La Croatie à la voile

2295 lectures / 10 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
Lucas custom (Catamaran)
AdministrateurMembre cotisant
Administrateur depuis 1997
La Croatie à la voile
sujet n°80080
{DT_ID=379}
Hors ligne
KRONOS 45
Inscrit forum
réponse n°85497

je suis tout a fait d'accord avec ton article et notament sur l'acceil made in croatie.
pas chez les loueur. (j'y étais il y a 2 ans depuis j'ai acheté un bateau) mais surtout
au niveau des commercants. autrement le pays est jolie, les ancres des bateaux dérapent
auusi vite qu'une savonette mouillé dans la main, el la circulation pour s'y rendre infernale
je ne pense pas y retourné d'aussi tot . Mécontent

Hors ligne
SUN ODISSEY 43DS
Inscrit forum
réponse n°85544

A lire cet article, je me demande si nous parlons du même pays!!!! Quand à moi, bateau stationné en Croatie depuis trois ans, je
n'envisage le retour en Méditerranée française que dans trés trés longtemps et comme il est vrai, que suite aux nombreux
articles flatteurs, la fréquentation est en trés forte augmentation, quelques articles bien sentis comme le votre risquent d'en
décourager plus d'un, ce qui pour nous ne sera pas plus mal!!

Trés amicalement

Hors ligne
DUFOUR
Inscrit forum
réponse n°92330

La Croatie serait un magnifique pays s'il n'y avait les Croates, la police croate, la douane croate, les affaires maritimes croates.
Venant du Montenegro, j'ai écopé d'une amende d'environ 250 euros suite à une comparution immédiate au tribunal de
DUBROVNIK pour violation de la frontière. J'aurais du faire les "papiers" à CAVTAT. L'IMRAY indique DUBROVNIK. Durée de
l"opération" 6 H 00. pour finir par un Let's Go menaçant du flic qui nous enjoint de déguerpir aussitot leurs kunas empochés.
Pour un pays non fliqué, la juge, (par la voix de l'interprète à laquelle j'ai eu droit), m'a dit que j'avais passé le cap des bouches
de KOTOR à 8H30, que j'avais croisé un cargo rouge à 12 H 00, que j'étais passé devant Cavtat à 14 H 00 etc...

La fliquette "bien sympathique" qui m'a reçu pendant deux heures d'interrogatoire a téléphoné devant moi plus de vingt fois
pour avoir ces renseignements. Sans doute nous ont ils pris pour les époux TURANGE !!!

D'autres Français rencontrés, et des Italiens ont subi le même sort. Il semble que ce soit général. Je tiens à disposition copie du
P.V. de violation de frontière.

je m'amuse de constater que le Français raleur qui ne supporte pas le moindre flic en France trouve ce pays accueillant. Nous y
sommes néanmoins restés prés de trois mois.... pour amortir la prune et surtout pour n'avoir pas à y retourner! De surcroît,
ceux qui se régalent là-bas, doivent manger des topinanbours en France. On a été contents de retrouver l'Italie.

Mais que c'est beau. Les paysages, pas les villes (sauf les vieilles villes ou plutôt les rares vieux quartiers magnifiquement
sauvegardés) à l'architecture rétrograde, moche. Quant à cette terrible BORA, nous avons navigué et mouillé pendant trois
mois sans en entendre parler. De toutes façon la configuration de la côte est telle qu'on peut toujours mouiller à l'abri du vent
mais surtout de la mer. Un vrai lac !

Par contre le Montenegro est accueillant, sympathique malgré la frontière insurmontable de la langue, et les bouches de KOTOR
sont grandioses! La ville aussi ! et en plus on paie en euros... Un autre monde, vraiment !

Hors ligne
CATAMARAN
Inscrit forum
réponse n°94580

Il m'est arrvé la même mésaventure mais avec une taxation plus importante: 500 euros d'amende pour un premier passage au
tribunal (Dubrovnick en mai 2006) et le lendemain en faisant les formalités au bureau portuaire, même chose, soit au total 1000
euros de "penalty" d'entrée de jeu. Et ensuite il faut tout de même payer les droits de navigation. La première était une amende
sanctionnant ma méconnaissance et le manque de place pour l'amarrage, parmi les ferrys, pendant les formalités devant le
batiment de la police. Par ailleurs, à Cavtat en Mai, ce n'est pas un port d'entrée. La seconde était de l'escroquerie pure et
simple car j'ai du me rendre dans une banque qui m'a fait retirer du liquide au distributeur extérieur à la banque, pour payer
cette seconde "amende".
La météo est "dégueulasse" avec des coups de vent très fréquents, imprévisibles et dangereux. Les mouillages sont rarement
sains et les ancres dérapent très souvent. Les coffres des restaurants sont intéressants mais il vaut mieux plonger pour vérifier
les amarrages au lest car on a de drôles de surprises (grosse amarre en surface et fil à voile au fond, noeud de paysan à moitié
défait, main de fer dans le béton ne résistant pas à une traction sérieuse, etc...). Les gens, surtout dans l'environnement de
Dubrovnick mais pas seulement, sont d'une amabilité à faire peur: malpolis, désagréables, ne répondant jamais à une salutation,
ne donnant jamais de renseignements. Il y a suffisamment de beaux sites et de gens agréables (Espagne, Italie, Grèce, Tunisie,
Turquie,..) sur tout le pourtour de la Méditerannée pour ne pas aller donner nos euros à des gens qui ne font pas un effort pour
les mériter. Mention spéciale pour la marina de Komoloc (Dubrovnick): au mois d'aôut on a refusé de me vendre de l'eau douce
car il fallait que j'entre dans la marina et que je paie pour une nuit (80 euros à la mi aout!), ce que j'ai refusé. Ce pays pour moi
est proscrit et je n'irai plus en Croatie. Vive la Grèce et la Turquie.

vtat

Anonyme (non vérifié)
réponse n°111903

Merci Nico de nous parler ici de ton association, payante, comme toute la Croatie...

Mais ça s'arrange doucement, navigation de 4 semaines en juillet 2007, je n'ai pas trop senti ce qui est dit plus haut, mais
un peu quand même côté "pompe à fric"
Droit de navigation 170 ? (36 pieds)
au Kornati une trentaine en plus par jour de navigation
toutes les marinas sont à 50 ?, et je suis sûr que l'on est "pisté" d'escale en escale puisque c'est la même société...

Contacts très polis avec les flics, douanier et autres autorités (on sent qu'ils ont reçus des directives).

On s'est fait "jeté" de la marina de Korcula, archi pleine, alors j'ai nargué le marinos de service en faisant semblant de
prendre une place en marche arrière (en fait je faisais demi-tour), le pauvre bougre gueulait de plus en plus...
Mais j'aimerai savoir leurs salaires et contrats très saisonniers de travail, le sourire ne doit pas être compris dedans.

Cela reste un très beau pays, qui vaut à mon avis le détour, mais certainement pas en août (juillet ayant été assez bien) où
le tourisme de masse qui doit y sévir fait que l'on ne sera jamais considéré individuellement, surtout avec nos "yachts" de
"riches" ...

Phil

Hors ligne
Maxi 999
Inscrit forum
réponse n°118888

En complément : des infos (et des impressions générales) fraîches de 2008 sur la Croatie sur le lien ci-dessous.

J'ai essayé d'être le plus factuel possible sur nos escales (mais, il y avait tellement de choix) entre Venise et Brac

http://association-first30.org/Histoires/News/Histoires/Ratafia-2008-De-Venise-a-Brac-Croatie.html

Hors ligne
SUN ODISSEY 43DS
Inscrit forum
réponse n°118894

Bonjour a tous,

Je confirme ce que dit plus haut, mais le sujet étant apparemment rémanent......Continuez dans la meme veine, c'est tout bon
pour ceux qui y sont, vous découragez à tort les gens qui veulent découvrir ce fabuleux bassin de navigation, bien sur ce sont
des slaves, avec leur caractere et leur façon de vivre, de grace acceptez là, par contre si vous préférez les "latins" de la
Girolata, ou de Port Lligat, ne vous genez pas, vous payerez le meme prix, vous aurez leur sourire et nous serons (presque)
seuls, continuez........

Trés amicalement

Sakados

Hors ligne
CATAMARAN
Inscrit forum
réponse n°141783

Il est tout de même à remarquer qu'un des thèmes de campagne des candidats à la présidence Croate est: Eradication des backshishs, de la prévarication et des escroqueries commises par des membres de l'administration.
Ce n'est pas moi qui l'ai inventé!
Un journal télévisé français a également présenté une information au début décembre 2009: Il y a un gros conflit entre la Croatie et la Slovénie pour des droits de pêche (pêche professionnelle). Les croates veulent faire sortir des eaux dalmates, les pêcheurs slovènes (où iront-ils?) pour des "raisons de fierté nationale" (dixit un responsable politique croate). Il est vrai que la Slovénie n'a que très peu de longueurs de côtes. N'y a t'il pas d'autres moyens de régler des problèmes de cohabitation (surtout après ou malgré, une longue période de cohabitation)?
On entend que très rarement des critiques aussi radicales sur les autres pays quels qu'ils soient (Maghreb, Grèce, Turquie et pays occidentaux du même bassin). Alors, pourquoi ces opinions tranchées sur la Croatie s'il n'y a pas un fond de vérité?
Un des locuteurs (2008) dit que l'on sent que les autorités ont reçu des ordres leur demandant d'être aimables et polis.
Il faut croire que la poule aux oeufs d'or était bien blessée.
Tout ceci n'enlève rien à la beauté des ses paysages et la dangerosité de ses mouillages et de sa météo.

Anonyme (non vérifié)
réponse n°144435

Bonjour,

Comme je compte y retourner cet été, 2010, en Croatie, et Monte Negro, et Slovénie... je reviens à la pêche au renseignements et tombe sur l'intervention ci dessus qui relate des difficultés de "voisinages" entre pêcheurs slovènes et croates...

Et chez nous ? Côté Atlantique, avec l'Espagne, ça c'est toujours bien passé ...???

Bref, j'ai vu un autre sujet, zig zag IV en Adriatique, il serait bien de tout regrouper dans le même dossier.


http://www.stw.fr/dt/display_dt.cfm?dt=3536

Le site de la Grande Croisière...