BRESIL : Fernando de Noronha

1041 lectures / 4 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
Océanis 393 Performance
Inscrit forum
BRESIL : Fernando de Noronha
sujet n°83445
{DT_ID=1006}
Hors ligne
SANTORIN AMEL (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°96390

Encore merci Patrick !
C'est du bon boulot, toujours avec le sérieux que l'on te connait.
Je venais de le lire sur le site de "Caramel", tu sais que je suis accro et à l'écoute des moindres nouvelles.
En voyant ton article , espérons que cela donne des idées aux autres ( dont moi même !!) qui pourraient commenter leurs
voyages plus proches.
Pour le Brésil ce n'est pas pour demain....
mais ne désespérons pas, un jour ...

de "farniente" où plus réellement de Belgique...

Dany.

Hors ligne
PASSOA 47
Inscrit forum
réponse n°96635

Nous venons de passer 3 jours sur Fernando, venant du Cap vert, et c´est une escale sympa, un peu cher mais superbe. Nous
avons laisse notre annexe a l´interieur du ponton ou ca n a pose aucun probleme. Le descriptif est parfait, le resonsable de la
capitainerie nous a emmener chercher de l argent a l aeroport avec sa voiture de fonction. Tous les matins petit dejeuner avec
pletore de dauphins autour du bateau !!

Hors ligne
ALLIAGE 41 DI ALU
Inscrit forum
réponse n°119643

Bonjour,petit complément d'infos sur Fernando do Noronha,basé sur notre expérience,où nous avons séjourné au mouillage 1
semaine du 8 au 15 mars 2008:
-la Policia Federal a ouvert un bureau "d'accueill" dans la Capitainerie depuis début 2008 et il semble possible de faire son entrée
ici (notre route nous amenait vers les Antilles depuis le sud du Brésil et nous avions déjà fait notre sortie du Brésil,avant).Simple
vérification de nos papiers par le fonctionnaire cool (ouf!) de la P.F.qui nous a souhaité bonne route....
-gros problème de ravitaillement en eau (la citerne située à côté de la Capitainerie était vide depuis longtemps et malgré les
promesses de la remplir cela n'est jamais venu,donc pas d'eau non plus sous le trottoir en bois du quai....).Il faut dire qu'il
n'avait pas plu depuis longtemps et que les habitants ont de plus en plus de problème de ce côté.On passe donc en dernier...
-gros problème de ravitaillement en produits frais (fruits et légumes...);nous n'en avons pas trouvés,tous les magasins étant au
bout de leur stock jusqu'au passage du prochain bateau ravitailleur.....,amanha!
-effectivement les tarifs de mouillage sont chers et semblent correspondre (d'après ce que nous avons compris) à la volonté du
nouveau gouverneur de limiter le séjour des voiliers de passage,voir de ne plus trop en vouloir.....,le commerce local
fonctionnant de plus en plus sur un tourisme d'un autre ordre...
-les locaux (mouillés sur corps-morts),très sympas au demeurant (des brésiliens,quoi!),occupent quasiment toute la place du
mouillage devant la digue et,quand le vent tourne,il est même dangeureux de rester mouillé avec eux car la sphère d'évitement
n'est pas la même pour eux que pour nous,par 10-15m.de fond.Nous avons dû nous déplacer (après un gros risque de
télescopage),plus à l'W,hors de la zone de mouillage "habituelle" beaucoup plus exposée à la grande houle impressionnante qui
rend le débarquement plus délicat....
-enfin et malgré la présence miraculeuses de centaines de dauphins,au petit matin,qui font la fête autour du bateau (spectacle
magique),l'eau était sale et très mazoutée durant tout notre séjour (constatation valable pour quasiment toute la côte du
Brésil:les temps changent,semble-t-il....!)
Escale sympa quand même pour nous qui avons pu plonger dans des fonds très riches en flore et faune,vivre une île un peu
hors du temps,paisible et accueillante où le tic tac de l'horloge régule un rythme différent.....PS:ne manquez pas les Iles
Abrolhos plus au sud....raphaël

Le site de la Grande Croisière...