fletner du régulateur d'allure

3066 lectures / 5 posts / 0 new
Anonyme (not verified)
fletner du régulateur d'allure
subject no 78034
je finis la restauration de mon voilier ( 9 m en bois) au conservatoire maritime du Havre. J'y installe un régulateur d'allure de ma fabrication de type "Moitessier". J'ai un problème à résoudre en ce qui concerne le fletner et son compensateur : ce compensateur a-t-il pour effet de renforcer l'effet de couple sur l'axe du régulateur ou sert-il à une meilleure stabilité de cap. En d'autres termes, à surface égale, le fletner équipé d'un compensateur ( comme sur un safran compensé) exerce t-il une plus grande force que sans compensateur.Et quels sont les ratios de surface immergée à respecter. Je sais, ce n'est pas évident mais il faut que je sois sûr de mon coup, car on se prépare à de très longues navigations avec régulateur d'allure. willy
Anonyme (not verified)
answer no 65451

Réponse au sujet: fletner du régulateur d'allure

-----------------
Le compensateur, comme son nom l'indique est destiné à compenser en partie l'effort nécessaire pour faire pivoter le fletner sur son axe. Donc à diminuer la surface de l'aérien.

Mais c'est un ramasse bout ou tout autre saloperie de première.

Anonyme (not verified)
answer no 65483

Réponse au sujet: fletner du régulateur d'allure

-----------------
la compensation est indispensable à moins que l'aérien ne soit de très grande surface, et encore...
l'immergé ( pendulum ) risque d'entrainer l'aérien et non l'inverse.

certains régulateurs sont quasi surcompensés, comme le Navik, si on déconnecte le fletner de l'immergé.

Il me paraît difficile de définir la compensation sans essai préalable

Attention à bien concevoir un système convergeant et non divergeant, sinon bonjours les zig-zags !

explications : la rotation transversale du pendulum se fait lorsque l'aérien lui commande une "très légère" rotation sur son axe vertical.

Le décalage transversal du pendulum DOIT ANNULER la rotation initiale de la pale. la pale se remet ainsi progressivement dans l'axe du bateau, à mesure qu'elle se décale sur le coté. donc elle s'arrête. Le système est dit convergeant.

Dans le cas contraire, la rotation de la pale augmente à mesure de son décalage transversal. Système divergeant. Bonjours les dégâts !

Si on ne fait pas attention à la conception, on a une chance sur deux de se tromper.
Beaucoup d'amateurs ont fait l'erreur et mis le régulateur à la poubelle...

Bonnes navs
Vincent

Anonyme (not verified)
answer no 65485

Réponse au sujet: fletner du régulateur d'allure

-----------------
Oui Vincent, sauf que le système de BM issu des idées de Marin Marie est très antérieur au pendulum. le fletner est situé juste sur le bord de fuite du safran. Le principe est super simple.

Important pour que ce système fonctionne correctement, il faut que l'axe du safran et celui du fletner soient dans le même plan et se croisent un peu au dessus de la tête de safran. BM a fait le cap horn avec, alors on peut penser que çà fonctionne.

Les Damien avaient monté un système équivalent sur leur premier bateau avec un safran pourtant suspendu grâce à une transmission concentrique à la mêche de safran. C'était déjà dans les années 70. Leur TDM a duré 8 ans...en passant par le Spitzberg et l'Antartique.

Anonyme (not verified)
answer no 65488

Réponse au sujet: fletner du régulateur d'allure

-----------------
votre remarque est parfaitement exacte.

Mais encore une fois, le problème de convergence se pose exactement de la même manière avec des systèmes " supers simples" sans pendulum.
Il y a plusieurs techniques mais il n'y a qu'une théorie.

Le système de Bernard Moitessier est légèrement divergeant ce qui ne pose pas de problème sur un bateau lourd à quille longue mais sera difficilement exploitable sur un bateau plus léger et moins stable de route qui fera des embardées ayant tendance à s'amplifier.

le système Damien, dont l'aérien est déporté sur le balcon fonctionne avec des tringles; Il est nettement plus suget au problème de divergence.
Il est parfaitement convergent sur Damien et ne fonctionnerait pas dans le cas contraire.

Toutes ces explications peuvent paraitrent bien abstraites. pour se rendre compte du problème, il faut du papier et un crayon.
Dans tous les cas, on schématise du dessus le système avec le vent de face.
Sans changer l'orientation de l'aérien, on fait tourner le safran et on regarde dans quel sens part le fletner.
Le mouvement de ce dernier doit aller à l'encontre du mouvement du safran ( système convergeant ).

dans le cas contraire, le bateau va faire des embardées, plus ou moins importantes.

Bonnes navs
Vincent

Le site de la Grande Croisière...