Ancre flottante - drogue

191 lectures / 4 contributions / 0 nouveau(x)
Hors ligne
Inscrit forum
Ancre flottante - drogue
sujet n°112336
 Bonjour

Quelle expérience avez vous d'une ancre flottante (parachute) amarrée par la proue et/ou d'une drogue (conique) amarrée par la poupe dans du tres gros temps.
Ancre flottante et/ou drogue semblent faire partie du matériel de securité des bateaux hauturiers neo-zelandais et australiens.
Avez vous des marques a conseiller ?
De longues amares voire une ancre Fortress et son bout plombé amarés sur l'arriere ferait-il le meme effet ?
Merci de vos conseils.
Didier voilier See you later Alligator

Hors ligne
MOODY 425 (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°256776

 Euh bonjour pour manipuler une ancre en ferraille sur le pont par mauvais temps !!!
Je commencerai par l'aussière en boucle à l'arrière, puis l'ancre flotante; mais je ne sais à quel bout.
A ce jour je n'ai utilisé que l'allure de cape par mauvais temps, mais la mer n'a jamais été très grosse.
Ananda (12m, 12t) est très agréable à cette allure

Hors ligne
JFA (Monocoque)
Inscrit forum
réponse n°256793

Bonjour,

On peut ajouter quelques Sud-Africains aussi adeptes de la drogue type Jordan.
Elle se positionne sur l'arrière.

J'en ai une dimensionnée pour mon voilier, jamais utilisé, heureusement.

D'après les 2 voiliers de rencontre qui l'avaient utilisé, l'expérience s'avérait positive, grand confort d'avance avec la mer sans accoups, juste à la vitesse qui permet de ne pas se faire capeler ni partir en survitesse; il semble que le plus difficile soit la remontée de l'engin mais alors les conditions se sont calmées. Roger Taylor qui navigue sur Mingming un voilier de 6m et qui est monté jusqu'à Jan Mayen, raconte en détail dans son livre l'utilisation d'une drogue qui lui sauve la mise lors d'un coup de vent bien nordique (beau livre d'un gars qui décide de naviguer avec des moyens financiers très limités).

Pour ma part, dans des circonstances extrêmes qui nécessitent un traînard, je ferais moins confiance à des bricolages qu'à une drogue Jordan correspondant aux caractéristiques de poids de mon voilier.

Bon vent.

JCRF

Hors ligne
X95
Membre cotisant
Cotisant depuis 2005
réponse n°256813

Bonjour
Roger Taylor a utilisé son trainard deux fois sur Mingming. Il le décrit dans "Mingming et l'art de la navigation minimaliste" et dans "Mingming au rythme de la houle" qui veint de sortir. 
La première fois il n'a pas eu à le rentrer car il l'a perdu. La deuxième fois, la remontée a été difficile; Maintenant il a rajouté un bout de rappel flottant frappé à la queue pour le remonter par l'arrière. Il n'a pas testé le nouveau montage. 
lorsque Roger a perdu son trainard de Jordan (il avait fait une boucle qui a ragué...) il a déployé une ancre flotante (petit sac de matériaux de BTP) par l'arrière et il n'y a pas photo entre les 2 systèmes. Autant le trainard de Jordan est souple et doux autant l'ancre flottante a des rappels brutaux. 
Compte tenu des efforts (dimensionnement de l'ordre du déplacement du bateau) cela ne supporte pas le bricolage. 
Ayant racheté Mingming, je suis en train de me confectionner un trainard de Jordan car Roger a gardé le sien pour Mingming II.

Le trainard de Jordan est un chapelet de mini-cônes; cela permet de toujours garder une partie du trainard dans de l'eau verte. Le nombre de cônes est fonction du déplacement du bateau pour avoir la bonne retenue. Le bateau doit se laisser porter par la vague sans accélérer trop. 
Roger a acheté des cônes tous faits sur Ebay en Angleterre. 
Eric

Le site de la Grande Croisière...