Mésaventure athénienne

4891 lectures / 5 posts / 0 new
Anonyme (not verified)
Mésaventure athénienne
subject no 78574
Mésaventure athénienne J’ai du, j’étais malade, venant de Turquie, arrêter ma navigation dans une île grecque. J’ai pris le service d’un convoyeur pour nous mener à Athènes. Là, j’ai fait sortir le bateau pour le mettre sur terre- plein, puis l’ai mis en vente auprès d’un broker. J’ai voulu payer la marina par trimestre d’avance, comme cela se fait habituellement, mais la marina m’a demandé de payer la totalıté seulement lors de la remise à l’eau et de mon départ. N’ayant rien payé, je n’ai donc ni contrat, ni facture. ( Je n’ai payé que le premier jour, à flot, et le grutage pour mise sur ber.) C’était en Juin 2002, l’année dernière. Depuıs, aucune nouvelle, ni du broker, ni de la marina. Fin Juin 2003 le broker m’appelle, pour un éventuel client. Ayant à faire en Grèce début Août, je décide d’aller à Athènes pour rencontrer broker et éventuel acheteur, je reverrai enfin mon bateau après un an. HORREUR!! m’approchant de mon bateau, je vois d’abord que l’échelle de bain n’y est plus; puis je vois que le capot est ouvert, que les panneaux de descente ont disparu. Mon bateau a été pillé. Tout ce qui pouvait être facilement démonté a été démonté. Ce qui ne le pouvait pas a été arraché. Le bateau est vidé. Sauf, ce jour là, et c’est étonnant, la survie et les winchs. Je n’ai pas eu le coeur pour vérifier moteur, voiles et mouillages, j’estime rapidement la perte à 2.000 / 2.500 Euros. La marina d’Athènes, “gardiennée” me coûte 250 Euros par mois pour ce bateau de 8 mètres. Je vais consulter mon assureur, voir dans quelle mesure je suis garanti. Au mieux je serai couvert en valeur vénale, sur présentation de factures. Vieux bateau, vieux matériel, factures égarées… Faute d’armement, le bateau n’est plus en état de naviguer. Il ne peut plus être vendu en l’état, sinon comme “épave” et pour moi la perte sera considérable. Ou alors, je devrai réinvestir pour la totalité de l’armement avant de pouvoir faire convoyer ce bateau.. D’ici là, le temps de remettre en état, et les risques de vol et les frais de marina courrent toujours. Et, retraité, je n’ai plus les moyens d’une telle remise en état. Quel recours je peux avoir auprès de la marina? Quelles précautions je dois prendre et quelle procédure suivre? Dois-je aller me plaindre à la police locale? auprès du consulat? ou d’un service de l’ambassade? ou dırectement depuis la France? Je remercie par avance toute personne qui pourra m’apporter conseil pour cette affaire dans laquelle je me trouve déjà largement perdant. PS J’avais dû, déjà pour les mêmes raisons de santé, quatre ans auparavant, abandonner précipitamment ce même bateau et le laisser à m’attendre, au sec, dans une marina de Turquie. J’avais, près de deux ans plus tard, retrouvé mon bateau au complet, tout, y compris les effets personnels, J’avais payé l’équivalent de 1.000 Euros par an.
Offline
FIREBALL
Membre cotisant
Administrator since 1998
answer no 68338

Recours contre la marina :
La Marina est gardien du navire.
Le fait que vous n'ayez pas de contrat n'exclut pas que
ce contrat existe. Notamment, du moment qu'il y a eu un
commencement d'exécution.
La question est de savoir si la Marina est responsable
des vols, et si elle assure un gardiennage des navires.

Rien n'est moins sûr.
Il ne semble pas, notamment, que la marina ait commis
une faute lourde qui aurait pu exclure toute limitation
de garantie. En effet, les vols ont été commis dans un
trait de temps "rapide", puisque vous précisez que n'a
disparu que ce qui était facile à enlever ou à arracher.

Votre assurance a certainement une assistance recours.
Mettez-là en oeuvre pour poursuivre la Marina en Grèce.

La procédure peut être lancée depuis la France, et il
n'apparaît pas indispensable que vous vous déplaciez à
nouveau en Grèce, à moins que vous n'y soyez
actuellement. Dans ce cas, je vous recommande de faire
une déclaration de vol au commissariat le plus proche.

Je précise par ailleurs que, sauf si le navire est à
sec, la garde du navire reste habituellement à la
charge du propriétaire. Les contrats de location
d'anneau peuvent déroger à ce principe, mais encore
faut-il que celà soit prévu.

Enfin, peut-être devriez-vous envisager le
rappatriement du navire, si vous bénéficiez d'une
assistance, dans votre contrat d'assurance. Le
rappatriement sera effectué par priorité par ses moyens
propres, mais il n'est pas exclu que l'assistance fasse
prendre le navire en remorque, ou qu'elle le rappatrie
par camion, vue sa taille.

Cordialement

www.ddbd.com

Anonyme (not verified)
answer no 68445

Pour le rapatriement,ayant ete malade en Grece,mon
assurance via Intermutuelle assistance m'a propose
soit de me payer un billet d'avion pour aller chercher
moi meme mon bateau, soit de le faire revenir a ses
frais par un skipper.

Pourquoi pas par la route dans ton cas Bonne chance

Anonyme (not verified)
answer no 68602

mésaventure Athénıenne (suite)
Il me parait juste de rétablir la vérıté.
Après visite détaillée récente du bateau, contrairement
à ce qu'om m'en avait dit, le bateau n'a pas été pillé,
seulement visité
Seuls, ont disparus l'échelle de bain et le récepteur
radıo OC/BLU Sony.
C'est bien embétant, mais beaucoup moins grave que ce
qui m'étaıt dit sans doute pour en faire baısser le
prix.
Salutations

Offline
FIREBALL
Membre cotisant
Administrator since 1998
answer no 68663

Tout s'arrange ! :-)

Votre thread aura eu le mérite de nousinterroger sur le
contenu des contrats d'assistance.

Je pense que pour le Salon de Paris, nous serons en
mesure de lancer une requête auprès des professionnels
pour une prestation "minimale".

N'hésitez pas à laisser vos impressions sur le thread
général :

http://www.sail-the-world.com/forumSTW/quest_answers.cfm?quest_id=7339&topic_id=22&st_row=1

Le site de la Grande Croisière...