Défi Traversée à la nage Calvi / Mandelieu

288 lectures / 4 posts / 0 new
Offline
Belize Fountaine Pajot (Catamaran)
Membre cotisant
Registered member since 2012
Défi Traversée à la nage Calvi / Mandelieu
subject no 126462

Bonjour

Mon ami Thierry Corbalan, dit le Dauphin Corse ( http://ledauphincorse.com/ ), amputé des deux bras, va tenter en juin 2020 la traversée à la nage Calvi / Mandelieu.

Je serais le bateau accompagnateur. Thierry sera accomapgné de 2 Kayacs et nagera du levé au couché du soleil. Nous serons 8 à bord, Thierry, moi, 4 Kayakistes, 1 Kiné, et un second barreur.

La nuit je devrais faire du stand-by pour remettre à l'eau Thierry au point GPS ou je l'aurais recupérer la veille.

Que me proposez vous comme méthode pour dériver le moins possible la nuit sachant que je voudrais eviter de faire tourner les moteurs au minimum.

Nous feraons des quarts de veille. Je suis equipé de radar et AIS. et j'ai une ancre folttante.

Aurriez vous des trux ou une expérience de ce grenre de chose un peu spéciale.

L'idéee c'est de passer la nuit sans trop dériver, pour avoir le minimum de route à faire le matin pour retrouver le point GPS de la veille.

Je suis preneur de toutes vos suggestions.

Merci d'avance

Daniel

 

 

 

 

Offline
Nautitech 442 (Catamaran)
Membre cotisant
Registered member since 2008
answer no 287034

S'il y a du vent, mise à la cape, mais il y aura du roulis car le bateau sera travers à la houle du vent. Ça me semble être la seule possibilité.

S'il n'y a pas de vent, cape sèche.

L'ancre flottante sert à ralentir quand on risque une survitesse, mais là elle ne servira pas à grand-chose.

Offline
Belize Fountaine Pajot (Catamaran)
Membre cotisant
Registered member since 2012
answer no 287035

Bonsoir

pourtant l’an dernier lors d’un problème technique j’ai mis mon ancre flottante le bateau s’est stabilisé face au vent et à la houle et c’etait Très confortable pour plonger et enlever le filin pris dans une dérive 

je n’avais mis à l’avant du bateau pris sur les taquets de chaque coque comme une pâte d’oie 

on dérivait à 0,5 Nsd environ avec 10 Nsd de vent

Offline
OCEANIS 393 CLIPPER
Membre cotisant
Registered member since 2010
answer no 287054

Bravo au nageur pour son courage.

Arrivé de nuit vers un port inconnu je me suis plusieurs fois laissé dériverplusieurs heures  pour  attendre le jour.

Par temps calme ce qui sera sans doute le cas lors  de la tentative  on ne bouge pas tant que ça et en une nuit on ne fera que quelques milles sauf si le courant ligure est fort suite à une dépression antérieure sur le golfe de  Gênes cape séche ou ancre flottante sont alors équivalents.

s'il y a un peu de vent d'est l'ancre flottante s'impose.

En tous cas comme vous le notez une veille attentive s'impose surtout  en été dans cette zone et un orin devra permettre de récupérer rapidement l'ancre flottante à l'envers en cas de risque de collision mais c'est dans le mode d'emploi

Le site de la Grande Croisière...