Une question sans réponse...

3964 lectures / 54 posts / 0 new
Offline
CATAMARAN
Forum member
Une question sans réponse...
subject no 92369
Les sujets consacrés à la qualité des antifoulings actuellement commercialisés reviennent régulièrement sur les forums. Très souvent, l'un ou l'autre intervenant apporte sa solution dont l'une consiste à ajouter de l'oxyde cuivreux. Exact, oxyde cuivreux + antifouling érodable serait la formule magique qui pourrait amortir considérablement l'investissement annuel. Evidemment, la question suivante est logique: où acheter de l'oxyde cuivreux? Là, c'est le silence, plus rien. Sans doute que l'usage prohibé de ce produit en est la cause. Mais dans ce cas, pourquoi le citer haut et fort sur un forum?
Offline
PEARSON TRITON
Forum member
answer no 148443
Winch a écrit :
salut tout l'monde

j'ai aussi deux questions de "nulenchimie" sur le sujet : le produit que l'on trouve et qui sert à traiter le mildiou c'est de l'oxyde de cuivre mais lequel ? est-il efficace incorporé dans un antifouling ?

à vos claviers et merci pour vos réponses

cordialement

 

 Pour traiter la vigne (ou les légumes) contre le mildiou on utilise la bouillie bordelaise, solution cuprique (bleue) à base de sulfate de cuivre. Comme tout produit chimique c'est a utiliser avec parcimonie dans la nature. De plus c'est un produit dangereux pour l'environnement car rémanent, c'est à dire qu'il ne disparait pas du sol après y avoir pénétré. C'est aussi un produit qui se lessive à la première pluie et qu'on applique sur les végétaux avec des prévisions météo optimistes. Pour l'avoir utilisé naguère dans mon potager, je ne me vois pas caréner avec ! Cordialement, M.

Offline
DÉRIVEUR LESTÉ
Forum member
answer no 148451

C'est le tributylétain qui est interdit, l'oxyde de cuivre Cu2O est encore utilisé dans certains antifouling.

Pour le mildiou (entre autres), c'est le sulfate de cuivre CuSO4  mélangé avec de la chaux éteinte qui est utilisé (bouillie bordelaise) Très pratique dans les cuves à merde...

J-C

Offline
CATAMARAN
Forum member
answer no 148459

Mais si son emploi n'est pas interdit, pourquoi est-ce si compliqué pour obtenir l'adresse d'un fournisseur? Quand on demande ce type de renseignement à tous ceux qui déclarent sur les forums utiliser le produit avec leur antifouling, ils se taisent comme si c'était un sujet tabou.

Offline
DUFOUR 40
Membre cotisant
Registered member since 2006
answer no 148462

Ne pas confondre oxyde cuivreux et oxyde cuivrique. D'après ce que je crois savoir,  celui qui est incorporé dans l'antifouling est  l'oxyde cuivrique  (poudre rouge). Disponible à l'achat pour ceux qui font de la poterie et notamment des émaux (donne une belle couleur à la cuisson).
Pas facile de savoir l'efficacité réelle en en rajoutant à l'antifouling, et à quelle quantité ..... certains disent que c'est formidable, d'autres non, mais de toute façon pas bon pour l'environnement!!!
Par contre suis bien d'accord pour dire que les antifouling sont scandaleusement inefficaces.   
Formule oxyde cuivrique CuO 
Formule Sulfate de Cu2 SO4 

Offline
SUN ODISSEY 33
Membre actif
Active member since 2003
answer no 148463

il me semble qu'un antifouling basé sur sa capacité a occire les organismes susceptibles d'aherer a la coque a fort peu de chance d'etre  amical pour l'environnement!!
le cuivre empoisonne si bien certaines cellules vivantes que certains industriels en mettent dans les materiaux placés dans les refrigerateurs.... ca tuerait les bacteries qu'ils disent  une experience recnete nous a montré que ca les endormait seulement (language imagé).
y a donc de l'espoir...
mais a mon avis trop de chimie tue l'esprit du marin...

Offline
Forum member
answer no 148464

L'oxyde ce cuivre rouge Cu2O comme le noir CuO se trouve chez les fournisseur de céramistes entre autre voir sur :www.solargil.com
et taper oxyde de cuivre rouge vous le trouverai autour de 60€ le kilo........quant à la quantité à rajouter à l'antifouling cela dépend surtout de votre sensibilité aux problèmes d"environnement.

Offline
CATAMARAN
Forum member
answer no 148465
Astro a écrit :
Ne pas confondre oxyde cuivreux et oxyde cuivrique. D'après ce que je crois savoir,  celui qui est incorporé dans l'antifouling est  l'oxyde cuivrique  (poudre rouge). Disponible à l'achat pour ceux qui font de la poterie et notamment des émaux (donne une belle couleur à la cuisson).
Pas facile de savoir l'efficacité réelle en en rajoutant à l'antifouling, et à quelle quantité ..... certains disent que c'est formidable, d'autres non, mais de toute façon pas bon pour l'environnement!!!
Par contre suis bien d'accord pour dire que les antifouling sont scandaleusement inefficaces.   
Formule oxyde cuivrique CuO 
Formule Sulfate de Cu2 SO4 

 Je viens précisément de trouver un lien pour la céramique. Apparemment, ce serait la même matière (poudre rouge). Reste à connaître l'adresse du fournisseur. Je me vois très mal faire de la poterie à bord...
Le lien: http://www.ceramique.com/dyn/index.jsp?caller=forum&princip=http%3A//www...

Offline
CATAMARAN
Forum member
answer no 148466
New-Morning a écrit :
L'oxyde ce cuivre rouge Cu2O comme le noir CuO se trouve chez les fournisseur de céramistes entre autre voir sur :www.solargil.com
et taper oxyde de cuivre rouge vous le trouverai autour de 60€ le kilo........quant à la quantité à rajouter à l'antifouling cela dépend surtout de votre sensibilité aux problèmes d"environnement.

 

 Ah!!! Voilà la réponse que j'attendais. Merci New-Morning! Je fais un saut sur solargil.com.

Cela dit, j'ai trouvé un fournisseur... en Chine. Quantité de livraison minimale... 22Tonnes. C'est trop je crois pour mon bateau.

Offline
Forum member
answer no 148471
New-Morning a écrit :
L'oxyde ce cuivre rouge Cu2O comme le noir CuO se trouve chez les fournisseur de céramistes entre autre voir sur :www.solargil.com
et taper oxyde de cuivre rouge vous le trouverai autour de 60€ le kilo........quant à la quantité à rajouter à l'antifouling cela dépend surtout de votre sensibilité aux problèmes d"environnement.

 

 Ce qui précède montre donc que vous connaissez le sujet et êtes donc à même de conseiller utilement les membres de ce forum sur la quantité à ajouter -
Partant du principe que ces mêmes participants ne sont pas de sombres idiots qui se tapent de l'environnement mais juste des plaisanciers qui essaient juste d'avoir un antifouling avec des résultats honorables ...
Votre conseil - si vous savez de quoi vous parlez  - est donc attendu en terme de g/litre par exemple
Par ailleurs, est-ce que le Cu2O et le CuO sont identiques dans l'application qui nous intéresse ?

Offline
EDEL 4
Forum member
answer no 148472
Offline
CATAMARAN
Forum member
answer no 148473

Il s'agit bien du Cu2O utilisé pour les antifoulings, les céramiques et encore d'autres applications. Quant à la concentration par litre, c'est l'inconnue, mais on peut imaginer que pour un pot de 2,5 litres, 500 grammes maximum seraient suffisants. Je n'ai pas d'expérience avec ce type de solution et je crois que c'est un peu au cas par cas (zone de navigation, programme de navigation, etc) J'ai l'adresse du fournisseur, c'est le principal.

Offline
DÉRIVEUR LESTÉ
Forum member
answer no 148474
ANANA a écrit :
Un rapport édifiant......

 

 Encore un qui n'a rien compris...  

J-C

Offline
PEARSON TRITON
Forum member
answer no 148476
Salt Water a écrit :
Mais si son emploi n'est pas interdit, pourquoi est-ce si compliqué pour obtenir l'adresse d'un fournisseur? Quand on demande ce type de renseignement à tous ceux qui déclarent sur les forums utiliser le produit avec leur antifouling, ils se taisent comme si c'était un sujet tabou.

 Le sujet n'est pas tabou mais il n'y a peut-être pas de quoi être fier d'utiliser des produits aussi toxiques pour la faune et la flore aquatique. Utiliser de l'antifouling est une chose, jouer aux apprentis sorciers avec des produits dangereux sans la moindre notion des dosages à utiliser, ni des effets engendrés par des mélanges hasardeux et pifométriques en est une autre. Pour info, avec 500 gr on traite environ 2500 m2 de vigne... Les ostréiculteurs ne vous disent pas merci ! M.

Offline
EDEL 4
Forum member
answer no 148479
Nanouk a écrit :
ANANA a écrit :
Un rapport édifiant......  

 Encore un qui n'a rien compris...  

J-C

 "Nul n'est prophète en son pays"

Merci Mm72, je ne suis pas tout seul

Offline
DÉRIVEUR LESTÉ
Forum member
answer no 148481

Ça, c'est sur...

De plus, je reconnais bien volontiers que j'adore occuper la place au fond de la classe, juste à côté du poêle qui ronronne...

Pour y déguster quelques huîtres traitées à l'oxyde de cuivre accompagné d'une bonne bouteille avec son sulfate de cuivre
Et tant qu'on y est, quelques légumes de cette chère Bretagne traitées au lisier de nos élevages et leurs farines d'os....  

J-C

Offline
DUFOUR 40
Membre cotisant
Registered member since 2006
answer no 148482

Je crois que le produit dans les antifouling est l'oxyde cuivrique (Cuo) qui est un epoudre rouge sombre ..... l'oxyde cuivreux (Cu2O) n'aurait aucune efficacité, de même que le sulfate de Cu employé dans les vignes (bouillie bordelaise ).
Il y a aussi la forme, micronisée ou pas qui doit intervenir....mais là, il faut bien convenir qu'on joue aux apprentis sorciers! 

Offline
EDEL 4
Forum member
answer no 148486

Pour ceux qui auraient mal lu, l'article que je cite en référence fait état d'oxyde cuivreux et non pas de sulfate de cuivre.
L'oxyde cuivrique CuO n'a pas la même activité biochimique, vu l'état de stabilité qu'il a atteint.
Une autre référence, pour confirmer

http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:u49RfoNVKVoJ:wapedia.mobi/fr/Oxyde_cuivreux+oxyde+cuivreux&cd=6&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

Offline
Forum member
answer no 148493




Bonjour

Les antifouling de la marina nationale sont à base de cuivre et ont des effets de longue durée. Ils sont de marque castellano (voir le lien). Je pense que l’Etat ne peut pas accepter que ses bateaux soient couverts d’une peinture qui ne correspond pas aux normes qu’il édicte et à la loi sur l’eau. Si quelqu’un à le courage de se lancer dans l’achat en gros de peinture antifouling Castellano type Triton pour nous les revendre, je serai son premier client. Je suis persuadué que le résultat sera meilleur qu'avec du Nautix ou consort.

 
Amical salut
 
Istos




http://www.peintures-castellano.fr/?rubrique=peintures&gamme=militaire

Offline
CATAMARAN
Forum member
answer no 148494

Exact à 100% ISTO. Entre deux cales sèches, s'écoulent en moyenne 5 annés pour un navire marchand. Moins si l'armateur est riche... Je parle ici des années 90. Pendant cette période, sauf avarie qui nécessitera la mise à sec, le bateau reste dans la flotte. J'ai toujours été étonné de voir la propreté relative de la carène de ces bateaux après un tel lapse de temps malgré un programme de navigation 1000 fois plus lourd que nos barquettes de 30 ou 40 pieds.

Offline
DÉRIVEUR LESTÉ
Forum member
answer no 148497

Il faut aussi relativiser, car si un cargo est géré correctement, il devrait naviguer plus de 250 jours par an pour une moyenne de 2 à 3 pour une barque de plaisantins...

Les bibiches ont peut-être plus difficiles à les rattraper...

J-C

Offline
CATAMARAN
Forum member
answer no 148503
Nanouk a écrit :
Il faut aussi relativiser, car si un cargo est géré correctement, il devrait naviguer plus de 250 jours par an pour une moyenne de 2 à 3 pour une barque de plaisantins...  

 

Les bibiches ont peut-être plus difficiles à les rattraper...

J-C  

 

Exact également. Il est prouvé qu'un bateau plus souvent à quai ou au mouillage verra sa carène plus rapidement incrustée de toutes sortes d'animalcules que celui qui se paye 8 mois de navigation par an. Si je suis fabriquant de peinture et/ou d'antifouling, je tâcherai de soigner les clients qui me permettront de garantir mon chiffre d'affaire. Hempel par exemple est plus orienté vers le professionnel sans négliger le secteur de la plaisance pour autant. Mais les produits qu'il offrira au professionnel devront satisfaire ce derneir en terme de rentabilité. Si un armateur douit sortir son bahut de 500000 Tonnes chaque années pour caréner, il ira voir ailleurs. Adieu Hempel. Pour nous, petit bateau, l'approche sera évidemment différente. Le fabriquant se dit: "bah! ils peuvent tirer au sec sans problème leur barque donc ont peu tripatouiller les formules des antifouling" À la ligne d'arrivée qu'avons-nous? Des antifoulings "à deux vitesses": ceux qui tiennent 5 ans et les autres... 1 an ou 2 ans grand maximum que le fabriquant ve,ndra au prix fort. Je ne prends pas position pour l'une ou l'autre solution, mais ce que je dis c'est la réalité. Ceux qui peuvent se procurer des antifoulings "pro" sans hésiter, ils doivent le faire. Quant aux considérations écologiques, le débat reste ouvert, mais il faut aussi accepter l'idée qu'il existe de sérieuse différence dans la qualité des antifoulings selon qu'ils seront distribués vers le monde de la plaisance ou celui des professionnels de la mer... ce que nous ne sommes pas.

Offline
RM 10.50
Forum member
answer no 148505

Bonsoir,

Pour trouver du l'oxyde de cuivre et les doses à utilier, allez voir dans la taverne d'en face HEO et demandez JP:

http://www.hisse-et-oh.com/forum/index.php?action=detail&id_message=2752...

Bonne soirée
Michel

http://www.hisse-et-oh.com/forum/index.php?action=detail&id_message=275294&vue=0&tab=recherche#grip_id_275294

Offline
Forum member
answer no 148510

Bonjour, je viens d'envoyer un mail à la société castelnau qui produit les antifouling Triton au cuivre pour la marine nationale en leur demandant si nous pouvons le diffuser dans notre association.

Je vous tiens au courant de la suite.

Istos

Offline
PRINCESS 33
Forum member
answer no 148538
ISTOS a écrit :



Bonjour

Les antifouling de la marina nationale sont à base de cuivre et ont des effets de longue durée. Ils sont de marque castellano (voir le lien). Je pense que l’Etat ne peut pas accepter que ses bateaux soient couverts d’une peinture qui ne correspond pas aux normes qu’il édicte et à la loi sur l’eau. Si quelqu’un à le courage de se lancer dans l’achat en gros de peinture antifouling Castellano type Triton pour nous les revendre, je serai son premier client. Je suis persuadué que le résultat sera meilleur qu'avec du Nautix ou consort.

 

 




 à la consultation du site Castellano, j'observe que l'antifouling Triton est prescrit aussi bien pour les frégates de la Royale que pour la plaisance (reste à savoir si c'est le même), et que cet antifouling à longue durée est à base de poudre de cuivre.

Je vais pour ma part essayer cette saison le COPPERCOAT, également à base de poudre de cuivre : l'expérience dira si ce cuivre s'oxyde en se transformant en oxyde cuivrique (rouge sombre) ou cuivrique (vert de gris)

J'observe tout de même, sur le plan historique, que les bateaux de guerre anglais du XVIII ème siècle ( Victory entre autres) étaient en bois, revêtus de plaques de cuivre clouées cuivre, et que ces navires sont représentés sur les peintures d'époque avec un carène de teinte rouge sombre ; ce qui tendrait à démontrer la présence de CuO.

Offline
PEARSON TRITON
Forum member
answer no 148541

Il faut arrêter de déconner et comparer des choses comparables. Quel que soit l'antifouling utilisé, les quelques navires de la Royale ne sont rien comparés aux plaisanciers. Quelques chiffres en Bretagne :  1 port militaire et 166 ports pour la plaisance !  Près de 70 000 places sans compter les dizaines de milliers de corps morts (plus de 4 000 dans le golfe du Morbihan, un des endroits les plus beaux et les plus fragiles de la planète). Ces bateaux bougent très peu mais ont droit régulièrement à leurs deux couches d'antifouling. Alors si chacun y va de sa poudre de perlimpinpin pour améliorer l'efficacité (?) de son carénage, on n'est pas sorti de la merde !!!  M.

Offline
CATAMARAN
Forum member
answer no 148542
Mm72 a écrit :
Il faut arrêter de déconner et comparer des choses comparables. Quel que soit l'antifouling utilisé, les quelques navires de la Royale ne sont rien comparés aux plaisanciers. Quelques chiffres en Bretagne :  1 port militaire et 166 ports pour la plaisance !  Près de 70 000 places sans compter les dizaines de milliers de corps morts (plus de 4 000 dans le golfe du Morbihan, un des endroits les plus beaux et les plus fragiles de la planète). Ces bateaux bougent très peu mais ont droit régulièrement à leurs deux couches d'antifouling. Alors si chacun y va de sa poudre de perlimpinpin pour améliorer l'efficacité (?) de son carénage, on n'est pas sorti de la merde !!!  M.

 Raisonnement totalement erroné. Ce que vous dites n'a aucun sens. Quelle est la surface de carénage d'un 300000 tonnes pour 300 mètres de long. Même question pour un bâtiment de la Royale, les pêcheurs professionnels. Vous pouvez répondre à cette question? Moi pas. Vous connaissez le nombre de voiliers actuellement en France ainsi que la surface totale de leurs oeuvres vives si on pouvait les comptabiliser? Moi pas. Que vous n'aimez pas la présence d'une marina à proximité de vos huitres est une chose, mais cette antipathie doit reposer sur un minimum de cohérence dans votre argumentation. On ne le voit pas.

Offline
Forum member
answer no 148545

Tout d'abord l'emploi sur ce forum de langage grossier même si l'on est pas d'accord manque un peu de classe ... Mais bon, il y a de tout sur l'eau
C'est vrai , quoi !!! m...e !!! 

Par ailleurs le calcul n'est pas trop compliqué quand même =

J'ai croisé dans le détroit de Gibraltar l'été dernier un joli canote de (selon sa signature AIS) L 512 x  l 66 x 12 TE
En négligeant les arrondis dans les coins (il n'y en a pas beaucoup ) la carène a donc une surface de :

(512 x 66 )+ (512 x 12 x 2 ) + (66 x 12 x 2) =   47 664 m2 (pour la réduction de formule voir votre petit neveu)

Mon canote a - selon les formules de calcul données par les fabricants d'antifouling - une surface immergée de 70 m2

Ce qui nous donne - tout le monde suit ?? - un rapport de 1 / 681

Rigolo, non ???

Offline
Forum member
answer no 148546

Si j'ai bien compris il nous faut à quelque chose près 681 fois plus de bateaux que la Royale et la Marchande réunis pour arriver à les égaler en surface de carène immergée.
Si on leur demande de nous livrer un peu de leur excellent antifouling ça devrait pas trop les gêner et notre impact sur l'environnement rapporté au leur serait tout de même bien modeste.

Istos

Offline
CATAMARAN
Forum member
answer no 148549

Oui, mais le 512 dans la formule de Nautilus, m'inquiète tout de même... J'écrirais plutôt 312. Ce qui ne changera rien sur le fond du débat. Faire croire que nos coques polluent plus que l'ensemble de navires qui transitent ou sont en permanence dans nos eaux territoriales, me paraît léger et sans doute injustifié. Aucune étude comparative sérieuse n'a été établie dans ce sens. Ce serait pourtant intéressant afin de mettre les pendules à l'heure.

Offline
EDEL 4
Forum member
answer no 148552

La solution est peut-être là: on commence par l'annexe...

Offline
GIBSEA 302
Forum member
answer no 148576
Danielloui a écrit :
J'observe tout de même, sur le plan historique, que les bateaux de guerre anglais du XVIII ème siècle ( Victory entre autres) étaient en bois, revêtus de plaques de cuivre clouées cuivre, et que ces navires sont représentés sur les peintures d'époque avec un carène de teinte rouge sombre ; ce qui tendrait à démontrer la présence de CuO.

 

 

encore maintenant:
y'a pas très longtemps, les carènes de l'Etoile et la Belle Poule de la Royale ont été redoublée en cuivre !

Offline
Forum member
answer no 148577

Effecivement tous les bateaux de la vieille marine en bois étaient doublé cuivre. Si je ne dis pas de bêtises c'était à la fois pour les protéger du fouling mais également des tarets (petits vers qui pourrissaient la coque).
Istos

Offline
Forum member
answer no 148582
Salt Water a écrit :
Oui, mais le 512 dans la formule de Nautilus, m'inquiète tout de même... J'écrirais plutôt 312. Ce qui ne changera rien sur le fond du débat. Faire croire que nos coques polluent plus que l'ensemble de navires qui transitent ou sont en permanence dans nos eaux territoriales, me paraît léger et sans doute injustifié. Aucune étude comparative sérieuse n'a été établie dans ce sens. Ce serait pourtant intéressant afin de mettre les pendules à l'heure.

 Inquiétant mais vrai ...
le MSC ELA fait exactement - après vérification - 512 m de long x 64 m de large x 13 m de tirant d'eau (d'après la mauvaise photo - prise par 35 nds au près - de l'écran de mon PC avec les infos AIS)

ca doit être un des plus gros porte -containers in the world

C'est sûr qu'une étude sérieuse ne ferait pas de mal ..... mais il ne faut pas compter dessus vu que ça dérangerait beaucoup trop d'intérets !!!

C'est bête non ???

Offline
DUFOUR 32 CLASSIC
Forum member
answer no 148597

Juste un détail. Le MSC Ela est donné pour 294 m de long sur les liens 1 et 2 ci-dessous. S'agit-il du même ?

Sinon question : le choix du cuivre pour le doublage des coques à l'époque de Nelson avait-il des motivations 'antifoulesques', ou bien était-ce le seul matériau 'en feuilles' utilisable alors dans les arsenaux ?

http://www.vesseltracker.com/en/Ships/Msc-Ela-9282259.html

http://www.marinetraffic.com/ais/shipdetails.aspx?mmsi=353934000

Offline
KETCH
Forum member
answer no 148598

"On pollue moins donc continuons de polluer…"
Voilà qui serait un pur exercice d'égoïsme.

Pas étonnant que l'écologie avance si poussivement au pays du coq représentatif.

Offline
DUFOUR 40
Membre cotisant
Registered member since 2006
answer no 148600

C'est, vrai, tu as parfaitement raison, on a même le choix de ne pas mettre du tout d'antifouling.....C'est sans doute ce que tu fais??? 

Offline
KETCH
Forum member
answer no 148604

C'est tout ce que tu as à dire ?
A savoir m'attribuer un comportement aussi stupide ?


Offline
Forum member
answer no 148605
Taranis a écrit :
Juste un détail. Le MSC Ela est donné pour 294 m de long sur les liens 1 et 2 ci-dessous. S'agit-il du même ?
 

quand j'écris des chiffres précis après avoir signalé que je viens de vérifier sur une photo, je pense pouvoir ainsi donner aux participants de ce forum une certaine authenticité à mes propos.
Je ne peux pas afficher la photo ici car elle est un peu bougée en raison de l'état de la mer mais je peux l'envoyer à ceux que ca amuse.
Il y a bien la possibilité que les infos émises par le transpondeur de ce bateau soient fausses parce que l'armateur (Mediterranean Shipping Company)veut faire croire à ses clients qu'il a un plus gros bateau que la réalité. Tout le monde sait que tous les méditerranéens sont des frimeurs .

Plus sérieusement je ne sais pas pourquoi les données de son transpondeur sont différentes des données que l'on trouve ailleurs. En tous cas il est beaucoup plus gros sur l'eau que les autres porte-containers et vers Gibraltar on a le loisir de faire des comparaisons entre bateaux...

Offline
Forum member
answer no 148608

Bonjour,
Je me permets timidiment de recentrer le débat sur la question posée qui est toujours sans réponse après 40 interventions. Où peut-on se procurer de l'oxyde de cuivre principe actif de nos antifouling pour en renforcer les effets et en allonger l'efficacité.
Nous ne savons pas non plus répondre à la question subsidiaire : De quoi sont composés les antifoulings à usage professionnel : pêche, commerce et marine militaire qui pour des raisons économiques que l'on comprend ne peuvent pas subir annuellement un carénage complet de leurs coques. Nous avons estimé par des calculs comparés et des extrapolations (calculs qui restent à confirmer) que les carènes de plaisance étaient en en surface inférieures à 1% de l'ensemble des carènes immergées. Nous supposons que les antifouling professionnels répondent aux normes de protectrion de l'environnement et nous nous demandons pourquoi nous ne les utiliserions nous pas dans des conditionnements adaptés à la taille de nos coques afin que nous puissions espacer nos opérations de carénage et en diminuer le coût.
Merci à ceux qui peuvent éclairer de débat avec des données objectives.

Cordialement
Istos

Offline
RM 10.50
Forum member
answer no 148618

Bonjour
Où trouver de l'oxyde de cuivre:
J'ai déja répondu le 6 avril :

Pour trouver du l'oxyde de cuivre et les doses à utilier, allez voir dans la taverne d'en face HEO et demandez JP:

http://www.hisse-et-oh.com/forum/index.php?action=detail&id_message=2752...

Bonne soirée
Michel

Lien 1 : http://www.hisse-et-oh.com/forum/index.php?action=detail&id_message=2752...

http://www.hisse-et-oh.com/forum/index.php?action=detail&id_message=275294&vue=0&tab=recherche#grip_id_275294

Offline
CATAMARAN
Forum member
answer no 148619
ISTOS a écrit :
Bonjour,
Je me permets timidiment de recentrer le débat sur la question posée qui est toujours sans réponse après 40 interventions. Où peut-on se procurer de l'oxyde de cuivre principe actif de nos antifouling pour en renforcer les effets et en allonger l'efficacité.
Nous ne savons pas non plus répondre à la question subsidiaire : De quoi sont composés les antifoulings à usage professionnel : pêche, commerce et marine militaire qui pour des raisons économiques que l'on comprend ne peuvent pas subir annuellement un carénage complet de leurs coques. Nous avons estimé par des calculs comparés et des extrapolations (calculs qui restent à confirmer) que les carènes de plaisance étaient en en surface inférieures à 1% de l'ensemble des carènes immergées. Nous supposons que les antifouling professionnels répondent aux normes de protectrion de l'environnement et nous nous demandons pourquoi nous ne les utiliserions nous pas dans des conditionnements adaptés à la taille de nos coques afin que nous puissions espacer nos opérations de carénage et en diminuer le coût.
Merci à ceux qui peuvent éclairer de débat avec des données objectives.

Cordialement
Istos

 

Je ne m'aventurerai pas à avancer des chiffres pour la bonne raison que je ne dispose d'aucun moyen d'investigation fiable pour tirer des conclusions. Par contre, je me demande pourquoi les revues nautiques n'ont jamais entamé ce genre d'étude. Peut-être y trouveraient-elles des objections en termes de marketing et seraient de ce fait plus frileuses pour consacrer un numéro spécial.

Pour l'oxyde de cuivre (cuivre rouge) un seul fournisseur apparemment: SOLARGIL. adresse communiquée par un des intervenants dans ce même forum. 5Kg = environ 340 euros

Dans mon cas, c'est intéressant. Cela me reviendrait théoriquement à un investissement de 19 euros par mois au lieu de 50 euros avec la solution classique (antifoulings achetés chez le shipchandler du coin 5 X 2,5 litres tous les 15 ou 18 mois)

Offline
Forum member
answer no 148625

Bonjour,

J'ai téléphoné à la maison Castelanno pour obtenir les réponses aux questions posées ci-dessus. Les voici :
- Les antifoulings professionnels sont aux mêmes  normes que ceux de la plaisance (ceux de la marine nationale aussi) c.a.d sans étain et sans plomb.
- pour durer sur les bateaux professionnels l'antifouling autolissant Triton (celui des frégates de la marine) est passé en plusieurs couches (trois ou quatre). Ce qui permet d'espacer sur plusieurs années les carénages

Certains d'entre nous ont semble-t-il utilisé avec satisfaction les antifoulings de cette maison. Castelanno m'a dit savoir livrer ses produits en quantités compatibles avec les besoins des plaisanciers.
Je leur ai donc suggéré de s'inscrire au Club des pros de STW afin que nous puissions le cas échéant bénéficier de bonnes conditions d'achat.
Je précise que je n'ai aucun intérêt personnel dans cette maison, mais que je me suis dit que si les marseillais savaient faire un bon savon, il n'y avait aucune raison pour qu'ils ne sachent pas faire également un bon antifouling.

Cordialement

Istos

Offline
EDEL 4
Forum member
answer no 148628

Voici une adresse à contacter: si parlo italiano ?

http://www.todiniandco.fr/produits/cuivre/oxyde-cuivre.html

Offline
KETCH
Forum member
answer no 148629

Se poser la question de la pertinence écologique d'un rajout d'oxyde cuivreux dans un antifouling me parait en effet totalement hors de propos dans ce fil…

Chacun pour soi et tout ira mieux.


Offline
EDEL 4
Forum member
answer no 148630

Une autre adresse, avec les prix, merci Gogol!

http://fr.vwr.com/app/search/Search

Offline
VOILIER
Forum member
answer no 148631
ISTOS a écrit :
Bonjour,

J'ai téléphoné à la maison Castelanno pour obtenir les réponses aux questions posées ci-dessus. Les voici :
- Les antifoulings professionnels sont aux mêmes  normes que ceux de la plaisance (ceux de la marine nationale aussi) c.a.d sans étain et sans plomb.
- pour durer sur les bateaux professionnels l'antifouling autolissant Triton (celui des frégates de la marine) est passé en plusieurs couches (trois ou quatre). Ce qui permet d'espacer sur plusieurs années les carénages

Certains d'entre nous ont semble-t-il utilisé avec satisfaction les antifoulings de cette maison. Castelanno m'a dit savoir livrer ses produits en quantités compatibles avec les besoins des plaisanciers.
Je leur ai donc suggéré de s'inscrire au Club des pros de STW afin que nous puissions le cas échéant bénéficier de bonnes conditions d'achat.
Je précise que je n'ai aucun intérêt personnel dans cette maison, mais que je me suis dit que si les marseillais savaient faire un bon savon, il n'y avait aucune raison pour qu'ils ne sachent pas faire également un bon antifouling.

Cordialement

Istos

 je confirme ,tout les ans je passe de l'antifouling castelanno  la référence triton antifouling autopolissant et je n'ai jamais de problèmes
les carénages ,sont vite fait ,pourtant je précise que le bateau ne sort pas (problème santé)
Donc je pense qu'il est stupide de vouloir rajouter des produits toxiques qui n'emmène rien de plus pour les coques ,mais très efficasse pour la destruction de l'environnement marin .
Il suffit d'adapter l'antifouling a ces besoins , soit pour un voilier autopolissant ou érodable ,et pour un bateau a grande vitesse matrice dure

Offline
SHIPMAN 28
Forum member
answer no 149054

juste pour information, certains font fausse route:
le dernier roi est mort il ya maintenant quelques années, et la marine n'est plus royale mais nationale...
http://www.defense.gouv.fr/marine

Anonyme (not verified)
answer no 149060
Jéroboam a écrit :
juste pour information, certains font fausse route:
le dernier roi est mort il ya maintenant quelques années, et la marine n'est plus royale mais nationale...
http://www.defense.gouv.fr/marine

 Merci Jeroboam
Cela ne fait pas avancer le débat sur l'antifouling mais j'apprécie. J'avoue ne plus y faire attention.
Un ancien "baron"
Pierre

Offline
PEARSON TRITON
Forum member
answer no 149066
Jéroboam a écrit :
juste pour information, certains font fausse route:
le dernier roi est mort il ya maintenant quelques années, et la marine n'est plus royale mais nationale...
http://www.defense.gouv.fr/marine
 

 Eh bien moi, je continuerai à dire et à écrire "la Royale" avec un R majuscule. Et vive la République !  M.

Offline
Dufour 36 prestige (Monocoque)
Forum member
answer no 149334

Le nom donné à la Marine Nationale : " La Royale" n'a rien à voir avec la royauté mais avec son adresse, ou du moins l'adresse du ministère de la Marine du temps ou celle-ci n'était pas regroupée avec les autres armées. C'est d'ailleurs toujours l'adresse de l'état major de la Marine Nationale 2, rue Royale Paris. CQFD.

Pages

Le site de la Grande Croisière...