Réparation électronique

3768 lectures / 3 posts / 0 new
Offline
SLOOP
Forum member
Réparation électronique
subject no 80261
Mécontent Je confie mon traceur qui avait un problème de défilement vertical à chaud à Pochon Electronique. Pochon le teste et l'adresse à SDMarine, le spécialiste France Autohelm Raythéon. Mon traceur revient soi-disant réparé. Je l'installe : c'est tout simple une prise "power", une prise "bus". Il fonctionne 2 mn et s'éteint. Je le rapporte aussitôt à Pochon, qui le réexpédie à SDM. 3 semaines aprés on m'informe qu'il est HS, qu'il faudrait changer certains composants mais que ceux-ci ne sont plus en stock et que l'obligation du fabriquant en la matière est limitée à 10 ans. Mon Navcenter Autohelm est vieux de 9 ans 1/2 et non de 10 ans et plus. Par ailleurs je crois bien que le point de départ du délai de 10 ans court à partir de la date de cessation de fabrication du modèle concerné. Et puis, pourquoi les pièces auraient-elles disponibles fin décembre (la facture de réparation fait apparaître que certains composants ont été changés) et plus début janvier ? Enfin est-il normal qu'un appareil entre en réparation chez LE spécialiste de la marque pour un défaut, somme toute mineur, et en revienne HS ? C'est un peu comme quand on entre à l'hôpital pour une côte félée et qu'on en sort les pieds devants terrassé par une septicémie qu'on y a contracté ! Qu'en pensez-vous sur le plan tant juridique que technique ? Merci.
Offline
FIRST 32S5
Forum member
answer no 76392

Bonjour,

J'avais eu il y a longtemps un pb similaire avec un sondeur. L'appareil confié alors à un réparateur X par un shipshandler m'était
revenu exactement dans le même état que celui de son départ en réparation. Pourtant le prix de celle-ci avait atteint la limite
maximum que j'avais indiquée. J'ai fini par réussir à le dépanner moi-même (étant électronicien) mais malgré mes réclamations je
n'avais pu obtenir un quelconque remboursement.

Plus récement c'est mon gps MLR qui est tombé en panne: extinction en cours de fonctionnement, aucune remise sous tension
possible. Mon diagnostic: régulateur de tension hs (valeur max 5 ?) mais impossible à un particulier de s'en procurer un chez les
fournisseurs de composants électroniques.

Proposition du réparateur (Thalès Navigation qui a repris Mlr): on change toute la plaque électronique, pas de réparation
possible, coût forfaitaire environ 100 ? si je me souviens bien.

Finalement en changeant moi-même le régulateur (obtenu en tant qu'échantillon auprès du constructeur américain), je
découvrirai que la panne n'était qu'une mauvaise soudure d'un composant de surface!

Bilan: les fournisseurs de matériel électronique de nos bateaux ne sont pas intéressés par leur réparation (longue, laborieuse,
et non envisagée à la fabrication : pas de schéma, pas de pièces, etc), mais qu'en plus quand ils acceptent de prendre en
charge un matériel, ils ne respectent leur engagement de succès.

Pour ton cas, il me semble inadmissible que ton traceur revienne avec une panne autre que celle pour laquelle tu l'as confié,
l'approvisionnement de pièces de rechange étant obligatoire 10 ans après la cessation de fabrication, s'ils ne peuvent réparer
l'élémnt hs, qu'ils remplacent le sous-ensemble défaillant!

Si tu as en ta possession des bons de commande, documents indiquant la nature de la panne initiale, etc, il vaut peut-être le
coup de batailler pour un traceur quand même coûteux.

Offline
SLOOP
Forum member
answer no 76400

Merci beaucoup de ta réponse. C'est sympa de pouvoir partager des expériences et ... ça aide ! Je te tiendrai informé des
suites de ma réclamation. Ce n'est pas tant pour la valeur "résiduelle" de mon traceur-gps mais pour le principe que je veux aller
au bout de la démarche.

Le site de la Grande Croisière...