Dessalinisateur et chauffage

812 lectures / 11 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
Membre cotisant
Cotisant depuis 2017
Dessalinisateur et chauffage
sujet n°123726

Bonjour,

Pour projet TDM sur Allures 45,9 en cours de construction,  je dois choisir un dessalinisateur et un chauffage. Je suis assez préoccupé  par le prix de ces deux options, Dessalator 100L et Webasto circuit eau d'autre part, avec une option pour un chauffe eau 40L (au lieu de 20) triple énergie.

J'ai lu pas mal de docs et il apparait que les solutions alternatives pourraient être un UNITAM 140L (Cie Hydrotechnique à Bouaye 44) avec possibilité de le coupler au moteur (Volvo) ...   et un Erderpacher pour le chauffage ou un Webasto à air pulsé (mais on perd le chauffe eau 40L et on a sans doute moins d'efficacité pour la cabine avant).

Merci de vos réponses

Tags: 
Déssalinisateur Chauffage
Hors ligne
QUILLARD
Inscrit forum
réponse n°284075

bonsoir, 

 

pour  info,  si vous  souhaitez un dessalinisateur fiable ci-joint   le site web  , materiel  installé sur les  PERINI NAVY ,   pas plus chere, que dessalator, wwwtechnicomar .it , pour le chauffage  ,  je vous conseille un dickinson  marine , installé d 'origine sur  les boreal, il me semble , et pour les navigations polaires

Hors ligne
OVNI 365
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°284118

Bonsoir,

Mon Ovni de 12m est équipé d'un chauffage  Eberspacher  Hydronic D5 WSC   de 5kW à  circulation d'eau avec un radiateur thermostaté dans chaque cabine, le carré et la salle d'eau.

J'en suis très satisfait, il est  efficace, silencieux et économique (0,6l/h). Quelques minutes suffisent pour réchauffer le carré.

Nous apprécions cet élément de confort pour les sorties en arrière ou début de saison le long des côtes du Var.  mais nous ne l'avons jamais testé dans des eaux vraiment froides.

Cordialement

Hervé

 

 

Hors ligne
catamaran
Inscrit forum
réponse n°284122

Bonjour à tous

Me concernant, je me suis équipé d'un dessa "  ECOtech  -1200 - BML - 3 "   200l/h entrainé par mon moteur et il m'a couté port inclus 8000 euros environ.

Rapport tout à fait correct avec le vendeur. dans mon colis il me manquait 3 m de tuyau haute pression, 80 bar et ils me l'ont envoyer sans frais dans un délai de moins de 2 semaines

Je l'ai installé moi même dans ma cale moteur et depuis, j'en suis vraiment satisfait, l'eau change la vie à bord, c'est un confort incroyable dont je ne soupçonnais  pas l'importance, prendre 2 douches par jour, pour la boisson, la cuisine, le lavage du linge, même le nettoyage du bateau à l'occasion ou même le dépannage de certain voyageur car on ne trouve pas toujours de l'eau partout.

En ce moment je suis aux Antilles et j'ai déjà fait plus de 3000l depuis mon départ sans  soucis.

Voili voilou, Pascal smiley

https://www.echotecwatermakers.com/dessalinisateur/dessalinisateurs_modu...

Hors ligne
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°284123

Je confirme la fiabilité d'un dessalinisateur EchoTec, que j'avais sur mon précédent bateau, catamaran donc dessal attelé au moteur tribord. Qualités indéniables en partie liées à la simplicité du montage. Quelques remarques postées récemment sur un autre forum :

Fonctionnement quasi-quotidien en croisière. Débit 140 l/h, qualité de l'eau excellente, entretien simple. Installation rustique donc peu sujette aux pannes, aucune (due au dessal) en 5 ans. Le SAV est efficace, l'usine de Chaguaramas livre directement les pièces voulues en quelques jours.
Quelques contraintes liées au système d'entraînement : l'ensemble prend une place non négligeable et entraîne une gêne certaine pour l'accès au moteur (le changement d'impeller de la pompe eau de mer, une galère !). Vérifier régulièrement l'alignement et la tension de la courroie, le niveau d'huile de la pompe HP, les fuites d'eau de mer sur le moteur pas vraiment bienvenues.
Sur un cata, on est dépendant du moteur sur lequel est installé le système. En cas de panne de ce moteur, on n'a plus d'eau : situation vécue, bien sûr !
Autres contraintes si on le fait fonctionner en navigation : pas question de manœuvrer en même temps, si le régime moteur tombe trop bas le dessal se désamorce ; en route sous voiles avec mon hélice Autoprop, point mort pas possible car effet de freinage du pas variable perturbant fortement le pilote, marche arrière encore moins, restait la marche avant obligatoire, ce qui n'est pas forcément idéal quand on est bien équilibré sous voiles. Avec une hélice bec de canard on devrait pouvoir rester au point mort mais à vérifier. Dans la mesure du possible, je choisissais l'heure de pétole qu'on trouve à peu près chaque jour pour faire tourner le dessal en faisant route au moteur ; c'est d'ailleurs là qu'on a le moins de mer et que c'est le plus adapté, quel que soit le type de dessal, sinon la crépine avale de l'air et le désamorce.

J'ajoute à ces remarques que l'intérêt de ce montage s'efface si on dispose d'un groupe inbord, le fonctionnement régulier d'un moteur de propulsion au point mort n'étant pas la meilleure des choses. En outre l'écart de prix n'est pas considérable par rapport à un Dessalator par exemple. Ce qui est sûr, c'est qu'on a intérêt à prendre un débit élevé, 100 l/h est un minimum.  Je ne comprends par l'intérêt des dessalinisateurs à 60 l/h qui sont répandus partout, pour un coût à peine inférieur à un 120 ou 140 l/h, sauf si on peut le faire fonctionner en 12V sur un parc de batteries énorme (le Spectra 60 l/h consomme 32A, ce qui peut être fourni par 1000 Ah de batteries alimentées par 1000W de panneaux solaires, mais ce n'est pas une configuration courante !).

Hors ligne
catamaran
Inscrit forum
réponse n°284125

Moi, lorsque je m'en sers sous voile, je débraye mon moteur et bloque mon hélice en drapeau et je tourne à 1600 t/mn pendant une heure sous voile mais en régle général je le fais tourner quand je quitte un mouillage ou lorsque j'y arrive et 200 l/h ça va vite...

Hors ligne
CATA A VOILE (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°284166

BONJOUR 

je construit actuellement des dessalinisateur 80 litres heure   ou 160 l heures a la demande   avec plusieur smode d entrainement   moteru essence moeur  220 volt s

ou attele 

actuellement pou une independance energetique et  un budeget resonnee je conseile  le dessalt attele a un petit moteru marin  qui avec sont alternateru dc vous recharchera les batterries   pour un poid   de 80 kg  et un cout d e10000  euros 

mon email captainjeanpierre@hotmail.com

king regards 

 

 

Hors ligne
CATA A VOILE (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°284167

le petit t moteur  chauffant l eau du chauffe eau   

1,5 l de go par jour  et vous etes autonome 

pour le 220 v ac  via le convertisseur 

cordialement 

 

Hors ligne
océanis 473 (Monocoque)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2015
réponse n°284196

J'ai un spectra  50 litres/heure et 5 batteries de service  pour 900 A/H.  J'utilise le désalinisateur pour faire 200 litres   quand nécessaire...ça dure 4 à 5 heures et je n'ai pas de problème, même si je gite.....J'ai 500 Watts de PS....de temps en temps j'utilise le générateur quand c'est nécessaire. L'intérêt du spectra, c'est que c'est de la basse pression et d'un entretien facile.

 

fix
Hors ligne
SRR 18 (BOIS MOULÉ)
Inscrit forum
réponse n°284449
Hors ligne
CATA A VOILE (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°284673

bonsoir 

je peux vous proposer un dessalator    D60  12 volt   recondissionne  et bien sur     membranes neuves   et garantie  pour la somme de 3500   euros 

ce dessalt etait monte en appareil de secours sur voilier de 33m 

cordialement

Le site de la Grande Croisière...