du St Laurent pour aller hiverner à Québec où nous arrivons fin Septembre.
Vous ne regretterez pas votre croisière dans les Bahamas et aux US.
Bon vent et respectez les hurricanes quand même: le danger n'est pas théorique mais le suivi par la NOAA est impeccable et avec du bon sens cela se gère très bien.
Cordialement.


Hors ligne
AMEL SANTORIN
Inscrit forum
réponse n°218801

Merci pour tous ces renseignements

Hors ligne
SLOOP CATALINA
Inscrit forum
réponse n°218840

 Bonjour je confirme les propos des intervenants précédents Nous sommes arrivés en juin 2009 a Miami en provenance decCuba  Nous sommes montés à New Yorkpar les Waterways nous avons beaucoup aimé et New York ça vaut le voyage Depuis nous avons passe les hivers aux Bahamas que du bonheur des eaux superbes souvent abritées et très peu de bateaux  pour tout dire nous retournons cet été a Newyork puis Boston Nantuket etc L accueil aux États Unis est très chaleureux aucun problème toutes facilité es pour y stocker son bateau a terre à des prix supers Enfin pour conclure si l occasion se présente ne pas hésiter a aller aux Bahamas et Newyork et si l on aime la navigation fluviale les Waterways sont très commodes Bon vent Christ

Hors ligne
J/36
Inscrit forum
réponse n°218851

 Et quand tu passes près d'ici, fais-moi signe. 

Hors ligne
AMEL SANTORIN
Inscrit forum
réponse n°218861

c'est ou??

Nautitech 442 (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°286369
Artimon a écrit :

Croisière très chouette sur les rives de Chesapeake. Si la navigation dans la baie immense (près de 180 milles de Norfolk, à l'entrée, à Chesapeake city tout au Nord, sur le canal la reliant à la rivière Delaware) est un peu monotone on peut passer des semaines à explorer ses très nombreuses et ravissantes petites creeks et rivers aux noms indiens dans un paysage de verdure et de forêts au milieu de canards, d'oies bernaches et bien d'autres oiseaux, en évitant les innombrables casiers de lobsters (avoir un bon coupe orins).

Bonjour,

Je dois remonter de Norfolk à Annapolis et mes quelques navigations dans la baie de Chesapeake m'ont fait passer au milieu d'une quantité affolante de petites balises coniques jaunes ou rouges, que je suppose être de ces casiers. Il y en a dès qu'on sort des chenaux balisés, et à une telle densité qu'il est parfois difficile de trouver un chemin pour passer à travers ces véritables champs de mines. Je n'ai pas de coupe-orin...

Cela limite beaucoup le plaisir de naviguer si on doit se contenter de rester au moteur dans le chenal sur plus de 100 M.

Pour ceux qui y sont passés récemment, y a-t-il des zones où on en trouve moins ou pas du tout ? 

Merci.

Le site de la Grande Croisière...