Visite bateau à Tahiti

1395 lectures / 7 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
Catana 431 (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
Visite bateau à Tahiti
sujet n°117416

Bonjour,

Y aurait-il quelqu'un à Tahiti qui pourrait jeter un coup d'oeil sur un bateau en vente, pour savoir s'il vaut le déplacement ?

Merci.

Hors ligne
Oceanis 500
Inscrit forum
réponse n°271171

Bonjour,

Je réside à Tahiti depuis octobre 2015 et j'ai un Océanis 500 que j'ai acheté en janvier 2016, actuellement sur bouée à la Marina de Taina.

Où se trouve le bateau qui t'intéresse ? La Polynésie est très étendue et beaucoup de bateaux à vendre sont hors de Tahiti. S'il n'est pas trop loin, je peux aller y jeter un œil, éventuellement au cours d'une navigation.

Je ne veux pas te décourager, mais je vais quand même te donner quelques informations

Il est beaucoup plus intéresssant d'acheter un bateau en Métropole ou aux USA. Ici tous les bateaux résidents ont payé la taxe de papeetisation, actuellement environ 7, 5 % de la valeur et cela se retrouve à la vente. Les bateaux qui sont ici ont fait de longues navigations et l'entretien qui a été fait durant ces voyages est loin d'être satisfaisant. Cela relève parfois de bricolages pathétiques. J'ai par exemple trouvé sur mon moteur des pas de vis impériaux sur lesquels des vis métriques avaient été forcées ; un vrai plaisir pour réparer. Je ne vais pas te donner toute la liste, c'est interminable et ça commence à me coûter vraiment cher surtout en heures da travail et en immobilisation du bateau. Quand j'ai besoin d'un pièce spécifique, c'est minimum trois semaines et parfois 30 % de taxes de douane.

J'ai acheté mon Oceanis 500 ici et je le regrette. J'aurais beaucoup mieux fait de l'acheter en métropole, de faire en métropole les travaux nécessaires et de l'amener ensuite ici par Panama. J'aurais un bateau correctement préparé et j'aurais fait un beau voyage en prime.

Par ailleurs, les bateaux souffrent beaucoup des UVs et de la chaleur. Un pavillon laissé à l'extérieur se transforme en chiffon en moins de 3 mois. Les panneaux de pont se faïencent très très vite et les voiles s'il n'ya pas de bande anti UV, les écoutes les drisses, les capotes, les biminis tombent en lambeaux. Les annexes qui ne sont pas en hypalon ne survivent guère plus de 2 ans. S'il y a des travaux à effectuer, cela devient une vraie galère pour des problèmes de coûts et de manques de compétences locales. Le chantier de Papeete est à fuir, Reste le chantier de Taravao où il pleut très souvent (les tahitiens l'appelle le pot de chambre de Tahiti), puis les 2 chantiers de Raiatea et le chantier d'Apataki. En gros tout est à 2 fois minimum les prix pratiqués en Métropole si on trouve ce que l'on cherche.

Évidemment, ici c'est le paradis de la navigation car les lagons, quand il y a des passes praticables sont de mouillages de rêves. Globalement il n'y a aucun problème d'agression si ce n'est les vols qui se multiplient, mais sans violence, pour l'instant. 

Pendant la période cyclonique (statistiquement un cyclone tous les 8 ans), il n'y a aucun trou à cyclone à l'exception de la baie de Taravao, mais il n'y aura pas de la place pour tout le monde. Il reste la possibilité de fuir plein Sud, mais il vaut mieux avoir de l'avance sur la dépression…

 

Cordialement

 

Robert

 

 

 

 

Hors ligne
Catana 431 (Catamaran)
Membre cotisant
Cotisant depuis 2008
réponse n°271174

Merci Robert, je t'ai répondu en MP. Le bateau que j'avais en vue est déjà en cours de vente, donc ce projet est caduc. 

Outre la papeetisation, il y a une taxe d'enregistrement de 5% à ajouter,  et les problèmes de réparations et d'entretien en effet, bien que ce bateau soit récent avec des moteurs neufs, ce qui limite a priori les galères prévisibles ! Mais ce n'est plus d'actualité.

Merci encore !

Hors ligne
haliotis 38 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°271184

bjr

je confirme les mises en garde de notre amis Robert

étant en recherche active d'un bateau ,  et sans rentrer dans les détails ,je me suis déplacé en polynesie en 11 /2016 pour la visite d'un plan Lucas ,  tres beau plan unique  DL en alu  de 12.5  malheureusement completement corrodé (ce que le brooker s'était bien gardé de me dire  entre autres info !!!... ), non pas a cause du climat , mais par la négligence appliquée de son  4eme propriétaire  (qui entre autre peignait les annodes !!!)

acheter un bateau en métropole et ensuite l'emmener tranquilement la- bas me semble maintenant une bien meilleur idée

cdlt

 

Hors ligne
OVNI 35
Membre cotisant
Cotisant depuis 2007
réponse n°271412

SI VOUS PENSEZ A PARTIR AVEC UN DI

 

je propose un OVNI 35 base en med annee 1982

j'ai fait tte la chaudronnerie qu'il fallait pour le rendre OK delphiniere et jupe

il n'y a que les run d'essai pour savoir quoi ajouter

super bateau pour le depart à deux + 1

 

faire proposition

 

christian.mortier@gmail.com

Hors ligne
Inscrit forum
réponse n°271442

Confirme ce que dit Robert, il y a quelques exceptions, mais en général bateaux en fin voyages, manque voire plus d'entretien, bateaux au bout du bout du voyage servant plus d'habitation flottante que de véritables voiliers en état de naviguer. Il faut réaliser que la remise en état en Polynésie c'est plutot cher et pas tout sur place en terme de pièces. Il y a aussi la solution de trouver un bateau aux Antilles moins loin que la métropole à des prix corrects.  

Hors ligne
Catana 381 (Catamaran)
Inscrit forum
réponse n°283326

Salut Robert salut Shrubb

J’apporte un peu de soleil polynésien dans votre débat qui me semble un peu pessimiste.

La Polynésie est certainement l’un des plus beaux endroits du monde pour naviguer. C’est là le principal à mes yeux. Je suis moi même arrivée en bateau avec mon mari et mes 2 enfants. C’est un voyage génial mais long. Pour ceux qui n’ont pas le temps ou sont déjà à Tahiti pourquoi ne pas acheter un bateau sur place? Certes les pièces détachées sont chères mais tout dépend... si le bateau est encore en transit il n’y a pas de droits de douanes à payer. Il manque une vraie société totalement dédiée à la réparation des voiliers comme ça peut exister aux Caraïbes, en revanche il y a plein de techniciens compétents, sérieux et sympa. Les voiles et les annexes souffrent du soleil... c’est vrai mais avec une bande anti UV et une housse sur l’annexe ça n’est plus un souci et tant qu’à faire autant naviguer sous le soleil que sous le crachin métropolitain...Le prix des bateaux et les taxes? La encore tout est affaire de mesure et chaque cas est différent. La papeetisation (droit d’importation/TVA sur un bateau) est de 7% contre 19% en métropole... les droits d enregistrement (on paye soit l un soit l autre) sont de 5% mais après il n y a plus rien à payer... En métropole c’est plusieurs centaines d’euros par an tous les ans...

Alors oui Tahiti c’est loin, la vie y est chère mais le rêve en vaut la chandelle et pour ne pas se brûler les doigts en l’allumant il faut bien s’entourer. Et dans tous les cas il faut faire appel à un expert. Il y en a plusieurs en Polynésie, reconnus par les assurances... Allez, on hisse les voiles ?

http://www.sailtahiti.com

 

Le site de la Grande Croisière...